Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent – Elie Grimes.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un très chouette roman qui ne sera publié que dans quelques semaines et que j’ai eu l’occasion de découvrir en avant-première début mars : Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent, premier roman d’Elie Grimes.

Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier Netgalley et les éditions Préludes pour avoir accepté de m’envoyer ce roman !

Zoey est la soeur de Dalton et la meilleure amie d’Adrian, à qui sa tante Vic voudrait bien la voir mariée. À trente ans à peine, elle a monté sa propre entreprise de traiteur avec son assistante, devenue amie, Sally, qui aime bien Dalton.
Elle n’écoute jamais les conseils de Fran, sa mère, ou de Nana, sa grand-mère adorée, car elle préfère se confier le soir à son chat, Sushi. Sinon, la vie de Zoey n’est pas compliquée. Encore moins quand elle rencontre Matthew Ziegler, le critique gastronomique le plus influent de New York, un type parfaitement imbuvable qui semble bien décidé à mettre sa cuisine à l’épreuve, jusque dans les moindres détails…

couv433922771

Interpellée par le titre de ce roman sur la plateforme Netgalley, je me suis dépêchée d’aller lire son résumé. Très tentée, je suis ravie d’avoir eu l’occasion de le découvrir avant sa sortie, prévue pour le 3 mai 2017.
En ce qui concerne la chick-lit, je suis très difficile. Même si j’essaye de ne plus avoir d’attentes (ou alors très peu), je finis toujours par être déçue. Et bien, mes amis, je suis ravie. ENFIN ! Enfin, j’ai trouvé mon bonheur. Elie Grimes nous offre un premier roman drôle, touchant, aux personnages hauts en couleurs et attachants.
L’écriture de l’auteure est fluide, très plaisante. On ne voit pas les pages défiler. Le récit est bien rythmé, les rebondissements sont nombreux et, par conséquent, le livre est très difficile à lâcher. Je n’ai pas su résister à la petite voix intérieure qui me chuchotait *vas-y Nolwenn, un chapitre de plus, c’est rien un chapitre de plus ! Il faut que tu saches, allez, lis la suite, LIS LA SUITE BORD*L !*. Et ce jusqu’à ce que j’ai dévoré les 440 pages et quelques.  Anecdote ? Au boulot, j’ai été jusqu’à proposer aux CM1 de l’écriture d’invention, chacun dans son coin pour poursuivre le roman à mon bureau. Je n’ai même pas honte.
Amitiés, amours, famille, tout est parfaitement dosé. J’ai trouvé l’ensemble plutôt réaliste, ce qui est un bon point. Et la fin n’est pas prévisible. En voyant la fin se profiler je me suis rendue compte que mes prédictions étaient complètement à côté de la plaque.

200

Et ouais. C’est la première fois que ça m’arrive avec un roman de ce genre. Mind Blown.

Par ailleurs, sachant que c’est quelque chose qui me dérange souvent dans les romans de ce type, notez que les scènes de fesses sont très très bien écrites. C’est tellement rare que c’est vraiment important de le signaler.

2001

2002
Concernant les personnages, j’avoue que l’héroïne, Zoey, m’a parfois un peu frustrée car elle a tendance à agir sans réfléchir et à se bloquer sur tout et n’importe quoi si les choses ne vont pas dans son sens. Ses réactions manquent souvent de finesse mais ça fait partie du personnage, au final ça fait son charme. Les personnages masculins, eux, sont assez mystérieux, ils auraient peut-être pu être un chouïa plus développés mais ça ne m’a pas plus dérangé que ça. En tout cas, dans ce roman, il n’y a aucune place pour les personnages insipides. Ils ont tous un sacré caractère et ça, c’est chouette. Surtout quand ça amène des situations improbables qui ne laisseront personne de marbre ! C’est clairement un roman qui met de bonne humeur, un feel-good book par excellence. C’est une très bonne découverte et je pense (que dis-je ? je sais !) que je vais suivre le travail de cette auteure avec attention. Je guette déjà la sortie de son prochain roman, j’en redemande !

En résumé : un très bon moment en perspective, promis juré !

Alors, tentés ?

Plein de bisous !

C’est lundi, que lisez-vous ? #18

Coucou les paupiettes !

On est lundi, je suis trop triste. Les vacances sont finies, on rigole plus… Bububu. Cette dernière semaine, j’ai surtout lu des manga, je crois que je traverse une phase depuis début 2017.. Je les enchaine les uns après les autres haha. Maintenant que le boulot a repris, je pense que mon rythme de lecture va un peu diminuer, le temps que je me refasse au rythme. Du coup, quand je vais rentrer le soir, je vais probablement m’endormir comme un caca à 18h. Bref, ce n’est pas le sujet de cet article haha, je vais maintenant dresser le bilan littéraire de la semaine du 27 février au 5 mars.

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Galleane, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles !

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

picmonkey-collage-14

Cette semaine, j’ai lu deux bons romans. Pas de coups de cœur mais des lectures très plaisantes. J’ai été très surprise par les multiples rebondissements de Phobos et un peu déçue par certains des choix de Victor Dixen. J’ai cependant hâte de connaître la suite. Concernant Les Maraudeurs, j’ai passé un très bon moment à Jeanette, mais j’avoue que je m’attendais à un petit quelque chose en plus.

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #18

C’est lundi, que lisez-vous ? #3

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour ma troisième participation au C’est lundi, que lisez-vous ?. Ce rendez-vous hebdomadaire est aujourd’hui géré par Galleane, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles !

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

picmonkey-collage-18

La semaine passée j’ai terminé le très bon premier tome de Bleu, blanc, sang. J’ai également réussi à (enfin) lire le troisième tome de la saga Le Protectorat de l’ombrelle, Sans honte, en lecture commune avec Serial Bookineuse. Cette saga se bonifie au fil des tomes, c’est incroyable ! J’ai enchaîné avec Les mots entre mes mains, très bon roman historique écrit par Guinevere Glasfurd et dont je vous ai parlé samedi dernier. Dans l’ensemble, j’ai plutôt bien suivi mon planning héhé.

picmonkey-collage-17

Niveau BD, j’ai lu le magnifique Chemin Perdu d’Amélie Fléchais, que je vous recommande chaudement (je vous en parlerais un peu plus dans le prochain Point Culture), ainsi que le deuxième tome de Saga, que j’ai trouvé un tantinet moins bon que le premier mais je suis toujours à fond dedans et j’ai hâte de découvrir la suite ! J’ai terminé ma semaine en lisant Mad love, un comic retraçant les origines du personnage d’Harley Quinn. J’ai bien aimé même si j’ai trouvé que c’était un peu court.

# Ce que je lis.

couv44103798

Hyde est au pied du mur. Enfermé dans le cabinet chirurgical du docteur Jekyll, il compte les heures avant son inévitable arrestation. Quatre jours s’écoulent, pendant lesquels il a enfin le temps de raconter son histoire.Venu à la vie grâce à d’étranges potions, Hyde ignore quand et combien de temps il aura le contrôle du « corps ». Lorsqu’il est en sommeil, il observe la vie de Jekyll dans la haute société, emprisonné dans son esprit. Bientôt, leur existence mutuelle est menacée, non seulement par les incertitudes de la science instable dont il est le fruit, mais aussi par un mystérieux harceleur qui obsède Hyde. Il se sent pris au piège. Des jeunes filles disparaissent, un meurtre est commis. Qui se cache dans l’ombre pour le surveiller ? Dans le brouillard de cette conscience partagée, Hyde peut-il être sûr de ne pas être l’auteur de ces crimes ?À travers cette réécriture virtuose de L’Étrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde raconté du point de vue de Hyde, Daniel Levine apporte un nouvel éclairage au classique incontournable de Stevenson.

Et je termine aujourd’hui (dans le cadre du Club de lecture du Pingouin Vert) :

couv66077288

Au coeur du Sud profond, La Nouvelle-Orléans, construite sur des marécages en dessous du niveau de la mer, a toujours été aux prises avec tornades, inondations et épidémies de toutes sortes. La nature du sol en fait une cité qui s’affaisse, où les morts ne peuvent être enterrés. Alligators, serpents, araignées hantent ses marais. Nombre de menaces ont toujours plané au-dessus de la ville. Et pourtant…
Lorsqu’en 1919 un tueur en série s’attaque à ses habitants en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot, la panique gagne peu à peu. On évoque le vaudou. Les victimes étant siciliennes, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John Riley, une jeune secrétaire de l’agence Pinkerton, Ida, et un ancien policier tout juste sorti de prison, Luca D’Andrea, vont tenter de résoudre l’affaire. Mais eux aussi ont leurs secrets… Alors qu’un ouragan s’approche de la ville, le tueur, toujours aussi insaisissable, continue à sévir. Le chaos est proche.

# Ce que je compte lire.

picmonkey-collage-19

Il ne me reste plus grand chose à lire niveau emprunts bibliothécaires à part Promise et une bande-dessinée (j’ai donc réussi à lire tout ce que j’avais emprunté et il me reste encore 10 jours avant de les rendre, je suis trop fooooooorte). Je pense donc me tourner vers ma bibliothèque personnelle et ma petite PAL qui attend bien sagement. Je vais essayer de me lancer dans Miss Dumplin.

Et vous ? Dites moi tout !

On se retrouve cet après-midi pour les Trouvailles spéciales Halloween d’ibidouu 😉

Quelques livres à lire au milieu des feuilles mortes.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, je vous propose le premier article de ma série sur l’automne. Le hasard est tombé sur la sélection de livres, et c’est pas plus mal puisque j’ai l’impression que beaucoup d’entre vous sont en train de constituer leurs PAL d’automne. C’est le moment idéal donc ! Je vous ai sélectionné des livres que j’ai lu et que je trouve approprié en cette saison, des livres que j’aimerais personnellement lire et ceux que j’ai dans ma PAL et que je compte définitivement lire dans le courant du mois d’octobre ou de novembre. Cette sélection comporte des romans mais aussi des bande-dessinées !

Ceux que je vous conseille.

# Le magasin des suicides.

couv40892348

Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! Imaginez un magasin où l’on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l’humeur sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre…

# Les hauts de Hurle-Vent.

couv38370809

Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l’ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s’approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu’au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste.

couv23505855

La critique de la bande-dessinée : *** Continuer la lecture de Quelques livres à lire au milieu des feuilles mortes.