Top Ten Tuesday #10 – Voyage dans le temps.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle sélection livresque sur le thème du voyage dans le temps. Techniquement, l’intitulé exact est « dix livres dont les protagonistes font un voyage dans l’histoire », mais je l’adapte un peu à ma sauce. Je n’ai pas lu énormément de livres sur le sujet (pourtant c’est un thème qui me passionne) et j’ai hâte de voir les autres sélections, je suis sûre que je vais rajouter une tonne de romans à ma wishlist !

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste un top 10 littéraire selon un thème prédéfini. Il a initialement été créé par The Broke and the Bookish et a ensuite été repris en français par le blog Frogzine !

Lu (et approuvé) :

couv1136197

Le résumé : Entre 2015 et 1572, Adèle doit choisir ! Adèle en a marre de ses parents, qui ne comprennent jamais rien. Au collège, elle préfère passer du temps avec ses copines qu’étudier. Aussi, quand elle apprend qu’elle doit lire un livre en entier pendant les vacances, c’est une véritable punition… Mais dans ses rêves, la nuit, l’impossible se produit ! Adèle est à la Cour, au XVIe siècle, au milieu des personnages de La Reine Margot ! Elle rencontre même un beau jeune homme… Ce qu’Adèle vit en 1572 vaut-il la peine de sacrifer ses amis et sa famille de 2015 ?

En bref : Un roman jeunesse prenant et bien écrit, très intéressant !

Continuer la lecture de Top Ten Tuesday #10 – Voyage dans le temps.

Publicités

C’est lundi, que lisez-vous ? #45

Coucou les paupiettes !

Qui dit nouvelle semaine, dit nouveau C’est lundi ! La semaine passée a été un peu plus productive niveau lecture, je suis de nouveau dans le game comme on dit. Non, ça se dit plus ? Pas grave, j’assume. Je n’ai toujours pas réussi à me tenir complètement à mon programme mais j’ai lu, c’est le principal ! Je vous montre ?

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Galleane, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

Capture d_écran 2017-09-24 à 20.37.34

Comme prévu, j’ai terminé lundi Les lumières de Cape Cod, dont vous aurez la chronique mercredi ! Pas de coup de cœur mais c’était une lecture plaisante. J’ai été plus déçue par Un truc truc comme un biscuit craquant, que j’ai trouvé assez superficiel, et Je ferai de toi un homme heureux, que j’ai trouvé fort ennuyant. J’ai terminé ma semaine par le dernier tome de Miss Peregrine et les enfants particuliers.

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #45

C’est lundi, que lisez-vous ? #44

Coucou les paupiettes !

Ce fut une petite semaine sur le blog puisque je n’ai absolument rien publié.. On repart sur de bonnes bases et on commence la semaine avec un petit C’est lundi. Ma panne de lecture semble en bonne voie de guérison mais ce n’est toujours pas très glorieux. J’espère que cette semaine sera meilleure d’un point de vue littéraire !

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Galleane, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

PicMonkey Collage-52

J’ai réussi à terminer deux petits romans cette semaine, et à considérablement avancer dans Les lumières de Cape Cod (il devrait être fini dans la journée). Pas facile d’être une lady est un journal humoristique autobiographique écrit dans les années 30. Il ne s’y passe rien de bien transcendant, l’auteure se contente de raconter son quotidien, souvent assez ennuyeux, ponctué par quelques piques qui vous feront sûrement sourire. Sans plus. Flow est déjà plus intéressant, l’intrigue est prenante, il s’agit d’un premier tome prometteur (il me semble que c’est une duologie). L’ensemble n’est pas très original mais plutôt dynamique et divertissant !

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #44

Challenge BD 2017 !

Coucou les paupiettes 🙂

J’espère que vous avez passé une bonne semaine – moi je suis claquée, j’ai la force de rien faire et je fais que lire des BD. Ça tombe bien, puisque cette année j’ai décidé de participer à cette première édition du Challenge BD, initié par Savon sur Livraddict. Je n’ai pas hésité une seule seconde ! C’est super rare les challenges qui incluent les bandes-dessinées, encore plus ceux qui y sont entièrement consacrés et moi, la BD, j’adore ça !

Le challenge se présente un peu sous la forme des défis PKJ, on a une liste de consignes et on doit en valider le plus possible jusqu’au 31 décembre. J’ai personnellement décidé de tenter les cinquante consignes, j’aime pas faire les choses à moitié héhé. Voici les consignes :

1 – Le premier tome d’une saga
2 – Une BD qui ne soit ni le premier ni le dernier tome d’une saga – Seuls, tome 4 : Les cairns rouges, Gazzotti et Vehlmann.

couv35002406

3 – Une saga complète
4 – Une BD acheté dans un Salon du livre ou un festival
5 – Une BD empruntée
6 – Une BD de sa wish-list – Jolies Ténèbres, Vehlmann et Kerascoët.

couv67497344
7 – Le dernier tome d’une saga
8 – Pour le scénario et les illustrations, un duo d’auteurs de nationalités différentes – Seuls, tome 5 : Au cœur du Maelström / Bruno Gazzotti est belge et Fabien Vehlmann est français !

couv54198445
9 – Pour le scénario et les illustrations, un duo d’auteurs féminines – END, tome 1 : Elisabeth, Barbara Canepa et Anna Merli.

couv53274846
10 – Une BD qui cible les moins de 12 ans
11 – Une BD fantasy
12 – Une BD faisant partie d’une série dans laquelle les tomes sont indépendants et que l’on peut lire indépendamment les uns des autres
13 – Une BD d’une maison d’édition que l’on ne connaissait pas
14 – Une BD qui fait voyager
15 – Une BD de super-héros
16 – Une BD tirée d’un roman ou un conte – L’attentat, Dauvillier et Chapron, d’après le roman de Yasmina Khadra.

couv14338302
17 – Une BD ciblant un public adulte
18 – Une BD humoristique
19 – Une BD que l’on vous a offert
20 – Une BD qui vous a déçu – Holy Wood, Portrait fantasmé de Marilyn Monroe, Tommy Redolfi. 

couv73723635
21 – Une BD avec un animal en couverture – Miss Peregrine et les enfants particuliers, Ransom Riggs et Cassandra Jean.

couv8268671
22 – Une BD dont le titre (du tome, si le BD fait partie d’une saga) est constitué d’un seul mot
23 – Une BD dont le titre (du tome si la BD fait partie d’une saga) comporte un prénom
24 – Une BD dont vous avez aimé l’histoire mais moins aimé les illustrations
25 – Une BD dont vous avez aimé les illustrations mais moins l’histoire – Yaxin, le faune Gabriel, Canto 1, Dimitri Vey et Manuel Arenas. 

couv34597551
26 – Une BD en noir et blanc
27 – Une BD dont l’histoire se déroule à une autre époque – Sambre, tome 1 
28- Une BD tirée d’un blog – Culottées, tome 1
29 – Une BD biographique
30 – Une BD reportage/ documentaire
31 – Une BD qui a été adaptée en film – Valérian (par Luc Besson en 2017)
32 – Une BD dont l’histoire se termine en deux tomes
33 – Un one shot
34 – Une BD d’un auteur qu’on a vu en dédicace
35 – Une BD d’un auteur américain – Sweet Tooth
36 – Une BD steampunk – Lady Mechanika
37 – Une BD dont lés évènement se déroulent dans un endroit célèbre (musée, château…)
38 – Une BD qui a reçu un prix à Angoulême – Come Prima 
39 – Une BD qui fait parti des sélections officielles pour Angoulême 2017
40- Une BD parodique (parodie d’autres BD, de films, etc..) – Bloody Harry : La BD dont il ne faut pas prononcer le nom, Alexandre Arlène.

couv68099346
41 – Une BD qui rend hommage à une série existante (par exemple, « Spirou vu par…  » Il y en a beaucoup en ce moment !)
42 – Une BD autour des 4 saisons
43 – Une BD autour de la cuisine et de la gastronomie
44 – Une romance
45 – Une BD où la nature joue un rôle prépondérant
46- Une BD dans laquelle les personnages principaux ne sont pas des êtres humains – La Petite Mort, tome 2 : Le secret de la licorne-sirène, Davy Mourier.

couv48075031
47 – Une BD dont les personnages principaux sont des personnes âgées
48- Une BD autour d’un personnage célèbre
49- Une BD dont l’histoire se déroule dans l’espace – Descender
50 – Une BD sans texte

J’en suis déjà à 10/50 ! Mais j’avoue que certains défis me posent un peu problème et je vais avoir besoin de vos bons conseils. Ainsi, en rouge, vous pouvez trouver ce que j’ai prévu de lire dans le courant de l’année pour ces catégories. En gras, ce sont celles qui me posent problème. Si vous avez des BD à me suggérer par rapport à ces différents thèmes, vous me seriez d’un grand secours !

N’hésitez pas à vous joindre à nous si le challenge vous tente !

Plein de bisous !

Quelques films à regarder pour Halloween quand on a peur de tout.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, je vais vous présenter une petite sélection de films à regarder pour Halloween quand on a peur de tout. Je compatis à la situation puisque je suis moi-même une flipette (probablement la reine des flipettes d’ailleurs) et que je déteste les films d’horreur. Ce n’est pas pour ça qu’on doit se priver. Il y a plein de chouettes choses à regarder qui correspondent à la période sans qu’on frôle l’arrêt cardiaque toutes les trente secondes.

Les dessins animés.

picmonkey-collage-15

Les dessins animés sont souvent des valeurs sûres. Ils visent majoritairement un public jeune donc ils ne font pas trop peur. Ici vous avez le choix, vous pouvez opter pour des films réalisés par Tim Burton comme Frankenweenie ou Les noces funèbres, vous pouvez également choisir de regarder des films réalisés par Henry Selick comme L’étrange Noël de Monsieur Jack ou Coraline. L’étrange pouvoir de Norman (2012), réalisé par Sam Fell et Chris Butler est plutôt sympathique également.

Si c’est moi qui choisis :

# Hôtel Transylvanie 1 & 2.

Bienvenue à l’Hôtel Transylvanie, le somptueux hôtel de Dracula, où les monstres et leurs familles peuvent enfin vivre leur vie, se détendre et faire « monstrueusement » la fête comme ils en ont envie sans être embêtés par les humains. Pour l’anniversaire de sa fille, la jeune Mavis, qui fête ses 118 printemps, Dracula invite les plus célèbres monstres du monde – Frankenstein et sa femme, la Momie, l’Homme Invisible, une famille de loups-garous, et bien d’autres encore… Tout se passe très bien, jusqu’à ce qu’un humain débarque par hasard à l’hôtel et se lie d’amitié avec Mavis…

Les deux films sont très bons. C’est drôle, c’est rafraîchissant. C’est rythmé, on ne s’ennuie jamais. Graphiquement c’est très réussi également. Les personnages sont tous très sympathiques ! Pour moi ces deux films sont des réussites et plairont autant aux petits qu’aux grands !

# Le magasin des suicides.

Imaginez une ville où les gens n’ont plus goût à rien, au point que la boutique la plus florissante est celle où on vend poisons et cordes pour se pendre. Mais la patronne vient d’accoucher d’un enfant qui est la joie de vivre incarnée. Au magasin des suicides, le ver est dans le fruit…

Je vous ai déjà parlé du roman dont est tiré ce film d’animation dans ma sélection de livres à lire au milieu des feuilles mortes. Le film est très bon aussi, Patrice Leconte a parfaitement su retranscrire l’ambiance sombre et glauque du magasin des suicides. Le seul reproche que je pourrais émettre est qu’il a choisi d’en faire une sorte de comédie musicale. Il y a donc régulièrement des passages chantés, ce qui gêne un certain nombre de personnes. Ça m’a un peu dérangée au début mais finalement, ça passe tout seul et ça rajoute même un petit quelque chose à l’ensemble ! Si vous ne l’avez pas vu et que vous cherchez un dessin animé plus destiné aux adultes qu’aux enfants, celui-ci est fait pour vous !

# La légende de Manolo.

Manolo doit choisir son destin entre ses rêves et les espoirs de ses parents. Il s’embarque dans d’incroyables aventures et va affronter ses peurs.

La légende de Manolo (The book of life) est une très très belle surprise. Esthétiquement, ce film d’animation est magnifique. L’histoire est très belle, les personnages sont touchants, drôles et attachants. C’est une jolie histoire d’amour qui prend place durant la nuit des morts, donc ça rentre tout à fait dans le thème pour Halloween. La musique est très présente dans ce film également, mais la B.O. est tellement belle qu’on ne s’en rend même pas compte qu’ils chantent. Si vous ne l’avez pas encore vu, je vous le recommande chaudement !

Les classiques.

picmonkey-collage-16

Là aussi, vous avez le choix (si c’est pas merveilleux) ! Beaucoup de classiques de la saison sont tout à fait accessibles aux plus jeunes et donc à nous, pauvres flipettes, sans qu’ils soient trop enfantins. On retrouve ici encore quelques films de Tim Burton, notamment Beetlejuice ou Edward aux mains d’argent, mais aussi des films que vous n’avez probablement pas vu depuis des années comme, par exemple, La Famille Addams ou Casper ! On peut aussi se lancer dans un marathon Harry Potter, why not ?

Si c’est moi qui choisis :

# Ghostbusters.

Des professeurs universitaires décident d’ouvrir une société d’investigations paranormales et de capture de fantômes nommée S.O.S. Fantômes.

Halloween est l’occasion idéale de regarder de nouveau Ghostbusters (l’original bien sûr, bien que vous pouvez aussi tenter le plus récent, moins bon mais assez marrant), film qu’on ne présente plus. Certes, les effets spéciaux ne sont pas transcendants, mais ce film est toujours aussi drôle, original et plaisant à regarder. C’est un très bon divertissement, idéal pour les froussards !

# Le bal des vampires.

Un professeur et son fidèle assistant s’emploient depuis des années à devenir de parfaits chasseurs de vampires. Leur quête les mène en Transylvanie.

Le bal des vampires est un vieux film (1967) dont j’adore l’ambiance et qui fait plus parodie que véritable film d’épouvante. C’est un film qui ne fait pas du tout peur, il y a beaucoup de passages très drôles. On y retrouve le schéma classique des films de vampires mais j’aime énormément la façon dont Polanski l’a traité. Il y a plein de petits défauts, le film a vieilli mais on passe un bon moment !

Vaincre la peur par le rire.

picmonkey-collage-14

Maintenant, on entre dans la catégorie des films qui font un petit peu peur, mais qui finissent par tourner la chose en ridicule. Du coup on se détend considérablement, on dédramatise et on finit par apprécier ! Ce fut le cas par exemple pour Zombieland, que j’ai bien aimé malgré ma peur viscérale des zombies, mais aussi pour Tucker & Dale fightent le mal, que j’ai regardé avec une copine avec appréhension et que j’ai finalement trouvé assez drôle. Dans cette catégorie, il y a aussi quelques films qui ne font pas vraiment peur, mais que j’ai voulu mettre dans cette sélection parce que je trouve qu’ils méritent amplement d’être regardés aux alentours d’Halloween. Les Men in Black, selon moi, sont de très bons films à regarder à Halloween. Ils sont drôles et ne font pas particulièrement peur.

Si c’est moi qui choisis :

# Shaun of the Dead.

Un trentenaire britannique mène une vie passive et passablement ennuyeuse. Mais c’était avant qu’une invasion de morts vivants ne bouleverse tout.

Shaun of the dead est l’un des rares films de zombies que j’apprécie vraiment énormément. Les acteurs présents au casting n’y sont pas pour rien, bien évidemment. Le fait que ce soit clairement une parodie de films de zombies permet grandement de dédramatiser la situation, on ne peut que constater que ce sont des créatures complètement ridicules et stupides, qui ne servent à rien et qui ne font pas si peur que ça. C’est drôle, vraiment, c’est bête et méchant mais c’est terriblement bon ! Excellent choix pour une bonne soirée de détente.

# The Voices.

Un ouvrier perturbé suit les conseils de vie de son chat et de son chien, alors qu’il est impliqué dans le meurtre de l’une de ses collègues.

Ce film est un véritable coup de cœur. Il est très drôle tout en étant très dérangeant. Et glauque. Enfin bref, mon objectif n’est pas de vous spoiler mais vraiment de vous inciter  à  le voir. La mise en scène est très esthétique, les acteurs sont géniaux. Ryan Reynolds est vraiment exceptionnel dans ce film. Il a réussi à me faire passer par un nombre d’émotions différents que je ne pensais même pas ressentir un jour. Dégoût, attachement, pitié, tristesse, amour… Ryan, respect total, tu étais totalement convaincant. Original et déjanté, je le conseille à tout le monde. Il y a une fin cachée. Un régal !

# What we do in the shadows.

Comment fait-on quand on est vampires depuis des siècles et qu’on doit discrètement vivre en coloc en 2015 ? C’est ce que nous propose de découvrir une équipe de documentaire, en partageant l’intimité d’une bande de potes suceurs de sang ! Les quatre colocataires nous ouvrent les portes de leur cœur et celle de leur quotidien un tout petit peu complexe. Comment organiser les tours de vaisselles sur 5 siècles ? Comment rentrer en boîte de nuit en redingote et chemise à jabot ? La vie éternelle, est-ce vraiment si cool ? Doit-on forcément traiter son esclave comme un esclave ? Un humain peut-il aussi être un ami et pas un diner ? Comment éteindre un pote vampire qui a pris feu sans extincteur ? Comment dévorer une fille sans lui faire passer une trop mauvaise soirée quand même ? Autant de questions auxquelles ils n’ont pas forcément les bonnes réponses !

Je commence peut-être à vous saouler avec ce film, ça fait un an que j’en parle haha. Pour moi c’est le must ! C’est LE film que je vais absolument regarder durant la période d’Halloween. Ce faux documentaire est une petite perle ! Le style est assez particulier, il faut aimer ce genre de film et surtout ce genre d’humour. Personnellement j’ai beaucoup ri (du début à la fin), les personnages sont géniaux. Rien d’extravagant au niveau du scénario ou des effets spéciaux mais au final, pas besoin : les différents membres de la colocation se suffisent à eux-mêmes. Honnêtement, j’aurais aimé que le film soit plus long (genre beaucoup plus long). Je n’ai pas grand chose à dire de plus. J’ai adoré, vous allez devoir l’adorer aussi. C’est vraiment un film que je vous recommande pour son originalité (adieu Twilight, Vampire Diaries, etc), et si vous avez besoin de rire un bon coup. A regarder en VO !

Séance ciné ?

On peut toujours se laisser tenter par Miss Peregrine et les enfants particuliers, en ce moment au cinéma ! Ne l’ayant toujours pas vu, je ne suis pas en mesure de vous donner mon avis, mais ce n’est pas ce qui manque sur la blogo actuellement 😉

Sorti hier, vous pouvez également aller voir La fille du train, qui a l’air plutôt intense !

J’espère vous avoir donné quelques idées de films à regarder dans les prochains jours, histoire de se mettre dans l’ambiance. Je sais que je ne suis pas la seule flipette sur la blogo et que certains d’entre vous seront sûrement ravis de trouver une sélection de films qui ne font pas peur ! S’il y en a d’autres que je n’ai pas mentionné, n’hésitez pas à les partager avec nous en commentaire, ça nous donnera plus d’idées 😀

A bientôt !

ae67d979554bc093fb9fa707530a531a

Des bisous. 

Quelques livres à lire au milieu des feuilles mortes.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, je vous propose le premier article de ma série sur l’automne. Le hasard est tombé sur la sélection de livres, et c’est pas plus mal puisque j’ai l’impression que beaucoup d’entre vous sont en train de constituer leurs PAL d’automne. C’est le moment idéal donc ! Je vous ai sélectionné des livres que j’ai lu et que je trouve approprié en cette saison, des livres que j’aimerais personnellement lire et ceux que j’ai dans ma PAL et que je compte définitivement lire dans le courant du mois d’octobre ou de novembre. Cette sélection comporte des romans mais aussi des bande-dessinées !

Ceux que je vous conseille.

# Le magasin des suicides.

couv40892348

Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! Imaginez un magasin où l’on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l’humeur sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre…

# Les hauts de Hurle-Vent.

couv38370809

Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l’ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s’approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu’au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste.

couv23505855

La critique de la bande-dessinée : *** Continuer la lecture de Quelques livres à lire au milieu des feuilles mortes.

Tag PKJ – Bilan des six mois !

Coucou les paupiettes !

Je me lance à mon tour dans ce Tag proposé par Pocket Jeunesse, permettant de dresser une sorte de bilan de mes six derniers mois littéraires.

# Avez-vous eu un coup de cœur ?

Oui, j’ai eu quelques coups de cœur, notamment pour le roman Les derniers jours de Rabbit Hayes, dont je parlais dans le Point Culture d’hier (#16.1), pour La Voleuse de livres, pour L’attentat ou encore pour La fractale des raviolis, mais aussi pour des BDs comme Le TGV d’Alphonse Tabouret ou Love Story à l’iranienne.

PicMonkey Collage3

PicMonkey Collage4

Continuer la lecture de Tag PKJ – Bilan des six mois !