Les facétieuses – Clémentine Beauvais

Coucou les paupiettes !

Est-ce qu’il ne serait pas temps pour moi de vous partager mon avis sur le dernier roman de Clémentine Beauvais ? Vous savez, celui qui est sorti le 24 août 2022 ? Publié aux éditions Sarbacane ? Les Facétieuses ! Vous en avez très probablement déjà entendu parler puisqu’il faisait partie des sorties les plus attendues de la rentrée littéraire jeunesse/young adult, mais je vais vous rafraîchir un peu la mémoire, si vous le voulez bien.

Paris, XXIe siècle. Autrice jeunesse en manque d’inspiration, Clémentine Beauvais s’interroge sur la disparition des marraines et de leur magie après la Révolution française et plus particulièrement sur l’identité de la bonne fée du prince Louis XVII.

Clémentine Beauvais a choisi l’audace pour cette rentrée littéraire, se mettant elle-même en scène dans une sorte de récit autobiographique fantastique déguisé en essai documentaire sur un sujet peu banal : les marraines la bonne fée. Un pitch original, mignon, qui prête à sourire. Mais vous n’êtes pas au bout de vos surprises !

On ne peut que souligner le talent de l’autrice, saluer la qualité de sa plume et sa façon de manipuler les mots, tout comme sa capacité à nous retourner le cerveau. Elle nous offre ici un roman complètement dingue, du genre qui continue de nous trotter dans la tête quelques semaines après, du genre qu’on n’oublie pas, tout simplement. Je n’oublierai pas que Clémentine Beauvais m’a poussée à faire des recherches sur Bayardine de Seyrigeac au beau milieu de la nuit, mais aussi sur Louis XVII, la Révolution française ou encore les différents châteaux mentionnés. Clémentine Beauvais a remis en question toutes mes connaissances historiques de l’époque, ébranlant profondément tout ce que j’ai appris à l’école depuis ma plus tendre enfance. OUI, TOUT A FAIT. La limite entre le réel et l’imaginaire est tellement fine, presque inexistante, que tous les doutes sont permis. Tout parait crédible, alors que finalement, l’histoire est complètement tirée par les cheveux.

L’autrice et personnage principal nous embarque dans une sacrée aventure, et ce dès les premières pages. On avale les chapitres sans voir le temps passer, avides d’en savoir plus sur ces fameuses marraines, sur leur existence maintenue secrète depuis des millénaires, elles qui œuvrent dans l’ombre des puissants depuis si longtemps. On en veut plus, toujours plus. Le roman se dévore, mais il se savoure aussi. Bon sang, c’est vraiment du génie ! Elle joue avec nous du début à la fin, nous balançant tellement de vérités qu’on ne sait plus où commencent les véritables facéties. Les clins d’œil à ses collègues chez Sarbacane, à sa sœur, à ses amis auteurs… Charles existe-t-il vraiment ? Et Delphine ? On en vient même à douter de l’existence de Tibo Bérard, c’est pour vous dire à quel point rien ne va plus. Elle réussit à nous captiver jusqu’à la dernière page, à nous émouvoir, parfois, mais surtout à nous faire rire et sourire. On retrouve cette délicieuse pointe d’humour que j’avais tant aimé dans ses précédents romans. Les rebondissements s’enchaînent, chaque découverte est plus surprenante que la précédente. Le roman ne souffre vraiment d’aucune longueur, tout est parfaitement dosé.

Les personnages (ou les personnes ? on ne sait pas, on ne sait plus) sont drôles, farfelus, originaux, à l’image du reste du roman. Clémentine, en tant que personnage, est attachante et on prend plaisir à la suivre, à en découvrir toujours plus sur elle au fil des pages, à se demander à quel point ce qu’elle nous révèle de son intimité est réel. Cette petite plongée dans l’univers de l’auteur confronté à la page blanche (puisqu’il s’agit quand même du point de départ du roman) est abordée de manière intelligente et divertissante.

BREF. Je m’étale, je m’étale. J’écris toujours plus de mots qui veulent, au final, dire la même chose : LISEZ CE ROMAN. Il est fabuleusement bien écrit, original, divertissant, bourré de facéties. Un chouette coup de cœur !

Alors, tentés ?

La bisette !

Publicité

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s