La fourmi rouge – Émilie Chazerand

Coucou les paupiettes !

Mon Point Culture n’étant toujours pas prêt, j’ai envie de vous parler aujourd’hui d’un roman jeunesse que j’ai lu lundi. D’une traite. Publié aux éditions Sarbacane En 2017, La fourmi rouge a été écrit par Émilie Chazerand. J’en avais entendu beaucoup de bien et je n’ai pas pu lui résister quand je l’ai croisé à la médiathèque.

Vania Strudel a 15 ans et:
– un père taxidermiste qui l’emmène au collège à bord de sa « ouafture »
– Une ennemie jurée, qui est aussi la fille la plus populaire du lycée
– Un œil qui part en vrille, et une vie qui prend à peu près la même direction
Bref, son existence est une succession de vacheries.
Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme qui lui explique qu’elle n’est pas une banale « fourmi noire » sans ambition.
Elle serait plutôt du genre « fourmi rouge ».

couv2786783-2

Continuer la lecture de La fourmi rouge – Émilie Chazerand

Publicités

Nos âmes jumelles / rebelles / plurielles – Samantha Bailly.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour une chronique livresque un peu particulière puisque je vais vous parler d’une série dans son entièreté, et non pas tome par tome. J’ai décidé de lire la semaine dernière Nos âmes jumelles (et de découvrir par la même occasion l’auteure Samantha Bailly, dont j’entend parler depuis belle lurette). Happée par la chose, j’ai fini par enchaîner avec le tome 2.. puis avec le tome 3, sollicité entre temps sur Netgalley. Oui, je ne fais pas les choses à moitié.

Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier Netgalley et les éditions Rageot pour l’envoi de Nos âmes plurielles !

L’une est blonde, l’autre brune. L’une solaire et populaire, l’autre timide et solitaire. Sonia dite Yuna écrit pour une association, Trames, qui publie un fanzine. Elle y rencontre Lou-Tiamat, qui s’affirme dans l’art du dessin suite au divorce brutal de ses parents. Leur amitié virtuelle se double d’échanges sur leurs créations et leur vie affective. Jusqu’au jour où les deux jeunes filles se rencontrent un week-end autour d’un projet…

Capture d_écran 2018-01-14 à 22.43.11

Continuer la lecture de Nos âmes jumelles / rebelles / plurielles – Samantha Bailly.

Celle dont j’ai toujours rêvé – Meredith Russo.

Coucou les paupiettes !

Ça y est, je suis de retour, motivée à 100% et les chroniques littéraires vont pleuvoir sur vos tronches pendant un petit moment. Je viens aujourd’hui vous parler d’un livre que j’ai lu (dévoré serait plus exact) la semaine dernière. Il s’agit de Celle dont j’ai toujours rêvé, écrit par Meredith Russo et publié en France aux éditions PKJ début 2017. Il me faisait de l’œil dès sa sortie mais j’ai préféré attendre un moment avant de le lire, que les chroniques dithyrambiques soient moins nombreuses afin que mes attentes soient moins importantes. Bref, bref. Je vous dis tout ?

Amanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s’intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l’empêche de s’ouvrir vraiment aux autres.

Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Alors qu’ils passent de plus en plus de temps ensemble, Amanda comprend qu’en se protégeant ainsi, elle passe à côté de sa vie. Elle sait qu’elle doit se faire violence et lui révéler qui elle est vraiment, mais elle est terrifiée à l’idée que cela le fasse fuir…

couv19019274

Les romans jeunesse consacrés à la transexualité sont de plus en plus nombreux ces derniers mois. J’en ai déjà lu quelques uns, en leur trouvant toujours quelques petits défauts qui ont fini par « gâcher » ma lecture. C’est donc avec un peu d’appréhension que j’ai commencé ce nouveau roman, premier livre de Meredith Russo. Petit point contexte, si vous voulez bien. Meredith Russo est une jeune auteure américaine transgenre. Celle dont j’ai toujours rêvé est né d’une volonté de sa part d’écrire l’histoire d’un personnage transgenre qui connait une fin heureuse. Elle s’est donc inspiré de son expérience personnelle tout en romançant de nombreuses situations afin de façonner une héroïne qui « corresponde autant que possible aux idées normatives ». Fin du point contexte.

Continuer la lecture de Celle dont j’ai toujours rêvé – Meredith Russo.

Premières lignes #20

Coucou les paupiettes !

J’espère que tout va bien pour vous en ce dernier dimanche d’octobre. L’année passe à une vitesse effrayante ! On se retrouve aujourd’hui pour un rendez-vous désormais hebdomadaire : Premières lignes. J’ai choisi aujourd’hui de vous présenter le début d’un roman qui me fait de l’œil depuis un moment et que j’ai ENFIN réussi à trouver à la médiathèque. Il s’agit de Pax et le petit soldat de Sara Pennypacker, publié chez Gallimard Jeunesse en janvier 2017.

Découvert sur le blog Ma Lecturothèque, ce rendez-vous m’a tout de suite plu. Le principe est simple comme bonjour : chaque dimanche, je choisis un livre dans ma bibliothèque et je partage avec vous les premières lignes du récit ! Ça vous donnera peut-être envie de découvrir ce livre à votre tour.. Qui sait ?

couv52333992

1

Le renard sentit avant le garçon que la voiture ralentissait, comme il sentait toujours tout en premier. À travers ses coussinets, sa colonne vertébrale, les poils tactiles de ses pattes. Les vibrations l’informèrent également que la route était devenue plus cahoteuse. Il se dressa sur les genoux de son garçon et flaira les odeurs qui filtraient par la fenêtre, ce qui lui apprit qu’ils voyageaient à présent dans une région boisée. Les senteurs aigües des conifères – bois, écorce, pommes de pin et aiguilles – coupaient l’air comme des lames, mais en dessous, le renard reconnut la douceur du trèfle, et de l’ail sauvage, et des fougères, ainsi que des dizaines d’autres choses qu’il n’avait jamais rencontrées, à l’odeur verte et pressante.
Le garçon sentit quelque chose, lui aussi. Il ramena son animal contre lui et serra plus fort son gant de base-ball.
L’angoisse du garçon surprit le renard. Les rares fois où ils avaient voyagé en voiture auparavant, le garçon s’était montré détendu, ou même excité. Le renard enfonça son museau dans la paume du gant, même s’il détestait l’odeur du cuir. Son garçon riait toujours quand il faisait ça. Il allait refermer le gant autour de la tête de son animal, faire semblent de se battre contre lui, et ainsi, le renard le distrairait.
Mais aujourd’hui, le garçon souleva le renard et enfouit son visage dans la fourrure blanche de son cou, en le serrant fort contre lui.

Alors, intrigués ?

Premières lignes #19

Coucou les paupiettes !

Ça fait un petit moment que je ne vous ai pas proposé de découvrir les premières lignes d’un roman. Ce dimanche, j’ai envie de partager avec vous le début de ma prochaine lecture. Il s’agit d’un roman qui m’a été chaudement recommandé par plusieurs personnes : Tous nos jours parfaits, écrit par Jennifer Niven et publié chez Gallimard en 2015.

Découvert sur le blog Ma Lecturothèque, ce rendez-vous m’a tout de suite plu. Le principe est simple comme bonjour : chaque dimanche, je choisis un livre dans ma bibliothèque et je partage avec vous les premières lignes du récit ! Ça vous donnera peut-être envie de découvrir ce livre à votre tour.. Qui sait ?

couv73936753

FINCH
6e JOUR D’ÉVEIL

Est-ce un bon jour pour mourir ?
Voilà ce que je me demande le matin quand je me lève. Et pendant ma troisième heure de cours, alors que je m’efforce de garder les yeux ouverts malgré M. Schroeder qui radote. Le soir, au dîner, en passant le plat de petits pois. La nuit, dans mon lit, lorsque je n’arrive pas à éteindre mon cerveau qui tourne à vide.
Est-ce le jour J ?
Et si ce n’est pas aujourd’hui… alors quand ?
Voilà ce que je me demande, perché sur un étroit parapet à vingt mètres au-dessus du sol. Je suis si haut que je suis pratiquement au ciel. Lorsque je baisse les yeux vers le sol, je vois le monde tournoyer. Je ferme les yeux, savourant cette sensation. Peut-être que, cette fois, je vais le faire – me laisser porter par les airs. Comme si je flottais dans une piscine, que je dérivais sans but précis jusqu’au néant.
Je ne me rappelle pas être monté ici. En fait, je ne me rappelle pas grand-chose avant dimanche, en tout cas, rien de ce qui s’est passé cet hiver. C’est chaque fois pareil – le vide, puis le réveil.

Tentés ? Vous l’avez lu ? Qu’en avez-vous pensé ? 

Bon dimanche !

C’est lundi, que lisez-vous ? #48

Coucou les paupiettes !

Comme vous l’avez peut-être remarqué, j’étais absente du blog la semaine dernière. De nouveau enrhumée, un peu blasée, pas très motivée, j’ai préféré laisser mes chroniques de côté et me reposer. J’ai laissé tomber quelques bouquins parce que sur le moment j’avais l’impression de me forcer à lire, et ça n’augure jamais rien de bon. Ce sont des livres que je reprendrais d’ici quelques jours ou semaines, quand je serais plus d’humeur pour ce genre de littérature. Bref. J’ai tout de même lu quelques petites choses. Je vous montre ?

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Galleane, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

Capture d_écran 2017-10-15 à 23.18.33

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #48

Team Aventure : Opération Groenland – Ismaël Khelifa.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour une chronique livresque. J’ai pris un peu de retard dans mes chroniques et je vais donc vous parler aujourd’hui d’un livre jeunesse que j’ai lu au début du mois de septembre. Il s’agit d’un roman publié par la jeune maison d’édition Poulpe Fictions, dont je vous avais déjà parlé il y a quelques temps par le biais de ma chronique du très bon Viser la lune ! Opération Groenland est le premier tome de la série Team Aventure proposée par la maison d’édition. Écrit par Ismaël Khelifa, auteur et journaliste, ce premier roman jeunesse a été publié le 1er juin 2017.

Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier Netgalley et les éditions Poulpe Fictions pour l’envoi de ce roman. 

Bienvenue au pôle Nord ! Fatou, Rémi, Vicky et Yanis étaient 4 ados (presque) normaux, jusqu’à ce qu’ils gagnent, dans leur collège, l’appel à candidature d’une ONG. Les voilà choisis par la Fondation pour la Terre pour une mission de deux semaines en Arctique et promus ambassadeurs écologiques auprès de leurs classes. Le pire est à prévoir… #aventuriersduXXIème #commentçayapasd’igloo?

couv51921606

Poulpe Fictions est décidément une maison d’édition qui me plait beaucoup. Ses romans sont normalement destinés à un jeune public (8-12 ans) mais j’ai, encore une fois, passé un très bon moment de lecture avec Opération Groenland.

Continuer la lecture de Team Aventure : Opération Groenland – Ismaël Khelifa.