Gros sur le cœur – Carène Ponte.

Coucou les paupiettes !

C’est la période des premières fois littéraires en cette fin d’année 2018. J’ai lu mon premier Harlan Coben, mais aussi mon premier Carène Ponte ! Les titres de l’autrice m’attirent depuis plusieurs années, notamment Avec des si et des peut-être ou encore Tu as promis que tu vivrais pour moi, mais je n’avais encore jamais sauté le pas. C’est désormais chose faite ! Gros sur le cœur est son dernier roman, publié aux éditions Michel Lafon Poche le 15 novembre 2018. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier chaudement l’autrice pour l’envoi de son roman !

C’est l’histoire d’une adolescente sans doute un peu trop ronde, sans doute un peu trop fragile.
C’est l’histoire d’un nouveau lycée, des yeux qui dévisagent, des yeux qui jugent.
C’est l’histoire d’un professeur d’allemand qui séduit.
Mélissa, 17 ans, suit ses parents dans une nouvelle ville, un nouveau lycée.
Année de terminale sur la corde raide. Année charnière entre dégoût de soi, et renaissance.

couv22896733

Continuer la lecture de Gros sur le cœur – Carène Ponte.

Publicités

Eleanor Oliphant va très bien – Gail Honeyman.

Coucou les paupiettes !

Je viens vous parler de ma dernière lecture commune avec.. alleeez, devineeeez.. Popcorn & Gibberish, bien évidemment ! On ne nous arrête plus ! J’admets l’avoir un peu semée sur ce coup là. Égoïstement, je voulais absolument finir le livre pour valider plus de points pour le tournoi des trois sorciers, mille excuses ! Mais ça ne nous a pas empêché d’adorer partager nos ressentis tout au long de la lecture. La LC de la semaine était consacrée à Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman. J’en avais entendu beaucoup de bien lorsqu’il avait été publié aux éditions Fleuve l’an dernier et j’ai profité de sa réédition chez 10/18 en septembre pour le découvrir ! Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Eleanor Oliphant est un peu spéciale.
Dotée d’une culture générale supérieure à la moyenne, peu soucieuse des bonnes manières et du vernis social, elle dit les choses telles qu’elle les pense, sans fard, sans ambages.
Fidèle à sa devise  » Mieux vaut être seule que mal accompagnée « , Eleanor évite ses semblables et préfère passer ses samedis soir en compagnie d’une bouteille de vodka.
Rien ne manque à sa vie minutieusement réglée et rythmée par ses conversations téléphoniques hebdomadaires avec  » maman « .
Mais tout change le jour où elle s’éprend du chanteur d’un groupe de rock à la mode.
Décidée à conquérir de l’objet de son désir, Eleanor se lance dans un véritable marathon de transformations. Sur son chemin, elle croise aussi Raymond, un collègue qui sous des airs négligés, va lui faire repousser ses limites.
Car en naviguant sur les eaux tumultueuses de son obsession amoureuse et de sa relation à distance avec  » maman « , Eleanor découvre que, parfois, même une entité autosuffisante a besoin d’un ami…

couv8808919

Continuer la lecture de Eleanor Oliphant va très bien – Gail Honeyman.

Valentine ou la belle saison – Anne-Laure Bondoux.

Coucou les paupiettes !

Comme promis dans le C’est lundi, je vais vous parler du dernier roman d’Anne-Laure Bondoux. J’ai découvert cette autrice avec Et je danse, aussi, roman écrit à quatre mains avec Jean-Claude Mourlevat que j’avais beaucoup aimé. Valentine ou la belle saison a été publié le 4 octobre 2018 aux éditions Fleuve. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

À 48 ans et demi, divorcée et sans autre travail que l’écriture d’un manuel sur la sexualité des ados, Valentine décide de s’offrir une parenthèse loin de Paris, dans la vieille demeure familiale. Là-bas, entourée de sa mère Monette et du chat Léon, elle espère faire le point sur sa vie. Mais à la faveur d’un grand ménage, elle découvre une série de photos de classe barbouillées à coups de marqueur noir. Ce mystère la fait vaciller, et quand son frère Fred débarque, avec son vélo et ses états d’âme, Valentine ne sait vraiment plus où elle en est. Une seule chose lui semble évidente : elle est arrivée au terme de la première moitié de sa vie. Il ne lui reste plus qu’à inventer – autrement et joyeusement – la seconde.

couv24704328

Continuer la lecture de Valentine ou la belle saison – Anne-Laure Bondoux.

Les vies de papier – Rabih Alameddine.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui une chronique sur un roman qui a reçu le Prix Femina Étranger en 2016. Les vies de papier a été écrit par Rabih Alameddine, peintre et romancier. Il a été publié au format poche par les éditions 10/18 en août 2017. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Aaliya Saleh, « dame âgée » de Beyrouth, est une anomalie. Divorcée, sans enfant, non croyante, elle s’est toujours rebellée contre les diktats de la société. Sa passion dans la vie, sa raison de vivre même, est la littérature. À tel point que, chaque année, elle traduit un de ses romans préférés en arabe avant de le ranger dans un tiroir. Les quelque trente-sept livres traduits par Aaliya au cours de sa vie n’ont donc jamais été lus par qui que ce soit. Ce portrait d’une femme solitaire en pleine crise existentielle oscille sans cesse entre passé et présent dans un Beyrouth en constante mutation. Tandis qu’elle essaye de maîtriser son corps vieillissant et la spontanéité de ses émotions, Aaliya doit faire face à une catastrophe inimaginable qui menace de faire voler sa vie en éclats.

couv65559098m

Continuer la lecture de Les vies de papier – Rabih Alameddine.

En nous beaucoup d’hommes respirent – Marie-Aude Murail.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre que j’ai lu la semaine dernière. En nous beaucoup d’hommes respirent est le dernier roman de Marie-Aude Murail, une autrice que j’affectionne tout particulièrement depuis mon adolescence. Aujourd’hui encore, je prends plaisir à relire ces histoires que j’ai tant aimé quand j’étais au collège ou au lycée (moi qui ne suis pas une grande adepte de la relecture, c’est quelque chose !) comme par exemple Simple, Oh boy ! ou Vive la République. J’ai également adoré sa dernière série jeunesse, Sauveur & Fils, dont un cinquième tome devrait voir le jour en 2019 ! En nous beaucoup d’hommes respirent est un ouvrage très différent, publié aux éditions L’iconoclaste le 29 août 2018. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Le grand roman d’une famille française sur trois générations, de 14-18 aux années 2000. Un texte constitué à partir d’archives familiales exceptionnelles.

Des albums photo, des menus de mariage, des images de communion, des dents de lait, des documents administratifs, des centaines de lettres, des journaux intimes… Voilà le trésor que Marie-Aude découvre en vidant la maison de ses parents. En ouvrant les boîtes à archives, les morts se réaniment. Devant elle se déroule ce grand roman familial. C’est l’histoire des Murail qui se dessine. Mais plus encore, celle de toute famille française. En nous beaucoup d’hommes respirent est une enquête intime. Une plongée dans un récit familial, à la fois commun et singulier.

couv334302591

Continuer la lecture de En nous beaucoup d’hommes respirent – Marie-Aude Murail.

Shanghai Fan – Raphaël Bée.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un roman qui a été publié aux éditions de la Rémanence en juin 2018. Vous l’avez probablement vu passer sur Instagram, il s’agit de Shanghai Fan ! Il a été écrit par Raphaël Bée, diplômé d’HEC qui a commencé sa carrière dans la publicité à Paris. Il a travaillé pendant 4 ans à Shanghai afin d’y développer l’antenne d’une agence publicitaire française. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Le milieu de la pub dans l’empire du Milieu. Clem a voulu tenter l’expérience et la voilà happée dans le tourbillon d’une ville qui ne s’arrête jamais. Partagée entre sa relation à distance avec Margaux et sa vie d’expat, elle se voit confier l’organisation d’un événement pour Shanghai Fan, la nouvelle marque de luxe dont tout le monde parle. Mais rien ne va se passer comme prévu. Rivalités, combines et jalousies s’enchaînent, à l’image de la démesure de la ville, tantôt attachante, tantôt terrible.

couv51812800

Continuer la lecture de Shanghai Fan – Raphaël Bée.

Quand on parle de Lou – Julie Gouazé.

Coucou les paupiettes !

Comme promis en début de semaine, je vais vous donner mon avis sur un petit roman que j’ai dévoré le week-end dernier. Quand on parle de Lou est le premier roman que je lis de Julie Gouazé, autrice lyonnaise. Peut-être avez-vous déjà lu Les corps de Lola ou Louise, ses deux autres publications qui me tentent énormément. Son petit dernier a été publié aux éditions Belfond le 4 octobre 2018, dans la collection Pointillés. Je tiens à remercier la maison d’éditions pour l’envoi de ce livre !

 » Elle s’appelle Lou et demain elle change de tanière. Elle prend ses louveteaux dans sa gueule pour les emmener ailleurs. Elle défait son couple. Elle déconstruit sa famille. Elle va bâtir sa vie. « 
C’est avec le cœur serré mais une volonté de fer au fond de sa poche que Lou quitte Marc, l’homme de sa vie. Elle part avec leurs deux enfants. La rage au ventre, elle subit les assauts du monde extérieur devenu féroce. D’abord à terre offrant sa gorge à la morsure, Lou, devenue chef de meute, petit à petit renaît. Puis elle tombe à nouveau amoureuse. D’une femme.
Comme dans un conte pour enfants, faussement naïf et terriblement cruel, Julia Gouazé livre avec force et authenticité le combat de Lou contre l’homophobie, révélant le courage de tout laisser derrière soi alors que l’on avait tout pour soi.

Capture d_écran 2018-10-10 à 21.48.52

Continuer la lecture de Quand on parle de Lou – Julie Gouazé.