Une fille de perdue c’est… une fille de perdue – Claire Renaud.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir un roman qui a été publié le 8 janvier 2020, un jeunesse cette fois-ci. Nous nous tournons vers les éditions Sarbacane, et plus exactement vers la collection Exprim’, qui nous offre tout au long de l’année de sacrées pépites. Je vais vous parler de Une fille de perdue c’est… une fille de perdue, écrit par Claire Renaud. L’autrice avait publié Les mamies attaquent ! il y a peu de temps dans la collection Pépix. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Un jour tu m’as quitté. Sans préavis.
Tu m’as tendu une lettre, toi qui n’en écrivais jamais, pour me dire que nous deux, c’était fini. Toi, la solaire Aurélia, ma belle, mon tout. Je n’ai pas compris. Je cherche des raisons, je réécris l’histoire et je me perds. S’il n’y avait pas les copains, Blaise, Euclide, Albert et Jen, pour tenter de me sortir des marécages, je me laisserais couler. Parce qu’une fille de perdue, c’est une fille de perdue.

couv52886980

Continuer la lecture de Une fille de perdue c’est… une fille de perdue – Claire Renaud.

Les fluides – Alice Moine.

Coucou les paupiettes !

Comme promis, me revoilà aujourd’hui pour vous parler d’un roman qui est sorti la semaine dernière en librairie et que j’ai dévoré en quelques heures juste avant de partir en vacances. Ma première lecture de 2020, ma première excellente découverte de l’année. Publié le 9 janvier 2020 dans la collection Pointillés, Les fluides est le troisième roman d’Alice Moine. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Cet après-midi-là, Julie passe quelques heures à la piscine municipale avec Charlotte, sa fille de sept ans dont elle n’a plus la garde. Ce moment privilégié est une chance pour elle de regagner le cœur de Charlotte et elle voudrait tout bien faire. Mais, dans le bassin, ses angoisses remontent à la surface. Rien ne lui paraît plus difficile qu’être mère.
Car, depuis trois ans, Julie surnage. Un épisode du passé qu’elle a gardé secret l’a plongée dans un profond désarroi. Comment prendre soin d’un enfant quand l’horreur obsède l’âme ?
Pourtant, ce jour-là, tandis que Charlotte multiplie les prouesses dans le grand bassin, quelque chose se produit, qui va tout changer.

couv49213535

Continuer la lecture de Les fluides – Alice Moine.

Du côté du bonheur – Anna McPartlin.

Coucou les paupiettes !

Toutes mes excuses, je viens aujourd’hui vous parler d’un roman qui n’a rien de festif. Du côté du bonheur a été écrit par Anna McPartlin, autrice irlandaise que j’ai découvert avec Les derniers jours de Rabbit Hayes (un véritable coup de cœur). Il est sorti en poche aux éditions Pocket en mai 2019. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Entre ses deux boulots, ses enfants et sa mère qui perd la tête, la vie n’est pas toujours facile pour Maisie. Mais, depuis qu’elle s’est décidée à quitter son mari violent, cette Irlandaise au caractère bien trempé retrouve peu à peu le chemin du bonheur. Jusqu’au jour où son fils Jeremy disparaît mystérieusement avec son meilleur ami.
Que s’est-il passé le soir du 1er janvier ? Avec l’aide de Fred, son chevalier servant, et de Lynn, sa fidèle amie, Maisie tente de reconstituer le fil des événements. Dans ce quartier populaire des environs de Dublin, chacun affronte les coups du sort avec humour et ténacité. Mais le terrible secret qu’elle va découvrir bouleversera à jamais le cours de sa vie.

couv8492410

Continuer la lecture de Du côté du bonheur – Anna McPartlin.

Jolis Jolis Monstres – Julien Dufresne-Lamy / Paris is burning !

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour parler de Jolis Jolis Monstres, roman écrit par Julien Dufresne-Lamy et publié aux éditions Belfond le 22 août 2019, dans la collection Pointillés. En parallèle de cette lecture, j’ai regardé le documentaire Paris is burning sur Netflix, réalisé dans les années 80 par Jennie Livingston (première sortie officielle en 1991). Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’éditions pour l’envoi de ce livre !

Certains disent qu’on est des monstres, des fous à électrocuter.
Nous sommes des centaures, des licornes, des chimères à tête de femme.
Les plus jolis monstres du monde.

Au début des années sida, James est l’une des plus belles drag-queens de New York. La légende des bals, la reine des cabarets, l’amie fidèle des club kids et des stars underground. Quand trente ans plus tard il devient le mentor de Victor, un jeune père de famille à l’humour corrosif, James comprend que le monde et les mentalités ont changé.

Sur trois décennies, Jolis jolis monstres aborde avec finesse et fantaisie la culture drag, le voguing et la scène ballroom dans un grand théâtre du genre et de l’identité. Au cœur d’une Amérique toujours plus fermée et idéologique, ce roman tendre mais bruyant est une ode à la beauté, à la fête et à la différence. Une prise de parole essentielle.

couv21237897

Continuer la lecture de Jolis Jolis Monstres – Julien Dufresne-Lamy / Paris is burning !

Les secrets de Cloudesley – Hannah Richell.

Coucou les paupiettes !

Comme promis, je vous propose aujourd’hui de découvrir Les secrets de Cloudesley, roman écrit par Hannah Richell et publié aux éditions Belfond le 3 octobre 2019. Comme vous le savez peut-être, j’étais lectrice VIP pour Le Cercle Belfond cette année. J’affectionne tout particulièrement cette collection, qui met en avant des autrices et des héroïnes fortes. Depuis ses débuts, j’y ai découvert beaucoup de belles choses et j’étais ravie de faire partie de l’aventure en 2019. Avant de vous donner mon avis sur cette lecture, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

1955. On dit qu’au manoir de Cloudesley l’ennui n’existe pas. Pourtant, ce lieu de faste et de beauté, Lillian Oberon rêve de le fuir. À vingt-six ans, la jeune femme n’arrive plus à maintenir les apparences d’une vie heureuse aux côtés du séduisant magnat et collectionneur Charles Oberon. Qu’est-elle réellement pour lui ? Une œuvre de plus à contempler ou une femme à aimer ? Mais le jour où le destin place sur son chemin un peintre passionné, une autre vie semble possible…

Soixante ans plus tard, de la splendide demeure ne reste qu’une bâtisse en ruines. De retour à Cloudesley pour veiller sur Lillian, sa grand-mère adorée, Maggie Oberon fait une promesse : sauver l’héritage familial. Mais comment affronter les créanciers ? Et, surtout, comment la jeune femme, aux prises avec ses erreurs passées, pourra-t-elle gérer seule le domaine ?

Maggie ignore qu’entre les murs décrépis de la vieille maison se cache un trésor inestimable. Et un terrible secret, qui pèse sur elle et sur Lillian…

couv46363837

Continuer la lecture de Les secrets de Cloudesley – Hannah Richell.

Les petites robes noires – Madeleine St John.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir un livre qui m’a été proposé par Babelio et les éditions Albin Michel. Les petites robes noires a été publié pour la première fois en 1993. Ce roman de Madeleine St John, autrice australienne aujourd’hui décédée, a été traduit pour la première fois en français cette année et sortira en librairie le 2 octobre 2019. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

1959. Au deuxième étage du grand magasin F.G. Goode’s de Sidney, des jeunes femmes vêtues de petites robes noires s’agitent avant le rush de Noël. Parmi elles, Fay, à la recherche du grand amour ; l’exubérante Magda, une Slovène qui règne sur les prestigieux Modèles Haute Couture ; Lisa, affectée au rayon Robes de cocktail, où elle compte bien rester en attendant ses résultats d’entrée à l’université…

Dans le secret d’une cabine d’essayage ou le temps d’un achat, les langues se délient, les vies et les rêves des vendeuses se dévoilent sous la plume délicate de Madeleine St John. Avec la finesse d’une Edith Wharton et l’humour d’un Billy Wilder, l’australienne Madeleine St John (1941-2006), livre un remarquable instantané de l’Australie des années 1950 et une critique subtile de la place de la femme dans la société.

Devenu un classique dans les pays anglo-saxons, Les petites robes noires, traduit pour la première fois en français, est un chef-d’œuvre d’élégance et d’esprit.

couv32572832

Continuer la lecture de Les petites robes noires – Madeleine St John.

Les femmes sont occupées – Samira El Ayachi.

Coucou les paupiettes !

La chronique du jour est consacrée au nouveau roman de Samira El Ayachi, romancière et autrice pour le spectacle vivant. Les femmes sont occupées a été publié le 5 septembre dernier aux éditions de l’aube. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Elle doit monter une pièce de théâtre. Finir sa thèse. Lancer une machine. Régler des comptes ancestraux avec les pères et les patrons. Faire la révolution – tout en changeant la couche de Petit Chose. Au passage, casser la figure à Maman Ourse et tordre le cou à la famille idéale. Réussir les gâteaux d’anniversaire. Retrouver la Dame de secours. Croire à nouveau en l’Autre.
Comme toutes les femmes, la narratrice de ce roman est très occupée. Découvrant sur le tas sa nouvelle condition de «maman solo», elle jongle avec sa solitude sociale, sa solitude existentielle, et s’interroge sur les liens invisibles entre batailles intimes et batailles collectives.

Résolument féministe et humaniste, ce roman à la langue inventive et teintée d’humour tendre dresse le portrait poignant d’une femme qui ressemble à tant d’autres, qu’elles soient mères ou ne le soient pas, célibataires ou non.

couv29580226

Continuer la lecture de Les femmes sont occupées – Samira El Ayachi.