Les Étoiles de Noss Head – Sophie Jomain.

Coucou les paupiettes !

Je vais aujourd’hui vous présenter les deux premiers tomes d’une saga fantastique écrite par Sophie Jomain. Les Étoiles de Noss Head a été publié pour la première fois en 2010 et a été réédité à plusieurs reprises aux éditions Rebelle, J’ai lu et plus récemment aux éditions Pygmalion. La saga est terminée et comporte cinq tomes dont seulement deux pour l’instant existent en version illustrée (publications en octobre 2016 et en octobre 2018). J’ai beaucoup entendu parler de ces romans et j’avais hâte de me faire mon propre avis ! Je vais maintenant partager avec vous mes ressentis sur les deux premiers tomes. Attention, ça va être long ! Je tiens à remercier chaudement la maison d’édition pour l’envoi du tome 2 !

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d’imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar… Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l’inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu’on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s’attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l’esprit a choisi : c’est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu’il n’est pas tout à fait humain ?
Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours…

Capture d_écran 2018-11-02 à 12.18.49

Continuer la lecture de Les Étoiles de Noss Head – Sophie Jomain.

Publicités

Le noir est ma couleur, tome 1 : Le pari – Olivier Gay.

Coucou les paupiettes !

Cette semaine, j’ai décidé de m’inscrire au challenge organisé par Netgalley France. L’objectif est simple comme tout, il suffit de poster un maximum de chroniques avant le 7 juin 2018. Pour cela, l’accès à une vingtaine de romans a été pré-approuvé, mais tous les livres sollicités comptent. J’ai donc choisi quelques ouvrages dans la sélection et vous pourrez retrouver mes chroniques toutes les semaines jusque début juin.

On attaque avec le premier tome d’une saga d’Olivier Gay : Le noir est ma couleur. Publié en 2014, il a été réédité par les éditions Rageot en mai dernier. Je n’avais jamais entendu parler de la série jusqu’à il y a quelques jours, au détour d’une conversation, et j’ai profité de cette opportunité pour me lancer. Merci Netgalley, merci les éditions Rageot ! 

Normalement, Alexandre le bad boy du lycée n’aurait jamais prêté attention à Manon l’intello du premier rang. Pourtant, à la suite d’un pari, il a décidé de la séduire.

Normalement, Manon n’aurait jamais toléré qu’Alexandre vole à son secours. Pourtant dans l’obscurité d’une ruelle, sa présence s’est révélée décisive.

Alexandre doit se rendre à l’évidence. Rien n’est normal dans cette histoire.

Manon acceptera-t-elle qu’il entre par effraction dans son univers ?

Deux destins liés malgré les apparences…

couv30536649

Continuer la lecture de Le noir est ma couleur, tome 1 : Le pari – Olivier Gay.

La clé d’Oriane – Leslie Héliade.

Coucou les paupiettes !

Je vais aujourd’hui vous parler d’un roman que j’ai lu au début de la semaine. Il s’agit d’un roman auto-édité, publié en mai 2017. La clé d’Oriane, écrit par Leslie Héliade, est un court roman fantastique dont je n’ai fait qu’une bouchée. Avant toute chose, je tiens à remercier l’auteure, qui a choisi de me faire confiance et m’a gentiment proposé de lire son roman sur la plateforme Simplement

Elle s’appelle Oriane, elle est dessinatrice. Il se surnomme Serrure, c’est un voleur. Lorsqu’elle le trouve dans son appartement, il prétend sortir d’un jeu virtuel. Il a besoin de son aide, car elle seule peut le sauver ! Et s’il disait la vérité ? Si tout cela n’était qu’une quête ? Une invitation à chercher la clé ?

couv5979985

Le résumé m’a tout de suite intrigué, je voulais savoir ce qui se cachait derrière ces quelques lignes plutôt prometteuses. Autant vous le dire tout de suite, je n’ai pas été déçue !

Continuer la lecture de La clé d’Oriane – Leslie Héliade.

Amisseum : Les terres inconnues – Maes Larson.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un roman que j’ai terminé la semaine dernière. Il s’agit d’un roman auto-édité, écrit par Maes Larson et publié en avril dernier. Vous pouvez le retrouver sur Amazon au format e-book si ça vous intéresse ! Personnellement, je l’ai obtenu en service presse par le biais de Simplement Pro. Je tiens d’ailleurs à remercier Maes Larson d’avoir accepté de m’envoyer son roman !

Notre imagination aime nous jouer des tours. C’est probablement ce qu’Adam aurait souhaité se dire cette nuit après s’être réveillé en plein sommeil. Mais ce fut tout le contraire. Rien ne l’aidait à s’ôter de l’esprit ce qu’il avait vu, ni sa mère et encore moins ses fidèles compagnons Ryan et Isaac.

Ensemble, ils vivaient une vie de lycéen avec les joies et les peines qui vont avec. Pourtant, une seule chose semblait préoccuper Adam depuis quelques jours.
Qui était cet homme qu’il avait aperçu dans la nuit sombre ? Et ce lieu ? Etait-il réel ? Il n’avait jamais rien vu de tel.
Autant de questions auxquelles Adam et ses amis tenteront de répondre dans une aventure qu’ils n’avaient pas choisi et à laquelle ils ne pourront pas échapper.

couv20851809

J’ai tout de suite été attirée par cette magnifique couverture. Elle semblait m’appeler, comme si elle n’attendait que moi. Intriguée par le résumé, plutôt prometteur, j’ai très vite su qu’il me le fallait. Je voulais savoir ce qui se cachait derrière ces quelques phrases. Dans l’ensemble, j’ai été plutôt satisfaite de ma lecture. Il y a quelques bémols (vous me connaissez, je ne suis jamais contente), mais rien de bien méchant et je vais vous expliquer tout ça de suite !

Continuer la lecture de Amisseum : Les terres inconnues – Maes Larson.

The Effigies – Sarah Raughley.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour parler d’une de mes dernières lectures, qui m’a été permise grâce à une Masse Critique de Babelio. Je tiens d’ailleurs à remercier les éditions Lumen pour l’envoi de ce roman !

couv57923729

« Je m’appelle Maia Finley, j’ai seize ans et je suis la nouvelle Effigie. » Depuis quelques jours, Maia se répète ces mots en boucle, sans oser les prononcer à voix haute. Car à la minute où le monde l’apprendra, sa vie basculera. Elle deviendra une véritable célébrité, ses fans boiront la moindre de ses paroles… et son espérance de vie chutera drastiquement.

C’est que les Effigies, ces jeunes femmes dotées chacune d’un pouvoir unique lié aux quatre éléments, ne sont pas là par hasard : elles doivent protéger l’humanité des Spectres – des créatures de cauchemar – mélange de chair pourrissante et de ténèbres, qui la terrorisent depuis maintenant près d’une centaine d’années. À la mort de chaque Effigie, ses capacités, ainsi que la somme de ses souvenirs, se transmettent à son héritière choisie au hasard quelque part sur la planète.

Alors, quand Manhattan subit une attaque sans précédent, Maia n’a d’autre choix que de descendre dans l’arène. Elle qui idolâtre les Effigies, comme autrefois sa sœur jumelle morte dans un incendie, va cependant tomber de haut : les trois jeunes filles ne veulent plus entendre parler les unes des autres. Pourtant le danger se rapproche, car un homme énigmatique, Saul, semble capable à la surprise générale de contrôler les Spectres. Maia se retrouve aspirée dans une spirale infernale, au moment même où le feu qui couve en elle menace de la consumer tout entière !

Girl power, souvenirs résurgents et légendes anciennes, sans oublier une pléiade de personnages centraux féminins forts lancés dans une course contre la montre épique qui couvre le monde entier… The Effigies marque le coup d’envoi d’une trilogie fantastique au rythme effréné !

« Quel est le plus dangereux : le feu qui couve en elle ou les souvenirs qui menacent de s’emparer de son esprit ? »

Les flammes du destin est un premier tome plutôt intéressant. J’ai passé un bon moment de lecture même si certains éléments m’ont un tantinet gêné.
L’écriture de l’auteure est plutôt sympathique, le roman ne souffre pas de longueurs et les chapitres s’enchaînent de manière fluide. L’ensemble est dynamique. Dès les premières lignes, nous sommes happés par l’histoire. Elle réussit à nous tenir en haleine jusqu’à la fin en ménageant plutôt bien son suspense (bien que certaines choses soient très prévisibles – en tout cas à mes yeux d' »adulte »… il ne faut pas oublier que le roman est destiné à des adolescents à partir de 14 ans et ça se ressent parfois – on fait dans le simple et efficace).

Continuer la lecture de The Effigies – Sarah Raughley.

The Vanishing Girl – Laura Thalassa.

Coucou les paupiettes !

Je vais vous parler aujourd’hui d’un roman que j’ai lu le week-end dernier et qui traînait dans ma PAL depuis quelques mois, il s’agit du premier tome de The Vanishing Girl. Il a été écrit par Laura Thalassa, jeune auteure américaine, et a été publié le 21 mars 2017 par les éditions AmazonCrossing. Tout de suite attirée par sa couverture et son résumé, je me suis dépêchée de l’ajouter à ma wishlist livresque.

Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier Netgalley et les éditions AmazonCrossing pour avoir accepté de m’envoyer ce roman !

Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant.
Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.
Expédiée dans un camp d’entraînement quasi militaire, Ember découvre qu’on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions de téléportation pour le gouvernement, toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember compte retrouver sa liberté et elle se rapproche de Caden, qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Si elle parvient à rester en vie !

couv38884170

Continuer la lecture de The Vanishing Girl – Laura Thalassa.

Hyde – Daniel Levine.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vais vous parler de Hyde, premier roman de Daniel Levine, basé sur L’étrange cas du Docteur Jekyll et de M. Hyde (bien évidemment). Je ne suis pas une spécialiste de l’histoire originale, je n’ai d’ailleurs pas lu le roman de Stevenson, mais c’est un petit morceau de la littérature que je trouvais très intrigant et j’ai donc sollicité le roman sur Netgalley dans l’optique d’en découvrir un peu plus sur cet univers. J’ai également été  attirée par la très belle couverture rouge et noire, qui sortait vraiment du lot dans le catalogue et qui m’a tout de suite poussé à aller lire le résumé.

Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier Netgalley et les éditions Fayard pour avoir accepté de m’envoyer ce roman !

Hyde est au pied du mur. Enfermé dans le cabinet du docteur Jekyll, il compte les heures avant son inévitable arrestation. Quatre jours s’écoulent, pendant lesquels il entreprend de raconter l’histoire de sa brève et prodigieuse existence.
Venu à la vie grâce à d’étranges potions, Hyde ignore quand et pour combien de temps il aura le contrôle du « corps ». Lorsqu’il est en sommeil, il observe la vie de Jekyll dans la haute société, emprisonné dans son esprit. Bientôt, leur existence mutuelle est menacée, non seulement par la science instable dont il est le fruit, mais aussi par un mystérieux harceleur qui obsède Hyde. Des jeunes filles disparaissent, un meurtre est commis. Qui se cache dans l’ombre pour le surveiller ? Dans le brouillard de cette conscience partagée, Hyde peut-il être sûr de ne pas être l’auteur de ces crimes ?

9782213687551-001-x_0

Je n’ai jamais réussi à terminer ce roman, que j’ai choisi d’abandonner à un peu plus de la moitié. J’ai tourné la question dans tous les sens, j’abandonne rarement un livre, mais là c’était juste plus possible. J’ai mis plus d’un mois à lire la moitié d’un roman qui ne fait pas 400 pages. C’est vous dire à quel point je n’étais pas dedans. Je tiens donc à m’excuser auprès des éditions (vraiment désolée, s’il vous plait, pardonnez-moi) pour cet abandon.

L’histoire est relatée du point de vue de Hyde, dans un style très lourd. Le récit n’est pas du tout aéré. Le texte est dense, les phrases sont beaucoup trop longues, les dialogues sont insérés en plein milieu des paragraphes.. Il y a un effet « bloc » qui m’a fortement gêné, qui empêche toute fluidité. On a l’impression de ne pas avancer (ce qui est un peu le cas). Le début de l’histoire nous immerge directement dans vif du sujet mais, à partir de là, tout est de plus en plus confus. On se perd très facilement dans les méandres de la réflexion de Hyde. L’auteur nous assomme avec une quantité hallucinante de détails pas forcément nécessaires. On s’ennuie, on s’ennuie, on s’ennuie ! Si ça se trouve ça décolle dans la seconde moitié, mais dans tous les cas je n’ai pas adhéré à l’écriture de Daniel Levine, je pense qu’on n’était pas fait l’un pour l’autre ce roman et moi.
Je ne me suis pas du tout attachée aux personnages. Impossible. Je ne les ai pas trouvés suffisamment approfondis, très superficiels et dans l’ensemble plutôt détestables. Hyde, personnage principal, est fade. L’auteur n’a pas su rendre son personnage intéressant et, sachant qu’il est le cœur de l’histoire, ça se révèle rapidement gênant. Jekyll, de son côté, ne m’a pas beaucoup impressionné non plus. Il est manipulateur, vicieux, vraiment déplaisant. Dans cette première moitié, j’ai vraiment perçu Hyde comme une victime (alors qu’il me semble qu’à la base c’est un peu l’inverse, non ?).

En résumé, je n’ai pas réussi à rentrer dans cette réécriture. Trop confus, trop de longueurs, des personnages agaçants, pas d’action.. Encore désolée, mais j’ai vraiment subi la lecture de la moitié de ce roman. Je ne le recommande pas personnellement. Après, peut-être qu’en ayant lu le récit original on accroche plus facilement !

L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? 

A bientôt !

Des bisous.