Top Ten Tuesday #8 – Girl Power !

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour un nouveau Top Ten Tuesday. Le thème du jour est Girl power, les livres que j’ai lu et ceux que j’aimerais lire. Autant dire que c’est un sujet qui m’inspire énormément et j’ai dû me faire violence pour faire une sélection (sachez tout de même qu’il y a bien plus que 10 livres dans cet article haha).

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste un top 10 littéraire selon un thème prédéfini. Il a initialement été créé par The Broke and the Bookish et a ensuite été repris en français par le blog Frogzine !

Lu et approuvé (ou pas) :

couv40410477

En bref : Un excellent essai qui se lit rapidement. Une lecture nécessaire, à mettre entre toutes les mains !

La chronique

Continuer la lecture de Top Ten Tuesday #8 – Girl Power !

Publicités

Top Ten Tuesday #3 – Ma PAL de l’automne !

Coucou les paupiettes !

Ça faisait un petit moment que je n’avais pas été inspirée par les thèmes du Top Ten Tuesday, mais celui du jour m’était plutôt sympathique. Je vais donc vous présenter les dix livres que j’ai choisi de sortir de ma PAL personnelle (et pas ma PAL médiathèque) pour cet automne.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste un top 10 littéraire selon un thème prédéfini. Il a initialement été créé par The Broke and the Bookish et a ensuite été repris en français par le blog Frogzine !

# La servante écarlate.

couv48373886
Dans un futur peut-être proche, dans des lieux qui semblent familiers, l’Ordre a été restauré. L’Etat, avec le soutien de sa milice d’Anges noirs, applique à la lettre les préceptes d’un Evangile revisité. Dans cette société régie par l’oppression, sous couvert de protéger les femmes, la maternité est réservée à la caste des Servantes, tout de rouge vêtues. L’une d’elle raconte son quotidien de douleur, d’angoisse et de soumission. Son seul refuge, ce sont les souvenirs d’une vie révolue, d’un temps où elle était libre, où elle avait encore un nom. Une œuvre d’une grande force, qui se fait tour à tour pamphlet contre les fanatismes, apologie des droits de la femme et éloge du bonheur présent.

Continuer la lecture de Top Ten Tuesday #3 – Ma PAL de l’automne !

Un peu de romance, mesdames et messieurs ?

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, c’est la St Valentin. Je m’en suis rendu compte il y a quelques heures en me promenant sur Twitter (coucou, je suis perchée). J’avais prévu de vous proposer une sélection de romans sympathiques à lire pour l’occasion et je profite d’une accalmie dans mon emploi du temps de la journée pour vous faire quelques suggestions de lecture pour la soirée. Ce n’est pas forcément de la chick-lit pure ou de la littérature érotique (pas mon truc), ce sont parfois tout simplement des romans qui m’ont fait me sentir bien et qui ont un rapport avec l’amour, de près comme de loin.

Ceux que j’ai lu (et aimé, obviously !). 

# Le restaurant de l’amour retrouvé.

couv39625220

Une jeune femme de vingt-cinq ans perd la voix à la suite d’un chagrin d’amour, revient malgré elle chez sa mère, figure fantasque vivant avec un cochon apprivoisé, et découvre ses dons insoupçonnés dans l’art de rendre les gens heureux en cuisinant pour eux des plats médités et préparés comme une prière. Rinco cueille des grenades juchée sur un arbre, visite un champ de navets enfouis sous la neige, et invente pour ses convives des plats uniques qui se préparent et se dégustent dans la lenteur en réveillant leurs émotions enfouies.

Continuer la lecture de Un peu de romance, mesdames et messieurs ?

Dans la bibliothèque des petits #1 – Les albums de Noël.

Coucou les paupiettes !

Noël approche à grands pas et l’excitation commence à se faire ressentir, chez les petits comme chez les grands ! C’est l’occasion rêvée d’inaugurer ma nouvelle catégorie livresque : Dans la bibliothèque des petits. Pour ceux qui n’ont pas suivi, je suis depuis un peu plus d’un mois en service civique dans des écoles maternelles et élémentaires, et je dois donner le goût de la lecture aux enfants de 3 à 10 ans (environ). Lire des albums jeunesse fait désormais partie de mon quotidien et j’avais bien envie de partager avec vous toutes ces nouvelles découvertes.

Les albums consacrés à la période de Noël ne manquent pas, j’ai eu l’occasion d’en lire un certain nombre aux maternelles cette semaine, et je vais en proposer une petite sélection. Ça vous donnera peut-être quelques idées pour vos petits à vous, pour les cousins, les neveux ou encore le baby-sitté.

# Lu et approuvé par Côme et les enfants de Petite Section.

  • Noël de sapin.

51h5mwa-itl-_sx466_bo1204203200_

Noël de sapin a le mérite d’être une histoire très simple et originale. Il est plutôt rare de mettre en avant le pauvre sapin après la fête de Noël, complètement abandonné par la famille qui l’avait initialement « adopté ». Notre petit sapin fait ici la rencontre d’un joli camion-poubelle (alors ça, croyez-moi sur parole, ça va plaire à beaucoup de petits garçons) qui va l’aider à rejoindre sa famille dans la forêt. Voilà. C’est tout mignon, rapide, simple et efficace.

  • Joyeux Noël, petite souris !

61zneg236vl-_sx405_bo1204203200_

J’ai trouvé cette histoire plutôt originale car, par la lecture, c’est nous qui nous adressons au personnage principal. Je ne sais pas si c’est très clair haha. Joyeux Noël, petite souris ! nous présente une petite souris qui se prépare pour Noël en décorant son sapin et en l’entourant par de nombreux paquets. Et bim, nous on arrive et on commence à la culpabiliser en lui disant que le pauvre ours affamé dans sa grotte aime beaucoup les cadeaux et qu’il n’en reçoit jamais, ni du Père Noël ni de personne. La petite souris commence par prendre peur et son premier réflexe est de mettre ses cadeaux sous clé pour ne pas se faire voler puis elle finit par se décider à enfiler un costume de Père Noël, elle prend son courage à deux mains et elle se dirige vers la grotte de l’ours pour lui déposer quelques paquets.. Je n’en dirais pas plus, il faudra lire l’album pour connaître le fin mot de l’histoire. Ce que j’ai le plus aimé dans cet album, ce sont les illustrations. Elles sont très colorées et très expressives. On ressent facilement toutes les émotions de la petite souris. Elle se lit rapidement, elle a une très jolie fin et les enfants ont beaucoup aimé !

  • Le Noël de Pop.

Il neige. Ce qui veut dire que c’est bientôt Noël, explique Pop à ses amis. Il décide justement d’aller chez le Père-Noël. Habite-t-il dans cette petite maison qu’on voit en haut de la montagne ? Non. Ce ne doit pas être si simple de rencontrer le Père-Noël.

51se1nd2fgl-_sy437_bo1204203200_

Pop, petit dinosaure multicolore, est une valeur sûre de par ses graphismes colorés et vivants. L’histoire ici ne vaut pas Pop mange de toutes les couleurs (mon préféré personnellement), mais reste néanmoins très sympathique et parfaite pour la période !

  • Le méli-mélo des cadeaux.

61v5z0kdmwl-_sy485_bo1204203200_

Le méli-mélo des cadeaux est un livre à découpes très sympathique. Le Père Noël a laissé ses rennes pour les remplacer par un hélicoptère et commence à distribuer ses paquets. Les apparences sont malheureusement trompeuses et le Père Noël va très souvent se tromper de destinataire. Les découpes permettent de montrer ce que le Père Noël voit et la personne (l’animal en l’occurence) à qui il a offert le cadeau, la bêtise du Père Noël provoquant souvent l’hilarité des plus petits. Il ne faut jamais se fier aux apparences ! Il n’y a pas beaucoup de textes ce qui permet d’échanger avec les enfants. On passe un moment très agréable avec ce petit album coloré et drôle !

# Lu et approuvé par Balthazar et les enfants de Moyenne Section. 

  • La lettre du Père Noël.

couv36222522

Pauvre petit facteur souris ! Suite à une chute dans la neige, il se retrouve avec une lettre dont le nom du destinataire s’est effacé et ça le rend très triste… Au fil des pages, à l’aide de ses amis, le facteur (et les enfants) vont essayer de deviner qui se cache derrière le dessins flouté. A qui est donc destinée cette lettre du Père Noël ? Les petits se sont rapidement pris au jeu en cherchant des indices. J’ai personnellement trouvé ce petit livre très mignon et touchant.
Seul petit défaut ? Son format, il est vraiment très petit. Pour une lecture à la maison, c’est pas trop mal, mais pour le lire à un groupe d’élèves, c’est plus compliqué !

  • Le Noël de Max.

C’est la veille de Noël. Marie et Max attendent le Père Noël. Mais Max voudrait bien voir le Père Noël, alors il descend dans la salle de séjour et s’installe devant la cheminée…

51qwywp9rjl-_sx438_bo1204203200_

Une petite histoire toute simple qui rappelle aux enfants l’excitation de la nuit de Noël. Les dessins sont plutôt sympathiques, les enfants ont dans l’ensemble bien adhéré. C’est un tout petit livre qui se lit rapidement.

  • Cher Père Noël.

518u-1k4vgl-_sy388_bo1204203200_

Ce petit livre se présente sous la forme d’une lettre écrite par un petit garçon au Père Noël. Il lui dit que le plus beau cadeau qu’il puisse recevoir serait de pouvoir passer la nuit avec le Père Noël, à l’aider à livrer les cadeaux aux enfants du monde entier. Ce n’est pas hyper original mais les dessins sont jolis. Les textes ne sont pas trop longs et faciles à comprendre pour les plus jeunes. Simple mais efficace donc !

  • Noyeux Joël !

Simon et son petit frère Gaspard ont tout préparé pour accueillir le Père Noël : un sapin décoré et un bon goûter pour lui et ses rennes. Mais si la tempête de neige l’empêchait de trouver la maison ? Vite, il faut l’aider en traçant par terre une mégapiste d’atterrissage !

51cdfhtky6l-_sx394_bo1204203200_

A-t-on vraiment besoin de présenter Simon, le petit héros des albums de l’illustratrice Stephanie Blake ? Je pense qu’à ce jour, nous avons tous croisé un Bébé Cadum, un Caca Boudin ou un Je veux des pâtes, non ? Ces petits livres très rigolos se déclinent selon un certain nombre de situations auxquelles tous les parents, toutes les baby-sitters et tous les enfants peuvent s’identifier haha. Personnellement je suis une grande fan. Les illustrations sont plutôt simples mais moi j’adore. Je suis tellement ravie d’être tombée sur des enfants qui aiment autant que moi ce petit lapin qui collectionne les bêtises ! Enfin bref, les livres de Stephanie Blake sont selon moi une valeur sûre auprès des enfants de maternelle !

  • Le Noël des Passiflore.

Quel remue-ménage chez les Passiflore ! Noël approche et la famille doit tout préparer : les guirlandes, les gâteaux, le sapin… Partis chercher du houx dans le sous-bois, les cinq enfants Passiflore découvrent un traîneau, un renne et de drôles de petits lutins ! Les pauvres… ils sont complètement perdus ! Le temps presse, la tournée du père Noël va bientôt commencer. Les jeunes lapins décident de leur venir en aide. Mais chut, c’est un secret ! il ne faut pas réveiller Onésime et tante Zinia…

618lqtdcc2l-_sx434_bo1204203200_

Vous savez quel a été mon petit bonheur numéro 1 en commençant mon service civique ? Retrouver les Passiflore ! Cette famille de petits lapins m’a accompagnée tout au long de la maternelle (et plus encore, j’avoue) dans les années 90 et ce fut un réel plaisir de (presque) tous les relire ces dernières semaines haha. Les aventures des Passiflore sont nombreuses, celle de Noël n’est pas ma préférée mais elle reste quand même très sympathique et mignonne, comme d’habitude. Ce sont des livres qui peuvent aussi être lus aux Grandes Sections et même aux CP ! Les illustrations sont très riches, il y a beaucoup de détails. Le texte est peut-être un peu trop long pour des Petites Sections par contre. Après, j’ai pu remarqué cette semaine que les petits n’ont pas besoin que je leur lise l’histoire pour l’apprécier, plusieurs l’ont sorti des bacs juste pour le feuilleter et apprécier les illustrations !

# Lu et approuvé par Anouk et les enfants de Grande Section. 

  • Le Noël de Fenouil.

51hgcebbrkl-_sx357_bo1204203200_

Oh mon dieu ! Tellement de mignonnitude dans cet album ! Le petit Fenouil m’a fortement émue. J’ai beaucoup aimé cette histoire, comme la plupart des aventures de Fenouil de toute façon, dont j’ai trouvé le contenu beau et enrichissant. Plus que sur le thème de Noël, cet album met en avant les notions de partage, de générosité par la bêtise de Fenouil qui n’en est pas vraiment une non plus. Ça part vraiment d’un bon sentiment. Les illustrations sont très belles. Moi j’adhère complètement, je recommande ! Mais vraiment pour les plus grands (4-5 ans) car le texte est assez long et trop difficile pour les plus petits. A lire et à relire !

  • Palmier de Noël. 

Dans son oasis écrasée de soleil, Palmino le petit arbre s’est fait une amie. C’est une vieille cigogne qui le fait rêver quand elle raconte qu’un hiver où elle avait oublié de rentrer en Afrique, elle a vu Noël. C’est décidé ! Palmino lui aussi veut connaître cette merveille. Il lui faut se déraciner, puis traverser l’océan, puis braver l’hostilité des palmiers de souche de l’autre côté… Heureusement, il y a aussi des gens merveilleux dans ce pays, y compris parmi les policiers. Palmino va enfin voir, et même fêter, et même incarner Noël !

51luu5uiwvl-_sy433_bo1204203200_

Hiiiihihihi ! J’ai découvert Palmier de Noël cette semaine et c’est un coup de cœur personnel. Ce petit palmier est juste trop mignon. L’histoire de Palmino est vraiment destinée aux enfants de 5 à 7 ans, pas en dessous. J’ai fait le test et ça ne les attire pas plus que ça. Par contre les plus grands ont adoré ! L’histoire est très originale, adorable, touchante. Les illustrations sont vraiment sympathiques. Je valide, je recommande !

  • Joyeux Noël, Splat !

Pour Noël, Splat sait ce qu’il veut : un grOOOOOOOs cadeau ! Mais pour recevoir un gros cadeau, il faut être un chaton très très très sage.
Splat s’interroge : a-t-il été très très sage ? Dans le doute, il décide de l’être encore plus, mais tous ses efforts virent à la catastrophe. C’est donc un petit chat très très angoissé qui se couche le 24 décembre : que trouvera-t-il au pied du sapin le lendemain matin ?…

51phfsfoiul-_sy497_bo1204203200_

Si vous ne connaissez pas encore Splat, je vous encourage vivement à aller découvrir les albums qui lui sont consacrés. Les dessins sont très très chouettes, personnellement j’adore, les enfants y sont très réceptifs. Et ses aventures sont particulièrement rigolotes, pleines de mignonnitude et de bêtises qui vous donneront forcément le sourire. Par ailleurs, les enfants s’identifient très facilement au petit chat !

Et pour les plus grands ?

51r915e94cl-_sx332_bo1204203200_

product_9782070555949_244x0

ach003776584-1448340908-580x580

Et voilà pour ma sélection d’albums de Noël ! Il y en a beaucoup d’autres (vraiment beaucoup), je n’ai choisi que ceux que j’ai pu « tester » sur un public de petits bouts de choux. J’espère vous avoir donné quelques idées ! Si vous avez d’autres albums à suggérer, n’hésitez pas à le faire en commentaire, ça peut être sympa pour ceux qui cherchent des idées de lecture pour les plus petits 🙂

En attendant le prochain article, je vous fais des gros bisous !

Quelques films à regarder pour Halloween quand on a peur de tout.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, je vais vous présenter une petite sélection de films à regarder pour Halloween quand on a peur de tout. Je compatis à la situation puisque je suis moi-même une flipette (probablement la reine des flipettes d’ailleurs) et que je déteste les films d’horreur. Ce n’est pas pour ça qu’on doit se priver. Il y a plein de chouettes choses à regarder qui correspondent à la période sans qu’on frôle l’arrêt cardiaque toutes les trente secondes.

Les dessins animés.

picmonkey-collage-15

Les dessins animés sont souvent des valeurs sûres. Ils visent majoritairement un public jeune donc ils ne font pas trop peur. Ici vous avez le choix, vous pouvez opter pour des films réalisés par Tim Burton comme Frankenweenie ou Les noces funèbres, vous pouvez également choisir de regarder des films réalisés par Henry Selick comme L’étrange Noël de Monsieur Jack ou Coraline. L’étrange pouvoir de Norman (2012), réalisé par Sam Fell et Chris Butler est plutôt sympathique également.

Si c’est moi qui choisis :

# Hôtel Transylvanie 1 & 2.

Bienvenue à l’Hôtel Transylvanie, le somptueux hôtel de Dracula, où les monstres et leurs familles peuvent enfin vivre leur vie, se détendre et faire « monstrueusement » la fête comme ils en ont envie sans être embêtés par les humains. Pour l’anniversaire de sa fille, la jeune Mavis, qui fête ses 118 printemps, Dracula invite les plus célèbres monstres du monde – Frankenstein et sa femme, la Momie, l’Homme Invisible, une famille de loups-garous, et bien d’autres encore… Tout se passe très bien, jusqu’à ce qu’un humain débarque par hasard à l’hôtel et se lie d’amitié avec Mavis…

Les deux films sont très bons. C’est drôle, c’est rafraîchissant. C’est rythmé, on ne s’ennuie jamais. Graphiquement c’est très réussi également. Les personnages sont tous très sympathiques ! Pour moi ces deux films sont des réussites et plairont autant aux petits qu’aux grands !

# Le magasin des suicides.

Imaginez une ville où les gens n’ont plus goût à rien, au point que la boutique la plus florissante est celle où on vend poisons et cordes pour se pendre. Mais la patronne vient d’accoucher d’un enfant qui est la joie de vivre incarnée. Au magasin des suicides, le ver est dans le fruit…

Je vous ai déjà parlé du roman dont est tiré ce film d’animation dans ma sélection de livres à lire au milieu des feuilles mortes. Le film est très bon aussi, Patrice Leconte a parfaitement su retranscrire l’ambiance sombre et glauque du magasin des suicides. Le seul reproche que je pourrais émettre est qu’il a choisi d’en faire une sorte de comédie musicale. Il y a donc régulièrement des passages chantés, ce qui gêne un certain nombre de personnes. Ça m’a un peu dérangée au début mais finalement, ça passe tout seul et ça rajoute même un petit quelque chose à l’ensemble ! Si vous ne l’avez pas vu et que vous cherchez un dessin animé plus destiné aux adultes qu’aux enfants, celui-ci est fait pour vous !

# La légende de Manolo.

Manolo doit choisir son destin entre ses rêves et les espoirs de ses parents. Il s’embarque dans d’incroyables aventures et va affronter ses peurs.

La légende de Manolo (The book of life) est une très très belle surprise. Esthétiquement, ce film d’animation est magnifique. L’histoire est très belle, les personnages sont touchants, drôles et attachants. C’est une jolie histoire d’amour qui prend place durant la nuit des morts, donc ça rentre tout à fait dans le thème pour Halloween. La musique est très présente dans ce film également, mais la B.O. est tellement belle qu’on ne s’en rend même pas compte qu’ils chantent. Si vous ne l’avez pas encore vu, je vous le recommande chaudement !

Les classiques.

picmonkey-collage-16

Là aussi, vous avez le choix (si c’est pas merveilleux) ! Beaucoup de classiques de la saison sont tout à fait accessibles aux plus jeunes et donc à nous, pauvres flipettes, sans qu’ils soient trop enfantins. On retrouve ici encore quelques films de Tim Burton, notamment Beetlejuice ou Edward aux mains d’argent, mais aussi des films que vous n’avez probablement pas vu depuis des années comme, par exemple, La Famille Addams ou Casper ! On peut aussi se lancer dans un marathon Harry Potter, why not ?

Si c’est moi qui choisis :

# Ghostbusters.

Des professeurs universitaires décident d’ouvrir une société d’investigations paranormales et de capture de fantômes nommée S.O.S. Fantômes.

Halloween est l’occasion idéale de regarder de nouveau Ghostbusters (l’original bien sûr, bien que vous pouvez aussi tenter le plus récent, moins bon mais assez marrant), film qu’on ne présente plus. Certes, les effets spéciaux ne sont pas transcendants, mais ce film est toujours aussi drôle, original et plaisant à regarder. C’est un très bon divertissement, idéal pour les froussards !

# Le bal des vampires.

Un professeur et son fidèle assistant s’emploient depuis des années à devenir de parfaits chasseurs de vampires. Leur quête les mène en Transylvanie.

Le bal des vampires est un vieux film (1967) dont j’adore l’ambiance et qui fait plus parodie que véritable film d’épouvante. C’est un film qui ne fait pas du tout peur, il y a beaucoup de passages très drôles. On y retrouve le schéma classique des films de vampires mais j’aime énormément la façon dont Polanski l’a traité. Il y a plein de petits défauts, le film a vieilli mais on passe un bon moment !

Vaincre la peur par le rire.

picmonkey-collage-14

Maintenant, on entre dans la catégorie des films qui font un petit peu peur, mais qui finissent par tourner la chose en ridicule. Du coup on se détend considérablement, on dédramatise et on finit par apprécier ! Ce fut le cas par exemple pour Zombieland, que j’ai bien aimé malgré ma peur viscérale des zombies, mais aussi pour Tucker & Dale fightent le mal, que j’ai regardé avec une copine avec appréhension et que j’ai finalement trouvé assez drôle. Dans cette catégorie, il y a aussi quelques films qui ne font pas vraiment peur, mais que j’ai voulu mettre dans cette sélection parce que je trouve qu’ils méritent amplement d’être regardés aux alentours d’Halloween. Les Men in Black, selon moi, sont de très bons films à regarder à Halloween. Ils sont drôles et ne font pas particulièrement peur.

Si c’est moi qui choisis :

# Shaun of the Dead.

Un trentenaire britannique mène une vie passive et passablement ennuyeuse. Mais c’était avant qu’une invasion de morts vivants ne bouleverse tout.

Shaun of the dead est l’un des rares films de zombies que j’apprécie vraiment énormément. Les acteurs présents au casting n’y sont pas pour rien, bien évidemment. Le fait que ce soit clairement une parodie de films de zombies permet grandement de dédramatiser la situation, on ne peut que constater que ce sont des créatures complètement ridicules et stupides, qui ne servent à rien et qui ne font pas si peur que ça. C’est drôle, vraiment, c’est bête et méchant mais c’est terriblement bon ! Excellent choix pour une bonne soirée de détente.

# The Voices.

Un ouvrier perturbé suit les conseils de vie de son chat et de son chien, alors qu’il est impliqué dans le meurtre de l’une de ses collègues.

Ce film est un véritable coup de cœur. Il est très drôle tout en étant très dérangeant. Et glauque. Enfin bref, mon objectif n’est pas de vous spoiler mais vraiment de vous inciter  à  le voir. La mise en scène est très esthétique, les acteurs sont géniaux. Ryan Reynolds est vraiment exceptionnel dans ce film. Il a réussi à me faire passer par un nombre d’émotions différents que je ne pensais même pas ressentir un jour. Dégoût, attachement, pitié, tristesse, amour… Ryan, respect total, tu étais totalement convaincant. Original et déjanté, je le conseille à tout le monde. Il y a une fin cachée. Un régal !

# What we do in the shadows.

Comment fait-on quand on est vampires depuis des siècles et qu’on doit discrètement vivre en coloc en 2015 ? C’est ce que nous propose de découvrir une équipe de documentaire, en partageant l’intimité d’une bande de potes suceurs de sang ! Les quatre colocataires nous ouvrent les portes de leur cœur et celle de leur quotidien un tout petit peu complexe. Comment organiser les tours de vaisselles sur 5 siècles ? Comment rentrer en boîte de nuit en redingote et chemise à jabot ? La vie éternelle, est-ce vraiment si cool ? Doit-on forcément traiter son esclave comme un esclave ? Un humain peut-il aussi être un ami et pas un diner ? Comment éteindre un pote vampire qui a pris feu sans extincteur ? Comment dévorer une fille sans lui faire passer une trop mauvaise soirée quand même ? Autant de questions auxquelles ils n’ont pas forcément les bonnes réponses !

Je commence peut-être à vous saouler avec ce film, ça fait un an que j’en parle haha. Pour moi c’est le must ! C’est LE film que je vais absolument regarder durant la période d’Halloween. Ce faux documentaire est une petite perle ! Le style est assez particulier, il faut aimer ce genre de film et surtout ce genre d’humour. Personnellement j’ai beaucoup ri (du début à la fin), les personnages sont géniaux. Rien d’extravagant au niveau du scénario ou des effets spéciaux mais au final, pas besoin : les différents membres de la colocation se suffisent à eux-mêmes. Honnêtement, j’aurais aimé que le film soit plus long (genre beaucoup plus long). Je n’ai pas grand chose à dire de plus. J’ai adoré, vous allez devoir l’adorer aussi. C’est vraiment un film que je vous recommande pour son originalité (adieu Twilight, Vampire Diaries, etc), et si vous avez besoin de rire un bon coup. A regarder en VO !

Séance ciné ?

On peut toujours se laisser tenter par Miss Peregrine et les enfants particuliers, en ce moment au cinéma ! Ne l’ayant toujours pas vu, je ne suis pas en mesure de vous donner mon avis, mais ce n’est pas ce qui manque sur la blogo actuellement 😉

Sorti hier, vous pouvez également aller voir La fille du train, qui a l’air plutôt intense !

J’espère vous avoir donné quelques idées de films à regarder dans les prochains jours, histoire de se mettre dans l’ambiance. Je sais que je ne suis pas la seule flipette sur la blogo et que certains d’entre vous seront sûrement ravis de trouver une sélection de films qui ne font pas peur ! S’il y en a d’autres que je n’ai pas mentionné, n’hésitez pas à les partager avec nous en commentaire, ça nous donnera plus d’idées 😀

A bientôt !

ae67d979554bc093fb9fa707530a531a

Des bisous. 

Quelques livres à lire au milieu des feuilles mortes.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, je vous propose le premier article de ma série sur l’automne. Le hasard est tombé sur la sélection de livres, et c’est pas plus mal puisque j’ai l’impression que beaucoup d’entre vous sont en train de constituer leurs PAL d’automne. C’est le moment idéal donc ! Je vous ai sélectionné des livres que j’ai lu et que je trouve approprié en cette saison, des livres que j’aimerais personnellement lire et ceux que j’ai dans ma PAL et que je compte définitivement lire dans le courant du mois d’octobre ou de novembre. Cette sélection comporte des romans mais aussi des bande-dessinées !

Ceux que je vous conseille.

# Le magasin des suicides.

couv40892348

Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! Imaginez un magasin où l’on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l’humeur sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre…

# Les hauts de Hurle-Vent.

couv38370809

Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l’ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s’approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu’au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste.

couv23505855

La critique de la bande-dessinée : *** Continuer la lecture de Quelques livres à lire au milieu des feuilles mortes.