Quelques livres à lire au milieu des feuilles mortes.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, je vous propose le premier article de ma série sur l’automne. Le hasard est tombé sur la sélection de livres, et c’est pas plus mal puisque j’ai l’impression que beaucoup d’entre vous sont en train de constituer leurs PAL d’automne. C’est le moment idéal donc ! Je vous ai sélectionné des livres que j’ai lu et que je trouve approprié en cette saison, des livres que j’aimerais personnellement lire et ceux que j’ai dans ma PAL et que je compte définitivement lire dans le courant du mois d’octobre ou de novembre. Cette sélection comporte des romans mais aussi des bande-dessinées !

Ceux que je vous conseille.

# Le magasin des suicides.

couv40892348

Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! Imaginez un magasin où l’on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l’humeur sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre…

# Les hauts de Hurle-Vent.

couv38370809

Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l’ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s’approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu’au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste.

couv23505855

La critique de la bande-dessinée : *** Continuer la lecture de Quelques livres à lire au milieu des feuilles mortes.

Publicités

TAG – Qui a peur du grand méchant livre ?

Coucou les paupiettes !

En ce dimanche j’aurais normalement dû publier un ma-gni-fi-que point culture. Malheureusement, j’ai été trop occupée par la rédaction de la première page de mon mémoire hier.. Puis par une partie de Munchkin endiablée (désolée). Donc je n’ai pas eu le temps de le finir, ce sera pour demain ! En attendant, j’ai décidé de répondre rapidement à un nouveau TAG : Qui a peur du grand méchant livre. Il tourne pas mal en ce moment, je l’ai vu sur beaucoup de blogs. Personnellement, j’ai été nominée par June&Cie et ça m’a fait très plaisir héhé.

8a1e83d9b9a7b3aff2f6083dbdb0f6cd

Le principe est simple en soi. Mais en fait non. Il faut commencer par évoquer cinq pavés dans lesquels on redoute de se lancer, puis cinq petits livres que l’on a adorés. C’est là que ça se complique.. June expliquait sur son blog qu’un pavé était un livre de 500 pages et plus et qu’un petit livre faisait moins de 200 pages. Je n’ai pas vraiment peur d’un pavé (en soi) mais disons que je lis surtout des romans qui tournent autour des 300/400 pages. Embêtant, n’est-ce pas ? Après avoir longuement réfléchi, j’ai quand même réussi à trouver quelques ouvrages à citer, c’est parti!

Les gros pavés qui me font (un petit peu) peur.

c7baf959069b8723c78edc89d04a515b

# Guerre et Paix, Léon Tolstoï.

couv13673789

Affichant 1248 pages au compteur (pour cette édition, dans certaines ça va jusqu’à 1600 pages !), j’avoue que je repousse pas mal ma lecture de ce cher Tolstoï. J’ai vraiment très envie de découvrir Guerre et paix, c’est un classique que je veux vraiment lire. Mais 1248 pages, c’est tendu du string quand même. Pour être parfaitement honnête, je pense que c’est surtout le fait qu’il ait été écrit au XIXème siècle qui me fait peur. Je crains les grosses longueurs, j’ai peur à l’avance d’abandonner un roman à cause de choses un peu « futiles » alors que je sais déjà que l’histoire globale va me plaire. Enfin bref. Je m’y mettrais quand j’aurais fini mon propre pavé de 120 pages haha.

# Les piliers de la Terre, Ken Follett. 

couv43654473

Ce petit livre de 1181 pages a rejoint ma PAL il y a deux semaines, quand je l’ai trouvé en vide-grenier pour 0,50 centimes. Je ne pouvais pas passer à côté d’une telle affaire, je voulais absolument lire ce roman dont j’ai entendu de très très bonnes choses. Le truc un peu con-con, c’est que maintenant qu’il est sur mon étagère, je pense qu’il va y rester un moment.. Un livre de poche de plus de 1000 pages, je sais pas si vous voyez ce que ça donne, mais c’est écrit en pattes de mouche à l’intérieur, les pages sont noires, pas du tout aérées (et moi j’aime une lecture aérée). Quand je le vois, je soupire d’avance. Je sais qu’il va me faire mal aux yeux, même si l’histoire est géniale. Donc je m’y attellerais quand je serais moins fatiguée, ça c’est clair et net. Cet été, je sens que mon objectif va être de vider ma PAL de ses pavés..

Entre copines de TAG, on devrait se lancer un défi pour l’été, un challenge haha. 

# 1Q84, Haruki Murakami.

couv32627257

Dans ma PAL, j’ai les trois tomes de la saga 1Q84. Depuis presque deux ans haha. Les tomes 1, 2 et 3 font respectivement 552, 504 et 530 pages. 1586 pages au total. Tout pareil que pour Les piliers de la Terre, j’en ai entendu tellement de bonnes choses sur cette trilogie.. Je ne sais pas ce que j’attends. Des fois je me demande si inconsciemment je ne repousse pas certaines lectures juste parce que j’ai peur d’être déçue. Peut-être que j’ai peur de me lancer dans le premier tome et de détester. Et de me dire « noooooon que vas-tu faire des deux autres tomes ? Tu les as acheté, tu dois les lire ! », de ne jamais les lire et les laisser moisir sur mon armoire. Ou de me forcer à les lire, ce qui est encore pire. Et ça m’embêterait franchement beaucoup de me forcer à lire 1586 pages, pas vous ?

# Jane Eyre, Charlotte Brontë. 

couv43961902

Mon père m’a acheté Jane Eyre, je crois que j’étais au collège. ÇA DATE UN PEU. A l’époque, je vivais SF et Fantasy, je ne jurais que par ça. Donc Jane Eyre, comment dire.. Ça ne me tentait pas plus ça. Et ça nous mène à aujourd’hui, presque 23 ans, je lis à peu près de tout. Mais je n’ai toujours pas lu ce mother-f*cking bouquin qui traine dans ma PAL depuis dix ans. Et le pire, c’est que je ne saurais même pas vous dire vraiment pourquoi je ne l’ai toujours pas lu. J’ai été surprise de voir qu’il faisait 695 pages, il avait l’air plus petit dans ma main haha. Il ne fait pas « gros pavé effrayant ». Je pense qu’il va juste falloir que l’un ou l’une d’entre vous me force à le lire. Genre vraiment. Sinon il continuera à moisir pendant les dix prochaines années dans ma PAL. Ayez pitié de Jane Eyre !

# Sur la route, Jack Kerouac. 

couv10369365

Sur la route est un peu ma bête noire. J’ai essayé de le lire plusieurs fois mais je crois que je n’étais jamais dans le bon « état d’esprit ». Ça fait plusieurs années qu’il traine donc sur une étagère. Et vu que je garde un mauvais souvenir de mes premières tentatives, j’ai désormais peur de lui redonner sa chance. Peut-être qu’un jour j’arriverais à terminer ses 624 pages. J’espère ! Je ne sais pas vraiment dans quel état d’esprit il faut être d’ailleurs pour lire ce roman.. Si certains d’entre vous l’ont lu (et l’ont aimé, ça a son importance), vous avez fait quelque chose de particulier ? Ou il faut juste que j’abandonne ?

Les petits riquiquis que j’ai (beaucoup) aimé.

8e4ff508074fe9f943c1c7acd4aa5acd

# Des souris et des hommes, John Steinbeck.

couv19684314

Ce petit livre de 175 pages est un classique que j’ai dévoré en une après-midi, il y a de ça quelques années. Et j’en garde toujours un excellent souvenir ! Le film est également très bon, pour ceux qui n’auraient pas la foi de lire ce livre riquiqui haha. J’en ferais probablement un « Du livre au film » très prochainement. Si vous êtes sages.

# La ferme des animaux, George Orwell.

couv48400821

Les petits classiques sont les meilleurs haha. La ferme des animaux fait 151 pages. Je l’ai découvert assez tardivement (l’année dernière, j’en avais parlé dans un point culture) mais je l’avais trouvé très enrichissant. Malgré son côté un peu dérangeant, j’avais beaucoup aimé et je le recommande à tout ceux qui ne l’auraient pas encore lu !

# Certaines n’avaient jamais vu la mer, Julie Otsuka.

couv7729516

J’ai découvert ce petit livre (143 pages) l’année dernière. Si ce n’était pas un coup de coeur, c’était quand même une très belle découverte et je vous recommande ce petit livre très poétique et qui nous permet de découvrir un épisode historique méconnu. Il se lit vraiment  très rapidement et il vaut le détour ! Il nous remue tout l’intérieur !

# Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry.

couv18498011

Maintenant, je pense que vous êtes tous au courant, Le Petit Prince est un de mes petits livres préférés. Il fait 95 pages en version Folio Junior, je l’ai en tellement de version différente.. Le nombre de pages change à chaque fois. Mais bon, dans tous les cas il fait moins de 200 pages ! Plus besoin de le présenter, je pense que tout le monde connait le petit bonhomme. Si jamais vous faites partie des dernières personnes parlant le français et ne l’ayant pas lu.. Bah faites le ! Vous attendez quoi ?

Pour le dernier je triche un peu, je n’ai pas trouvé de livre que j’avais suffisamment aimé pour le mettre ici. Et je ne voulais pas en sortir un pour le mettre parce qu’il fallait en mettre un. Voyez ? Et vu qu’il faut qu’il fasse moins de 200 pages, j’ai décidé de mettre le petit livre riquiqui qui me fait le plus envie dans ma PAL :

# Sans nouvelles de Gurb, Eduardo Mendoza.

couv3363547

Ce petit livre tout rouge fait 125 pages et il a l’air génial. J’ai vraiment vraiment vraiment très très hâte de le lire. Mais vu que je fais des choix pas super logique dans ma vie, je jongle en ce moment entre mon mémoire et les sept (presque) pavés que j’ai emprunté à la médiathèque (et NON, je ne les ramènerais pas sans les avoir lu ! J’ai enfin La voleuse de livres, U4, Le cirque des rêves et le premier tome des Outrepasseurs, y a des priorités dans la vie). Bref, hors-sujet. Voici le résumé de Sans nouvelles de Gurb (source : Livraddict) :

« 16h.00 – J’entre dans une boutique. J’achète une cravate. Je l’essaye. Je conclus qu’elle me va bien et j’achète quatre-vingt-quatorze cravates pareilles.
17h.00 – J’entre dans une charcuterie et j’achète sept cents jambons fumés.
20h.00 – Je décide que l’argent ne fait pas le bonheur, je désintègre tout ce que j’ai acheté, et je continue ma promenade les mains dans les poches et le coeur léger. »

Gurb a disparu dans Barcelone, dissimulé sous les traits de Madonna. Précision : Gurb est un extraterrestre. Parti à sa recherche sous une apparence moins voyante, son coéquipier tient scrupuleusement le journal de ses observations. Une satire délirante et désopilante des moeurs de notre société…

f578e19fe120bb1fd660ca449fd8fcda

Et ça y est, j’ai ENFIN terminé ce Tag. Ça va, je n’ai passé que deux heures et demie dessus.

Normalement, ici, viendrait le temps des nominations. Mais honnêtement, je crois que quasiment tout le monde l’a fait donc je ne vais pas me fatiguer à passer 45 minutes à chercher des gens qui n’ont pas encore eu l’honneur d’y répondre. Considérez-vous comme automatiquement désigné et répondez à ce Tag ! *hahahahaha*

e13ad055fd06b98aa644455457b015a9

Plein de bisous !

A demain pour le point culture 😀