Chère Mrs Bird – AJ Pearce.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un roman que j’ai dévoré le week-end dernier (aussitôt reçu, aussitôt lu d’ailleurs). J’en avais entendu beaucoup de bien dès sa sortie et j’avais très hâte de le lire à mon tour. Chère Mrs Bird a été écrit par AJ Pearce et publié aux éditions Belfond début avril, dans la collection Le Cercle Belfond. Jusqu’à présent, je n’ai jamais été déçue par cette dernière. J’ai fait de très belles découvertes grâce à elle, notamment Ce soir, on regardera les étoiles d’Ali Ehsani. Avant de vous donner mon avis sur Chère Mrs Bird, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Londres, 1941. À vingt-quatre ans, Emmy n’a qu’un rêve : devenir reporter de guerre. Un rêve qui semble sur le point de se réaliser lorsque la jeune femme décroche un poste au London Evening Chronicles. Enfin, Emmy va pouvoir entrer dans le vif du sujet, partir sur le front, se faire un nom au fil de la plume ! Las, c’est un poste d’assistante à la rédaction du magazine féminin Women’s Day qui lui est offert. Sa mission : répondre aux courriers des lectrices adressés à Mrs Bird, la rédactrice en chef. Mais attention, la terrifiante Mrs Bird est très stricte, et seules les demandes les plus vertueuses se verront offrir une réponse expéditive dans le poussiéreux journal. Un cas de conscience pour la jeune journaliste qui refuse d’abandonner ses concitoyennes en mal d’amour et de soutien amical. Alors que Londres sombre peu à peu sous les bombes, Emmy va mettre sa carrière en jeu pour venir en aide aux femmes restées seules à l’arrière. L’heure de la résistance féminine a sonné !

couv72022600

Continuer la lecture de Chère Mrs Bird – AJ Pearce.

Publicités

La saveur des bananes frites – Sophie Noël.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique livresque. Il n’y a pas très longtemps, je vous ai parlé de Demain, je me lève de bonheur, une chick-lit écrite par Sophie Noël. J’aime beaucoup la plume de cette auteure, que j’avais découvert l’an dernier avec Pulpeuse Fiction, et j’ai eu envie de lire un de ses romans jeunesse. La saveur des bananes frites m’a tout de suite attiré par sa couverture colorée et son résumé prometteur. Publié aux éditions Magnard en janvier 2017, le livre a été sélectionné pour plusieurs prix littéraires, notamment le Prix des Incorruptibles (catégorie CM2/6ème – sélection 2018/2019).

Saraphina vit avec son grand frère Jude à Paris dans un foyer pour jeunes étrangers. Quand elle passe devant les grilles de la Cité Paradis et ses beaux appartements, elle ne peut s’empêcher de penser à une autre cité : celle où ses parents ont vécu avant sa naissance, en Haïti, et qu’ils ont dû fuir suite aux « grands combats ». Depuis, la vie ne les a pas épargnés : après la mort de leur mère, Jude et Saraphina ont dû apprendre à vivre seuls. Mais Jude semble profondément attaché à ses racines, alors que Saraphina, née à Paris, préfèrerait parfois les oublier.

Au quotidien, elle s’applique surtout à rendre la vie plus légère. Au collège, elle s’intéresse à tout ; au foyer, elle aide Jude autant qu’elle peut, et rit avec Malik, qui lui fait voir la vie en couleur.

Mais quand tout tourne mal, l’horizon du retour en Haïti se dessine peu à peu comme seul échappatoire possible. Comment Jude et Sara parviendront-ils à affronter cette nouvelle page de leur histoire ?

couv22650251

Continuer la lecture de La saveur des bananes frites – Sophie Noël.

C’est lundi, que lisez-vous ? #72

Coucou les paupiettes !

Mes « vacances » se poursuivent lentement mais sûrement. Vu que je suis en stage, je suis assez fatiguée et je n’avance pas autant que je le voudrais dans mes lectures en cours. Cela dit, j’ai profité de la semaine à 1.000 pour me mettre à jour dans une série de mangas commencé récemment. J’ai tout de même réussi à lire quelques petites choses à côté, je vais vous montrer tout ça !

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Galleane, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

Capture d_écran 2018-04-15 à 02.28.23

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #72

C’est lundi, que lisez-vous ? #71

Coucou les paupiettes !

Ça y est, ici ce sont les vacances scolaires ! En temps normal, c’est le moment où je lis le plus mais je ne suis pas sûre d’être très efficace les deux prochaines semaines car exceptionnellement je travaille en tant qu’animatrice dans une MJC. Pas de repos pour ibidouu ! La semaine passée, nous avons eu droit à un nouvel item éphémère pour la coupe des quatre maisons (et pas des plus faciles). J’ai réussi à faire une double validation mais ça a chamboulé tout mon planning de lecture ! A partir d’aujourd’hui, nous commençons également une nouvelle semaine à 1.000, mon planning risque donc d’être encore tout bouleversé. Bref, je parle je parle, mais autant tout vous montrer directement non ?

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Galleane, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

Capture d_écran 2018-04-08 à 22.27.46

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #71

C’est lundi, que lisez-vous ? #70

Coucou les paupiettes !

Comme tous les lundis, il est temps de dresser le bilan de mes lectures de la semaine passée et de tenter de planifier celles de la semaine à venir. Je n’ai pas énormément lu ces derniers jours, j’ai eu une sorte de panne de lecture à cause d’un trop-plein de thrillers et d’un roman auquel je n’accrochais pas du tout. Cela dit, j’ai repris du poil de la bête dans la nuit de samedi ! Je vous montre tout ça ?

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Galleane, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

Capture d_écran 2018-04-01 à 23.11.06

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #70

La fille sous la glace – Robert Bryndza.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique de thriller. Décidément, en ce moment je ne lis presque que ça ! Je crois que je vais faire une pause chick-lit dans les prochains jours, j’en ai bien besoin. Le livre du jour a été écrit par Robert Bryndza, ancien comédien qui écrivait jusqu’à maintenant des comédies romantiques. La fille sous la glace, publié aux éditions Belfond en janvier dernier, est son premier polar et il rencontre déjà un franc succès un peu partout dans le monde. Avant toute chose, je tiens à remercier chaudement la maison d’édition pour l’envoi de ce roman !

La glace a immortalisé sa jeunesse, sa beauté… et son mystère : qui était vraiment Andrea ? Victime ou manipulatrice ?

Encore marquée par la mort en service de son mari, l’inspectrice en chef Erika Foster découvre son nouveau poste dans un commissariat de Londres. Premier jour, première affaire et non des moindres : le corps d’Andrea Douglas-Brown, fille d’un riche industriel, a été retrouvé dans le lac gelé du Horniman Museum de Forest Hill. Que faisait la jeune femme mondaine dans ce quartier mal famé ?

Effondrée par la disparition d’Andrea, sa famille semble pourtant redouter ce que l’enquête pourrait dévoiler d’eux. Hasard ? Vengeance ? Crime passionnel ? Pour faire éclater la vérité, Erika Foster devra faire la lumière entre règne des apparences et sombres secrets.

couv49593966-2

Continuer la lecture de La fille sous la glace – Robert Bryndza.

Celle qui a dit Fuck – Anne-Sophie et Fanny Lesage.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique livresque. Je lis assez peu de livres sur le développement personnel mais, par curiosité, j’essaye de me pencher un peu dessus ces derniers temps. J’ai hésité un petit peu, puis j’ai décidé de me laisser tenter par l’une des dernières publications des éditions Solar. Celle qui a dit Fuck, publié le 8 mars 2018, était plutôt intrigant avec sa couverture girly et ses allures de journal à la Bridget Jones. Il a été co-écrit par Anne-Sophie et Fanny Lesage, deux sœurs qui ont fondé la newsletter Holi Me. Pour ceux qui ne connaissent pas, elles proposent chaque semaine à leur communauté des défis en lien avec le bien-être et le développement personnel.

Le journal d’une jeune imparfaite qui décide d’en finir avec les prises de tête : à travers ses chroniques pleines de piquant, de nombreuses pistes, des rituels express et des outils pour assumer une féminité décomplexée. Oser dire « Fuck », ça se travaille… Beyoncé ne s’est pas faite en un jour !
Moi, c’est Alice, jeune femme attachiante (si j’en crois mon entourage) qui a des rêves plein la tête. Pourtant, j’ai l’impression de subir ma vie plutôt que de la vivre vraiment ! J’ai une fâcheuse tendance à me mettre la pression, à être trop exigeante avec moi-même, à culpabiliser pour tout et surtout pour rien (#chargementale), et à courir après cette fucking perfection !
Mon quotidien n’est plus que to-do lists et longues heures de réflexion sous la douche : Comment être à la fois la Caroline Ingalls de mon foyer et l’Oprah Winfrey de mon job ? Comment assurer le bien-être de ma future progéniture alors que j’ai laissé mon chat s’enfuir au bout de trois jours ? Comment garder le piquant de mon couple tout en m’enfilant le soir cinq épisodes de Game of Thrones… dans mon pyjama de la honte ?

I have a dream : clore le bec à mes ruminations incessantes !

Moi, Alice, j’ai (enfin) décidé de me foutre la paix, de vivre ma vie et de partir en quête du graal : le lâcher-prise.

Je veux être celle qui a dit fuck ! #imparfaiteetfieredeletre

Je veux oser jusqu’au bout de mes socquettes ! #freeandwild

Il est temps… voilà pourquoi je commence mon journal !

couv35917396.png

Continuer la lecture de Celle qui a dit Fuck – Anne-Sophie et Fanny Lesage.