Top Ten Tuesday #15 – Dix romans à lire au coin du feu.

Coucou les paupiettes !

J’avais envie de commencer par « Maintenant que les températures ont chuté et qu’on a ressorti les chaussettes en pilou, quoi de mieux qu’une sélection de romans à lire au coin du feu ? ».. Mais sachant que les températures nous ont feinté comme jamais et qu’il fait de nouveau 25 degrés mi-octobre (tout va bien, surtout ne changeons rien), je vous avoue qu’un feu de cheminée est la dernière chose dont j’ai envie aujourd’hui haha. Cela dit, vu comme le temps est imprévisible, autant bien se préparer et c’est l’occasion de se préparer une petite pile de livres qu’on adorera lire au coin du feu le moment venu. Ça vous va ? Je vais donc vous présenter les romans que j’ai personnellement l’intention de lire au coin du feu et ceux que j’ai déjà lu et que je vous recommande !

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste un top 10 littéraire selon un thème prédéfini. Il a initialement été créé par The Broke and the Bookish et a ensuite été repris en français par le blog Frogzine !

Ce que je vais lire au coin du feu
(ou à côté d’une bougie, sachant que je n’ai pas de cheminée)

51zyQuKc5fL


Orpheline, Alina ne peut compter que sur elle-même. Quand l’armée la recrute pour une expédition dans la Nappe d’ombre, un brouillard maléfique qui déchire le royaume, la jeune fille s’attend à y laisser sa peau… Les rares survivants des précédents raids racontent que des monstres s’y repaissent de chair humaine ! Seul Grisha, puissants magiciens, sont à même de lutter contre cette malédiction. Et si cette épreuve révélait aux yeux de tous la véritable nature d’Alina ?

couv51082674.gif


Dans un monde où il reste tant à découvrir, le rêve de Stella se réalise le jour de ses douze ans : partir en expédition avec le Club de l’Ours Polaire ! Avec son ami Dragigus, elle fait la connaissance du sympathique Shay, chuchoteur de loup, et d’Ethan, magicien snob qui ne se laisse pas apprivoiser. Il le faut pourtant, car les jeunes explorateurs se retrouvent bientôt séparés du reste de l’équipage ! Le courage de Stella et les liens qui naissent entre les garçons suffiront-ils à braver les dangereuses étendues polaires ?

Continuer la lecture de Top Ten Tuesday #15 – Dix romans à lire au coin du feu.

Publicités

C’est lundi, que lisez-vous ? #91

Coucou les paupiettes !

J’espère que vous avez passé un bon week-end et que la semaine de rentrée n’a pas été trop dure. De mon côté j’ai passé la semaine à lire et à regarder des séries (pour changer). J’ai rattrapé mon retard dans The Royals, Superior Donuts (deux séries annulées) et on avance lentement mais sûrement dans Elementary. La série Atypical a également repris donc on a regardé quelques épisodes ce week-end. Je vous montre ce que j’ai lu ?

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Galleane, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #91

Le Pass’Heure, Live Escape Game à Lyon.

Coucou les paupiettes !

En ce dimanche, je vous propose un article un peu différent (et un chouia ciblé, j’avoue). J’aimerai vous présenter un projet mené par des Lyonnais qui recherchent actuellement des financements sur la plateforme Ulule.

Le Pass’Heure, Live Escape Game à la Guillotière.

en-tete-ulule-3_v2-958aoiabt2ql

Ça fait quelques temps maintenant que l’Escape Game a fait son trou en France et pourtant, je n’ai toujours pas essayé (non que ça ne me tente pas, bien au contraire). Pour ceux qui ne sauraient pas ce que c’est, il s’agit d’un jeu d’évasion grandeur nature. On y joue généralement en équipe (de 2 à 6 personnes) et l’objectif est de s’échapper le plus rapidement possible d’un lieu clos (une partie dure maximum 1h). C’est un jeu de logique et d’observation où il faudra faire preuve d’esprit d’équipe.

Continuer la lecture de Le Pass’Heure, Live Escape Game à Lyon.

La bibliothèque : Grandir – Pauline Deysson.

Coucou les paupiettes !

Je reviens aujourd’hui vers vous avec une nouvelle chronique livresque, une chronique que j’aurai dû partager avec vous il y a fort longtemps mais je suis une vilaine et j’ai pris du retard. Je vais tâcher de vous parler de l’une de mes dernières lectures, un roman qui m’a prise complètement au dépourvu, je ne m’attendais pas à ça, j’ai été complètement dépassée et je ne suis pas sûre de réussir à poser des mots sur ce que j’ai ressenti en le lisant… Il s’agit d’un roman auto-édité en 2016 qui s’intitule La Bibliothèque. C’est un premier tome et il a été écrit par une jeune auteure, Pauline Deysson. Je tiens à la remercier chaudement pour l’envoi de ce chef d’œuvre (oui Mesdames et Messieurs, c’est un coup de cœur) et à m’excuser pour le retard énorme de cette chronique. C’est regrettable et je m’auto-punis tous les soirs.

Imaginez un monde où ni la pauvreté, ni la guerre, ni les livres n’existeraient plus. Le technomonde. Imaginez un lieu hors du temps, qui abriterait tous les rêves de l’humanité. La Bibliothèque. Imaginez que ces deux univers se rencontrent. A 10 ans, Emilie est choisie pour devenir la nouvelle Bibliothécaire. Elle a le pouvoir d’entrer dans les rêves, et de les vivre comme s’ils étaient réels. Son premier livre la conduira sur une voie semée d’embûches, de magie et de doutes. L’accompagnerez-vous?

couv320187861

Continuer la lecture de La bibliothèque : Grandir – Pauline Deysson.

C’est lundi, que lisez-vous ? #48

Coucou les paupiettes !

Comme vous l’avez peut-être remarqué, j’étais absente du blog la semaine dernière. De nouveau enrhumée, un peu blasée, pas très motivée, j’ai préféré laisser mes chroniques de côté et me reposer. J’ai laissé tomber quelques bouquins parce que sur le moment j’avais l’impression de me forcer à lire, et ça n’augure jamais rien de bon. Ce sont des livres que je reprendrais d’ici quelques jours ou semaines, quand je serais plus d’humeur pour ce genre de littérature. Bref. J’ai tout de même lu quelques petites choses. Je vous montre ?

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Galleane, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

Capture d_écran 2017-10-15 à 23.18.33

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #48

Premières lignes #18

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, j’ai choisi un livre de manière complètement random dans ma PAL de bibliothèque. Ma main innocente a sorti Déracinée, un roman Fantasy écrit par Naomi Novik et publié chez Pygmalion en janvier 2017. Il me fait de l’œil depuis un moment, je l’ai enfin sous la main et je compte bien le lire très rapidement ! En attendant, voici les premières lignes…

Découvert sur le blog Ma Lecturothèque, ce rendez-vous m’a tout de suite plu. Le principe est simple comme bonjour : chaque dimanche, je choisis un livre dans ma bibliothèque et je partage avec vous les premières lignes du récit ! Ça vous donnera peut-être envie de découvrir ce livre à votre tour.. Qui sait ?

couv48676367

Chapitre 1

Notre dragon ne mange pas les filles qu’il emporte, malgré les histoires que l’on raconte à son sujet en dehors de notre vallée. On les entend parfois, quand des voyageurs passent par chez nous. Ils en parlent comme si nous sacrifiions des êtres humains à un véritable dragon. Naturellement, rien de cela n’est vrai : il a beau être magicien et immortel, il n’est reste pas moins homme, et nos pères se ligueraient pour l’éliminer s’il venait dévorer l’une d’entre nous tous les dix ans. Il nous protège contre le Bois, et nous lui en sommes reconnaissants, mais pas à ce point.
Il ne les mange pas vraiment ; c’est juste que ça donne cette impression. Il emmène une fille dans sa tour et la libère dix ans plus tard, mais elle n’est alors plus la même. Ses vêtements sont trop raffinés, elle s’exprime telle une dame de la cour et elle a vécu seule avec un homme pendant une décennie, alors bien sûr qu’elle est perdue, même si les revenantes affirment toutes qu’il n’a jamais posé la main sur elles. Que pourraient-elles dire d’autre ? Et ce n’est pas le pire : après tout, il les relâche, le Dragon leur laisse pour dot un sac plein d’argent, si bien que n’importe qui serait prêt à les épouser, perdues ou non.
Sauf qu’elles ne veulent plus se marier. Elles ne veulent pas rester du tout.

Alors, tentés ?

Le protocole de la crème anglaise, tome 2 : Imprudence, Gail Carriger.

Coucou les paupiettes !

Je vais aujourd’hui vous parler d’un roman que j’ai lu assez rapidement la semaine dernière. Il s’agit du deuxième tome du Protocole de la crème anglaise, écrit par Gail Carriger et publié aux éditions Le livre de Poche en juin dernier. J’étais censée le lire en lecture commune avec Serial Bookineuse en juillet, nous avons pris l’habitude de lire tous les Carriger en LC, malheureusement j’ai été prise par d’autres livres et d’autres engagements plus urgents et j’ai dû repousser ma lecture. Je vous invite quand même à aller lire la chronique de ma copinaute ici, elle m’a gentiment attendu pour la poster : ***

Rue et l’équipage du dirigeable La Coccinelle à la crème sont de retour d’Inde avec des révélations propres à secouer les fondements de la communauté scientifique britannique. La Reine Victoria a de quoi être agacée : les vampires sont à fleur de peau, et quelque chose ne va pas du côté de la meute de loups-garous locale. Pour couronner le tout, la meilleure amie de Rue, Primrose, persiste à se fiancer à un militaire peu recommandable.
Mais Rue a également des problèmes personnels. Son père vampire est en colère, son père loup-garou est fou, et sa tapageuse mère est tout à la fois. Mais, le pire, c’est que Rue commence à comprendre ce qui se passe vraiment… ils ont peur.

couv64585511

A la fin du premier tome, nous avions quitté Rue et son équipage en Inde, suite à des aventures plutôt rocambolesques mais néanmoins palpitantes. A son retour en Angleterre, elle doit assumer les conséquences de ces actes face à la Reine et retrouve sa famille. Assez rapidement, elle se rend compte que son Papatte rencontre quelques soucis et elle décide de prendre les choses en main, avec l’aide de sa mère (la fameuse Alexia Tarabotti) et de ses fidèles amis (Quesnel, Primrose et Percy). Ce faisant, son dirigeable se fait à plusieurs reprises attaquer.. Par qui ? Pourquoi ?

Continuer la lecture de Le protocole de la crème anglaise, tome 2 : Imprudence, Gail Carriger.