AIR – Bertil Scali & Raphaël de Andréis.

Coucou les paupiettes !

J’espère que vous passez un bon dimanche. Je vous retrouve pour une chronique un peu plus tardive que d’habitude, afin de vous donner mon avis sur un roman publié aux éditions Michel Lafon le 29 août 2019. AIR a été écrit par Bertil Scali, écrivain et reporter, et Raphaël de Andréis, qui dirige un grand groupe de communication. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Je m’appelle Samuel Bourget. Je suis né en 1969, l’année où Neil Armstrong posant le pied sur la Lune a déclaré :  » C’est un petit pas pour l’homme, mais un grand pas pour l’humanité.  » Cette phrase a comme scellé le caractère de ma génération : l’optimisme à tout prix. Mes parents étaient pleins d’espoir pour mon avenir. Celui-ci s’annonçait pavé de plaisirs et de joies. Sauf qu’il n’en a rien été. Le monde qu’ils m’ont laissé a été anéanti et il ne reste presque rien de mon enfance. J’ai moi-même contribué à l’hécatombe. Des hommes ont été jugés et condamnés selon leur responsabilité dans le génocide écologique –  » l’écocide « , ont dit les juges – qui se profilait, et qui, heureusement, a pu être évité. D’autres ont gravi les échelons du nouvel ordre en raison de leur engagement au service de l’écologie. À mon sens, ce n’était rien d’autre qu’une dictature. Bien plus tard, les révélations sur les excès de la cellule AIR ont mis fin à ce régime. Lors de leur procès, les dirigeants verts ont affirmé avoir sauvé l’humanité. C’est possible. Mais à quel prix ?

À l’époque, mieux valait ne pas être dans leur collimateur. Comme moi lorsqu’ils m’ont inscrit sur leur liste noire : la liste carbone.

couv54084681

Continuer la lecture de AIR – Bertil Scali & Raphaël de Andréis.

Publicités

Le journal de Gurty, tome 6 : Mes bébés dinosaures – Bertrand Santini.

Coucou les paupiettes !

Je vais aujourd’hui vous présenter un autre roman publié aux éditions Sarbacane en ce début d’année scolaire, mais cette fois-ci dans la collection Pépix (8-12 ans). Que vous ayez des enfants ou non, vous avez sûrement déjà croisé la bouille de l’héroïne de cette série qui rencontre de plus en plus de succès au fil des années… Eh oui, le tome 6 de la série écrite par Bertrand Santini, Le journal de Gurty, est sorti en librairie le 4 septembre 2019. Mes bébés dinosaures est le premier tome que je lis (oui, j’ai fait les choses dans le désordre) mais ils peuvent être lus individuellement. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Lors d’une escapade sur la montagne Sainte-Victoire, Gurty fait une découverte extraordinaire : des oeufs de dinosaures fossilisés !! Son humain Gaspard rapporte la précieuse découverte, et Gurty les couve tous les soirs avec tendresse, certaine qu’ils vont bientôt éclore. Gurty n’est pas peu fière d’annoncer la grande nouvelle à ses amis : bientôt, elle sera maman de bébés dinosaures! Elle s’imagine déjà commander son armée de bébés, partenaires idéaux pour faire des blagues à Tête de Fesses ou fracasser l’écureuil qui fait hi hi ! Mais cette nouvelle sème un vent de panique chez tous les animaux de la campagne…

couv50572493-1

Continuer la lecture de Le journal de Gurty, tome 6 : Mes bébés dinosaures – Bertrand Santini.

Fraternidad – Thibault Vermot.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir mon avis sur un roman plutôt surprenant que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ces derniers jours. Fraternidad a été écrit par Thibault Vermot et publié aux éditions Sarbacane le 21 août 2019, dans la collection Exprim’. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Devon du Sud, Angleterre, 2019.
Ed Perry est un tocard. C’est l’avis de sa sœur, de sa mère, de Cliff, de Chloé, du lycée.

Mais Ed Perry a un secret. Tous les vendredis soirs, il loue un cheval, déterre son épée et chevauche dans les bruyères. Puis il attend le prochain vendredi soir. Et puis un jour, il décide d’abandonner une fois pour toutes le désastreux réel.

Et c’est donc ce qu’il s’emploie à faire : monter son propre gang de rêveurs venus des quatre coins d Europe, dans un envol de chapeaux à plumes, de masques et de rapières !

couv60197354

Continuer la lecture de Fraternidad – Thibault Vermot.

#PLIB2019 : La fille qui tressait les nuages – Céline Chevet.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour parler du dernier finaliste du PLIB 2019 que je n’avais pas encore chroniqué. La fille qui tressait les nuages a été écrit par Céline Chevet et a été publié aux Éditions du Chat Noir en juin 2018. C’est l’un des romans dont j’appréhendais le plus la lecture au vu de toutes les excellentes chroniques que j’avais pu lire. A force de repousser, je l’ai lu à la dernière minute mais je n’en ai fait qu’une bouchée…

Saitama-ken, Japon.

Entre les longs doigts blancs de Haru, les pelotes du temps s’enroulent comme des chats endormis. Elle tresse les nuages en forme de drame, d’amour passionnel, de secrets.

Sous le nébuleux spectacle, Julian pleure encore la sœur de Souichiro Sakai, son meilleur ami. Son esprit et son cœur encore amoureux nient cette mort mystérieuse. Influencée par son amie Haru, Julian part en quête des souvenirs que sa mémoire a occultés. Il est alors loin de se douter du terrible passé que cache la famille Sakai…

Fable surréaliste, la Fille qui tressait les nuages narre les destins entrecroisés d’un amour perdu, une famille maudite et les tragédies d’une adolescence toujours plus brève.

couv57910467

#ISBN9782375680797

Continuer la lecture de #PLIB2019 : La fille qui tressait les nuages – Céline Chevet.

#PLIB2019 : Comment le dire à la nuit – Vincent Tassy.

Coucou les paupiettes !

Comme promis dans l’article publié hier, la chronique du jour est consacrée à l’un des finalistes du PLIB 2019 (Prix Littéraire de l’Imaginaire). Vous avez déjà pu découvrir ces derniers mois mon avis sur Rouille, Terre de Brume et Le Dieu Oiseau. Je vous propose maintenant de découvrir Comment le dire à la nuit, écrit par Vincent Tassy et publié aux Éditions du Chat Noir le 5 septembre 2018.

La dame en noir vivait seule dans son château. Elle ne pouvait pas mourir. De tout ce temps qu’elle avait, elle ne faisait rien. Et puis un jour, elle trouva sur son chemin le garçon aux cheveux blancs.

Elle l’enleva.

Elle voulait vivre une histoire. Une histoire d’amour et de nuit qui traverserait les siècles.

couv4904818

#ISBN9782375680896

Continuer la lecture de #PLIB2019 : Comment le dire à la nuit – Vincent Tassy.

Chiisako Garden -Yuki Kodama.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir Chiisako Garden, un manga publié aux éditions Vega le 29 août 2019. Il s’agit à priori d’un tome unique, un recueil de cinq petites nouvelles écrites et illustrées par Yuki Kodama. J’ai eu un véritable coup de foudre pour la couverture, et l’ouvrage n’a pas attendu bien longtemps dans ma PAL. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

La petite Luna vient d’emménager avec sa famille dans une charmante maison avec un joli jardin. Et c’est dans ce carré de verdure préservé qu’elle fait la connaissance d’un petit être, avec qui elle se lie très vite d’amitié. Mais Luna est la seule à voir son minuscule ami, ce qui ne manquera pas de créer des tensions avec ses parents… Et si vous preniez le temps de tendre l’oreille ? Vous entendriez peut-être le murmure d’une de ces mystérieuses créatures lilliputiennes qui ne se dévoilent qu’a un tout petit nombre d’entre nous… Avec ce recueil de cinq nouvelles, Yuki Kodama vous emmène dans un monde plein de fantaisie et de douceur !

51OWE6j7W6L

Continuer la lecture de Chiisako Garden -Yuki Kodama.

Les femmes sont occupées – Samira El Ayachi.

Coucou les paupiettes !

La chronique du jour est consacrée au nouveau roman de Samira El Ayachi, romancière et autrice pour le spectacle vivant. Les femmes sont occupées a été publié le 5 septembre dernier aux éditions de l’aube. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Elle doit monter une pièce de théâtre. Finir sa thèse. Lancer une machine. Régler des comptes ancestraux avec les pères et les patrons. Faire la révolution – tout en changeant la couche de Petit Chose. Au passage, casser la figure à Maman Ourse et tordre le cou à la famille idéale. Réussir les gâteaux d’anniversaire. Retrouver la Dame de secours. Croire à nouveau en l’Autre.
Comme toutes les femmes, la narratrice de ce roman est très occupée. Découvrant sur le tas sa nouvelle condition de «maman solo», elle jongle avec sa solitude sociale, sa solitude existentielle, et s’interroge sur les liens invisibles entre batailles intimes et batailles collectives.

Résolument féministe et humaniste, ce roman à la langue inventive et teintée d’humour tendre dresse le portrait poignant d’une femme qui ressemble à tant d’autres, qu’elles soient mères ou ne le soient pas, célibataires ou non.

couv29580226

Continuer la lecture de Les femmes sont occupées – Samira El Ayachi.