Hyde – Daniel Levine.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vais vous parler de Hyde, premier roman de Daniel Levine, basé sur L’étrange cas du Docteur Jekyll et de M. Hyde (bien évidemment). Je ne suis pas une spécialiste de l’histoire originale, je n’ai d’ailleurs pas lu le roman de Stevenson, mais c’est un petit morceau de la littérature que je trouvais très intrigant et j’ai donc sollicité le roman sur Netgalley dans l’optique d’en découvrir un peu plus sur cet univers. J’ai également été  attirée par la très belle couverture rouge et noire, qui sortait vraiment du lot dans le catalogue et qui m’a tout de suite poussé à aller lire le résumé.

Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier Netgalley et les éditions Fayard pour avoir accepté de m’envoyer ce roman !

Hyde est au pied du mur. Enfermé dans le cabinet du docteur Jekyll, il compte les heures avant son inévitable arrestation. Quatre jours s’écoulent, pendant lesquels il entreprend de raconter l’histoire de sa brève et prodigieuse existence.
Venu à la vie grâce à d’étranges potions, Hyde ignore quand et pour combien de temps il aura le contrôle du « corps ». Lorsqu’il est en sommeil, il observe la vie de Jekyll dans la haute société, emprisonné dans son esprit. Bientôt, leur existence mutuelle est menacée, non seulement par la science instable dont il est le fruit, mais aussi par un mystérieux harceleur qui obsède Hyde. Des jeunes filles disparaissent, un meurtre est commis. Qui se cache dans l’ombre pour le surveiller ? Dans le brouillard de cette conscience partagée, Hyde peut-il être sûr de ne pas être l’auteur de ces crimes ?

9782213687551-001-x_0

Je n’ai jamais réussi à terminer ce roman, que j’ai choisi d’abandonner à un peu plus de la moitié. J’ai tourné la question dans tous les sens, j’abandonne rarement un livre, mais là c’était juste plus possible. J’ai mis plus d’un mois à lire la moitié d’un roman qui ne fait pas 400 pages. C’est vous dire à quel point je n’étais pas dedans. Je tiens donc à m’excuser auprès des éditions (vraiment désolée, s’il vous plait, pardonnez-moi) pour cet abandon.

L’histoire est relatée du point de vue de Hyde, dans un style très lourd. Le récit n’est pas du tout aéré. Le texte est dense, les phrases sont beaucoup trop longues, les dialogues sont insérés en plein milieu des paragraphes.. Il y a un effet « bloc » qui m’a fortement gêné, qui empêche toute fluidité. On a l’impression de ne pas avancer (ce qui est un peu le cas). Le début de l’histoire nous immerge directement dans vif du sujet mais, à partir de là, tout est de plus en plus confus. On se perd très facilement dans les méandres de la réflexion de Hyde. L’auteur nous assomme avec une quantité hallucinante de détails pas forcément nécessaires. On s’ennuie, on s’ennuie, on s’ennuie ! Si ça se trouve ça décolle dans la seconde moitié, mais dans tous les cas je n’ai pas adhéré à l’écriture de Daniel Levine, je pense qu’on n’était pas fait l’un pour l’autre ce roman et moi.
Je ne me suis pas du tout attachée aux personnages. Impossible. Je ne les ai pas trouvés suffisamment approfondis, très superficiels et dans l’ensemble plutôt détestables. Hyde, personnage principal, est fade. L’auteur n’a pas su rendre son personnage intéressant et, sachant qu’il est le cœur de l’histoire, ça se révèle rapidement gênant. Jekyll, de son côté, ne m’a pas beaucoup impressionné non plus. Il est manipulateur, vicieux, vraiment déplaisant. Dans cette première moitié, j’ai vraiment perçu Hyde comme une victime (alors qu’il me semble qu’à la base c’est un peu l’inverse, non ?).

En résumé, je n’ai pas réussi à rentrer dans cette réécriture. Trop confus, trop de longueurs, des personnages agaçants, pas d’action.. Encore désolée, mais j’ai vraiment subi la lecture de la moitié de ce roman. Je ne le recommande pas personnellement. Après, peut-être qu’en ayant lu le récit original on accroche plus facilement !

L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? 

A bientôt !

Des bisous.

C’est lundi, que lisez-vous ? #4

Coucou les paupiettes !

On se retrouve, comme toutes les semaines, pour faire le point sur mes lectures de la semaine passée et celles à venir. Ce rendez-vous hebdomadaire est aujourd’hui géré par Galleane, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles !

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #4

C’est lundi, que lisez-vous ? #3

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour ma troisième participation au C’est lundi, que lisez-vous ?. Ce rendez-vous hebdomadaire est aujourd’hui géré par Galleane, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles !

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

picmonkey-collage-18

La semaine passée j’ai terminé le très bon premier tome de Bleu, blanc, sang. J’ai également réussi à (enfin) lire le troisième tome de la saga Le Protectorat de l’ombrelle, Sans honte, en lecture commune avec Serial Bookineuse. Cette saga se bonifie au fil des tomes, c’est incroyable ! J’ai enchaîné avec Les mots entre mes mains, très bon roman historique écrit par Guinevere Glasfurd et dont je vous ai parlé samedi dernier. Dans l’ensemble, j’ai plutôt bien suivi mon planning héhé.

picmonkey-collage-17

Niveau BD, j’ai lu le magnifique Chemin Perdu d’Amélie Fléchais, que je vous recommande chaudement (je vous en parlerais un peu plus dans le prochain Point Culture), ainsi que le deuxième tome de Saga, que j’ai trouvé un tantinet moins bon que le premier mais je suis toujours à fond dedans et j’ai hâte de découvrir la suite ! J’ai terminé ma semaine en lisant Mad love, un comic retraçant les origines du personnage d’Harley Quinn. J’ai bien aimé même si j’ai trouvé que c’était un peu court.

# Ce que je lis.

couv44103798

Hyde est au pied du mur. Enfermé dans le cabinet chirurgical du docteur Jekyll, il compte les heures avant son inévitable arrestation. Quatre jours s’écoulent, pendant lesquels il a enfin le temps de raconter son histoire.Venu à la vie grâce à d’étranges potions, Hyde ignore quand et combien de temps il aura le contrôle du « corps ». Lorsqu’il est en sommeil, il observe la vie de Jekyll dans la haute société, emprisonné dans son esprit. Bientôt, leur existence mutuelle est menacée, non seulement par les incertitudes de la science instable dont il est le fruit, mais aussi par un mystérieux harceleur qui obsède Hyde. Il se sent pris au piège. Des jeunes filles disparaissent, un meurtre est commis. Qui se cache dans l’ombre pour le surveiller ? Dans le brouillard de cette conscience partagée, Hyde peut-il être sûr de ne pas être l’auteur de ces crimes ?À travers cette réécriture virtuose de L’Étrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde raconté du point de vue de Hyde, Daniel Levine apporte un nouvel éclairage au classique incontournable de Stevenson.

Et je termine aujourd’hui (dans le cadre du Club de lecture du Pingouin Vert) :

couv66077288

Au coeur du Sud profond, La Nouvelle-Orléans, construite sur des marécages en dessous du niveau de la mer, a toujours été aux prises avec tornades, inondations et épidémies de toutes sortes. La nature du sol en fait une cité qui s’affaisse, où les morts ne peuvent être enterrés. Alligators, serpents, araignées hantent ses marais. Nombre de menaces ont toujours plané au-dessus de la ville. Et pourtant…
Lorsqu’en 1919 un tueur en série s’attaque à ses habitants en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot, la panique gagne peu à peu. On évoque le vaudou. Les victimes étant siciliennes, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John Riley, une jeune secrétaire de l’agence Pinkerton, Ida, et un ancien policier tout juste sorti de prison, Luca D’Andrea, vont tenter de résoudre l’affaire. Mais eux aussi ont leurs secrets… Alors qu’un ouragan s’approche de la ville, le tueur, toujours aussi insaisissable, continue à sévir. Le chaos est proche.

# Ce que je compte lire.

picmonkey-collage-19

Il ne me reste plus grand chose à lire niveau emprunts bibliothécaires à part Promise et une bande-dessinée (j’ai donc réussi à lire tout ce que j’avais emprunté et il me reste encore 10 jours avant de les rendre, je suis trop fooooooorte). Je pense donc me tourner vers ma bibliothèque personnelle et ma petite PAL qui attend bien sagement. Je vais essayer de me lancer dans Miss Dumplin.

Et vous ? Dites moi tout !

On se retrouve cet après-midi pour les Trouvailles spéciales Halloween d’ibidouu 😉

C’est lundi, que lisez-vous ? #2

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour ma deuxième participation au C’est lundi, que lisez-vous ?. Ce rendez-vous hebdomadaire est aujourd’hui géré par Galleane, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles !

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

picmonkey-collage-9

Cette semaine, c’était un véritable marathon niveau lectures ! J’ai fait tellement d’emprunts que j’ai peur de ne pas réussir à assumer, et vu que je veux vraiment tous les lire.. Et bien je ne fais que ça ! Du coup, cette semaine, j’ai lu plusieurs mangas : le tome 3 de Switch Girl !!, le tome 4 de Dr Slump, le premier tome de la série Les enfants de la baleine. J’ai aussi terminé Cabaret, qui fut plutôt une déception. J’ai enchaîné, comme prévu, avec le troisième tome de Geek Girl. J’ai également lu Le musée des monstres, Re-vive l’empereur, Et je danse, aussi et le premier tome de Saga, comic qui m’avait été recommandé par plusieurs d’entre vous il y a quelques semaines. Riche semaine donc, et majoritairement de bonnes lectures donc je suis contente !

picmonkey-collage-10

picmonkey-collage-12

# Qu’est-ce que je lis actuellement ?

couv25646624

5 juin 2018. Tandis que l’on célèbre à Notre-Dame l’enterrement du Président de la République mort tragiquement quelques jours auparavant, un convoi transportant une toile d’une artiste du xviiie siècle inconnue, Justine Latour-Maupaz, est pulvérisé au lance-roquette sur une autoroute du centre de la France. Au même instant, à New York, une œuvre de la même artiste est adjugée pour la somme inouïe de 53 millions de dollars. Pour quelles raisons des forces obscures cherchent-elles à détruire précipitamment, ou à s’approprier soudainement, les travaux de cette peintre ignorée ? À qui profite ce regain d’intérêt ? Eva Brunante, dont le père, seul exégète de la peintre, a disparu, va se lancer dans une enquête aux ramifications politico-financières vertigineuses. Bienvenue dans la république Bleu Blanc Sang !

# Que vais-je lire ensuite ?

picmonkey-collage-13

Finalement avec tout ça je n’ai pas pu commencer Sans honte, donc j’espère pouvoir m’y mettre cette semaine ! Il faut aussi que je lise Carnaval, choisi pour le Club de lecture du Pingouin vert ce mois-ci, il attend bien sagement dans ma PAL. J’ai aussi quelques lectures en attente sur Netgalley qu’il faut que je commence. Sacré programme !

Et vous, que lisez-vous en ce moment ? Quel est votre programme pour la semaine ?

On se retrouve (normalement) tout à l’heure pour un nouveau Point Culture !