L’île aux enfants – Ariane Bois.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose de découvrir aujourd’hui mon avis sur un roman que j’ai dévoré la semaine dernière et qui me faisait de l’œil depuis sa sortie, le 14 mars 2019. Il a mis un peu de temps à arriver jusqu’à moi, mais il n’aura pas fait long feu dans ma pile à lire. L’île aux enfants est le dernier roman d’Ariane Bois, romancière, reporter et critique littéraire. Ce nouveau livre, publié aux éditions Belfond dans la collection Pointillés, s’inspire d’un épisode peu glorieux de l’histoire française… Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

C’est l’histoire de Pauline et Clémence, deux fillettes inséparables, deux sœurs vivant près des champs de cannes à sucre, qui un jour, en allant chercher de l’eau à la rivière, sont enlevées, jetées dans un avion, séparées, et qui devront affronter bien des épreuves avant de comprendre ce qui leur est arrivé. Il ne s’agit pas d’un conte pour enfants, même cruel, mais de la véritable histoire des exilés de la Creuse, un transfert massif d’enfants venus de l’île de la Réunion pour repeupler des départements isolés de la métropole en 1963, contre leur gré et celui de leurs familles, devenue un scandale d’état. Dans ce roman, c’est la fille de Pauline, Caroline, qui, trente ans plus tard, mène l’enquête sur l’enfance de sa mère, provoquant ainsi des réactions en chaîne et l’émoi de celle qui pour survivre a dû tout oublier…

Comment devenir soi quand on vous a menti ? Peut-on se reconstruire un arbre généalogique ? Qu’est- ce qu’était l’adoption dans le secret et les non-dits des années 1970 ? L’histoire d’une résilience, d’une reconstruction et une plongée dans un épisode peu glorieux de l’histoire de France à travers les yeux de deux enfants.

couv33179104

Continuer la lecture de L’île aux enfants – Ariane Bois.

Publicités

C’est lundi, que lisez-vous ? #135

Coucou les paupiettes !

On se retrouve en direct de la Bretagne, où je passe quelques jours (au frais), pour parler de mes dernières lectures. Ce sera plutôt rapide puisque je n’ai franchement pas lu grand chose. Trop stressée par ma correspondance, je n’ai quasiment pas lu dans le train haha ! Allez, on regarde ça ?

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Camille – I believe in Pixie Dust, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

couv33179104

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #135

C’est lundi, que lisez-vous ? #134

Coucou les paupiettes !

On se retrouve pour le premier C’est lundi du mois d’août. J’ai fait un petit point sur ma pile à lire ce week-end et c’est franchement pas jojo haha, il va vraiment falloir que je m’organise mieux au cours des prochaines semaines pour réussir à avancer un peu. J’ai déjà réussi à faire mieux ces derniers jours et à lire plus qu’au mois de juillet mouihihi. Je vous montre tout ça ?

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Camille – I believe in Pixie Dust, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #134

Les 7 premiers jours – Agathe Colombier Hochberg.

Coucou les paupiettes !

Je vais vous présenter un autre roman des éditions Belfond qui sort aujourd’hui en librairie (hier je vous parlais de La vie dont nous rêvions de Michelle Sacks). Les 7 premiers jours a été écrit par Agathe Colombier Hochberg, qui a déjà plusieurs romans à succès à son actif (Ce crétin de prince charmant, Mes amies, mes amours, mais encore ?, Rien de personnel). Il a été publié dans la collection Pointillés. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Le train pour Paris entre en gare. Voiture 7, places 24 et 26. Elle monte pour rejoindre leurs sièges sans un regard pour lui. Le train démarre, elle est assise, sa place à lui reste vide. Où est-il ? Agacement, incompréhension, doute… Le fossé se creuse au fil des kilomètres qui les séparent et du silence qui s’installe.

Elle : Il y a quelque chose d’irréel à être ici sans lui. Sur ce trajet. Les gens en face me fixent, j’ai l’impression qu’ils me jugent. Moins que sa place vide à côté de moi.

Lui : Un quart d’heure plus tôt, ce train était le nôtre. Je l’ai regardé s’éloigner, quitter la ville comme tu quittais mon existence, sans un mot d’explication.

Que s’est-il passé sur le quai pour qu’il comprenne soudain qu’il n’était plus question de la suivre ? Une conversation silencieuse se noue entre ceux qui ne savent plus comment se parler, durant sept jours où tout peut être sauvé, où tout peut être enterré.

9782714482068ORI

Continuer la lecture de Les 7 premiers jours – Agathe Colombier Hochberg.

Cent voyages – Saïdeh Pakravan.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un roman publié aux éditions Belfond, dans la collection Pointillés. C’est une collection que j’aime beaucoup, j’ai découvert de chouettes auteurs et des textes très originaux par son biais. Cent voyages a été publié le 10 janvier 2019. Il s’agit du dernier roman de Saïdeh Pakravan, écrivaine et poète franco-américaine née en Iran. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

« Je tourne les pages du passé une à une. Chaque souvenir s’étire en une toile diaphane qui très vite s’effiloche et ne correspond plus à rien. J’évite d’autoriser une senteur ou une nuance rosée dans le ciel de ce début d’été à me projeter vers une disposition semblable, à évoquer le moment où j’ai déjà vu la même teinte, un arbre de la même forme, senti le même parfum d’épices. Je change la station radio qui joue la nostalgie avec trop d’insistance. Je me défais des gens, je me défais des endroits, je me défais des sentiments qui m’ont habitée quand j’étais autre, plus jeune, plus timorée. Je tourne les pages. Et pourtant, ce livre, je l’ai lu. D’une certaine manière même, je l’ai écrit, en partie consciemment. Il se rappelle souvent à moi. »

couv40906297

Continuer la lecture de Cent voyages – Saïdeh Pakravan.

C’est lundi, que lisez-vous ? #117

Coucou les paupiettes !

C’est lundi, que lisez-vous ? Qu’avez-vous lu la semaine dernière ? Je n’irais pas dire que je n’ai rien lu ces derniers jours, ce serait exagéré sachant que j’ai tout de même terminé trois romans, presque quatre. J’ai attrapé froid et du coup je n’étais pas au meilleur de ma forme. J’ai longuement comaté devant Zumbo’s Just Desserts, Sugar Rush, Queer Eye et Project Runway, pour finir la semaine devant Sex and the city (la série du mois pour le Challenge Séries 2019). On a connu plus efficace ! Je vous montre ce que j’ai lu ?

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Camille – I believe in Pixie Dust, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #117

Le songe de Goya – Aurore Guitry.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir l’un des romans de la rentrée littéraire de janvier qui me tentait le plus. Le songe de Goya a été publié aux éditions Belfond, dans la collection Pointillés, le 10 janvier 2019. Il a été écrit par Aurore Guitry, il s’agit de son quatrième roman. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

En décembre 1792, Francisco Jose de Goya y Lucientes, peintre du roi, se réveille aux Mallos, un village perdu dans l’Aragon. Il n’y a là-bas que la gardienne Rosario, sa chatte Loca et, la nuit, des morts. Des morts tyranniques, qui n’aspirent qu’à une chose : danser jusqu’au bout de la nuit, à en faire crever les vivants.

Qui est cette vieille sorcière et comment Goya s’est-il retrouvé dans cette étrange demeure ? Il se souvient s’être couché chez un ami, à Séville… ou était-ce sur un bateau, pris dans une terrible tempête ? Il n’a qu’une seule obsession : quitter ce village, reprendre ses pinceaux et peindre pour impressionner la cour. Mais les grotesques qui peuplent ses rêveries fantastiques en ont décidé autrement.

Le songe de la raison engendre des monstres… C’est ce que Goya comprend, cloué au lit, entre deux crises de fièvre et de délire causées par le saturnisme. De ce terrible songe dont il fut prisonnier naîtront ses célèbres Caprices, satires d’une société sur le déclin.

couv33862233

Continuer la lecture de Le songe de Goya – Aurore Guitry.