UnPur – Isabelle Desesquelles.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir un des romans de cette rentrée littéraire 2019 qui me faisait de l’œil. Publié aux éditions Belfond, dans la collection Pointillés, il s’agit de UnPur, le nouveau roman d’Isabelle Desesquelles. Il est sorti en librairie le 22 août dernier. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Benjaminquejetaime et Julienquejetaime. Les noms que leur a donnés leur mère, Clarice. Dans les ruelles de Paris, ils forment une famille tournesol aux visages orientés vers le bonheur. Seulement, le destin va en décider autrement. Quand un inconnu pose les yeux sur deux enfants en se demandant lequel il va choisir. Et tout leur enlever. Quarante ans plus tard s’ouvre le procès d’un monstre qui n’est pas sur le banc des accusés mais dans la tête de chacun. C’est sa victime que l’on juge. Quand l’enfance nous est arrachée, quel humain cela fait-il de nous ? De l’Italie – Bari et Venise – au Yucatán – sa mer turquoise et les rites ancestraux maya – se déploie l’histoire d’un être dont on ne saura jusqu’à la fin s’il est un pur. Isabelle Desesquelles explore l’absolu de l’enfance, avec ses premières et surtout ses dernières fois, qu’à toute force on voudrait retrouver. À sa manière frontale, l’auteur éclaire l’indicible. Roman de l’inavouable et dissection d’un tabou, UnPur bouscule, interroge, il envoûte et tire le fil de ce que l’on redoute le plus.

couv65161922

Continuer la lecture de UnPur – Isabelle Desesquelles.

Les sales gosses – Charlye Ménétrier McGrath.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve plus vite que je ne pensais pour parler d’un roman que j’ai dévoré en deux petits jours. Vu mon rythme de lecture ces dernières semaines, c’est plutôt exceptionnel haha. Le roman du jour, mes amis, est intitulé Les sales gosses et il a été écrit par Charlye Ménétrier McGrath. Il s’agit du premier roman de l’autrice lyonnaise, publié aux éditions Fleuve le 9 mai 2019. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Jeanne a été placée en maison de retraite par ses enfants. Et le pire, c’est que chacun se renvoie la balle pour déterminer qui a été à l’initiative de cette mascarade.
Elle a beau avoir 81 ans, une ribambelle de petits-enfants et des tonnes de carnets noircis au fil du temps, preuves de son (très) long passage sur Terre, elle n’a pas dit son dernier mot. Son plan : simuler la démence et les rendre tous dingues.
Sauf que, ce lieu dans lequel elle ne voyait qu’hostilité va lui révéler bien des surprises…
En prenant part, d’abord sur la pointe des pieds, puis avec une ardeur qu’on ne lui connaissait pas, aux rendez-vous mensuels d’une clique de pensionnaires plus agités qu’une colonie de vacances, Jeanne va réveiller des pans de sa personnalité qu’elle pensait à jamais enfouis : la curiosité, l’espoir… et surtout : l’audace. Qu’on se le dise : au «?jeu des regrets?» de l’avant-dernier vendredi du mois, rien n’est jamais perdu.

couv22055256-1

Continuer la lecture de Les sales gosses – Charlye Ménétrier McGrath.

Je voudrais que la nuit me prenne – Isabelle Desesquelles.

Coucou les paupiettes !

Je vais aujourd’hui vous parler d’un roman de la rentrée littéraire 2018 publié chez Belfond, dans la collection Pointillés. Je voudrais que la nuit me prenne a été écrit par Isabelle Desesquelles, autrice que je n’avais encore jamais lu jusqu’à présent. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Loin du bruit du monde, Clémence, bientôt huit ans, grandit auprès de parents rivalisant de fantaisie. Mais elle n’a pas la voix d’une petite fille et ses mots sont ceux d’un mystère cruel. Que s’est-il passé pour que l’innocence se borde ainsi de noir ? Plongée vertigineuse et poétique dans le monde de l’enfance, Je voudrais que la nuit me prenne raconte le danger du bonheur.

Capture d_écran 2018-10-05 à 15.45.18

Continuer la lecture de Je voudrais que la nuit me prenne – Isabelle Desesquelles.