Ni vues, ni connues – Collectif Georgette Sand.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vous propose de découvrir un recueil de biographies qui est sorti récemment aux éditions Pocket. Ni vues, ni connues a été écrit par le Collectif Georgette Sand, créé en 2013 dans le but d’œuvrer pour l’émancipation et la visibilité des femmes dans l’espace public. L’ouvrage est tout d’abord sorti aux éditions Hugo Doc et a eu droit à son format poche le 7 mars 2019. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Connaissez-vous Christine de Pizan, Berty Albrecht ou Rosa Parks ? Saviez-vous que c’est une femme qui, avant Galilée, a affirmé l’existence du système solaire, une autre qui, avant Kandinsky, a inventé l’art abstrait, une troisième qui a théorisé les pulsions de mort avant Freud… ?
En balayant les légendes, en soulevant les tapis, en fouillant les placards, le collectif Georgette Sand donne à voir et à (re)connaître soixante-quinze femmes – aventurières, militantes, artistes, scientifiques… – qui ont marqué l’histoire sans qu’on le sache ou que l’on s’en souvienne.
Grâce à ces portraits, l’invisibilité n’est plus une fatalité et peut même être désamorcée très simplement : pour être reconnues, il faut être connues, et pour être connues, il faut être vues.

Ni vues, ni connues - Collectif Georgette Sand

Continuer la lecture de Ni vues, ni connues – Collectif Georgette Sand.

Publicités

C’est lundi, que lisez-vous ? #126

Coucou les paupiettes !

J’espère que vous avez passé un bon week-end ! J’ai passé le mien au lit avec une bonne grosse crève/crise d’allergies/grippe extraterrestre qui m’a un chouia empêché de lire. J’avais quand même réussi à lire une bonne partie de ma PAL prévisionnelle donc je suis plutôt contente. J’ai aussi terminé quelques séries, notamment Veep, The Big Bang Theory ou encore Crazy Ex-Girlfriend. Et j’ai comaté devant la saison 3 de Nailed it sur Netflix haha. Bref, nous sommes là pour parler lecture !

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Camille – I believe in Pixie Dust, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #126

Âme de sorcière ou la magie du féminin – Odile Chabrillac.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui une chronique sur un ouvrage de non-fiction, pour changer ! Je me suis attaquée à un ouvrage qui me tentait depuis sa sortie en grand format aux éditions Solar et qui a eu droit à son édition poche il y a quelque semaines : Âme de sorcière ou la magie du féminin. Écrit par Odile Chabrillac, naturopathe, psychothérapeute et journaliste, cet essai a été publié le 7 mars 2019 aux éditions Pocket. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Symbole subversif de la révolte féministe, la figure de la sorcière est aujourd’hui de retour, prête à questionner nos choix, notre rapport au monde, à la nature, au corps, à la sexualité, à la rationalité… Et ce qu’elle a à nous apprendre peut changer nos vies !
Guérisseuses, sages-femmes d’antan, femmes de pouvoirs aux mœurs libres et sans tabous… Les sorcières ont été persécutées pour avoir osé, en leur temps, défier l’ordre établi. Loin des clichés et du folklore, elles ont laissé en héritage un savoir riche et multiple qui nous bouscule encore.
Odile Chabrillac revisite dans cet ouvrage l’histoire des sorcières, leurs savoirs et leurs pouvoirs, explorant de nombreux thèmes du féminin et du développement personnel. Célébrer son corps et sa sensualité, se ressourcer dans la nature, utiliser les vertus des plantes et des herbes, s’ouvrir à l’énergie et à l’intuition, s’émanciper dans la solitude comme dans la sororité… sont autant de pistes pour toucher à la magie du féminin.
Sur les pas des sorcières, ce livre invite chaque femme à expérimenter une féminité libre, puissante et bienveillante.

couv21495958

Continuer la lecture de Âme de sorcière ou la magie du féminin – Odile Chabrillac.

lait et miel – Rupi Kaur

Coucou les paupiettes !

Est-ce que j’ai déjà parlé de poésie sur le blog ? Je ne suis pas sûre.. C’est un genre que je lis très très peu. Cependant, je ne pouvais pas passer à côté de Lait et miel, recueil écrit par Rupi Kaur. Poétesse, écrivaine et artiste féministe, ça fait un petit moment que je suis son travail sur Instagram et j’ai profité de la publication aux éditions Pocket le 21 mars dernier pour (ENFIN) découvrir ce livre dont j’ai entendu tellement de bien. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Construit autour de courts poèmes en prose, Lait et Miel parle de survie.
De l’expérience de la violence, des abus sexuels, de l’amour, de la perte et de la féminité.
Le recueil comprend quatre chapitres, et chacun obéit à une motivation différente, traite une souffrance différente, guérit une peine différente.
Lait et Miel convie les lecteurs à un voyage à travers les moments les plus amers de l’existence, mais y trouve de la douceur, parce qu’il y a de la douceur partout si l’on sait regarder.

couv16781461

Continuer la lecture de lait et miel – Rupi Kaur

Vox – Christina Dalcher.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir un roman qui a fait parler de lui bien avant sa sortie (grâce notamment à un booktrailer très intrigant). Dans la lignée de La Servante Écarlate, Vox est une dystopie questionnant la place des femmes dans la société. Le roman a été écrit par Christina Dalcher, docteure en linguistique, et a été publié aux éditions NiL le 7 mars 2019. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Jean McClellan est docteure en neurosciences. Elle a passé sa vie dans un laboratoire de recherches, loin des mouvements protestataires qui ont enflammé son pays. Mais, désormais, même si elle le voulait, impossible de s’exprimer : comme toutes les femmes, elle est condamnée à un silence forcé, limitée à un quota de 100 mots par jour. En effet, le nouveau gouvernement en place, constitué d’un groupe fondamentaliste, a décidé d’abattre la figure de la femme moderne. Pourtant, quand le frère du Président fait une attaque, Jean est appelée à la rescousse. La récompense ? La possibilité de s’affranchir – et sa fille avec elle – de son quota de mots. Mais ce qu’elle va découvrir alors qu’elle recouvre la parole pourrait bien la laisser définitivement sans voix…

couv75398365

Continuer la lecture de Vox – Christina Dalcher.

Le journal intime de Cléopâtre Wellington – Maureen Wingrove.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir une série jeunesse publiée aux éditions Michel Lafon dont le premier tome est sorti en octobre 2017 et le second en octobre 2018. J’ai pu découvrir les deux premiers tomes il y a quelques jours. Mémoires d’une jeune guenon dérangée et Autant en emporte la musaraigne ont été écrits par Maureen Wingrove, A.K.A. Diglee, autrice et illustratrice dont vous avez peut-être déjà lu quelques bande-dessinées (Confessions d’une glitter addict, Forever Bitch…). Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ces livres !

Cléopâtre a 13 ans, trois chats, des parents divorcés, une petite sœur givrée fan de phoques, une pilosité plus proche de celle du singe que de l’être humain, et doit supporter quotidiennement maintes humiliations et insultes assénées par Clément, le plus sadique mais néanmoins plus beau mec du collège. Heureusement, elle peut compter sur sa BFF Chloé pour lui faire oublier ses drames existentiels à grand renfort de missions d’espionnage nocturnes et de tournage de film d’horreur amateur. Mais cette année, deux nouveaux font leur apparition en classe de quatrième… Et il se peut qu’ils changent considérablement le quotidien de Cléo.

Continuer la lecture de Le journal intime de Cléopâtre Wellington – Maureen Wingrove.

Une chambre à soi – Virginia Woolf.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, je vais vous donner mon avis sur un grand classique de la littérature féministe. Une chambre à soi, essai écrit par Virginia Woolf en 1929, a récemment été réédité dans une très belle édition collector aux éditions 10-18. L’occasion pour ceux qui ne l’ont jamais lu (comme par exemple Popcorn & Gibberish et moi-même) de s’y mettre sérieusement ! Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

« Je sais vous m’avez demandé de parler des femmes et du roman. Quel rapport, allez-vous me dire, existe-t-il entre ce sujet et une « chambre à soi » ?, interroge Virginia Woolf en ouverture d’une conférence sur le féminisme qu’elle dispensa aux étudiantes de l’université de Cambridge. Avec une irritation voilée d’ironie, Virginia Woolf rappelle dans ce délicieux pamphlet comment, jusqu’à une époque toute récente, les femmes ont été savamment placées sous la dépendance spirituelle et économique des hommes et, par voie de conséquence, réduites au silence. Il manquait à celles qui étaient douées pour affirmer leur génie de quoi vivre, du temps et une chambre à soi. »

couv1948139

Continuer la lecture de Une chambre à soi – Virginia Woolf.