#PLIB2021 : Bordeterre – Julia Thévenot.

Coucou les paupiettes !

En cette période de confinement, que diriez-vous de partir à la découverte d’un autre monde ? Venez, suivez-moi, je vais vous parler du premier roman de Julia Thévenot, Bordeterre, publié aux éditions Sarbacane (collection Exprim’) le 4 mars 2020. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Inès, 12 ans, est le genre à castagner ceux qui cherchent des embrouilles à son frère, Tristan, autiste de 16 ans. Tristan lui, est plutôt du genre à regarder des deux côtés avant de traverser. Mais ce jour-là, il ne parvient pas à retenir sa sœur qui, courant après son chien… … bascule dans un univers parallèle. Bordeterre. C’est le nom de cette ville, perchée sur une faille entre deux plans de réalité. On y croise des gamins qui chantent pour faire tourner un moulin, des châtelains qui pêchent des cailloux… et des créatures étranges. Inès, par nature, est ravie. Elle explore, renifle le derrière de Bordeterre avec une joie souveraine, comme le chien qu’elle a suivi. Tristan est plus inquiet : il y a quelque chose de pourri dans cette ville.

couv32363762

#ISBN9782377312252

Petite brique (524 pages), Bordeterre est un véritable régal pour l’imagination du lecteur. De mon côté, on frôle le coup de cœur pour ce roman complètement immersif. Les chapitres s’avalent à une vitesse folle, l’histoire étant écrite avec brio et les personnages étant particulièrement attachants.

Inès a tout juste douze ans mais elle est déjà très mature et protectrice envers son grand frère de seize ans, Tristan. Le jeune homme est autiste, plutôt renfermé sur lui-même, très intelligent et il fait souvent preuve d’une grande prudence. Alors qu’ils sont tous les deux au camping des Flottiers pour les vacances, ils basculent soudainement dans un univers parallèle (mais pas exactement) appelé Bordeterre. Ils vont découvrir une société particulière, qui n’a rien à voir avec ce qu’ils connaissent, ils vont croiser des créatures étranges et assister à des phénomènes que l’on pourrait qualifier d’étranges. Ils vont surtout réussir à se faire une place dans ce monde, le temps de trouver un moyen de rentrer chez eux. Inès a une capacité incroyable, celle de voyager dans le plan zéro sans perdre la boule. Malgré le fait qu’elle soit une Débordée (haha, il faudra lire le roman pour en savoir plus), Philadelphe la prend sous son aile. Qui est-il ? Que va-t-elle devenir ? Je ne vous en dirais pas plus sur Inès…
En parallèle, Tristan fait la connaissance d’Alma, une jeune révolutionnaire qui souhaite initier le changement. Elle a les mots, les méthodes, les contacts. Elle réussit sans peine à convaincre Tristan de se joindre à elle dans sa quête… et bien d’autres. Mes aïeux, vous n’êtes pas au bout de vos peines ! Il y aura moult rebondissements dans cette aventure.

Le roman commence tranquillement, peut-être même un peu trop. Toutefois, une fois plongés dans l’univers imaginé par Julia Thévenot, il est très difficile de lâcher le livre. Le rythme est bon, il n’y a pas de longueurs. On est à la fois dans un roman fantasy et dans un roman d’aventure, le tout conté avec poésie et humour. L’ambiance est particulière, je ne sais même pas si je suis capable de la décrire. On a l’impression de flotter hors du temps aux côtés des personnages, dans un monde qui a des allures de Moyen âge.

Les personnages sont touchants, attachants. J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre Inès et Tristan, bien que j’avoue avoir eu une petite préférence pour ce dernier. Probablement car il côtoie Alma, personnage féminin fort et intrigant. Une femme qui va au bout de ses idées, indépendante, qui a soif de liberté. Elle a du caractère mais elle sait aussi se montrer douce et prévenante à sa manière. Dans l’ensemble, Julia Thévenot nous présente de nombreux personnages hauts en couleur, des opposés qui s’attirent et se complètent. Je les ai tous trouvés suffisamment approfondis, je ne suis pas du tout restée sur ma faim et je suis satisfaite de la manière dont se terminent les choses pour chacun d’entre eux. J’ai beaucoup aimé suivre l’évolution des uns et des autres.

En résumé, je ne peux que vous conseiller ce roman original. L’histoire est passionnante, l’univers incroyable. Les personnages sont attachants, drôles et touchants. La plume de Julia Thévenot est fluide, accessible et dynamique. Ce serait dommage de passer à côté !

Alors, tentés ?

17/20

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

5 réflexions au sujet de “#PLIB2021 : Bordeterre – Julia Thévenot.”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s