#PLIB2021 : Bordeterre – Julia Thévenot.

Coucou les paupiettes !

En cette période de confinement, que diriez-vous de partir à la découverte d’un autre monde ? Venez, suivez-moi, je vais vous parler du premier roman de Julia Thévenot, Bordeterre, publié aux éditions Sarbacane (collection Exprim’) le 4 mars 2020. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Inès, 12 ans, est le genre à castagner ceux qui cherchent des embrouilles à son frère, Tristan, autiste de 16 ans. Tristan lui, est plutôt du genre à regarder des deux côtés avant de traverser. Mais ce jour-là, il ne parvient pas à retenir sa sœur qui, courant après son chien… … bascule dans un univers parallèle. Bordeterre. C’est le nom de cette ville, perchée sur une faille entre deux plans de réalité. On y croise des gamins qui chantent pour faire tourner un moulin, des châtelains qui pêchent des cailloux… et des créatures étranges. Inès, par nature, est ravie. Elle explore, renifle le derrière de Bordeterre avec une joie souveraine, comme le chien qu’elle a suivi. Tristan est plus inquiet : il y a quelque chose de pourri dans cette ville.

couv32363762

#ISBN9782377312252

Continuer la lecture de #PLIB2021 : Bordeterre – Julia Thévenot.

C’est lundi, que lisez-vous ? #178

Coucou les paupiettes !

J’essaie de reprendre de bonnes habitudes sur le blog et d’adopter un rythme de publication plus régulier. J’ai beaucoup de chroniques de retard, et je vais essayer de les partager avec vous dans les prochains jours (voire semaines, il y en a vraiment beaucoup). En attendant, je vous propose de renouer avec le C’est lundi, que lisez-vous ?, dans lequel je vais vous présenter mes lectures de la semaine passée, ainsi que celles à venir.

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Camille – I believe in Pixie Dust, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #178

L’inconnu de la forêt – Harlan Coben.

Coucou les paupiettes !

J’ai tellement de chroniques à écrire et trop peu de temps pour le faire, mais je promets d’essayer de publier plus régulièrement dans les prochaines semaines ! Aujourd’hui, je vais vous parler de l’une de mes dernières lectures communes avec ma copine Sorbet Kiwi. Nous nous sommes attaquées au dernier roman d’Harlan Coben, publié aux éditions Belfond le 15 octobre dernier, L’inconnu de la forêt. Avant tout chose, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Une lycéenne victime de harcèlement scolaire
Wilde, un enquêteur pas comme les autres
Quand elle disparaît, il est le seul à pouvoir la retrouver
Au lycée, Naomi ne connaît que la solitude et l’humiliation.
Matthew, son ami, a toujours laissé faire, mais la disparition soudaine de la jeune fille l’inquiète.
Sa grand-mère, avocate renommée et médiatisée, met sur l’affaire un certain Wilde, au profil atypique.

Continuer la lecture de L’inconnu de la forêt – Harlan Coben.

Les sept morts d’Evelyn Hardcastle – Stuart Turton.

Coucou les paupiettes !

Si vous n’avez encore jamais vu cette couverture, que ce soit sur les réseaux sociaux ou la blogosphère littéraire, vous vivez probablement dans une grotte (merci d’en être sorti pour me faire un p’tit coucou). Les sept morts d’Evelyn Hardcastle a su attirer l’attention des lecteurs cet été, de par sa magnifique couverture, déjà, et tout simplement par son résumé plus qu’intrigant. Personnellement, je l’ai découvert en lecture commune avec ma chère amie Le journal de Joh ! Le roman a été publié aux éditions 10/18 le 11 juin 2020. Avant toute chose, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.
Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?
Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre.
Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée.
Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle.

Continuer la lecture de Les sept morts d’Evelyn Hardcastle – Stuart Turton.

#PLIB2020 : Félines – Stéphane Servant.

Coucou les paupiettes !

Nous sommes le 20 septembre, les votes pour le PLIB 2020 se sont terminés hier déjà. J’ai l’impression que cette dernière année en tant que jurée est passée terriblement vite et je n’ai pas du tout eu le temps de lire tous les romans que je mourrais d’envie de découvrir. Cependant, j’aime toujours autant y participer. Je découvre chaque année des auteurs incroyables et des maisons d’édition dont on ne parle pas suffisamment. C’est donc sans grande surprise que j’ai candidaté de nouveau pour l’édition 2021. J’espère pouvoir renouveler l’expérience, continuer à lire toujours plus de romans de SFFF, et échanger avec tous ces jurés enthousiastes. Le PLIB, c’est que du bonheur !

Aujourd’hui, je vais vous parler du dernier finaliste. Mon favori, mon chouchou, l’Élu. Oui, oui, je vais vous parler du roman qui a eu mon vote cette année. Un livre que j’ai lu en octobre 2019 et que je chronique à la dernière minute, allez chercher l’erreur. Félines a été écrit par Stéphane Servant et publié aux éditions du Rouergue en août 2019.

Personne ne sait exactement comment ça a commencé. Ni où ni quand d’ailleurs. Louise pas plus que les autres. Ce qui est sûr, c’est quand les premiers cas sont apparus, personne n’était prêt et ça a été la panique. Des adolescentes qui changeaient d’un coup. Des filles dont la peau se recouvrait de… dont les sens étaient plus… et les capacités… Inimaginable… Cela n’a pas plu à tout le monde. Oh non ! C’est alors qu’elles ont dû se révolter, être des Félines fières et ne rien lâcher !

#ISBN9782812618291
Continuer la lecture de #PLIB2020 : Félines – Stéphane Servant.

#PLIB2020 : Je suis fille de rage – Jean-Laurent Del Socorro.

Coucou les paupiettes !

Comme promis, je prends quelques minutes pour partager avec vous mon avis sur Je suis fille de rage, écrit par Jean-Laurent Del Socorro et publié aux éditions ActuSF le 12 octobre 2019. Il fait partie des cinq finalistes du PLIB 2020, et j’avais profité d’une lecture commune avant l’été pour me lancer.

1861 : la guerre de Sécession vient de commencer. Du général Grant à la simple soldate, de la forceuse de blocus à l’esclave affranchie… Autant de personnages pour décrire tous les visages de cette Amérique ensanglantée pendant quatre années de conflit.

La mort se réincarne pour arpenter ce Nord et ce Sud qui se déchirent. Elle va faire face à celui qui la convoque, le président Abraham Lincoln, pour lui faire comprendre que cette guerre doit désormais épouser une cause plus grande : celle de l’abolition de l’esclavage.

#ISBN9782366294774
Continuer la lecture de #PLIB2020 : Je suis fille de rage – Jean-Laurent Del Socorro.

#PLIB2020 : Les Brumes de Cendrelune – Georgia Caldera.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour une chronique qui aurait dû être publiée depuis des mois, mais la voici, la voilà. Mieux vaut tard que jamais comme on dit ! Ce sera le cas des différents articles publiés cette semaine, puisqu’il est temps pour moi de partager avec vous mon avis sur les finalistes du PLIB 2020.

J’ai envie de commencer par Les Brumes de Cendrelune, que j’avais lu en lecture commune avec Pause Earl Grey en… novembre 2019 hahaha. Il s’agit d’un premier tome, publié aux éditions J’ai lu en octobre 2019. Le tome est déjà en librairie depuis le 25 mars 2020.

Dans le royaume de Cendrelune, les dieux épient les pensées des hommes, et leur Exécuteur, l’Ombre, veille à condamner tous ceux qui nourriraient des envies de rébellion.

Or, il semble que certaines failles existent. À l’âge de 17 ans, Céphise ne vit en effet que pour se venger. Depuis qu’on l’a amputée d’une partie d’elle-même et privée de sa famille, elle ne rêve plus que d’une chose : s’affranchir de la tyrannie du tout-puissant Orion, Dieu parmi les dieux. Et contre toute attente, il se pourrait qu’elle ne soit pas seule…

#ISBN9782290165614
Continuer la lecture de #PLIB2020 : Les Brumes de Cendrelune – Georgia Caldera.

Les imbéciles heureux – Charlye Ménétrier-McGrath.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir mon avis sur le dernier roman de Charlye Ménétrier-McGrath, dont j’avais adoré Les sales gosses. Si Les imbéciles heureux n’est pas une suite à proprement parler, vous allez recroiser quelques personnages sympathoches (et c’est bien cool, je pose ça là). Dans l’idéal, lisez-les dans l’ordre, ils sont tous les deux très très chouettes. Au pire, les deux se lisent individuellement. Le roman a été publié aux éditions Fleuve le 04 juin 2020. Avant toute chose, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Florence, Charly, Camille, Marie, Nico… Les Imbéciles heureux, c’était eux, une bande de potes inséparables au lycée, prêts à faire les quatre cents coups et à s’épauler coûte que coûte dans les épreuves.
Vingt ans plus tard, lorsque l’un d’eux disparaît tragiquement, les amis de toujours se retrouvent face à leurs propres choix et à cette question : que sont devenus les ados enthousiastes et pleins de rêves qu’ils étaient ?
Florence, Camille et Marie, qui sont restées les plus proches, sont devenues des femmes actives et des mères de famille débordées, entre séparation, deuil ou burn-out… Jusqu’à ce jour où Camille retrouve d’anciennes vidéos tournées au lycée pour un projet d’arts plastiques. Chacun des « Imbéciles » y exprime sa vision du bonheur et ce qu’il attend de la vie. Une occasion pour les trois amies de faire le point sur leur vie, leurs attentes, leur vision du bonheur aujourd’hui, à l’aube de la quarantaine. Mais c’est surtout l’occasion de se lancer un nouveau défi fou : réunir la bande.

couv11548925

Continuer la lecture de Les imbéciles heureux – Charlye Ménétrier-McGrath.

C’est lundi, que lisez-vous ? #177

Coucou les paupiettes !

En ce 31 août, j’ai décidé de profiter du C’est lundi pour revenir rapidement sur mes lectures de l’été (pas bien nombreuses). J’arrive à trouver un peu plus de temps pour lire ces derniers jours, espérons que ça dure !
J’espère que de votre côté vous avez passé un bel été, que vous êtes prêts pour cette rentrée placée sous le signe du Covid, que vous faites attention à vous et à vos proches. J’espère aussi que vous avez fait de jolies découvertes durant ces deux derniers mois, je vais bientôt venir faire le tour des blogs pour rattraper mon retard 🙂
Allez, on arrête de traîner et on passe à mes lectures passées, présentes et à venir…

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Camille – I believe in Pixie Dust, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée le mois dernier ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu le mois dernier ?

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #177

Lettre à Greta Thunberg – Laurent de Sutter.

Coucou les paupiettes !

Mais qui revoilà donc après plus d’un mois d’absence, débarquant là comme un cheveu sur la soupe avec une de ses nombreuses chroniques de retard ? C’est pas moi, j’étais pas là, j’étais au cinéma…

On se retrouve aujourd’hui pour évoquer un court essai publié aux éditions Seuil et que j’ai reçu dans le cadre d’une Masse Critique Babelio. Lettre à Greta Thunberg, Pour en finir avec le XXème siècle a été écrit par Laurent de Sutter, philosophe et professeur de théorie du droit, et a été publié le 4 juin 2020. Avant toute chose, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Qui est Greta Thunberg ? Héroïne d’un présent assombri par le désastre climatique en cours pour les uns, incarnation de la bêtise catastrophiste du contemporain pour les autres. Pourtant, ce qu’elle nous apprend va au-delà du jeu d’échec des « pour » et des « contre » qui plombe les débats relatifs à l’écologie. Ce qu’elle nous apprend est tout simplement une nouvelle manière de penser et d’agir à l’aune de la crise que nous traversons.

Avec Greta Thunberg, la figure de l’intellectuel jugeant le monde depuis la certitude de sa connaissance se voit déboulonnée au profit d’une autre, qui ne craint plus de regarder en face l’incertitude de toute connaissance. Car il y aura toujours une raison d’attendre, une donnée manquante, une théorie non vérifiée, une hypothèse sur un risque non expurgée de valeurs. Or ce dont nous avons besoin, aujourd’hui, est autre chose, qui prend la forme d’un savoir que nous ne pouvons pas maîtriser – le savoir de l’urgence. De ce savoir, Greta Thunberg est désormais l’incarnation. Et Laurent de Sutter propose de se mettre à son école.

couv36539597

Continuer la lecture de Lettre à Greta Thunberg – Laurent de Sutter.