Le bestiaire fantastique de Mme Freedman – Kathleen Founds.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour une petite chronique livresque. Je vais vous parler d’un roman que j’ai lu en lecture commune avec mon Pop-corn chéri (on en fait beaucoup en ce moment, j’adoooore ça). Il s’agit d’un livre plutôt court (260 pages), publié aux éditions 10/18 le 5 juillet 2018. Le bestiaire fantastique de Mme Freedman est le premier roman de Kathleen Founds, professeure d’anglais en Californie. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Mme Freedman, jeune femme pleine d’idéaux, fait de son mieux pour enseigner l’anglais dans un lycée d’un coin perdu du Texas à des élèves plutôt dissipés. Parmi eux, Janice Gibbs, une jeune fille particulièrement féroce qui rejette toute forme d’autorité, et Cody Splunk, futur grand écrivain qui travaille à la conception d’une machine à remonter le temps. A bout de nerfs, la fragile jeune femme se retrouve internée en hôpital psychiatrique. Dans ce lieu kafkaïen, elle est soumise à toutes sortes de pratiques saugrenues pour renflouer son compte de « Crédits psychologiques ». Loin de tout, Mme Freedman trouve néanmoins le moyen de continuer à échanger avec Janice et Cody. À travers dissertations, lettres, exercices thérapeutiques, shows télévisés et autres journaux intimes, ces trois personnages dévoilent leurs vies.

couv58998178

Le bestiaire fantastique de Mme Freedman est un petit OVNI littéraire. Au travers de témoignages, de mails ou encore d’extraits de journal « thérapeutique », Kathleen Founds nous plonge dans la vie de Laura Freedman, professeure pleine d’idéaux qui ne saura pas faire face à la dure réalité de l’enseignement. La jeune femme se retrouve en hôpital psychiatrique et doit confronter son passé pour tenter d’aller de l’avant. En lisant le résumé, je m’attendais à ce que Janice et Cody, deux de ses étudiants, l’accompagnent et l’épaulent dans cette aventure. Cependant, les chemins de ces trois personnages ne font que se croiser à une ou deux reprises.

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman. L’écriture de l’auteure est très plaisante.  Elle réussit à traiter avec humour des thèmes assez difficiles. Si le roman est, dans l’ensemble, très drôle, il y a aussi des passages plus sombres, plus émouvants (et d’autres complètement WTF qui m’ont un peu perdu, j’avoue). L’auteure joue parfois avec nous, mêlant réalité et hallucination et réussit à semer le trouble dans nos esprits. Difficile de savoir ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas dans tout ça !

Les personnages de Kathleen Founds sont attachants. J’aurai aimé qu’il y ait plus de passages consacrés à Cody car je crois que c’est lui que j’ai préféré. Janice et Laura sont des personnages plus complexes mais bien approfondis. Janice est une adolescente torturée, qui souffre du départ de son père et qui fait des choix pas forcément très judicieux. Je l’ai trouvée très intéressante et j’ai aimé la voir évoluer tout au long du roman. Laura Freedman est également un personnage fascinant, qui évolue au fil des pages mais qui connait beaucoup de hauts et de bas. Elle souffre de troubles psychiatriques assez sérieux et on ne peut s’empêcher de s’inquiéter pour elle.

L’histoire en elle-même est relativement simple. Nous suivons le quotidien de ces trois personnages (surtout Laura et Janice) au fil des années. Il y a quelques ellipses assez importantes. Les passages difficiles sont entrecoupés d’extraits humoristiques délirants sans queue ni tête qui permettent de rendre la lecture plus digeste et plus légère. Si j’ai trouvé les 3/4 du roman très bons, j’ai été déçue par la fin. J’ai trouvé que l’auteure n’avait pas réellement donné de conclusion à ses personnages. On reste sur des non-dits un peu frustrants.

En résumé, un roman court qui se lit vite et bien. J’ai passé un bon moment malgré une fin décevante. Les personnages sont intéressants et attachants, l’écriture de l’auteure est simple, efficace et très drôle. Si vous cherchez un OVNI littéraire sympa, celui-ci pourrait bien vous convenir !

15/20

Alors, tentés ?

La chronique de Popcorn & Gibberish

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

4 réflexions au sujet de “Le bestiaire fantastique de Mme Freedman – Kathleen Founds.”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s