Le Petit Prince de Harlem – Mikaël Thévenot.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, nous allons parler d’un roman jeunesse que j’ai dévoré la semaine dernière. Publié chez Didier Jeunesse le 22 août, il fait partie des ouvrages jeunesse qui vont marquer la rentrée littéraire 2018. Le Petit Prince de Harlem a été écrit par Mikaël Thévenot, un auteur français que j’ai découvert l’an dernier avec Flow (une très chouette duologie jeunesse). Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier Netgalley et la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Des clubs de jazz aux guerres de gangs : bienvenue à Harlem.

Entre les trafics et la pauvreté ambiante, Sonny fait tout ce qu’il peut pour aider sa mère à joindre les deux bouts. Quitte à basculer dans l’illégalité…
Il n’y a que le soir que son âme s’élève, sur les toits, lorsqu’il souffle dans son saxophone et que le son pur et ensorcelant du jazz enchante sa vie.
Mais entre la rue et les toits, peut-il choisir son destin ?

couv15691955

L’histoire débute en 2018, lorsqu’un vieil homme décide de raconter son histoire, de retranscrire ses souvenirs dans un petit carnet. Ce roman nous plonge dans le Harlem des années 20 (1927 pour être précise), à l’époque de la Prohibition. On y rencontre Sonny, un jeune garçon noir qui vit avec sa mère. Les conditions de vie sont difficiles mais notre héros est un petit homme courageux qui ne pense qu’au bien de sa famille, quitte à faire quelques petites choses illégales. Grâce à un voisin, il découvre le jazz et se met au saxophone. La musique devient ainsi son échappatoire face à la dure réalité.

L’écriture de Mikaël Thévenot est simple, accessible et agréable à lire. Il n’y a aucun temps mort dans ce court roman et la vie de Sonny défile sous nos yeux. L’histoire est très intéressante, l’auteur décrit clairement les conditions de vie de l’époque et évoque le racisme, la ségrégation et la violence sans détours mais avec une certaine douceur. J’ai toujours eu un faible pour les romans qui parlent de musique et notamment du jazz. L’époque de la Prohibition est également fascinante. J’aurai aimé que cet aspect soit un peu plus approfondi, que les passages sur les clubs soient un peu plus développés. Cela dit, Mikaël Thévenot réussit à nous emporter très facilement. Il décrit parfaitement les émotions ressenties par le jeune garçon, son impuissance face à la maladie de sa mère, sa colère face à l’injustice, sa joie et sa passion en découvrant le saxophone. On se prend à rêver pour lui, avec lui et à lui souhaiter un avenir meilleur.

Le récit de Sonny est entrecoupé par des courts chapitres se déroulant en 2018. En fin de vie, pressé par le temps pour réussir à tout écrire, Sonny rencontre un jeune policier passionné par la musique. Ces passages sont moins intéressants au début mais prennent tout leur sens à la fin, lorsqu’on connait toute l’histoire.

Les personnages sont bien construits, intéressants et attachants. J’ai vraiment aimé suivre l’évolution de Sonny, un jeune garçon qui bascule dans la vie d’adulte trop vite mais qui conserve ses rêves d’enfants. J’ai été touchée par sa relation avec sa mère. Cette femme met tout en œuvre pour que son fils ait une belle vie, ait un avenir et c’est beau. J’ai également été très touchée par Charlie, l’homme qui lui apprendra le saxophone et qui deviendra en quelque sorte une figure paternelle. Il joue un grand rôle dans le roman, lui fait découvrir le milieu des clubs. Il est en quelque sorte son mentor mais ils développent une relation toute particulière et très belle.

Petit bonus : en complément du roman, pour nous immerger complètement dans l’univers, une playlist a été créée sur Deezer pour accompagner la lecture !

En résumé, on frôle le coup de cœur avec ce beau roman ! Une lecture intéressante, bien écrite et touchante que je vous recommande chaudement. De mon côté, Mikaël Thévenot fait définitivement partie de ma liste d’auteurs à suivre.

17/20

Alors, tentés ?

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

Une réflexion sur “Le Petit Prince de Harlem – Mikaël Thévenot.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s