Toutes les histoires d’amour du monde – Baptiste Beaulieu.

Coucou les paupiettes !

Je vais aujourd’hui vous parler d’un livre qui a fait pas de bruit sur le blogosphère ces derniers mois. Il s’agit de Toutes les histoires d’amour du monde, un roman écrit par Baptiste Beaulieu. C’est un auteur que je voulais découvrir depuis un moment car je le suis sur Twitter et je trouve que c’est une personne très intéressante. Le livre a été publié le 17 octobre 2018 aux éditions Mazarine. Je tiens à remercier Netgalley et la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Le grand-père de Jean, Moïse, raconte dans des lettres d’amour l’histoire de sa vie. Lorsque Jean et son père les découvrent, le premier est surpris, le second tombe dans une profonde mélancolie : la destinatrice, Ann-Lise Schmitt leur est inconnue et ils voient Moïse sous un nouveau jour, loin de l’homme dur qu’ils connaissent. Jean tente de comprendre et dévoile un lourd secret.

couv70512925

Je ressors un peu déçue de cette lecture, pas parce qu’elle est mauvaise, loin de là, mais parce que je m’attendais à plus. Le gros problème, dans mon cas, c’est que j’ai lu trop d’avis dithyrambiques à son sujet et que je m’attendais donc à un roman particulièrement émouvant.

La plume de Baptiste Beaulieu est agréable, il transmet beaucoup de belles choses dans Toutes les histoires d’amour du monde. Il nous parle d’acceptation, de tolérance et d’amour avec justesse et sensibilité. L’Amour avec un grand A mais aussi l’amour filial, il évoque l’importance de la famille, de tisser du lien avec ses parents, ses grand-parents. Il nous livre également un beau témoignage sur la vie en temps de guerre et de tout ce que cela implique.

Il mêle passé et présent au travers de lettres écrites par son grand-père à une mystérieuse Anne-Lise. Le narrateur, Jean, découvre ainsi tout un pan de l’histoire de Moïse dont il ne savait rien. Ces découvertes le poussent à réfléchir sur sa relation avec son propre père, à ce qu’il pourrait changer avant qu’il ne soit trop tard. Les personnages de ce roman sont attachants, touchants. J’ai trouvé l’histoire de Moïse tristement belle, Baptiste Beaulieu écrit la mélancolie, le regret mais aussi l’espoir avec brio.

J’ai trouvé la première moitié assez lente, j’ai mis un peu de temps à rentrer dans l’histoire. La seconde partie cependant est beaucoup plus prenante et j’ai eu du mal à lâcher le roman avant de connaître la fin de l’histoire de Moïse. Je m’attendais à ce qu’elle me prenne plus aux tripes, que je sois vraiment émue aux larmes (ce fameux problème des avis dithyrambiques). J’ai été touchée, mon petit cœur a palpité voyez-vous (je ne suis pas un monstre quand même), mais je n’ai pas été bouleversée.

En résumé, Toutes les histoires d’amour du monde est un beau roman, sensible et touchant. Je m’attendais à plus mais je vous recommande néanmoins chaudement cette lecture qui donne la part belle à l’amour sous toutes ses formes.

16/20

Alors, tentés ?

La bisette !

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

5 réflexions au sujet de “Toutes les histoires d’amour du monde – Baptiste Beaulieu.”

  1. Comme toi, je suis Baptiste Beaulieu sur les réseaux sociaux et j’ai très envie de découvrir ses romans. D’un autre côté, j’ai peu d’être déçue à force d’entendre trop de bien… Je crois que je vais laisser un peu la vague passer !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s