Ciao Bianca – Vincent Villeminot.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir mon avis sur le roman que j’ai lu le week-end dernier, l’un des petits derniers du très prolifique Vincent Villeminot. Ciao Bianca a été publié aux éditions Fleurus en août 2019. Avant toute chose, je tiens à remercier Netgalley et la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Cela fait trois ans que Matthieu n’a pas vu sa famille, depuis qu’il a claqué la porte de la maison, le jour de ses 18 ans. Il n’a pas répondu aux appels de sa mère, a évité de donner des nouvelles. Mais le jour où il apprend qu’elle vient de mourir, un cancer foudroyant, il ne peut faire autrement que d’aller à l’enterrement…
Enfin, l’enterrement… Ce n’est pas vraiment ça… juste une cérémonie…

Parce que Bianca Fois a prévu d’être inhumée en Sardaigne, dans le caveau familial. D’ailleurs, elle a déjà tout organisé : c’est Matthieu qui doit aller là-bas, pour l’accompagner jusqu’à sa dernière demeure. Seul avec ses frère et sœur, des jumeaux de 11 ans, Gavi et Lena, qu’il ne connaît plus trop. Matthieu suppose d’ailleurs qu’il a beaucoup à se faire pardonner d’eux.
Ce dont il ne se doute pas, c’est que la descente de l’Italie, et le voyage sur l’île, vont être l’occasion de pas mal de galères, et aussi d’éblouissements, de bains de mer, de nuits à la belle étoile…

couv4943167

J’ai lu plusieurs romans de Vincent Villeminot, de différents genres littéraires. Jusqu’à présent, il ne m’a jamais déçue. C’est donc les yeux fermés que je me suis lancée dans Ciao Bianca, dont le résumé m’intriguait énormément.

J’ai passé un bon moment de lecture aux côtés de Matthieu, Gavi et Lena. Nous suivons cette fratrie dans un road-trip un peu particulier après la mort de leur mère, à qui Matthieu n’avait pas adressé la parole depuis trois ans (lorsqu’il a quitté le domicile familial pour voler de ses propres ailes). L’occasion de renouer avec son frère et sa sœur, malgré les circonstances particulières, de se faire pardonner cet « abandon », de s’expliquer.

Avec justesse et simplicité, une pointe d’humour, Vincent Villeminot aborde les difficiles sujets du deuil et des problèmes d’ordre familial. Bien que le décès de la mère soit au cœur du récit, c’est avant tout (à mes yeux) un roman sur la vie, qui célèbre les petites choses du quotidien et l’amour fraternel. C’est un roman court, qui se dévore, mais qui ne laissera personne indemne. Je l’ai trouvé très touchant. Les personnages sont particulièrement attachants, réalistes, humains. Ils sont tristes de perdre leur mère, heureux de se retrouver. Ils vivent tous les trois une aventure incroyable mais semée d’embûches. Le roman est donc riche en rebondissements, pour notre plus grand plaisir.

J’ai trouvé Ciao Bianca plutôt dépaysant, nous faisant découvrir les paysages d’Italie et de Sardaigne au fil des pages. Les descriptions ne sont pas trop longues mais suffisamment détaillées pour nous donner envie de prendre des vacances. Je reste cependant sur ma faim en ce qui concerne le dénouement de l’histoire. La fin est plutôt ouverte, promet de belles choses pour l’avenir mais on reste sur quelques non-dits un chouïa frustrants. Mis à part ça, je n’ai pas vraiment d’autre reproche à formuler à l’égard de ce livre.

En résumé, Ciao Bianca est un joli roman sur le deuil. Il m’a manqué un petit quelque chose pour que je sois comblée, mais j’ai passé un bon moment avec ce livre et je ne saurais que vous le recommander.

Alors, tentés ?

16/20

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

Une réflexion sur “Ciao Bianca – Vincent Villeminot.”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s