La sphère – Alexiane de Lys.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir mon avis sur le nouveau roman d’Alexiane de Lys, autrice dont j’ai beaucoup entendu parler depuis la publication des Ailes d’Émeraude (que je n’ai pas lu d’ailleurs). La sphère est sorti en librairie le 4 juin 2020, aux éditions Michel Lafon. Avant d’aller plus loin, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Dans un univers où la Terre a été ravagée par les hommes et où un mystérieux virus a éradiqué tout survivant de sexe masculin de la surface de la planète, Noria est persuadée d’avoir tout pour être heureuse. Sa carrière de mannequin est à son apogée, son compte en banque est bien rempli, elle vit dans un somptueux appartement du Nouveau Paris et, surtout, elle est entourée de femmes exceptionnelles, notamment sa meilleure amie Killian ; de quoi pourrait-elle rêver de plus ?
Un jour, Killian la convainc de l’accompagner à La Sphère, ce monde des rêves où les plus fortunés payent une somme astronomique pour explorer des univers virtuels, découvrir d’autres horizons… et rencontrer des hommes ! Or Noria n’a jamais rencontré d’individu masculin, et la perspective de se retrouver face à l’un d’eux la paralyse. Ce qu’elle ignore, c’est que ces simulations pourraient lui coûter bien plus cher que les frais d’inscription… et que sa vie entière risque d’être chamboulée.

couv23479645

Si le résumé et la couverture (magnifique) m’ont tout de suite intrigué, je dois bien admettre que j’ai vite déchanté en commençant La sphère. Le roman s’adresse à un public plutôt young adult, et oscille entre science-fiction et thriller. Jusque là, pas de problème de mon côté. Au fil des pages, il y a cependant plusieurs choses qui m’ont déplu.

Commençons par les personnages. Je n’ai absolument pas accroché à Noria, que j’ai trouvé plutôt égoïste dès les premières pages. Honnêtement, je ne l’ai pas trouvé très intéressante. De manière générale, j’ai trouvé que l’autrice avait très peu développé ses personnages. On reste sur quelque chose de très superficiel, et l’héroïne se révèle plus agaçante que bad-ass, tant dans ses réflexions que dans ses actions. Les personnages masculins sont d’un cliché, je ne sais même pas comment le dire autrement. La romance qui se développe tout du long est grosse comme une maison, on frise souvent le ridicule. Et l’amitié entre Noria et Killian, ma foi… on repassera. Personnellement j’ai une autre vision de l’amitié. Je n’ai pas réussi à m’attacher à qui que ce soit, ou à être touchée par ce qui leur arrive. Un peu dommage.

En ce qui concerne l’univers, je reste complètement sur ma faim. Le roman est beaucoup trop axé sur la relation Sam/Noria, et le reste passe plus ou moins à la trappe. En fait, elle arrive dans la simulation et la première chose qu’elle voit c’est un homme musclé, un beau brun, blablabla… J’ai tout de suite senti que la suite n’allait pas me plaire et que j’allais lire encore un autre bouquin YA où les héroïnes sont sans cesse distraites par leurs hormones au premier mec qui passe. Il y a assez peu de descriptions concrètes de l’endroit où se trouve l’héroïne, ses retours sur l’expérience qu’elle est en train de vivre sont très rapidement redondants et on en tire pas grand chose d’intéressant. On finit avec plus de questions que de réponses. Elle a pourtant l’air d’être sur un vaisseau spatial complètement hallucinant et que j’aurais vraiment aimé explorer plus en profondeur. Il y a quelques très bonnes idées qui n’ont pas été assez exploitées à mon goût. Finalement, en ce qui concerne la science-fiction, mis à part les premiers chapitres et le fait qu’elle soit au milieu de l’espace, il n’y a pas foule au balcon.

Certains éléments sont rapidement devenus trop évidents. En soi, cela ne m’a pas gêné plus que ça, j’avais surtout envie de découvrir pourquoi, comment… Je voulais une belle contextualisation, que le roman prenne un réel tournant SF, voire roman d’anticipation. Et non. C’est retombé comme un flan pas cuit (ça se cuit un flan ?), la romance prenant toujours plus de place, et la dimension thriller de l’histoire a un côté réchauffé qui m’a laissé un peu perplexe. Bon, j’arrête avec les métaphores culinaires. J’ai eu l’impression de relire un énième pitch de thriller, mais à la sauce voyage dans l’espace (pardon, j’avais dit que j’arrêtais, je dois avoir faim). Un mic-mac d’éléments déjà lu et relus, mille fois exploités dans de nombreux romans publiés ces dernières années, mais qui n’avaient pas forcément leur place dans cette histoire. Ce qui m’a personnellement poussée à lever un peu plus les yeux au ciel. Et me voilà donc déçue, une nouvelle fois. Surtout que je ne comprends toujours pas pourquoi. Pourquoi avoir choisi ce dénouement ? Je n’ai pas été impressionnée plus que ça par la plume d’Alexiane de Lys. Il y a un réel manque de fluidité, pas mal de répétitions, et les dialogues sont parfois franchement mauvais.

Peut-être que j’avais de trop grandes attentes. Je peux sembler dure dans mes propos, mais j’ai de plus en plus de mal avec les romans young adult pour la plupart de ces raisons. Tout le potentiel (qui était énorme, pour le coup) disparait au profit d’une romance prévisible, et le reste finit par être sous-développé, bâclé, et sans aucune originalité.

En résumé, vous l’aurez compris, La sphère n’est pas un roman que je recommande tout particulièrement. Je sais qu’il a plu à pas mal de lecteurs, donc n’hésitez pas à vous faire votre propre avis. Les goûts et les couleurs, comme on dit.

Alors, tentés ? Vous l’avez lu ? Un avis ?

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

Une réflexion sur “La sphère – Alexiane de Lys.”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s