Copycat – Alex Lake.

Coucou les paupiettes !

En ce dimanche tout gris, je vous propose de découvrir le roman que j’ai dévoré hier d’une traite, une seule ! Il s’agit d’un thriller publié aux éditions Pygmalion le 6 février dernier. Copycat a été écrit par Alex Lake, écrivain anglais qui vit aujourd’hui aux États-Unis d’Amérique. C’est mon premier roman de l’auteur mais ce ne sera pas le dernier, j’ai vu qu’il en avait écrit trois autres que j’essaierai de trouver un de ces quatre. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Quand une vieille amie la contacte sur Facebook, Sarah Havenant découvre que deux profils existent à son nom. Un seul est le sien.
Pourtant, tout est terrifiant de précision sur l’autre. Elle y découvre des photos de son mari, de leurs enfants et même de l’intérieur de leur maison.
Et ce n’est que le début. Car celui qui a créé le second compte n’attendait qu’une chose : que Sarah le découvre.
A partir de cet instant, sa vie ne lui appartient plus…

couv31195076

Ce roman est complètement fou ! Impossible de le lâcher tellement il est prenant. Dès les premières pages, on sent un petit truc se tordre imperceptiblement à l’intérieur de nous et ça ne fait que s’accentuer jusqu’à la fin (et quand je dis fin, c’est vraiment la fin, les trois dernières pages). Alex Lake joue avec nous, nous met sur de fausses pistes, nous rend aussi paranoïaques que son héroïne. Le coupable pourrait être n’importe qui, même l’héroïne elle-même. J’ai même suspecté son fils de 7 ans hahaha, je vous raconte pas l’angoisse.

Le quotidien de Sarah vire au cauchemar quand elle se rend compte que quelqu’un a créé un faux profil Facebook identique au sien. Le harceleur se met à envoyer des mails à ses amis, à la crèche de sa fille, à écrire des lettres en imitant son écriture.. il sème le chaos dans sa vie, lentement mais sûrement. Méticuleusement. Rien n’est laissé au hasard. Sarah ne comprend pas qui pourrait lui en vouloir à ce point, pour quelle raison ? Est-ce une mauvaise blague ?

La plume de l’auteur est vraiment agréable, il sait doser son suspense et nous rendre accro, rien à redire là-dessus. Il y a quelques petites longueurs mais je pense que je les ai perçues comme telles parce que j’étais frustrée/angoissée, je voulais savoir, il fallait que j’ai les réponses et plus vite que ça haha. Il nous livre ici un roman à la fois angoissant et très fascinant. J’ai aimé qu’on se plonge régulièrement dans les pensées du coupable, ces courts chapitres font monter la tension à chaque fois un peu plus. Alex Lake pose un regard intéressant sur le harcèlement, sur le fait que notre vie est aujourd’hui mise en vitrine sur les réseaux sociaux et qu’il est finalement très facile d’usurper l’identité de n’importe quel humain lambda. Au-delà de Facebook, nous dépendons d’internet pour tellement de choses.. ce roman m’a donné envie de changer tout mes mots de passe voire de jeter mon ordinateur par la fenêtre.

Je ne me suis pas particulièrement attachée aux personnages, c’est rarement le cas dans un thriller. Ceci dit j’ai ressenti beaucoup d’empathie pour Sarah et son mari. Ce dernier, Ben, est complètement perdu, il ne sait plus quoi faire pour aider sa femme. Il est effrayé, blessé, en colère, démuni. Sarah perd le contrôle au fil des pages, se remettant en question, remettant en question l’implication de chaque personne dans sa vie. Sa paranoïa va mettre à mal les relations de famille (en même temps, il y a de quoi être paranoïaque). La révélation du coupable se fait à peu près aux 3/4 du roman je dirais, à ce moment là c’était mon suspect « préféré », même si je pense que c’était volontaire de la part de l’auteur afin de passer à la dernière partie de cette folle histoire. L’intrigue ne s’arrête pas là, loin de là. Il nous faut encore découvrir pourquoi, comment.. Des révélations sont faites jusqu’à la fin ! L’angoisse ne nous quitte jamais.

En résumé, Copycat est un roman délicieusement angoissant. Il est impossible de s’en détacher ! Alex Lake est un auteur qui sait ce qu’il fait, son intrigue était bien ficelée, le suspense bien dosé. Une affaire rondement menée !

18/20

Alors, tentés ?

La bisette !

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

3 réflexions au sujet de “Copycat – Alex Lake.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s