Je t’aime – Barbara Abel.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir mon avis sur un thriller que j’ai lu la semaine dernière. Je t’aime a été écrit par Barbara Abel et publié aux éditions Pocket le 9 mai 2019. Il s’agit de mon deuxième roman de l’autrice, dont j’avais beaucoup aimé Je sais pas, publié en 2016. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour en la personne de Simon. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien. Lorsque Maude découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père et jure de ne jamais recommencer. Maude hésite, mais voit là l’occasion de tisser un lien avec elle et d’apaiser les tensions au sein de sa famille recomposée.
Six mois plus tard, Alice fume toujours en cachette et son addiction provoque un accident mortel. Maude devient malgré elle sa complice et fait en sorte que Simon n’apprenne pas qu’elle était au courant. Mais toute à sa crainte de le décevoir, elle est loin d’imaginer les effets destructeurs de son petit mensonge par omission…

ni

Barbara Abel nous plonge dans un nouveau récit particulièrement prenant, dans lequel elle s’intéresse à l’amour, et plus particulièrement l’amour d’un parent pour son enfant. Jusqu’où serions-nous prêts à aller pour protéger celui à qui nous avons donné la vie ? Sous couvert d’une banale histoire de joint, l’autrice nous embarque dans un récit qui prend des proportions monstrueuses et qui va avoir des conséquences dramatiques pour chacun des personnages.

Si j’ai passé un bon moment de lecture, je dois admettre que Je t’aime ne me laissera pas un souvenir impérissable. J’ai trouvé la mise en place assez lente, et ce n’est qu’à partir de la moitié du roman que j’ai eu vraiment envie de comprendre, de savoir. La seconde partie est beaucoup plus prenante, tout en nous laissant un peu sur notre faim.

Tout commence avec un joint. La jeune Alice est surprise par sa belle-mère en train de fumer dans sa chambre, et cette dernière accepte de ne rien dire à son père dans l’espoir d’apaiser leurs relations tendues. Quelques mois passent, Maude regrette, culpabilise de ne rien avoir dit à son conjoint. Lorsqu’ils apprennent que le copain d’Alice est décédé dans un accident de la circulation alors qu’il était sous l’influence de substances illicites, emportant avec lui un petit garçon de sept ans, elle ne sait plus quoi faire. Nous suivons aussi les points de vue des mères des deux victimes, la manière dont chacune tente de faire son deuil. La mère de Bruno, le chauffard, est persuadée que la drogue lui a été fournie par Alice et fait tout son possible pour que celle-ci réponde de ses actes…

Ce que je trouve chouette avec les romans de Barbara Abel, c’est qu’elle approfondit toujours ses personnages. D’un point de vue psychologique, ce roman est absolument fascinant, surtout lorsqu’on découvre les derniers chapitres. Comment les choses ont-elles pu escalader à ce point ? Pourquoi certaines personnes n’ont pas pu réagi quand elles auraient dû le faire ? Elle décortique chaque réaction, chaque émotion, nous plonge vraiment dans l’intimité de ses héros. À tel point que nous en venons à voir des indices là où il n’y en a pas, à suspecter chaque membre de cette famille recomposée qui est mise à rude épreuve.

Difficile d’en dire plus sans divulgâcher ce roman.. Je m’en tiendrais donc à ces quelques mots. Si le roman souffre de quelques longueurs et d’une mise en place assez lente, l’intrigue est très intéressante d’un point de vue psychologique. La plume de l’autrice est fluide, agréable et elle excelle dans l’art d’instaurer une ambiance tendue, oppressante. Les personnages sont fascinants, on prend plaisir à suspecter les uns et les autres. Je n’irais pas jusqu’à dire que la fin est décevante, disons qu’elle est surprenante et que, finalement, avec le recul, c’est plutôt une bonne chose. Somme toute, c’était une bonne lecture, mais pas un coup de cœur.

Alors, tentés ?

15/20

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

2 réflexions au sujet de “Je t’aime – Barbara Abel.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s