#PLIB2020 : Kaléidoscope – Marie Caillet.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose de découvrir aujourd’hui un autre roman jeunesse de la présélection du PLIB 2020 (je vous avais dit qu’il y aurait une pluie d’articles haha). Je trouve qu’il y a beaucoup de jeunesse cette année, à moins que ce soit dans ma tête haha. Ça ne me dérange pas personnellement, j’en lis énormément de mon côté aussi, mais je suis vraiment curieuse de voir à quoi va ressembler la sélection finale du coup. Kaléidoscope a été écrit par Marie Caillet et publié aux éditions Castelmore le 15 mai 2019.

Pour Naomi, adolescente timide et réservée, rien ne va plus : elle est obligée de déménager pour suivre sa mère et son copain à Dijon ! Au programme : maison délabrée, beau-père insupportable… et nouveau collège. Comment se refaire des amis quand on n’ose pas parler ? La vie perd toutes ses couleurs pour Naomi, jusqu’au jour où sa grand-mère lui offre un kaléidoscope peu ordinaire… Lorsqu’elle regarde à travers, la jeune fille voit des portes s’ouvrir sur des mondes inconnus et fabuleux, qui lui promettent des heures d’évasion. Arbres aux mille secrets, créatures cruelles et merveilleuses, nature changeante aux décors inconnus…
À force de fuir la réalité, Naomi ne risque-t-elle pas de se perdre un peu plus… ?

couv43721466

#ISBN9782362316371

Dans ce court roman, nous suivons Naomi, une adolescente timide et renfermée. Suite à la séparation de ses parents, elle quitte Paris avec sa mère et sa sœur, pour aller s’installer du côté de Dijon avec son nouveau beau-père. Les changements sont nombreux et la jeune fille peine à trouver sa place, à se faire de nouveaux amis, à s’intégrer. Elle a également du mal à communiquer, à exprimer son ressenti vis-à-vis de ce déménagement, ces chamboulements. Elle finit par en parler avec sa grand-mère, qui lui confie un objet étrange, censé lui apporter la solution. Ce qui ressemble à un kaléidoscope lui permet en fait d’ouvrir des portes sur un autre monde, peuplé de créatures parlantes et de fées. Cependant, l’objet la pousse à s’isoler de plus en plus et à rejeter les gens qui l’entourent…

Kaléidoscope est un roman court, sympathique mais qui ne m’a pas complètement convaincu. L’idée du kaléidoscope est intéressante, elle a énormément de potentiel et j’ai l’impression qu’il n’a pas été pleinement exploité. L’intrigue défile rapidement, de manière finalement assez convenue et on ne pénètre jamais vraiment dans cet autre univers, cette autre dimension. On ne la voit qu’en surface, sans en connaître vraiment le contenu, la raison de son existence… Sa grand-mère maintient une aura de mystère autour de l’objet et c’est un tantinet frustrant de ne pas en savoir plus.

La plume de Marie Caillet est plaisante. Les pages s’enchaînent de manière fluide et on a envie de savoir ce qui va arriver à la jeune héroïne. Si son univers fantastique n’est pas assez développé à mon goût, elle aborde tout de même des thématiques très intéressantes comme le harcèlement scolaire, la difficulté de s’intégrer au collège, trouver de nouveaux repères suite à l’implosion du nid familial. Elle nous parle également de l’importance de l’imagination, à tout âge. C’est un excellent moyen de s’évader et Naomi nous le prouve dans ce roman. Sur ces différents aspects, Kaléidoscope est un très bon roman. L’héroïne est crédible, réaliste, on peut facilement s’identifier à elle et à ce qu’elle ressent en découvrant son nouvel environnement. Elle est touchante et attachante, on prend plaisir à la suivre et à la voir évoluer au fil des pages. J’aurais tout de même souhaité une fin un peu plus détaillée, la voir s’épanouir un peu plus dans sa nouvelle vie.

En résumé, Kaléidoscope est un roman intéressant qui aborde de multiples thématiques liées à l’adolescence. Les personnages sont attachants, l’histoire est bien écrite, mais la partie fantastique m’a laissée sur ma faim. L’ouvrage ne fera donc pas partie de mes vingt sélectionnés, je cherche des univers plus approfondis, plus immersifs.

Alors, tentés ?

15/20

La bisette

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

8 réflexions au sujet de “#PLIB2020 : Kaléidoscope – Marie Caillet.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s