Les Cracmonstres – Tom Fletcher.

Coucou les paupiettes !

Et si on parlait sortie du jour ? Du côté des éditions Michel Lafon, il y a deux très chouettes parutions ce jour, jeudi 14 novembre 2019 : Le Labyrinthe de Pan, dont je vous ai parlé dimanche dernier, et Les Cracmonstres, le nouveau roman de Tom Fletcher. Le nom vous dit quelque chose ? C’est normal, ce jeune auteur (et musicien) a fait beaucoup parler de lui il y a deux ans avec Le Noëlosaure. Pour ceux que ça pourrait intéresser, une suite a d’ailleurs été publiée début octobre (seulement en VO pour le moment). Bref, nous allons aujourd’hui parler de ces chers cracmonstres. Vous êtes prêts ? Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Es-tu prêt pour une aventure ? Vraiment ? Parfait.
Imagine qu’un matin au réveil… tous les adultes ont disparu !
C’est ce qui est arrivé à Lucy Ducrottin. C’est l’héroïne de cette histoire (mais ça, elle ne le sait pas encore).
Alors que tous les autres enfants de la ville en profitent pour faire n’importe quoi (y compris des routes entières en trampolines), elle essaie de découvrir ce qui se trame vraiment.
C’est ainsi qu’une nuit elle repère quatre mystérieuses créatures dans sa chambre : Lagrogne, Kipu, Gratouille et Snif.
Ce sont les Cracmonstres, et eux seuls savent exactement ce qui se passe.

Bienvenue dans le monde mystérieux en dessous de votre lit…

couv18248467

Fun fact à mon sujet, j’adore les monstres de la littérature jeunesse. Les monstres qui se cachent sous le lit, dans les placards, derrière le rideau, dans la machine à laver… j’adore. Ils ont toujours des bouilles adorables, ce sont des créatures mignonnes comme tout et on en mangerait pour le goûter. Bien évidemment, je ne pouvais pas passer à côté de cette nouvelle publication des éditions Michel Lafon (c’eut été un affront).

Joie, bonheur de tenir le Graal entre mes mains ! Aussitôt reçu, aussitôt lu. J’ai retrouvé avec délice la plume de Tom Fletcher. Cette nouvelle histoire nous embarque dans un univers tout aussi excitant que dans son roman précédent, dans des contrées encore inexplorées (à ma connaissance) par les petits et les grands : le Lossuos. Là, comme ça, j’imagine que ça ne vous parle pas des masses, mais sachez que le Lossuos est sous vos pieds. Enfin, sous votre lit, plus exactement. C’est de là que viennent les monstres qui craquent pendant la nuit.

Du jour au lendemain, tous les adultes disparaissent de Fumetville. Ils ne sont pas dans les maisons, pas à l’école, pas aux informations, ils sont introuvables. Si le temps est d’abord à la célébration, les enfants déchantent rapidement et Lucy Ducrottin décide de tout mettre en œuvre pour faire revenir les parents. Son enquête n’est pas très concluante, jusqu’à ce qu’elle entende des bruits inquiétants pendant la nuit… et qu’elle découvre l’existence des Cracmonstres. Ils sont ignobles, puants, dégoûtants (mais quand même super-mignons selon moi) et ils ont fomenté un plan diabolique pour avoir accès… aux ordures.

Je ne vous en dévoilerai pas plus sur l’intrigue, ça n’aurait pas beaucoup d’intérêt. Sachez que j’ai passé un excellent moment de lecture, l’histoire est prenante, très divertissante et drôle. Les illustrations de Shane Devries sont enfantines mais accompagnent le récit à merveille. J’aime également beaucoup le fait que l’éditeur joue avec les polices d’écriture, pour mettre en avant certains mots par exemple. Pour les petits lecteurs, c’est quelque chose auquel on ne pense pas forcément mais qui ajoute un petit truc à l’ensemble. J’ai également apprécié les interventions de l’auteur entre chaque chapitre. Il joue avec nous, nous prévient quand certains passages vont faire « peur » et qu’il vaut mieux passer aux toilettes avant de poursuivre notre lecture. Ces petits commentaires tout au long du roman m’ont beaucoup fait rire.

Les personnages sont attachants, on prend vraiment beaucoup de plaisir à les suivre dans cette aventure. Lucy est une jeune adolescente courageuse, mature mais c’est avant tout une enfant qui espère de tout cœur retrouver sa mère, surtout que son père a disparu quelques mois auparavant. Il y a quelques passages que j’ai trouvé très touchants. Elle est entourée de quelques enfants pleins de ressources comme Ella Sticotante et Norman Homaly. En ces temps de crise, de belles amitiés se tissent et, j’avoue, mon cœur est devenu tout mou. Côté Lossuos, les Cracmonstres se révèlent être des créatures fascinantes, et j’ai aimé en découvrir un peu plus sur eux au fil des pages.

En résumé, je ne peux que vous recommander ce petit roman jeunesse ! À priori destiné aux enfants à partir de 8-9 ans, je n’ai pas boudé mon plaisir tout au long de ma lecture. Drôle et divertissante, j’ai été largement convaincue par cette charmante histoire et j’espère que vous vous laisserez tenter. L’objet-livre est très joli, la couverture mais aussi les illustrations à l’intérieur, et c’est une belle idée de cadeau. Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Alors, tentés ?

18/20

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

3 réflexions au sujet de “Les Cracmonstres – Tom Fletcher.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s