#PLIB2020 : Le Phare au Corbeau – Rozenn Illiano.

Coucou les paupiettes !

J’ai pris un retard monstre sur mes chroniques des sélectionnés/présélectionnés du PLIB 2020, il va falloir que je me rattrape prochainement. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un roman qui ne m’attirait pas spécialement mais qui fait partie des vingt élus que nous devons départager avant fin février. J’ai profité de la lecture commune proposée par les organisatrices pour me lancer, et voici donc mon verdict sur Le Phare au Corbeau, écrit par Rozenn Illiano et publié aux éditions Critic le 22 août 2019. Merci beaucoup à la maison d’édition, qui a mis l’ebook à disposition des jurés !

Agathe et Isaïah officient comme exorcistes. L’une a les pouvoirs, l’autre les connaissances ; tous deux forment un redoutable duo.
Une annonce sur le réseau social des sorciers retient leur attention. Un confrère retraité y affirme qu’un esprit nocturne hante le domaine d’une commune côtière de Bretagne et qu’il faut l’en déloger. Rien que de très banal. Tout laisse donc à penser que l’affaire sera vite expédiée.
Cependant, lorsque les deux exorcistes débarquent là-bas, le cas se révèle plus épineux que prévu. Une étrange malédiction, vieille de plusieurs générations, pèse sur le domaine de Ker ar Bran, son phare et son manoir.
Pour comprendre et conjurer les origines du Mal, il leur faudra ébranler le mutisme des locaux et creuser dans un passé que certains aimeraient bien garder enfoui…

couv38012149
#ISBN9782375791271

Autant mettre les pieds dans le plat tout de suite, je ressors très mitigée de cette lecture. Je n’étais pas particulièrement tentée au départ (j’avais peur d’avoir peur, voyez, je suis une flipette), mais j’ai tout de même voulu lui donner sa chance. Plusieurs éléments font que je ne suis pas convaincue, et je vais vous expliquer tout ça de suite.

Sensible à tout ce qui touche au folklore breton, à ses mythes et ses légendes, je m’attendais à ce que ce soit beaucoup plus mis en avant. Mis à part les prénoms, les noms de lieux et le cadre, je pense que tout ce potentiel n’a pas été assez exploité. À mes yeux, l’histoire aurait tout aussi bien pu se passer à Étretat, en Corse ou à La Rochelle. La mysticité du lieu, Ker ar Bran, joue un rôle dans le roman, mais il est finalement assez superficiel.

Les personnages sont intéressants mais je n’ai pas réussi à m’attacher à eux. L’héroïne, Agathe, a un don de double-vue. Cependant, son pouvoir est incomplet et, si elle peut voir les esprits, elle ne peut pas les accompagner dans l’au-delà (elle n’est pas psychopompe). Elle nous raconte l’histoire de son point de vue, et nous sommes donc plongés dans ses pensées, dans son intimité. Agathe se plaint beaucoup. Vraiment beaucoup. À cause de son pouvoir incomplet, elle n’a pas beaucoup de confiance en elle, remet tout en question, s’isole, s’efface. Mais dans sa tête, fiouuu, qu’est-ce qu’elle se plaint ! À un point que c’en est presque agaçant. Son associé et ami, Isaïah, n’est pas particulièrement développé et je n’ai pas vu d’évolution en ce qui concerne son personnage dans ce roman. Finalement, tout tourne autour d’Agathe et des esprits. Les personnages secondaires ne servent qu’à introduire certains éléments ou indices. J’aurais aimé qu’Alpha ou Oxyde soient plus présents, d’une manière ou d’une autre. Ayant appris qu’il s’agissait d’un tome 1, je suppose que nous les recroiserons dans une suite (que je ne lirais pas, désolée). En ce qui concerne la représentation, j’apprécie qu’il y ait des personnages LGBT+.. Mais nous ne le dirons jamais assez, si ça n’a aucun lien avec l’histoire, arrêtez de nous le matraquer à chaque chapitre. Je n’ai absolument pas compris le rapport de la bisexualité ou de l’homosexualité des deux exorcistes avec leur activité ou cette mission particulière.

Attardons-nous maintenant sur la plume de Rozenn Illiano. L’ensemble est plutôt fluide et l’histoire se lit bien. À partir de la seconde partie du roman, le récit d’Agathe est entrecoupé de flash-backs prenant place à deux époques différentes. L’enchaînement est parfois un peu confus mais il permet d’en découvrir plus sur l’histoire du domaine et je les ai trouvé intéressants. Je regrette tout de même que l’écriture ne soit pas plus immersive. Il n’y a qu’un seul passage du roman qui m’a effrayée, alors que c’est un genre qui, d’habitude, me met vraiment mal. Sans la qualifier de fade, l’écriture aurait tout de même pu être plus inquiétante, l’autrice aurait pu jouer un peu plus avec nos nerfs et installer une ambiance plus oppressante. Le fait de « casser » certains passages avec des scènes complètement inintéressantes n’aide pas beaucoup (oui, pour ceux qui l’ont lu, je parle bien du plombier).

L’histoire en elle-même est intéressante, plutôt prenante, si on met de côté ces quelques défauts. On a envie de savoir ce qui pousse les esprits à se déchaîner à Ker ar Bran.  Les différents rebondissements et les révélations faites dans les flash-backs donnent vraiment envie de poursuivre et de connaître le mot de la fin. J’ai trouvé celle-ci plutôt satisfaisante, bien que bâclée. Un chouïa tirée par les cheveux mais je pense que c’est une question de sensibilité à ces questions ésotériques. En tout cas, la plupart des questions trouvent réponse et nous ne restons pas sur notre faim.

En résumé, si j’ai trouvé l’histoire intéressante, je n’ai pas été convaincue par Le Phare au Corbeau. Je n’ai pas été emportée par l’ambiance (inexistante ou presque à mes yeux), l’héroïne m’a souvent agacée, il y a quelques facilités scénaristiques et autres clichés paranormaux.. Je sais que le roman a plu à de nombreux jurés, mais le charme n’a pas opéré de mon côté. Dommage !

Alors, tentés ?

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

3 réflexions au sujet de “#PLIB2020 : Le Phare au Corbeau – Rozenn Illiano.”

  1. ah mais elle m’a trop soulée Agathe, à geindre tout le temps là !
    moi aussi je pense faire l’impasse sur la suite (je savais pas que c’était un tome 1 mais ça fait sens par rapport à ce que tu dis)
    J’avoue que ça m’a pas fait peur du tout :/
    De façon générale je rejoins tout à fait ton avis ! pas un de mes favoris en tout cas !
    Kin

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s