C’est lundi, que lisez-vous ? #33

Coucou les paupiettes !

Dure semaine qui s’annonce pour moi, je vais devoir dire adieu à tous les petits monstres qui illuminent mes journées depuis novembre dernier. Mon service civique touche à sa fin et c’est difficile, j’ai du mal à me rendre compte que c’est fini. En attendant, je vais vous présenter mes lectures de la semaine passée.

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Galleane, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

  • La semaine à 1.000 !

PicMonkey Collage-62

J’ai validé ma semaine à 1.000 vendredi, je me suis donc permise de différencier les deux challenges. J’ai donc lu mon premier roman d’Agnès Abécassis, dont vous pouvez retrouver la chronique ici. La tentation a été trop forte et j’ai poursuivi ma lecture de Blue Spring Ride, qui n’était pas prévue au départ. C’est un manga fort sympathique et très prenant ! J’ai également débuté Emma, sur la recommandation de Pikobooks. Merci beaucoup, j’ai dévoré ce premier volume et je compte bien emprunter la suite cette semaine ! Pour finir, j’ai lu la BD Roger et ses humains, réalisée par Cyprien (le youtubeur) et le dessinateur Paka. Assez simple, tant au niveau du texte qu’au niveau du dessin, j’ai néanmoins passé un bon moment. J’ai bien rigolé !

Total : 1.212 pages

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #33

Publicités

Ma PAL pour le premier week-end à lire !

Re-coucou les paupiettes !

Après le TFSA de ce matin, je reviens en ce merveilleux jour qu’est le vendredi (c’est le week-eeeeeeeeeend) pour vous présenter ma PAL pour le premier week-end à lire, qui débute ce soir, à 19h. Comme pour le week-end à 1.000, le challenge prend place du vendredi soir, 19h, au dimanche soir, minuit ! Et comme pour la semaine à lire, dont la première édition a pris place en décembre dernier, c’est à nous de fixer nos objectifs en terme de nombre de pages lues. Personnellement, j’ai décidé de rester sur un week-end à 1.000 « traditionnel ». Afin d’atteindre ce beau nombre tout rond qu’est 1.000, j’ai décidé de sortir plusieurs petites choses de ma PAL, je vous montre tout ça.

Comme d’habitude, je multiplie les possibilités et j’ai sorti de ma PAL des BD, des manga et des romans. Comme ça j’ai de quoi faire, si ça n’avance pas, je passe à autre chose.

Ma PAL principale.

# Joséphine Baker.

couv41071414

Joséphine Baker a 20 ans quand elle débarque à Paris en 1925. En une seule nuit, la petite danseuse américaine devient l’idole des Années Folles, fascinant Picasso, Cocteau, Le Corbusier ou Simenon. Dans le parfum de liberté des années 1930, Joséphine s’impose comme la première star noire à l’échelle mondiale, de Buenos Aires à Vienne, d’Alexandrie à Londres. Après la guerre et son engagement dans le camp de la résistance française, Joséphine décide de se vouer à la lutte contre la ségrégation raciale. La preuve par l’exemple : au cours des années 1950, dans son Château des Milandes, elle adopte douze orphelins d’origines différentes, la tribu arc-en-ciel. Elle chantera l’amour et la liberté jusqu’à son dernier souffle.

564 pages.

# California Dreamin.

couv32348197

Ellen naît en 1941 dans une famille juive de Baltimore et, petite déjà, rêve de devenir chanteuse. Sa voix est incroyable, mais sa personnalité aussi excentrique qu’attachante cache une faille de taille : Ellen est boulimique. Et grosse. Trop grosse pour espérer un jour devenir une star. Pourtant quand, à 19 ans, elle devient Cass Elliot, c’est pour échapper à son avenir de vendeuse de pastrami et tenter sa chance à New York ! C’est là que, happée par la folk de l’époque, Cass tombe amoureuse de Denny, le chanteur des Journeymen…

272 pages.

# Le pensionnat de Mlle Géraldine, tome 3 : Jupons et poisons.

couv48694510

Toujours élégante, Sophronia continue sa deuxième année au pensionnat – avec un éventail à lames d’acier dissimulé dans les plis de sa robe de bal, bien évidemment. Une arme tendance et fort à propos, puisque la jeune espionne, sa meilleure amie Dimity, l’adorable soutier Savon et le charmant Lord Felix Mersey montent clandestinement dans un train en direction de l’Écosse pour ramener leur camarade de classe Sidheag à sa meute de loups-garous. Personne ne se doute de ce qu’ils vont trouver – ou qui – à bord de ce train étrangement vide. Alors que Sophronia met à jour un complot susceptible de plonger Londres tout entière dans le chaos, elle va aussi devoir décider une bonne fois pour toutes vers qui va sa loyauté.

360 pages.

Ce qui me ferait un total de 1196 pages !

Ma PAL de secours.

# Bride Stories, tome 6.

couv63263614

Tandis que Smith reprend la route, la vie poursuit son cours tranquille pour Amir et Karluk, au gré de petites tâches du quotidien. Seul évènement notable entre deux parties de chasse : la découverte d’un faucon blessé, que les jeunes gens essaient de soigner tant bien que mal.

Mais cette existence paisible est sur le point de voler en éclats… Les terres fertiles des villageois ont fait des envieux, et certains semblent déterminés à s’en emparer !

190 pages.

# Nos faces cachées.

couv65921890

Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu’à ce qu’il cesse de l’être… Nos faces cachées est l’histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L’histoire d’amour d’une jeune fille pour un garçon brisé, d’un guerrier pour une fille ordinaire. L’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu’il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…

434 pages.

# Ekhö, monde miroir : tome 2.

couv34695929

Fourmille Gratule est à présent installée à New York, dans le monde d’Ekhö, un monde miroir de la Terre où les technologies modernes d’existent pas. À la tête de l’agence artistique Gratule, héritée de sa tante Odelalie, elle se rend à Paris, accompagnée de Yuri et de Grâce, pour un juteux contrat avec le Poulain Rouge. Mais à peine arrivée dans la capitale française, elle est habitée par le fantôme du Prince Antone, fils de Napoléon VII, mort dans un accident de fiacre. Elle devra résoudre le mystère de sa mort pour redevenir elle-même…

49 pages.

Avec tout ça, je devrais bien réussir à atteindre les 1.000 pages ! Advienne que pourra.

Et vous, vous participez au challenge ce week-end ? Vous allez lire quoi ?

Plein de bisous !

16865097_10209883086808764_7383803830464187200_n