Point Culture #23 – Livres, films, séries.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour un tout petit Point Culture tout mignon ! Avec ma petite panne de lecture de cette semaine, le bilan n’est pas folichon. J’étais tellement claquée que je n’ai même pas vraiment regardé de film ou de série. Pour être parfaitement honnête, j’ai fait l’éponge au fond du lit devant les replay d’Un dîner presque parfait et du Meilleur Pâtissier. Toute la semaine. Voili voilouuuu. A ce jour, ma panne semble être en bonne voie de guérison et j’ai repris un rythme de lecture plus que correct, donc le premier bilan de décembre devrait être un peu plus étoffé !

Livres lus.

# Le Protectorat de l’ombrelle – Sans cœur.

Lady Alexia Maccon a de nouveau des problèmes. Sauf que cette fois elle n’y est vraiment pour rien. Un fantôme fou menace la reine ! Alexia est sur l’affaire et suit une piste qui la conduit droit dans le passé de son époux. Mais la coupe est pleine quand sa sœur rejoint le mouvement des suffragettes – choquant !, avec la dernière invention mécanique de Madame Lefoux et une invasion de porcs épics zombies… Avec tout ça, Alexia a à peine le temps de se souvenir qu’elle est enceinte de huit mois ! Alexia découvrira-t-elle qui tente d’assassiner la reine Victoria avant qu’il soit trop tard ? Les vampires sont-ils encore coupables, ou est-ce qu’un traitre se cache parmi eux ? Et qui ou quoi, exactement, a élu résidence dans le deuxième dressing préféré de Lord Akeldama ?

couv39376492

Ah la laaaaa ! Je dois commencer à vous saouler avec mon Protectorat de l’ombrelle haha. J’en suis moi même encore très surprise, vu mon scepticisme à la fin du premier tome. Je viens de terminer le quatrième (l’avant-dernier !) volet des aventures d’Alexia Tarabotti/Maccon. Et quelles aventures mes amis ! Gail Carriger nous livre encore un excellent tome, le meilleur à mes yeux. La série s’améliore un peu plus à chaque fois. Les personnages sont vraiment bien construits, on rigole à (presque) chaque page, c’est vraiment un roman qui donne la pêche.
Ici, les 150 dernières pages (autant dire la moitié du roman) sont particulièrement intenses. J’ai eu beaucoup de mal à lâcher le livre et j’ai lu cette deuxième moitié d’une seule traite. L’histoire prend un tour très intéressant, certains personnages évoluent d’une façon complètement inattendue et les rebondissements sont, encore une fois, nombreux. L’auteure sait se renouveler, elle le fait très bien et j’adhère à 100%.
Impossible d’en dire plus sans spoiler donc je m’arrête ici pour Sans Cœur. Mais vraiment, lisez-le ! Laissez entrer la folie de Gail Carriger dans vos vies !

18/20

# Phobos Origines.

Ils incarnent l’avenir de l’Humanité.

Six garçons doivent être sélectionnés pour le programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à fonder la première colonie humaine sur Mars.
Les élus seront choisis parmi des millions de candidats pour leurs compétences, leur courage et, bien sûr, leur potentiel de séduction.

Ils dissimulent un lourd passé.

Le courage suffit-il pour partir en aller simple vers un monde inconnu ?
La peur, la culpabilité ou la folie ne sont-elles pas plus puissantes encore ?
Le programme Genesis a-t-il dit toute la vérité aux spectateurs sur les  » héros de l’espace  » ?

Ils doivent faire le choix de leur vie, avant qu’il ne soit trop tard.

couv9981040

En attendant la sortie du troisième tome de Phobos cette semaine (hâââââââââte), j’ai emprunté le hors-série qui a été publié cet été. Sans grande surprise, j’ai apprécié ma lecture. Ce tome est un peu moins palpitant que la saga en elle-même, je l’ai trouvé un peu trop court. Cela dit, c’est un tome plutôt intéressant puisqu’il nous permet d’en découvrir un peu plus sur les six participants, leur passé, pourquoi ils participent et les conditions de leur sélection finale.
Alors, je l’ai trouvé trop court parce que j’aurais aimé en savoir encore un tout petit peu plus, les informations qu’on nous révèle sont importantes mais restent quand même assez superficielles. On ne va pas gratter en profondeur, il y a encore beaucoup de non-dits et j’espère que quelques unes de ces folles révélations seront abordées plus en détails dans le troisième tome.
Au niveau de la forme, on retrouve celle, très caractéristique, de Phobos avec des Champs/Hors-Champs, comme au cinéma. Je me laisse facilement prendre par l’écriture de Victor Dixen, c’est fluide et très agréable à lire. J’en ai jamais assez moi ! Je regrette tout de même quelques redites, d’un chapitre à un autre, puisqu’il y a certains passages qui reviennent pour chaque personnage, relatés d’un point de vue différent, certes, mais au final c’est quasiment la même chose.
Un petit lutin m’a chuchoté qu’un hors-série consacré aux filles devraient être publié par la suite, ce qui me mets en joie. Je trouve ça plutôt chouette d’en découvrir plus sur le passé de nos amis martiens !
En résumé, c’est un tome dont on peut probablement se passer mais qui, à mon sens, a quand même un réel intérêt. Il permet de découvrir des personnages peu explorés dans la saga et de donner une nouvelle dimension à ceux qui occupent le devant de la scène. Et, n’ayant pas encore lu le troisième tome, je n’en sais rien : si ça se trouve, certains détails révélés dans Phobos Origines seront d’une importance capitale dans l’évolution de l’histoire !

16/20

# Insoumise.

Cassia enfreint les règles de la Société et part à la recherche de Ky… Cassia a quitté la Société pour s’aventurer dans les Provinces Lointaines, à la recherche de Ky. Cette quête pousse Cassia à remettre en question presque tout ce qui lui est cher, en particulier lorsqu’elle découvre l’existence
d’une vie différente dans le Labyrinthe. Au milieu de cette frontière sauvage de grands canyons, Cassia et Ky se retrouvent enfin, mais un mouvement de rébellion est en marche. Une trahison et une visite inattendue de Xander, personnage clef du Soulèvement, changent à nouveau la donne…
Racontée alternativement par Cassia et Ky, cette suite de Promise les emmènera tous deux aux confins de la Société, où changements de camps et trahisons sèment leur parcours d’embûches.

couv14776296

Bon, sans grande surprise, je suis déçue. Je ne m’attendais vraiment pas à grand chose suite à ma lecture du premier tome, mais les premières pages étaient tellement prometteuses que je suis retombée de haut. J’y ai cru l’espace d’un instant.. et en fait non. Quelques pages d’espoir et finalement, BWARF. On retombe très très vite dans les travers du premier tome, trop axé sur la relation complètement gnangnan de Cassia et Ky. Cassia vraiment est un personnage qui me tape sur le système. Elle fait tout pour les mauvaises raisons (sauf sur la toute fin mais bon). C’est un personnage frustrant.
Le contexte est un peu plus développé, j’ai apprécié de découvrir les Provinces lointaines. Je regrette le fait que Xander soit quasi inexistant dans ce second tome et qu’on nous introduise des personnages qui, finalement, disparaissent très vite. Il y a également quelques incohérences, quelques petits détails dans ma lecture qui m’ont gêné car ça n’a tout simplement aucune logique, aucun sens.
L’écriture de l’auteure est toujours agréable à lire, fluide, même si j’avoue que l’alternance des points de vue est un peu fatigante par moments. Le gros problème de ce roman réside vraiment dans son contenu. Ce qui est d’autant plus frustrant, c’est que l’auteure réussit encore une fois ici à attiser ma curiosité par quelques éléments sur la fin. Donc forcément, je vais être faible et endurer le troisième tome juste dans l’espoir d’avoir des réponses. En espérant vraiment que cette fois on va se focaliser sur la rébellion. Mais bon, mes espoirs sont vains, je le sais déjà. Ça va probablement être le summum du triangle amoureux foireux haha.
En quelques mots, je ne vous recommande toujours pas cette saga, je pense que vous l’avez compris.

10/20

Point BD.

# Saga – tomes 3, 4 et 5.

Un univers sans limite, peuplé de tous les possibles. Une planète, Clivage, perdue dans la lumière froide d’une galaxie mourante. Sur ce monde en guerre, la vie vient d’éclore. Deux amants que tout oppose, Alana et Marko, donnent naissance à Hazel, un symbole d’espoir pour leurs peuples respectifs. L’espoir, une idée fragile qui devra s’extraire du chaos de Clivage pour grandir, s’épanouir et conquérir l’immensité du cosmos. (Résumé du tome 1, pas de spoil !)

picmonkey-collage-7

Cette série de bande-dessinées est un véritable coup de cœur ! J’ai dévoré ces trois tomes pendant le week-end à 1.000 (je n’ai même pas fait d’article bilan, la honte – j’ai lu 1.147 pages), tous d’affilée, je n’arrivais plus à m’arrêter ! Brian K. Vaughan et Fiona Staples développent vraiment un univers riche, fascinant et passionnant. Au fil des tomes, les personnages sont de plus en plus développés et attachants. Des alliances inattendues se forment, les rebondissements sont nombreux. L’intrigue principale se subdivise en un certain nombre d’intrigues secondaires très intéressantes et cohérentes. L’ensemble est dynamique. La construction du récit est vraiment au top, les dessins sont magnifiques, l’histoire est originale. Franchement, ça fait rêver ! Des BD comme ça, je voudrais en lire tous les jours. J’ai très hâte de découvrir le tome 6, qui vient tout juste de sortir.
Pas grand chose à ajouter. LISEZ-LA ! C’est top top top.

19/20

Films vus.

# Bad moms.

En apparence, Amy a une vie parfaite : un mariage heureux, de beaux enfants et une carrière qui décolle. En réalité, elle se met tellement la pression pour être au top sur tous les fronts, qu’elle est sur le point de craquer.

Au bout du rouleau, elle trouve comme alliées deux autres mères épuisées elles aussi par le stress des règles imposées par Gwendoline, la toute puissante présidente des parents d’élèves. Ces trois nouvelles meilleures amies se lancent dans une folle virée en quête de fun et de détente, loin de leurs responsabilités conventionnelles de mères de famille. Ce qui a tendance à crisper le clan de Gwendoline et ses mères parfaites…

Je n’ai pas grand chose à dire sur Bad Moms. J’attendais autre chose. A mon sens, le casting (très bon) n’a pas été suffisamment exploité. Le film n’est pas à la hauteur des actrices qui jouent les personnages principaux. Voilà, c’est dit. Ces derniers ne sont pas très développés et incarnent tout simplement des stéréotypes vraiment faciles : la working mom, la mère célibataire « indigne » un peu slutty et la mère au foyer complètement dépassée qui n’a pas de vie. Franchement, c’est tellement pas original que c’est presque grossier.

Dans l’ensemble, le film n’est vraiment pas fou. On retrouve le schéma classique de la femme pour qui tout va bien (en apparence) et tout s’effondre à cause d’un homme qui, de base, n’en foutait pas une. S’ensuit les amitiés improbables, les chamailleries très immatures entre mamans, le coup de mou et le grand discours pseudo-héroïque sorti de derrière les fagots qui change absolument tout et tout le monde est heureux. Beaucoup, beaucoup de clichés. C’est dommage. Bon, en soi, je ne sais pas trop à quoi je m’attendais. Je savais que j’allais me retrouver face à un divertissement pas hyper glorieux mais vu le casting, j’en attendais quand même plus. Il y a quelques bons passages mais le résultat reste prévisible et décevant. On peut largement s’en passer.

12/20

Séries débutées.

# The Ranch. 

Un joueur semi-professionnel de football américain raté va reconstruire sa vie dans son ranch familial.

J’étais toute contente de retrouver Ashton Kutcher dans une série après Two and a half men (Mon Oncle Charlie) ! Le thème/le cadre ne m’emballait pas plus que ça au départ, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Finalement, c’est une très bonne surprise. The Ranch est une série qui nous présente des personnages tous très différents mais tous attachants. Le casting est excellent. Le scénario est assez simple, il casse franchement pas trois pattes à un canard, mais l’ensemble est très prenant. Malgré quelques blagues un peu immatures qui correspondent très bien aux deux frères, il y a quelques passages très drôles. Il faut juste un peu de temps pour s’habituer aux rires pré-enregistrés un peu trop présents (un des seuls défauts que je lui trouve à cette série).

On passe un très bon moment en compagnie de cette famille plutôt dysfonctionnelle. Il n’y a rien de révolutionnaire mais la série a le mérite d’explorer de façon intéressante (et intelligente) les personnalités des différents membres, de mettre à nu leurs émotions et je trouve ça vraiment chouette. Ça change de la sitcom traditionnelle et plutôt superficielle. Le thème de la famille c’est vu et revu, mais je trouve que The Ranch sort du lot pour l’instant. En plus, elle a un petit côté Old School qui n’est pas pour me déplaire. C’est une série prometteuse, qui a déjà été renouvelée pour une saison 2 !

16/20

Et voilà pour ce tout petit Point Culture ! J’espère qu’il vous aura plu. Comme d’habitude, si vous avez des choses à me recommander, n’hésitez pas ! Je ne demande qu’à découvrir tout ce que vous avez à m’offrir.

On se retrouve très vite pour un nouvel article (peut-être pas demain parce que demain c’est mon nanniversaire hihi mais bientôt) !

Des bisous !

C’est lundi, que lisez-vous ? #6

Coucou les paupiettes !

Ça y est, c’est déjà lundi. Tristesse. Je vais vous présenter mes lectures de la semaine, ce ne fut pas très glorieux. Je crois que je traverse une petite panne de lecture après le week-end à 1.000 ! J’ai trop lu d’un coup haha. En plus de ça, je rentre le soir complètement lessivée et je m’endors très rapidement sur mon livre.. Il n’empêche que j’ai quand même réussi à avancer un petit peu dans mes différentes lectures !

Ce rendez-vous hebdomadaire est aujourd’hui géré par Galleane, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles !

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

picmonkey-collage-13

Cette semaine j’ai réussi à terminer Phobos Origines. Le roman est assez petit et se lit très facilement donc je n’ai pas eu trop de mal à le terminer. Je vous en reparle plus en détails demain. J’ai également terminé le quatrième tome du Protectorat de l’ombrelle hier soir. Ce fut fastidieux mais pas à cause du roman, très bon, mais à cause de ma grosse fatigue. Je lisais vingt pages par vingt pages !

# Ce que je lis.

Je n’ai pas réussi à terminer Lady Helen, que j’espère vraiment terminer cette semaine. Je n’aime pas lire trop de romans en même temps. Avec la reprise du « boulot », je passe beaucoup de temps dans les transports en commun. J’ai dû choisir un petit roman de ma bibliothèque, facile à transporter, pour égayer mes trajets. Mon choix s’est (sans surprise) porté sur Sans nouvelles de Gurb, que j’ai quasiment terminé et qui n’est vraiment pas mal du tout. C’est original ! Il sera probablement terminé ce soir ou demain matin.

couv354592511

Londres, avril 1812. Lady Helen Wrexhall s’apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l’espoir de faire un beau mariage. Mais d’étranges faits surviennent qui la plongent soudain dans les ombres de la Régence : une bonne de la maison disparaît, des meurtres sanglants sont commis et Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jours, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltré toutes les couches de la société. Lady Helen est dotée d’étranges pouvoirs mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d’insouciance pour basculer dans un monde terrifiant ?

couv3363547

« 16h.00 – J’entre dans une boutique. J’achète une cravate. Je l’essaye. Je conclus qu’elle me va bien et j’achète quatre-vingt-quatorze cravates pareilles.
17h.00 – J’entre dans une charcuterie et j’achète sept cents jambons fumés.
20h.00 – Je décide que l’argent ne fait pas le bonheur, je désintègre tout ce que j’ai acheté, et je continue ma promenade les mains dans les poches et le coeur léger. »

Gurb a disparu dans Barcelone, dissimulé sous les traits de Madonna. Précision : Gurb est un extraterrestre. Parti à sa recherche sous une apparence moins voyante, son coéquipier tient scrupuleusement le journal de ses observations. Une satire délirante et désopilante des moeurs de notre société…

# Ce que je compte lire.

picmonkey-collage-12

Je reste toujours sur le même objectif que la semaine dernière, j’aimerais réussir à lire le dernier tome du Protectorat de l’ombrelle. Sachant qu’il va falloir que je ramène très prochainement mes livres à la médiathèque, il faut que je mette les bouchées doubles et je vais également essayer de lire La voie des Oracles et Space Boulettes.

Et vous ? Dites moi tout !

On se retrouve demain pour le Point Culture, je n’ai malheureusement pas eu le temps de le préparer pour cet après-midi.

Des bisous !

C’est lundi, que lisez-vous ? #5

Coucou les paupiettes !

C’est l’heure de dresser le bilan de mes lectures de la semaine passée et de vous présenter ce que je vais lire la semaine prochaine ! Ce sera un article rapide, je viens de terminer le week-end à 1000 et j’ai préféré attendre qu’il soit fini avant de me lancer dans la rédaction de l’article (sait-on jamais, j’aurais pu en finir un de plus).

Ce rendez-vous hebdomadaire est aujourd’hui géré par Galleane, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles !

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

picmonkey-collage-7

Comme prévu, avec le début de ma formation mon rythme de lecture est un peu plus calme haha. J’ai terminé la version originale de Bridget Jones, avec qui j’ai passé un bon moment. C’était vraiment le livre idéal pour me remettre à la lecture en anglais. Pour le reste, il s’agit surtout de mes lectures du week-end à 1000. J’ai lu le deuxième tome de la série Matched, d’Ally Condie (Insoumise). Presque aussi décevant que le premier (mais un tout petit peu mieux quand même). J’ai dévoré les trois tomes de Saga samedi après-midi. Cette BD est vraiment géniale, j’ai hâte de pouvoir lire le sixième tome ! Niveau BD, j’ai aussi pu lire le premier tome de Blateman & Bobine, que j’avais reçu deux/trois jours avant dans le cadre de la Masse Critique Babelio.

picmonkey-collage-10

# Ce que je lis.

Toujours Hyde, j’ai plus envie de le présenter haha, ça fait trois semaines maintenant que je n’y arrive pas. Blocage complet.

couv39376492

Lady Alexia Maccon a de nouveau des problèmes. Sauf que cette fois elle n’y est vraiment pour rien. Un fantôme fou menace la reine ! Alexia est sur l’affaire et suit une piste qui la conduit droit dans le passé de son époux. Mais la coupe est pleine quand sa sœur rejoint le mouvement des suffragettes – choquant !, avec la dernière invention mécanique de Madame Lefoux et une invasion de porcs épics zombies… Avec tout ça, Alexia a à peine le temps de se souvenir qu’elle est enceinte de huit mois ! Alexia découvrira-t-elle qui tente d’assassiner la reine Victoria avant qu’il soit trop tard ? Les vampires sont-ils encore coupables, ou est-ce qu’un traitre se cache parmi eux ? Et qui ou quoi, exactement, a élu résidence dans le deuxième dressing préféré de Lord Akeldama ?

*

Commencé juste avant le week-end à 1000 et mis en stand-by pendant trois jours, je compte reprendre ma lecture dès aujourd’hui (ou demain, on verra). J’en suis actuellement à 109 pages sur 319 !

couv35459251

Londres, avril 1812. Lady Helen Wrexhall s’apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l’espoir de faire un beau mariage. Mais d’étranges faits surviennent qui la plongent soudain dans les ombres de la Régence : une bonne de la maison disparaît, des meurtres sanglants sont commis et Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jours, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltré toutes les couches de la société. Lady Helen est dotée d’étranges pouvoirs mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d’insouciance pour basculer dans un monde terrifiant ?

*

201/568 !

couv99810401

Ils incarnent l’avenir de l’Humanité.

Six garçons doivent être sélectionnés pour le programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à fonder la première colonie humaine sur Mars.
Les élus seront choisis parmi des millions de candidats pour leurs compétences, leur courage et, bien sûr, leur potentiel de séduction.

Ils dissimulent un lourd passé.

Le courage suffit-il pour partir en aller simple vers un monde inconnu ?
La peur, la culpabilité ou la folie ne sont-elles pas plus puissantes encore ?
Le programme Genesis a-t-il dit toute la vérité aux spectateurs sur les  » héros de l’espace  » ?

Ils doivent faire le choix de leur vie, avant qu’il ne soit trop tard.

*

Je ne pensais pas le commencer ce week-end, et finalement je n’ai pas pu résister. C’est vraiment rare que je lise autant de livres en simultané (c’est la première fois d’ailleurs), du coup je ne sais pas comment je vais m’y prendre pour tous les terminer sans tout mélanger. Dans celui-ci, j’ai lu 110 pages sur 300 !

# Ce que je compte lire.

J’ai une semaine sacrément chargée, je pense que je n’aurais pas le temps de beaucoup lire. Enfin.. j’aurais le temps mais je serais beaucoup trop fatiguée pour lire des pages et des pages. J’espère déjà finir mes lectures en cours et éventuellement me lancer dans l’ultime tome du Protectorat de l’Ombrelle. C’est déjà pas mal haha.

couv44855051

Et vous ? Dites moi tout !

Des bisous 🙂

TAG – Autumn Books & Halloween Party.

Coucou les paupiettes !

Comme souvent le dimanche, je vais vous proposer un petit Tag. Cette semaine j’ai été nominée deux fois et j’ai choisi aujourd’hui de répondre aux deux d’un coup (et ouais, je suis comme ça), tout simplement parce que la première nomination est un Tag d’Halloween, qui n’est plus vraiment d’actualité (avouez, maintenant on pense tous à Noël) et parce que la deuxième est un Tag de saison, c’est le moment idéal pour le faire et voilà, j’avais envie de faire ça aujourd’hui.

2001

  • Halloween Party !

Je vais commencer par répondre au Tag Halloween Party, pour lequel j’ai été nominée par ma copinaute Serial Bookineuse ! Ce n’est plus vraiment « d’actualité » mais le principe est simple : imaginons que j’organise une soirée à thème et que je décide d’y convier des créatures surnaturelles issues de la littérature. Si jamais vous voulez reprendre le Tag (je ne nominerais personne de mon côté pour celui-ci), n’oubliez pas de mentionner Serial Bookineuse, c’est elle qui a concocté toutes les questions.

# Avant toute chose, il faut choisir un endroit où se déroulera la petite fête. Si tu devais choisir un lieu tiré d’un roman, lequel prendrais-tu ?

Je suis assez d’accord avec Serial Bookineuse, la grande salle de Poudlard serait le lieu idéal pour organiser une fête de ce genre. Si je devais suggérer un lieu différent, le premier qui me vienne à l’esprit est le sanctuaire secret de Fablehaven. Soirée posey.

poudlard

# Avec son aura magnétique et son raffinement, un vampire sera ton invité d’honneur. Lequel ? 

Bon là, je suis désolée, mais ma réponse sera encore une fois identique à la sienne. Le premier vampire qui m’est venu à l’esprit en lisant la question c’est Lord Akeldama (Le Protectorat de l’Ombrelle). Avec lui à nos côtés, la soirée devrait être plus qu’intéressante.

couv29459204

# Un fantôme ne sera pas de trop pour mettre de l’ambiance. Lequel inviteras-tu ?

Je ne lis pas beaucoup d’histoires de fantômes. Là, tout de suite, je pense que celui qui mettrait le plus l’ambiance serait Nick Quasi-Sans-Tête (Harry Potter).

ff461ad1111540d343144994805932b5

# En bon hôte, vous avez préparé un véritable festin. Quel loup-garou pourra assouvir son appétit vorace ?

C’est embêtant, je ne lis vraiment pas beaucoup de romans avec des vampires, loup-garous, zombies et autre joyeusetés du genre. Ici, les seuls qui me viennent à l’esprit sont Lord Conall Maccon (Le protectorat de l’ombrelle) et Jacob (Twilight). Pas glorieux ! Mais s’ils veulent venir, ils sont les bienvenus.

# Pour animer la soirée, quoi de mieux que les tours d’un ou d’une sorcière. Lequel ou laquelle fera partie de tes invités ?

7810b0414b45a0428eaf98f8e621374a

Fred et George Weasley (Harry Potter), bien évidemment. Je ne vois pas qui pourrait faire mieux niveau animation que les gérants de la boutique de Farces pour sorciers facétieux héhé.

# Pour apporter une petite touche d’horreur supplémentaire, tu décides de convier un zombie à la fête. Lequel choisiras-tu ?

Nope. Nope nope nope nope nope. Pas de zombies. Désolée.

# Et pour finir, qui dit Halloween, dit déguisement. Pour se faire, il faut que tu te déguises en super méchant ! Lequel ?

02767db8eef8a64b994d2cbb9708b29f

J’opterais probablement pour quelque chose d’assez « classique », comme par exemple Voldemort ou Bellatrix Lestrange. A méditer !

La fête touche à sa fin et pour la clôturer en beauté, tu offres à chacun de tes invités un livre de ta collection pour les remercier d’avoir répondu présents !

# Au vampire, tu offres un livre qui t’as tenu éveillé jusqu’à l’aube.

couv21749968

# Au fantôme, tu offres un livre qui a habité ton esprit pendant un bon moment.

couv16325946

J’aurais tout aussi bien pu l’offrir au loup-garou ou au zombie celui là haha.

# Au loup-garou, tu offres un livre qui t’as hérissé le poil et que tu n’osais pas lire la nuit.

couv65000510

# Au sorcier ou à la sorcière, tu offres un livre qui t’as envoûté du début à la fin.

couv71169497

# Au zombie, tu offres un livre que tu as littéralement dévoré ! 

couv4457678

Et voilà pour cette Halloween Party ! Et vous, vous auriez répondu quoi ? En quel super-méchant vous déguiseriez-vous ? 😀

  • Autumn Books Tag. 

Pour le Autumn Books Tag, j’ai été nominée par Tanuki ! C’est la saison des Tags, fallait bien que ça finisse par tomber sur moi haha (et je pense que ce n’est pas fini). Je la remercie chaudement pour avoir pensé à moi et voici mes réponses aux différentes questions 😀

# Trouvez une couverture qui vous fait penser à l’automne.

couv16956470

couv309732821

# Un livre parfait pour lire au coin du feu.

Difficile de choisir ! Il y en a plein que j’adorerais (re)lire au coin du feu, Harry Potter par exemple (parmi tant d’autres). Je vous en sélectionné deux, que je trouve particulièrement adaptés à la saison.

picmonkey-collage-4

# Un livre que tu utiliserais pour allumer le feu.

Vous vous en doutez, je l’ai suffisamment dit au cours des différents Tags, je n’aurais aucun problème à jeter les 50 nuances de Grey au feu (si je les avais haha). Pour varier un peu, j’ai choisi deux livres qui m’ont fortement déçu cette année.

picmonkey-collage-3

# Une couverture avec du brun comme couleur principale ou avec des feuilles sur la couverture.

couv32421127

Une couverture avec du brun !

couv59061260

Niveau feuilles, on peut difficilement faire mieux !

# Comme quand vous guérissez après une longue période pendant laquelle vous étiez enrhumé, un livre que vous étiez content d’avoir fini. 

Je sais que je serais sacrément contente quand j’aurais terminé le livre que j’essaye de lire depuis deux semaines (au bout d’un moment, je crois qu’il faut abandonner). Sinon, bien que très adapté à la saison, je sais que j’ai connu un grand soulagement quand j’ai terminé ma lecture des Hauts de Hurle-Vent. Ça date, ça fait quelques années mais ma lecture fut lente et difficile, je n’étais pas complètement dedans. C’est un livre auquel il faut vraiment que je redonne sa chance.

couv38370809

# Un film que vous aimez regarder encore et encore quand le froid revient s’installer.

J’ai mes classiques héhé, mais LE film par excellence que je regarde tous les ans (souvent à plusieurs reprises) quand le froid revient, c’est Love Actually. Film doudou par excellence.

2002

# Quelle couverture de livre vous rappelle l’automne. 

(C’est pas la même question que la première du Tag ? Petit bug)

couv20899699

# Quelle série de livres aimeriez-vous lire cet automne ?

J’aimerais beaucoup attaquer les Chroniques Lunaires de Marissa Meyer cet automne, il faut que je trouve la série à un prix raisonnable et je me lance !

couv38130297

# Un livre qui vous fait voyager.

Allez, encore une petite sélection : trois livres très différents qui m’ont fait voyager ces dernières années ! De l’humour, un classique et une bande-dessinée (j’ai choisi celle-ci mais je vous recommande vivement tous les récits de Guy Delisle).

picmonkey-collage-2

Et voilà, j’ai réussi à répondre aux deux Tags ! Je ne nomine personne en particulier pour le Halloween Party, vu que c’est plus trop la période. Par contre (héhéhé), je vais en nominer quelques uns d’entre vous pour le Autumn Books Tag. Y a pas de raison !

Les heureux élus sont…

  • Ma chère Law Moody, ça fait longtemps !
  • Serial Bookineuse que je nomine à son tour, nah !
  • Lilithbliss du blog Discutons un peu, je récompense les fidèles héhé !
  • Lisa, notre cher Petit Pingouin Vert, que je ne suis pas sûre d’avoir nominée une seule fois depuis la création du blog (ou peut-être que si.. il y en a tellement).
  • Emi du blog Emi’s bookcases et Manon du blog Manou Books, parce que je suis ravie de vous accueillir parmi mes nouveaux petits abonnés chéris (voyez ça comme un cadeau de bienvenue) ! 😀

Voilà pour aujourd’hui ! Demain je commence mon service civique, je suis joie. Je vais passer l’après-midi à planifier quelques articles histoire de prendre le temps de m’adapter à mon nouveau rythme cette semaine. Vous aurez normalement droit à un Point Culture demain, si tout va bien (et au C’est lundi, que lisez-vous bien entendu).

200

Des bisous !

Point culture – Livres, films, séries. #4

Coucou les petits cornichons !

C’est avec honte que je viens ENFIN vous livrer un point culture assez « allégé ». Je n’ai quasiment pas lu ces trois dernières semaines, avec la rentrée des séries je n’ai pas commencé grand chose de nouveau et je n’ai finalement pas regardé tant de films que ça. Je sais pas ce que j’ai foutu de mes soirées mais bref (Pinterest probablement, quel piège). J’espère que vous ne m’en voudrez pas et que vous découvrirez quelques petites choses qui vous intéresseront dans le lot. Comme d’hab’, j’attend vos petits avis personnels 😉

Livres lus.

# Muchachas.

Les filles sont partout dans ce roman. Elles mènent la danse. De New York à Paris, de la Bourgogne à Londres. Des filles qui se battent pour la vie.

Je me suis tournée vers Muchachas car je cherchais une lecture « pas prise de tête », comme beaucoup je pense. L’histoire débute, on retrouve Gary, Hortense.. Puis Joséphine (de la précédente trilogie de Katherine Pancol – Les Yeux Jaunes des Crocodiles). Et je me dis que c’est bizarre. Que ça n’a pas vraiment de sens de repartir sur une nouvelle trilogie avec les mêmes personnages. Et puis arrive Stella…

Muchachas a été absolument tout sauf une lecture pas prise de tête.J’avoue que de mon côté il n’y a pas eu de coup de coeur du tout. J’ai eu beaucoup de mal à avancer, à accrocher aux personnages. Je l’ai trouvé lourd, pesant. Et franchement, certains passages (vers la moitié, Ray/Stella pour ceux qui l’ont lu, puis Ray/Léonie) m’ont dégoûté et j’ai laissé le livre de côté pendant plusieurs jours. 

La couverture et le résumé laissent penser qu’on s’apprête à lire un livre emprunt de bonne humeur, d’événements joyeux et de femmes fortes qui aiment la vie qu’elles se sont battues pour avoir. Clairement on nous a menti. Je ne ferais plus jamais confiance à un livre à la couverture orange avec un dessin d’enfant heureux dessus. De pages en pages je sombrais juste un peu plus dans la dépression, jusqu’à cette fin, ce dernier paragraphe qui était juste too much. Je suis déçue.

Il y avait peut-être un fond (j’insiste sur le peut-être, je ne sais pas où elle part avec ça) mais pas de forme en tout cas. D’un paragraphe à un autre on part dans des flash-backs, des flash-forwards et on revient à ce dont on parlait dix pages plus tôt. On saute de personnages en personnages et on est jamais pleinement satisfait.

Je ne sais pas si je tenterais le tome 2. En tout cas pas tout de suite. Si certaines l’ont lu, peut-être qu’il est mieux ?

9/20.

Films vus.

# She’s funny that way.

Lorsqu’Isabella rencontre Arnold, un charmant metteur en scène de Broadway, sa vie bascule. À travers les souvenirs – plus ou moins farfelus – qu’elle confie à une journaliste, l’ancienne escort girl de Brooklyn venue tenter sa chance à Hollywood, raconte comment ce « rendez-vous » lui a tout à coup apporté une fortune, et une chance qui ne se refuse pas… Tous ceux qui se trouvent mêlés de près ou de loin à cette délirante histoire vont voir leur vie changer à jamais dans un enchaînement de péripéties aussi réjouissantes qu’imprévisibles. Personne n’en sortira indemne, ni l’épouse d’Arnold, Delta, ni le comédien Seth Gilbert, ni le dramaturge Joshua Fleet, pas même Jane, la psy d’Isabella…

Je cherchais ce film depuis des mois ! Vous n’imaginez donc pas ma joie quand il est (ENFIN) apparu dans le fil d’actualité. Je me suis littéralement jetée dessus. Et je n’ai pas été déçue ! 

Le film nous offre une belle brochette d’acteurs, tous aussi bons les uns que les autres. Il y a un petit côté décalé que j’adore, je n’ai d’ailleurs pas été surprise de découvrir que Wes Anderson avait participé à la production.

Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, je l’ai trouvé très bien construite, tout s’enchaine de façon très fluide, on ne s’ennuie vraiment à aucun moment. Le lien entre chaque personnage se fait très rapidement et nous offre un résultat plutôt original, sans non plus quitter les chemins pavés. J’ai adoré Jennifer Aniston, excellente en psy névrosée et par conséquent très drôle. Et la fin m’a quelque peu.. surprise. C’est le mot je pense ! Pour le coup je m’attendais à globalement tout sauf à ça x)

She’s funny that way est pour moi un film sans grande prétention, mais qui a le mérite de nous faire passer une très bonne soirée. Et des fois c’est tout ce qui compte. Je l’ajoute sans hésiter à ma liste de feel-good movies !

17/20.

# Playing it cool.

Un jeune homme qui ne croit plus à l’amour fait la rencontre d’une femme lors d’un dîner de charité. Il va tenter de la séduire.

On suit ici l’histoire d’un écrivain qui ne croit pas en l’amour. Et qui va tomber amoureux. Dès le début on sait plus ou moins à quoi s’attendre, la fin est plutôt prévisible, tous les codes de la comédie romantique de base sont là.

Le film a quand même son originalité, le petit truc qui fait que oui, j’ai bien aimé ce film. J’ai apprécié la façon dont c’est filmé, la façon dont le protagoniste principal (dont on ne connait jamais le nom d’ailleurs) s’approprie les histoires des autres, son point de vue sur l’amour et les questionnements qu’il soulève avec ses copains.. C’est probablement là les seuls éléments qui m’ont vraiment plu. Les acteurs sont bons oui, mais sans plus. Et on reste dans une comédie assez bateau, où même en essayant d’attaquer les clichés on retombe dedans tête la première (scène de l’aéroport bonjour).

J’ai néanmoins passé une bonne soirée et si vous cherchez un film de nana récent à regarder un soir bien au chaud sous la couette, celui-ci est fait pour vous 🙂

14/20.

# Woman in Gold.

Lorsqu’il fait la connaissance de Maria Altmann, un jeune avocat de Los Angeles est loin de se douter de ce qui l’attend… Cette septuagénaire excentrique lui confie une mission des plus sidérantes : l’aider à récupérer l’un des plus célèbres tableaux de Gustav Klimt, exposé dans le plus grand musée d’Autriche, dont elle assure que celui-ci appartenait à sa famille ! D’abord sceptique, le jeune avocat se laisse convaincre par cette attachante vieille dame tandis que celle-ci lui raconte sa jeunesse tourmentée, l’invasion nazi, la spoliation des tableaux de sa famille, jusqu’à sa fuite aux Etats-Unis. Mais l’Autriche n’entend évidemment pas rendre la « Joconde autrichienne » à sa propriétaire légitime… Faute de recours, ils décident d’intenter un procès au gouvernement autrichien pour faire valoir leur droit et prendre une revanche sur l’Histoire.

Wow. Juste wow. Après avoir vu ce film, peu de mots me viennent à l’esprit. En lisant les critiques sur SensCritique (oui je me suis enfin créé un compte où je répond au doux nom d’ibidou), j’ai l’impression que beaucoup sont assez mitigés. Bien évidemment l’histoire (vraie) du combat de Maria Altmann pour récupérer un tableau (que dis-je ! LE tableau) représentant sa tante est un sujet qui allait forcément finir par être traité au cinéma (on a un sacré combo gagnant). Oui, beaucoup d’aspects ont été laissés de côté, oui, on a l’impression que tout est très simple. Mais au-delà de ça, les acteurs sont superbes. Ryan Reynolds et Helen Mirren sont fantastiques, ils dégagent quelque chose de fort. Le film est beau, le film est émouvant, le film est personnellement un coup de coeur. Le seul reproche que je pourrais éventuellement émettre c’est que la prise de vue n’est en rien originale (mais finalement concernant cet aspect, tous les biopics sont pareils). A voir s’il vous plait ! 

17/20.

# Tinkerbell and the legend of the Neverbeast.

Peu après le passage d’une étrange comète verte dans le ciel, la tranquillité de la Vallée des fées se voit troublée par un énorme rugissement que même Nyx, la fée éclaireuse en charge de la sécurité des lieux, n’est pas capable d’identifier. En bonne fée des animaux, Noa décide de pousser un peu plus loin l’enquête et découvre que ce cri provient d’une gigantesque créature blessée à la patte et cachée au fond d’une grotte. Malgré son allure effrayante, cet animal qui ne ressemble à aucun autre et qu’elle baptise bientôt « Grognon », cache un vrai coeur d’or. En l’apprivoisant un peu plus chaque jour, Noa remarque l’attitude étrange de Grognon : il n’a de cesse en effet d’empiler de grandes colonnes de pierre dans chacun des endroits de la Vallée des fées où se prépare le passage des saisons. Intriguée, elle le laisse pourtant faire et tente de démontrer à Clochette et ses amies – mais aussi à Nyx et à l’ensemble des fées éclaireuses qui veulent le capturer avant qu’il ne détruise tout sur son passage -, que son nouvel ami vaut bien plus que l’aspect terrifiant qu’il inspire au premier abord… Qui sait d’ailleurs si cette créature ne pourrait pas être celle dont parle une vieille légende, celle-là même qui sauverait la Vallée d’un orage capable de la réduire à néant ?

Mouihihiii. Je savais pas quoi faire, je voulais pas bosser (il était trop tard de toute façon, faut pas abuser). J’ai regardé La fée Clochette. Rien de oufissime mais l’histoire est mignonne. Le film est certainement plutôt destiné à des petites filles de 7 ans mais bon, ça ne change rien pour moi. J’ai même failli verser ma petite larme à la fin ! Ce n’est cependant pas le dessin animé de l’année, qu’on se le dise. La franchise « Clochette » ils sont mignons mais si on la voit trois fois dans tout le film, j’appelle un peu ça nous prendre pour des pigeons. Enfin bref. A regarder si vous en avez envie. Moi j’ai passé un bon moment (j’avais pas de grandes attentes, qu’on se le dise), je ne regarderais pas forcément les autres dessins animés de la franchise, ou peut-être que si, l’avenir nous le dira.

13/20.

# Laggies.

A l’aube de ses 30 ans, on ne peut pas dire que Megan soit fixée sur son avenir. Avec son groupe d’amies déjà bien installées dans la vie, le décalage se creuse de jour en jour. Et ce n’est pas le comportement des hommes qui va l’apaiser ! Au point qu’elle se réfugie chez Annika, une nouvelle amie… de 16 ans. Fuyant avec joie ses responsabilités, elle préfère partager le quotidien insouciant de l’adolescente et ses copines. Jusqu’à croiser le père d’Annika au petit-déjeuner…

Je me suis laissée tenter par Laggies, par son casting, par sa bande-annonce. Le film ne révèle rien de nouveau, très prévisible et au final assez décevant. Je ne m’attendais vraiment à autre chose qu’à une nouvelle comédie romantique remplie de clichés et de déjà-vus. L’histoire d’une amitié entre une femme dans la trentaine et une ado sans que la première essaye de se taper le père de la deuxième aurait probablement été plus intéressante. Ou peut-être pas. Il semblerait que Keira Knigtley soit bien confortablement installée dans ce genre de rôle, où la femme-enfant complètement paumée essaye de trouver un sens à sa vie.. Dommage !

Enfin bref, bien que les acteurs jouent globalement bien, le film et la façon dont a été traité le sujet ne m’ont pas convaincu. Ce film sera bien vite oublié pour ma part.

10/20.

# Pixels.

À l’époque de leur jeunesse, dans les années 80, Sam Brenner, Will Cooper, Ludlow Lamonsoff et Eddie « Fire Blaster » Plant ont sauvé le monde des milliers de fois… en jouant à des jeux d’arcade à 25 cents la partie. Mais aujourd’hui, ils vont devoir le faire pour de vrai… Lorsque des aliens découvrent des vidéos d’anciens jeux et les prennent pour une déclaration de guerre, ils lancent l’assaut contre la Terre. Ces mêmes jeux d’arcade leur servent de modèles pour leurs attaques. Cooper, qui est désormais Président des États-Unis, fait alors appel à ses vieux potes pour empêcher la destruction de la planète par PAC-MAN, Donkey Kong, Galaga, Centipede et les Space Invaders… Les gamers pourront compter sur l’aide du lieutenant-colonel Violet Van Patten, une spécialiste qui va leur fournir des armes uniques…

Pixels n’est clairement pas un grand film, mais il reste néanmoins plutôt divertissant. J’avais vu la bande-annonce, qui ne m’avait pas spécialement transcendée, et dans un moment d’égarement j’ai regardé le film. Il y a beaucoup de défauts, le niveau ne vole pas bien haut mais j’ai quand même passé un bon moment. Et j’ai ri à plusieurs moments. Rien de transcendant donc, mais si un soir vous ne savez pas quoi faire et que vous n’avez pas envie de vous prendre la tête, pourquoi  pas !

13/20.

# Vampires en toute intimité. 

Comment fait-on quand on est vampires depuis des siècles et qu’on doit discrètement vivre en coloc en 2015 ? C’est ce que nous propose de découvrir une équipe de documentaire, en partageant l’intimité d’une bande de potes suceurs de sang ! Les quatre colocataires nous ouvrent les portes de leur cœur et celle de leur quotidien un tout petit peu complexe. Comment organiser les tours de vaisselles sur 5 siècles ? Comment rentrer en boîte de nuit en redingote et chemise à jabot ? La vie éternelle, est-ce vraiment si cool ? Doit-on forcément traiter son esclave comme un esclave ? Un humain peut-il aussi être un ami et pas un diner ? Comment éteindre un pote vampire qui a pris feu sans extincteur ? Comment dévorer une fille sans lui faire passer une trop mauvaise soirée quand même ? Autant de questions auxquelles ils n’ont pas forcément les bonnes réponses !

Ce faux documentaire est une petite perle ! Le style est assez particulier, il faut aimer ce genre de film et surtout ce genre d’humour. Personnellement j’ai beaucoup ri (du début à la fin), les personnages sont géniaux. Rien d’extravagant au niveau du scénario ou des effets spéciaux mais au final, pas besoin : les différents membres de la colocation se suffisent à eux-mêmes. Honnêtement, j’aurais aimé que le film soit plus long (genre beaucoup plus long). Je n’ai pas grand chose à dire de plus. J’ai adoré, vous allez devoir l’adorer aussi. C’est vraiment un film que je vous recommande pour son originalité (adieu Twilight, Vampire Diaries, etc), et si vous avez besoin de rire un bon coup. A regarder en VO !

19/20.

Séries.

# Significant Mother.

De retour d’un voyage d’affaire, Nate, un jeune restaurateur, découvre que son meilleur ami et colocataire Jimmy entretient une relation avec sa mère. Comme si cela n’était pas déjà compliqué, Nate doit aussi gérer ses sentiments pour Sam, l’une de ses amies et employée, ainsi que son père qui essaye de reconquérir sa mère.

La saison 1 est actuellement en cours (9 épisodes de sortis). La nouvelle série CW ne présente aucune grande originalité par rapport au reste des sitcoms qui ont vu le jour jusqu’à maintenant, mais elle n’en reste pas moins sympathique et rafraichissante. J’ai apprécié chacun des épisodes sortis pour l’instant, certains m’ont fait rire plus que d’autres forcément mais j’en retiens plus de bon que de mauvais. C’est sympa mais sans plus, on verra où ça va tout ça ! 

13/20.

# Younger.

Liza a 40 ans et est une mère célibataire qui cherche un emploi, ce qui s’avère être difficile pour une femme de son âge. Elle décide de se faire rajeunir grâce à du maquillage et se fait passer pour une femme de 20 ans.

Rien de folichon ici non plus. Le scénario est un petit peu original mais pas trop, un peu cliché à mon goût. J’ai apprécié mais il n’y a rien d’exceptionnel, les épisodes nous font sourire mais ne nous font pas rire à gorge déployée. Les personnages ne sont pas particulièrement attachants, beaucoup de passages ne sont pas très intéressants. On verra ce que nous réserve la saison 2 ! En tout cas, regarder cette série ne vous apportera pas grand chose.

12/20.

# Carmilla.

La série prend place à l’université fictive de Stilas, en Styrie. On y suit les aventures de Laura, dont la colocataire disparait subitement. S’ensuivent une série de phénomènes paranormaux, qui coïncident étrangement avec l’arrivée de sa nouvelle colocataire, Carmilla.

J’ai dégotée cette série sur le blog de la Vache Ninja (héhé). Vous pouvez la trouver sur Youtube, sur la chaine VervegirlTV. Elle est disponible en VOSFR donc franchement n’hésitez pas ! Les épisodes durent entre 2 et 7/8 minutes grand max, ils s’enchainent trèèèèèès facilement (j’ai commencé vendredi et j’ai regardé les deux saisons de 36 épisodes chacune, tout est dit). J’ai eu un peu de mal avec les premiers épisodes, probablement à cause du format, c’est la première web série que je regarde (si vous en avez d’autres à me conseiller n’hésitez pas !). Je suis tout de même rapidement entrée dans l’histoire, où se mêlent histoires surnaturelles, amitiés et amourettes, le tout vu depuis une webcam. Petit coup de coeur pour le personnage de LaFontaine personnellement. C’est vraiment chouette, c’est drôle, émouvant, frustrant parfois haha. L’histoire tient la route en plus, ils ont réussi à faire un truc vraiment sympa et moderne. Par ailleurs, la série est basée sur le roman éponyme, écrit par Sheridan Le Fanu (roman que j’aimerais beaucoup m’octroyer maintenant). Et je veux la même tasse que Lauraaaaaaa (Doctor Who power).

16/20.

Sinon j’ai terminé : Faking it (saison 2).

J’ai repris : Black-ish (saison 2), Modern Family (saison 7), Fresh off the boat (saison 2), Empire (saison 2), The Middle (Saison 7), Once upon a time (très déçue par le début de cette saison 5), Marvel’s Agents of SHIELD (saison 3), The Mindy Project (saison 4), The Big Bang Theory (saison 9), You’re the worst (saison 2), Brooklyn Nine-Nine (saison 3). 

Smouch sur ta fesse gauche !

Bon dimanche 😉