Les réfugiés – Viet Thanh Nguyen.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir l’un des romans de la rentrée littéraire 2019 qui a un peu traîné dans ma PAL (honte sur moi, ce n’est pas le seul). Techniquement, il ne s’agit pas d’un roman, mais d’un recueil de nouvelles. Les réfugiés a été écrit par Viet Thanh Nguyen, un auteur que je voulais découvrir depuis un moment (j’ai d’ailleurs Le sympathisant dans ma bibliothèque également), et publié aux éditions Belfond le 5 septembre 2019. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Californie, années 1980-1990.

Une ghost writer qui reçoit la visite du fantôme de son frère mort vingt-cinq ans plus tôt, une mère de famille au caractère bien trempé, un petit escroc soucieux de justifier moralement ses méfaits, un jeune réfugié qui se trouve plongé dans la bohème de San Francisco, une femme qui éprouve pour la première fois de la jalousie après 40 ans de mariage, une afro-américano-japonaise qui se sent « l’âme vietnamienne » au grand désespoir de son vétéran de père, un trentenaire divorcé qui jongle avec deux boulots et qui peine à trouver sa place, une jeune femme d’origine vietnamienne totalement américanisée vue à travers les yeux d’une jeune Vietnamienne du Vietnam… Huit nouvelles pour huit « tranches de vie » au sein desquelles le lecteur se trouve plongé sans préavis.

Tous sont vietnamien ou liés par les hasards de la vie à cette communauté des réfugiés qui ont fui le communisme à la fin des années 1970. Certains ont directement vécu le drame des boat people, d’autres sont leurs descendants ou encore de simples relations. Il y a ceux qui vivent dans le passé et ceux qui ont tourné la page depuis longtemps…

Portrait d’une communauté aux multiples visages, un ensemble disparate d’hommes et de femmes aux prise avec la difficulté de refaire leur vie, le déracinement, la perte des repères mais aussi avec les revers de la vie de famille et les aléas de la vie. Avec ces histoires particulières, on touche à une certaine forme d’universalité.

couv54181716

Continuer la lecture de Les réfugiés – Viet Thanh Nguyen.

L’ombre de la menace – Rachel Caine.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour parler d’un thriller que j’ai lu pour Halloween la semaine dernière. L’ombre de la menace a été écrit par Rachel Caine, autrice américaine que je ne connaissais pas encore, et publié aux éditions L’Archipel le 11 septembre 2019. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Quatre ans que sa vie a explosé en vol. Quatre ans qu’elle a découvert que son mari était un tueur en série. Gina a survécu aux soupçons et à la honte, aux menaces venues de toute part. Stillhouse Lake, c’est la petite ville tranquille dont elle n’osait plus rêver. Jusqu’au jour où un cadavre de femme est repêché dans le lac. Le cauchemar recommence… Mais loin de la naïve mère de famille qu’elle était autrefois, Gina est désormais prête à tout pour sauver sa vie et celle de ses enfants.

couv22499426

Continuer la lecture de L’ombre de la menace – Rachel Caine.

Les Tribulations d’une Princesse Faërique – Gaëlle Magnier.

Coucou les paupiettes !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un roman que j’attendais avec impatience, le petit dernier de ma copine Gaëlle Magnier, qui tient le blog Pause Earl Grey. J’avais adoré La dramaturge et j’avais hâte de découvrir cette nouvelle histoire. Les Tribulations d’une Princesse Faërique a été publié le 9 septembre 2019 aux éditions Gloriana. Il fait partie d’une série de huit romans qui ont tous été publiés le même jour, écrits par huit autrices, consacrés à huit princesses différentes. Chaque livre peut être lu individuellement.

Denaë Silentdawn est l’héritière du trône de Faëlinell, le Royaume des Faës. Forcée à un mariage politique, elle s’enfuit par un tertre avec sa dame de compagnie et meilleure amie, Séléniaë. Près de 20 ans plus tard, Denaë est devenue une médium réputée qui officie lors des soirées de Sir Allister qui l’a prise sous son aile. A Londres, tous connaissent Lady Silentdawn et le beau monde se bouscule pour la rencontrer. De loin, le cousin et enquêteur privé de Sa Majesté, August d’Este l’observe, fasciné par le mystère autour d’elle. Quand la Reine Victoria fait appel à lui à cause d’un fantôme hantant les serres royales de Kew Gardens, August s’y rend et subit une attaque de l’esprit. Il convient avec sa cousine de la nécessité de solliciter les compétences de Lady Silentdawn.

couv9333734

Continuer la lecture de Les Tribulations d’une Princesse Faërique – Gaëlle Magnier.

des astres – Séverine Vidal.

Coucou les paupiettes !

Après Comme des images, on se retrouve aujourd’hui pour parler d’un autre roman publié aux éditions Sarbacane, dans la collection Exprim’. des astres a été écrit par Séverine Vidal et publié le 4 septembre 2019. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

C’est l’histoire de Pénélope, une fille que sa mère n’a jamais su aimer. Une fille transparente, timide, terrifiée par la vie… au point de ne pas se sentir la force, le jour venu, d’élever son bébé.
Au point de l’abandonner en pensant le sauver.

C’est l’histoire de Romane, une fille qui n’a jamais connu sa mère biologique. une fille heureuse, épanouie, gourmande de vie… mais à qui il manque toujours quelque chose.
À qui il manque toujours quelqu’un.

C’est l’histoire des mères et de leurs filles, qui raconte combien parfois, les mères peuvent nous détruire et combien parfois, elles nous sauvent.

couv21547216

Continuer la lecture de des astres – Séverine Vidal.

Natsuko no Sake, tome 1 – Akira Oze.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour une chronique manga. Je vais vous parler de l’une des dernières sorties des éditions Vega, un seinen assez particulier qui a été publié le 10 septembre 2019. Natsuko no Sake a été écrit par Akira Oze et publié pour la première fois au Japon en 1988. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Natsuko Saeki est une employée de bureau à Tokyo, mais elle ne s’épanouit pas dans son travail. Ses supérieurs ne voient en elle qu’une subalterne juste bonne à faire des photocopies et servir du café.
Mais un jour son frère tombe malade et l’opportunité s’offre à elle de rentrer auprès de sa famille pour l’aider. Or Natsuko est issue d’une famille de modestes brasseurs de saké, et tente depuis des années de brasser un saké particulièrement savoureux et unique. Motivée par ce défi familial, Natsuko, remplaçant son frère, va se plonger corps et âme dans le travail du saké et tenter de se faire une place dans un milieu très traditionnel et dominé par les hommes.
Réussira-t-elle a brasser le meilleur saké du monde, issu d’un riz unique, réputé impossible à cultiver ?

couv63300815

Continuer la lecture de Natsuko no Sake, tome 1 – Akira Oze.

Comme des images – Clémentine Beauvais.

Coucou les paupiettes !

Comme promis, je vais aujourd’hui vous donner mon avis sur Comme des images, roman écrit par Clémentine Beauvais et publié aux éditions Sarbacane en 2014. Il s’agit du premier roman de l’autrice publié dans la collection Exprim’, avant Les petites reines, Songe à la douceur ou Brexit Romance. L’ouvrage a été réédité le 4 septembre 2019. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

« Il était une fois… des ados sages comme des images, dans un très prestigieux lycée. L’histoire commence le jour où Léopoldine a cassé avec Timothée pour Aurélien. Ou bien le jour où Tim a envoyé un mail avec des images de Léo à tout le monde.
C’est ici, dans ce très prestigieux lycée, que tout va se jouer. Léo a une journée pour assumer ces images. Mais il faut vite régler cette histoire pour pouvoir penser à autre chose, aux maths et à la physique, à la première S. Parce qu’on ne plaisante pas avec ces choses-là, par ici. On savait que ça ne serait pas une partie de plaisir. Mais on ne pensait pas que cette journée allait se terminer comme ça, à regarder, en plein milieu de la cour, un corps ensanglanté – tout cassé. »

couv52711500

Continuer la lecture de Comme des images – Clémentine Beauvais.

Le journal de Gurty, tome 6 : Mes bébés dinosaures – Bertrand Santini.

Coucou les paupiettes !

Je vais aujourd’hui vous présenter un autre roman publié aux éditions Sarbacane en ce début d’année scolaire, mais cette fois-ci dans la collection Pépix (8-12 ans). Que vous ayez des enfants ou non, vous avez sûrement déjà croisé la bouille de l’héroïne de cette série qui rencontre de plus en plus de succès au fil des années… Eh oui, le tome 6 de la série écrite par Bertrand Santini, Le journal de Gurty, est sorti en librairie le 4 septembre 2019. Mes bébés dinosaures est le premier tome que je lis (oui, j’ai fait les choses dans le désordre) mais ils peuvent être lus individuellement. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Lors d’une escapade sur la montagne Sainte-Victoire, Gurty fait une découverte extraordinaire : des oeufs de dinosaures fossilisés !! Son humain Gaspard rapporte la précieuse découverte, et Gurty les couve tous les soirs avec tendresse, certaine qu’ils vont bientôt éclore. Gurty n’est pas peu fière d’annoncer la grande nouvelle à ses amis : bientôt, elle sera maman de bébés dinosaures! Elle s’imagine déjà commander son armée de bébés, partenaires idéaux pour faire des blagues à Tête de Fesses ou fracasser l’écureuil qui fait hi hi ! Mais cette nouvelle sème un vent de panique chez tous les animaux de la campagne…

couv50572493-1

Continuer la lecture de Le journal de Gurty, tome 6 : Mes bébés dinosaures – Bertrand Santini.

Les femmes sont occupées – Samira El Ayachi.

Coucou les paupiettes !

La chronique du jour est consacrée au nouveau roman de Samira El Ayachi, romancière et autrice pour le spectacle vivant. Les femmes sont occupées a été publié le 5 septembre dernier aux éditions de l’aube. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Elle doit monter une pièce de théâtre. Finir sa thèse. Lancer une machine. Régler des comptes ancestraux avec les pères et les patrons. Faire la révolution – tout en changeant la couche de Petit Chose. Au passage, casser la figure à Maman Ourse et tordre le cou à la famille idéale. Réussir les gâteaux d’anniversaire. Retrouver la Dame de secours. Croire à nouveau en l’Autre.
Comme toutes les femmes, la narratrice de ce roman est très occupée. Découvrant sur le tas sa nouvelle condition de «maman solo», elle jongle avec sa solitude sociale, sa solitude existentielle, et s’interroge sur les liens invisibles entre batailles intimes et batailles collectives.

Résolument féministe et humaniste, ce roman à la langue inventive et teintée d’humour tendre dresse le portrait poignant d’une femme qui ressemble à tant d’autres, qu’elles soient mères ou ne le soient pas, célibataires ou non.

couv29580226

Continuer la lecture de Les femmes sont occupées – Samira El Ayachi.

Little Rock 1957 – Thomas Snégaroff.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose de découvrir un ouvrage qui sort aujourd’hui, jeudi 5 septembre 2019, en librairie. Écrit par l’historien et journaliste français Thomas Snégaroff, Little Rock 1957 revient sur « l’histoire des neuf lycéens noirs qui ont bouleversé l’Amérique ». Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

4 septembre 1957, Little Rock, Arkansas, rentrée des classes sous le signe de la fin de la ségrégation scolaire. Les neuf enfants noirs inscrits au lycée jusque-là réservé aux seuls blancs sont encerclés par une foule hystérique. La photographie de l’une des Neuf, Elizabeth Eckford, 15 ans, huée et insultée, fait la une des journaux le lendemain. L’Amérique est bouleversée. Commence alors un bras de fer qui oppose le gouverneur de l’Arkansas Orval Faubus au président des états-Unis Dwight Eisenhower. Thomas Snégaroff, spécialiste des états-Unis, est allé sur place pour enquêter sur cet épisode majeur de l’histoire de la lutte pour l’égalité des droits. Grâce à des témoignages inédits et des archives publiques exploitées pour la première fois, il nous livre un récit captivant et émouvant qui brosse un portrait de l’Amérique d’hier et d’aujourd’hui. Une plongée fascinante dans un pays toujours hanté par la ségrégation raciale.

couv60263612

Continuer la lecture de Little Rock 1957 – Thomas Snégaroff.

Liquide inflammable – Robert Bryndza.

Coucou les paupiettes !

Je vais aujourd’hui vous parler d’un roman que j’ai dévoré d’une traite, le petit dernier de Robert Bryndza qui sortira demain, jeudi 5 septembre, en librairie. Liquide inflammable, publié aux éditions Belfond dans la collection Noir, est le troisième volet des enquêtes policières d’Erika Foster. N’hésitez pas à aller découvrir mes chroniques de La fille sous la glace et Oiseau de nuit. Chaque roman a droit à sa propre enquête, les tomes sont indépendants mais il peut être mieux de commencer par La fille sous la glace si vous voulez mieux cerner l’héroïne. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Alors qu’elle sonde les profondeurs d’une vieille carrière inondée à la recherche d’une cargaison de drogue, l’inspectrice Erika Foster fait une macabre découverte : un sac-poubelle renfermant des ossements d’enfant.
Le légiste est formel : le squelette est celui de la petite Jessica Collins, sept ans, dont la disparition en 1990 avait profondément ému l’Angleterre. Un dossier classé sans suite depuis.
Obsédée par ce drame, Erika se jure de faire toute la lumière.
Mais entre la pression de sa hiérarchie, l’effervescence des médias alléchés par ce sordide rebondissement et le silence de la famille Collins, la flic entêtée sent rapidement qu’elle a mis les pieds dans une affaire complexe, aux ramifications aussi noires qu’étonnantes… et dangereuses.
L’eau est un parfait tombeau. Et l’on ne devrait jamais déranger ceux qui y sont engloutis.

9782714479341ORI

Continuer la lecture de Liquide inflammable – Robert Bryndza.