Amoursky Boulevard – Jacques Enaux.

Coucou les paupiettes !

Je viens aujourd’hui vous parler d’un petit roman que j’ai dévoré au tout début du mois de septembre (du retard dans mes chroniques ? moi ? jamais !). Amoursky Boulevard a été publié en janvier 2017 aux éditions de la Rémanence.

Avant de vous donner un avis plus détaillé, je tiens à remercier chaleureusement la maison d’édition pour l’envoi de ce roman !

Pour tromper l’ennui et mettre à profit ses six mois de convalescence, Jacques, célibataire endurci, s’inscrit sur un célèbre site de rencontres. Moins d’un an plus tard, enfin guéri, il décide de partir rencontrer Tatiana, la jeune femme avec laquelle il entretient une correspondance prometteuse, et se met en route pour Khabarovsk, aux confins de l’Extrême-Orient russe, à plus de 10 000 km de chez lui. Avec beaucoup d’humour, sans concession et tambour battant, il nous déroule son histoire, touchante et vraie, d’une rare fraîcheur. Car sur place, rien ne se passe comme prévu. Découvertes etpéripéties s’enchaînent, jusqu’à prendre un tour totalement inattendu…

couv26147958

J’ai tout de suite été attirée par cette très jolie couverture. Ces petites matriochkas aux couleurs vives m’appelaient, et je suis bien contente d’avoir répondu à leurs jolis sourires ! Dans ce court ouvrage (134 pages), Jacques Enaux se livre à nous. Dans ce récit autobiographique, il nous raconte comment il a rencontré la femme de sa vie au fin fond de la Russie.

Continuer la lecture de Amoursky Boulevard – Jacques Enaux.

Publicités

Dans la bibliothèque des petits #3 – Mes derniers coups de cœur !

Coucou les paupiettes !

Ce dimanche, j’avais envie de faire autre chose qu’une playlist ou un tag, donc j’ai décidé de vous pondre un nouvel article consacré aux livres dédiés à la jeunesse. Je vais vous présenter quelques uns de mes derniers coups de cœur, destinés surtout à des enfants de maternelle (promis, la prochaine je proposerai des choses pour les plus grands !). Go ?

Le gros navet

248512

Tellement lue ces dernières semaines que je pourrai vous la raconter de tête. Bon, en même temps, elle n’est pas trop difficile à retenir. Les illustrations sont sympathiques, mais ce que j’ai vraiment préféré c’est l’histoire, qui joue sur l’idée d’accumulation et de répétition (conte en randonnée). Le grand-père, la grand-mère, la grande vache brune, les deux cochons ventrus, les trois chats noirs, les quatre poules, les cinq oies blanches et les six canaris sont tous au rendez-vous pour déterrer ce navet sacrément récalcitrant. Les plus grands comprennent rapidement la construction de l’histoire et s’amusent à compléter les phrases d’eux-mêmes. Les plus petits ? Ça les fait juste rigoler, mais ça marche aussi. Simple, efficace, avec un joli message sur l’importance de l’entraide à la clé.
Age : à partir de 3 ans. Testé et approuvé !

Continuer la lecture de Dans la bibliothèque des petits #3 – Mes derniers coups de cœur !