La recette du dimanche #2 – Les aubergines farcies.

Bonjour petits gloutons !

Ce dimanche, pas de point culture. J’ai décidé d’alterner : un dimanche sur deux ce sera une recette ou un point culture. C’est plus facile pour moi, et les points culture seront un peu plus complets comme ça.

Après le Quinoa magique, je vous propose cette fois ci ma recette pour des aubergines farcies miam mioum et pas trop chères.

Ingrédients

Ingrédients : (pour 2 personnes)

# Une grosse aubergine.

# 75 grammes de chair à saucisses.

# 75 grammes de viande hachée.

# Une tomate (voire une tomate et demie).

# Un oignon (ou deux petits oignons sauciers).

# Une échalote.

# Des herbes de provence, du sel, du poivre, de l’ail. De l’huile d’olive.

# Du fromage râpé et/ou de la mozzarella.

Eeet voici la recette :

Commence par creuser ton aubergine (coupée en deux l’aubergine) avec une cuillère (enfin si tu veux creuser avec autre chose, fais toi plaisir, mais la cuillère reste le choix le plus judicieux. Une grosse cuillère. Une cuillère de bonhomme). Tu vas te retrouver avec plein de petits « copeaux » d’aubergines plus ou moins sexy. Moi j’ai choisi de les couper en petits cubes parce que je n’ai pas de hachoir. Mais si tu en as un, ça peut être cool de les hacher ces petits copeaux.

Farce

Cette photo ne dégouline pas du tout de sexytude. Merci petit téléphone. Tu nuis à toutes mes chances de percer un jour dans le Food Porn.

BREF. Tu vas faire revenir tes copeaux dans de l’huile d’olive avec l’échalote, les oignons et la tomate coupée en petits morceaux. Tu vas aussi ajouter à cette mixture la chair à saucisse et la viande hachée, ainsi que le sel, le poivre, l’ail et les herbes de Provence (à ta convenance). Une fois que tout ce petit monde se sera bien doré la pilule, tu vas pouvoir remplir tes moitiés d’aubergines creusées avec. Et les recouvrir avec des tranches de mozzarella et/ou un peu de fromage râpé (pour deux fois plus de kiff). Tu peux ajouter un filet d’huile d’olive et une éclaboussure d’épices si tel est ton désir.

Aubergine farcie

Tout ce beau monde, tu le mets ensuite dans un petit plat et tu l’enfournes dans ton four, préchauffé à 180°C. J’ai personnellement laissé cuire mes aubergines 15 minutes d’abord, pour commencer. Le fromage avait bien fondu mais je n’étais pas pleinement satisfaite de la texture de l’aubergine en elle-même. Donc j’ai recouvert le plat avec une feuille d’aluminium et je l’ai remis pour une nouvelle quinzaine de minutes.

Aubergine

Selon ma maman, pour que l’aubergine soit bien fondante, tu peux carrément laisser le plat au four pendant 40-45 minutes. A toi de voir, de tester. Les miennes oscillaient entre le tendre et le croquant. C’était bien cool.

Miam

Franchement. Cotisez-vous pour m’acheter un appareil photo, non ? 

Voilà voilà. Encore une recette pas trop trop difficile je pense (j’espère), et pas trop chère ! Accompagnée d’un peu de riz, l’aubergine farcie c’est délicieux !

Bon appétit !

La salade du vendredi #1

ça y est le printemps est ENFIN là ! Et avec les températures en hausse, mes soupes se sont transformés en salade. Bibidibobidibou.

Ce vendredi je vous propose une petite salade de riz que j’affectionne particulièrement.


Pour 2 personnes. 

Ingrédients :

– Du riz (encore heureux dans une salade de riz)

– Une endive

– Une poignée de tomates cerises (à ta guise)

– Des lardons

– De l’emmental

– Une petite conserve de maïs

– Vinaigre de cidre

– Herbes de provence

– Bouillon cube (personnellement j’utilise un quart de cube aux épices méditerranéennes).

WP_20150401_001

C’est parti.

Commencez par faire cuire votre riz avec le quart/la moitié d’un bouillon cube (si vous le mettez en entier ça risque de piquer un peu les papilles). L’idéal est de le cuire à la pilaf pour que le bouillon pénètre bien le riz (owi). Laissez le ensuite refroidir, dans une salade le riz est toujours meilleur froid haha.

Pendant que le riz cuit, profitez en pour faire cuire les lardons, comme ça les deux refroidissent en même temps. Bim, magie.

Ensuite, je vous propose de couper l’endive et l’emmental (à vous de voir pour la quantité, les goûts et les couleurs n’est-ce pas) en cubes, et les tomates en petites rondelles – c’est pour ça que je préfère les tomates cerises, j’aime les petites rondelles –

Une fois que le riz et les lardons sont froids, mélangez les avec les cubes d’endives, d’emmental et les tomates. Ajoutez ensuite la petite conserve de maïs.

Pour finir, on assaisonne ! Un peu de vinaigre de cidre, des herbes de Provence et hop ! Le tour est joué ! 

Bon appétit !