Point Culture – L’année 2016 en long, en large et en travers.

Hellooooo ! Bonne annééééée !

J’espère que vous avez passé un joyeux Noël en compagnie de vos proches et un chouette réveillon du Nouvel An. J’ai été très absente pendant ces vacances, pas du tout dans l’ambiance « fête » et donc je vous ai tristement abandonné pour me consacrer à la lecture et au rattrapage d’épisodes des (trop) nombreuses séries que je regarde. Bref. 2017 est là, est venu le temps de dresser le bilan de l’année 2016 d’un point de vue culturel (comme je l’avais fait l’an passé : L’année 2015 en long, en large et en travers).

2004

Continuer la lecture de Point Culture – L’année 2016 en long, en large et en travers.

Publicités

Point Culture #16.2 – Livres, films, séries.

Coucou les paupiettes ! 

Je termine mon rattrapage culturel de mai/juin avec ce Point Culture #16.2 ! J’ai encore quelques petites choses à vous présenter côté livres, BDs et films.. Puis il faudra que j’attaque le Point Culture 17 puisque qu’entre temps j’ai lu pleiiiiiin de choses. C’est les vacances, je profite !
Certaines critiques sont peut-être un peu courtes/bâclées. Après avoir passé des heures à les écrire, WordPress a tout simplement décidé de ne jamais les enregistrer. J’avais juste pas la foi de refaire des trucs super longs et détaillés, désolée :/

Livres lus.

# U4 – Yannis et Koridwen.

Cela fait 10 jours que le virus U4 accomplit ses ravages. Plus de 90% de la population mondiale est décimée. les seuls survivants sont des adolescents. L’électricité et l’eau potable commencent à manquer, tous les réseaux de communication s’éteignent. Dans ce monde dévasté, Koridwen, Yannis, Jules et Stéphane se rendent, sans se connaître, à un même rendez-vous. Parviendront-ils à survivre, et pourront-ils changer le cours des choses ?
Koridwen a survécu à tous les habitants de son hameau de Bretagne. Avec l’aide d’Yffig, elle les a inhumés les uns après les autres, puis le vieil homme est lui aussi décédé. Le jour de ses 15 ans, suivant les dernières volontés de sa mère, la jeune fille ouvre une enveloppe laissée par sa grand-mère. Dans ce courrier, il est question d’un long voyage et de mondes parallèles.
Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite sœur sont morts. Maintenant, il voit leurs fantômes un peu partout – peut-être qu’il devient fou? Quand il sort de chez lui, terrifié, son chien Happy à ses côtés, il découvre une ville prise d’assaut par les rats et les goélands, et par des jeunes prêts à tuer tous ceux qui ne font pas partie de leur bande. Yannis se cache, réussit à échapper aux patrouilles, à manger…
Mais à peine a-t-il retrouvé son meilleur ami que ce dernier se fait tuer sous ses yeux. Il décide alors de fuir Marseille et de s’accrocher à son dernier espoir: un rendez-vous fixé à Paris…

couv62387575
Alors, dans un précédent Point Culture j’avais fait une chronique sur un des quatre tomes de la série U4, le premier que j’ai lu, celui consacré à Jules. C’était sympathique mais au final il y avait pas mal de choses qui m’avaient déçues ou laissées un peu sur ma faim. Beaucoup de zones d’ombres et d’éléments pas assez approfondis. Sur le moment j’avais dit que je ne savais pas si je me laisserais tenter par les trois autres tomes. L’histoire de Koridwen et Stéphane me semblaient plutôt intéressantes mais j’avais peur des répétitions.

Continuer la lecture de Point Culture #16.2 – Livres, films, séries.