Ladies First : Une anthologie du rap au féminin – Sylvain Bertot.

Coucou les paupiettes !

Je vais aujourd’hui vous parler d’un ouvrage que j’ai reçu avant le confinement grâce à une masse critique Babelio, il était temps que je vous donne mon avis ! Ladies First : une anthologie du rap au féminin a été écrit par Sylvain Bertot et publié aux éditions Le mot et le reste en novembre 2019. Avant toute chose, je tiens à remercier la maison d’édition et Babelio pour l’envoi de ce livre.

Constitué en majorité d’acteurs masculins et parfois scandaleusement misogyne, le rap semble avoir un problème avec les femmes. Pourtant, elles sont nombreuses à avoir pris part à cette grande aventure. Remontant aux années soixante-dix, ce livre évoque le destin de quelques pionnières puis retrace l’épopée contrariée des grandes dames du rap, aux États-Unis comme ailleurs, d’une époque où elles peinaient à s’imposer sans protecteur masculin, à celle, actuelle, marquée par une profusion de rappeuses. À travers la présentation de cent œuvres et d’autant de rappeuses, de Cardi B à Lil’ Kim, Lauryn Hill, Missy Elliott, Casey ou Keny Arkana, ce livre rend hommage à la pluralité des styles adoptés par les femmes du rap, et à leurs façons, parfois paradoxales, de soutenir une position féministe.

sylvain-bertot-ladies-first

Continuer la lecture de Ladies First : Une anthologie du rap au féminin – Sylvain Bertot.

Publicité

Ce qui tourne en boucle dans mes écouteurs. #6

Coucou les paupiettes !

Ce dimanche, pas de tag chez ibidouu ! J’avais envie de vous proposer une petite playlist pour ambiancer votre chasse aux œufs héhé. Personnellement, aujourd’hui, c’est repas de Pâques chez la belle-famille. J’espère que vous avez de chouettes projets de votre côté. En attendant.. musique ?

Big Junior – A.I.AI.

Très chouette groupe que j’ai découvert cette semaine, je vous en reparlerai très prochainement ! En tout cas, celle-ci est écoutée au moins trois fois par jour depuis !

C2C – Aristochats (Lafreux Remix – JK Edit).

Continuer la lecture de Ce qui tourne en boucle dans mes écouteurs. #6