Fausses promesses – Linwood Barclay.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un roman que j’ai dévoré il y a deux semaines ! Ça y est, j’ai ENFIN lu un roman de Linwood Barclay, dont j’entends tellement de bien depuis si longtemps. Fausses promesses, publié chez Belfond en janvier dernier, est un roman qui mêle polar et thriller. Je l’ai lu en lecture commune avec Ludo du blog Prends un livre et détends toi, même si j’avoue que je l’ai un chouia malmené sur « la fin » (entendez là les 200 dernières pages) en terminant le livre d’une traite parce que je n’arrivais pas à le lâcher. Avant d’aller plus loin, je tiens à remercier chaudement la maison d’édition pour l’envoi de ce roman !

Plume ciselée, personnages inquiétants et humour jubilatoire : Linwood Barclay, créateur de frissons, revient avec un roman noir grinçant pour conter les petits secrets et les troublants mystères d’une ville de province américaine.
Il s’en passe de belles à Promise Falls, charmante bourgade de trente-six mille âmes. Des agressions répétées sur le campus, un nourrisson kidnappé par un  » ange « , une femme sauvagement assassinée dans sa cuisine. Et vingt-trois écureuils retrouvés pendus à la grille du parc. Ce coin paumé des États-Unis serait-il devenu un lieu de rendez-vous incontournable pour les esprits dérangés ?
C’est bien ce qui affole le débonnaire inspecteur Barry Duckworth, dont la pression artérielle ne cesse de grimper : quel genre de psychopathe aurait pris ses quartiers en ville ? Y a-t-il seulement un lien entre tous ces faits divers ?

La chasse au crime commence. Aidé de David Harwood, père de famille déprimé et journaliste au chômage, Duckworth se lance dans une déroutante enquête, qui ne tarde pas à virer au cauchemar.
Qui a dit que Promise Falls était une petite ville tranquille ?

couv60602549-2

Continuer la lecture de Fausses promesses – Linwood Barclay.

Le chat qui a tout vu – Sam Gasson.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui on se retrouve pour une nouvelle chronique livresque. J’avais partagé avec vous les premières lignes de ce roman il y a quelques jours et je vais maintenant vous donner mon avis, puisque je l’ai dévoré la semaine dernière. Le chat qui a tout vu est le premier roman de Sam Gasson, un professeur d’anglais à Horsham (Sussex). Il a été publié en France en janvier 2018, aux éditions L’Archipel.

Avant de vous donner mon ressenti sur cette lecture, je tiens à remercier les éditions L’Archipel pour l’envoi de ce livre !

Bruno, 11 ans, rêve de devenir détective privé, comme l’a été son père. Des sujets d’enquête, il en voit partout autour de lui ! Lorsque la mère de son copain Dean est retrouvée assassinée, baignant dans une mare de sang, Bruno est bien décidé à mettre la main sur le coupable. Son arme secrète ? Sa chatte Mildred, seul témoin du crime, et surtout la caméra miniature installée sur son collier…
Tout semble accuser le père de Dean, un homme violent et jaloux, mais le voisinage de ce quartier sans histoires cache quelques secrets inavouables… qui ne sauraient échapper à l’oeil perçant d’un chat !

9782809823516-001-G-220x352

J’ai tout de suite été attirée par cette couverture atypique, surtout lorsqu’on voit que c’est un roman à suspense. Je ne connaissais rien de l’auteur et je n’ai lu aucune chronique le concernant donc je me suis laissée tenter, ce qui m’a permis de me lancer sans aucune attente particulière et sans aucun préjugé.

Continuer la lecture de Le chat qui a tout vu – Sam Gasson.

Premières lignes #22

Coucou les paupiettes ! 

Ce matin, je vais partager avec vous les premières lignes d’un roman que j’ai dévoré cette semaine et dont vous pourrez découvrir la chronique cette après-midi. Il s’agit d’un roman policier, d’un thriller si on veut être précis, publié l’an dernier chez Calmann-Lévy et le 4 octobre dernier chez Le Livre de Poche. L’opossum rose a été écrit par Federico Axat, auteur que je ne connaissais pas du tout.

Découvert sur le blog Ma Lecturothèque, ce rendez-vous m’a tout de suite plu. Le principe est simple comme bonjour : chaque dimanche, je choisis un livre dans ma bibliothèque et je partage avec vous les premières lignes du récit ! Ça vous donnera peut-être envie de découvrir ce livre à votre tour.. Qui sait ?

couv21668808

Chapitre 1

Ted McKay allait se tirer une balle dans le crâne lorsque la sonnette retentit. Avec insistance.
Il attendit. Impossible de presser la détente avec quelqu’un à la porte.
Qui que tu sois, va-t’en.
Mais le visiteur insistait.
– Ouvrez ! Je sais que vous m’entendez ! hurla-t-il.
La voix résonna dans son bureau, si clairement, curieusement, que Ted douta un court instant de sa réalité.
Il regarda autour de lui comme pour chercher une preuve de ce cri dans la pièce déserte – ses livres de comptes, la reproduction du tableau de Monet, le bureau et, pour finir, la lettre où il expliquait tout à Holly.
– Ouvrez-moi, s’il vous plait !
A quelques centimètres de sa tête, le Browning était de plus en plus lourd. Si l’inconnu entendait le coup partir et appelait la police, son plan tomberait à l’eau. Holly et les filles étaient à Disney World et il ne voulait pas qu’elles apprennent la nouvelle de sa mort aussi loin de chez elles. C’était hors de question.
Au carillon de la sonnette s’ajouta une série de coups.
– Allez, décidez-vous ! Je ne partirai pas d’ici tant que vous ne m’aurez pas ouvert !

Alors, intrigués ?

Je vous donnerai mon avis sur ce roman cette après-midi !

Héritage mortel – Daniel Borgis.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve, aujourd’hui encore, pour une chronique livresque. J’ai lu tellement de choses ces derniers temps qu’il va bien falloir faire avec. J’ai eu cette semaine l’opportunité de découvrir un petit roman policier publié chez Rebelle éditions en 2016, dans la collection Sans Visage. Il s’agit d’Héritage mortel, écrit par Daniel Borgis.

Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier Rebelle éditions pour avoir accepté de m’envoyer ce roman !

Un décès.
Un testament.
Trois frères.
Un meurtre !
Mais qui a été tué ?
Qui a tué ?
Le mystère reste entier…

couv34756342

J’ai tout de suite été interpellée par le résumé et par le fait que le roman prenne place dans la région lyonnaise, où je vis depuis maintenant un an. La maison d’édition le décrivait comme un roman de terroir, une immersion dans un univers paysan et j’avoue que je n’ai pas été déçue. Je suis contente d’avoir pu découvrir ce petit livre car j’ai passé un bon moment de lecture, malgré quelques petits bémols. Je vous explique ?

Continuer la lecture de Héritage mortel – Daniel Borgis.