Ce qui ne tue pas – Rachel Abbott.

Coucou les paupiettes !

Je vais aujourd’hui vous parler de ma dernière lecture commune avec ma copine Stéphanie du blog Sorbet Kiwi. Nous nous sommes lancées ce début de semaine dans Ce qui ne tue pas, écrit par Rachel Abbott et publié aux éditions Belfond le 7 mars 2019. Il s’agissait pour ma part d’une découverte, je n’ai pas encore lu les autres romans de l’autrice (notamment La disparue de Noël qui me tente beaucoup).  Pour ceux que ça pourrait intéresser, Rachel Abbott sera présente à Lyon ce week-end dans le cadre du festival Quais du Polar. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Cleo North sait qu’elle devrait se réjouir pour son petit frère Marcus. Pourtant, rien n’y fait, elle ne sent pas du tout sa nouvelle compagne, Evie, et voit d’un très mauvais œil l’influence croissante de la jeune femme sur son frère. Et puis que signifie cette propension à se blesser « accidentellement » sans arrêt ? Une manière d’attirer encore davantage l’attention de Marcus ? Comme si son pauvre frère, cet artiste si talentueux et si vulnérable, n’avait pas été déjà assez éprouvé par le décès de sa première épouse…
Un soir, un appel à la police, deux corps retrouvés dans la somptueuse demeure des North. Celui de Marcus sans vie, celui d’Evie ensanglanté. Un jeu sexuel scabreux ? Une dispute qui aurait mal tourné ?
Derrière les apparences, qui est le bourreau et qui est la victime ? À travers les voix d’Evie et de Cleo, deux visages du défunt émergent.
Pour l’agent Stephanie King commence l’enquête la plus brutale, la plus ahurissante de sa carrière.

couv48452305

Continuer la lecture de Ce qui ne tue pas – Rachel Abbott.

Publicités

Bad Man – Dathan Auerbach.

Coucou les paupiettes !

Je vais vous parler d’un roman qui sort ce jour en librairie, un roman qui m’a tout de suite interpellé dans le catalogue de la maison d’édition et sur lequel je me suis jetée dès qu’il est arrivé dans ma boîte aux lettres. Bad Man est le premier roman de Dathan Auerbach à paraître en France. Publié chez Belfond Noir, vous pouvez vous le procurer dès aujourd’hui, 21 février 2019 ! Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

On dit qu’une disparition d’enfant se résout dans les quarante-huit heures. Le temps qu’il faut pour enquêter, coller des affiches, frapper à toutes les portes, auditionner des témoins. Pour Ben, l’attente dure depuis cinq ans, depuis le jour où Eric, son petit frère de trois ans, a disparu dans le supermarché local, en Floride.
Coincé entre une belle-mère qui passe ses nuits à dorloter un enfant imaginaire et un père qui se noie dans le travail, Ben ne vit plus, rongé par la culpabilité. Pour les aider, le jeune homme cherche un travail. Ironie du sort, dans cette ville sinistrée, le seul disponible est manutentionnaire de nuit au supermarché.
Ben accepte. Mais quelque chose ne tourne pas rond dans ce magasin. L’attitude bizarre de ses collègues, de son patron ; des conserves qui semblent se déplacer dans les rayons ; une broyeuse à cartons que l’on croit entendre gémir. Et puis, ce doudou défraîchi qui réapparait soudain. Le doudou d’Eric.

9782714479952ORI

Continuer la lecture de Bad Man – Dathan Auerbach.

Point Culture – L’année 2018 en long, en large et en travers.

Coucou les paupiettes !

Nous sommes presque en 2019 et il est temps de dresser le bilan de cette dernière année ! Vous pouvez retrouver les bilans des années précédentes par ici : 2017, 2016, 2015.

Je me suis beaucoup investie sur le blog en 2018 et vous êtes toujours plus nombreux à suivre mes publications, ça me fait vraiment chaud au cœur. Je tiens à remercier les fidèles de la première heure, ceux avec qui j’ai tissé des liens qui vont au-delà de la blogosphère (ils se reconnaîtront), mais aussi les petits nouveaux, ceux qui sont arrivés ces derniers mois et qui me donnent envie de continuer à partager mes coups de cœur (mais pas que). Je vous fais de gros bisous sur les deux joues. Il me faut également remercier mes partenaires, qui me font confiance et qui m’envoient des livres tout au long de l’année. Ma PAL en pâtit fortement mais je vous suis réellement reconnaissante pour toutes ces belles découvertes !

On attaque ?

Top 5 musical.

#1 – Woman – Cat Power.

Continuer la lecture de Point Culture – L’année 2018 en long, en large et en travers.

Offside Gallery : le street-art s’invite au Groupama Stadium.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, pas de chronique livresque. Je vais vous parler d’un projet ambitieux qui a vu le jour au Groupama Stadium (pour les incultes, c’est le stade de Lyon, le fief de l’Olympique Lyonnais) : la Offside Gallery, une impressionnante galerie street-art. J’ai eu l’opportunité de découvrir les lieux en avant-première et j’espère vous donner envie de les découvrir à votre tour !

IMG_20181003_182900_resized_20181004_121342468

Continuer la lecture de Offside Gallery : le street-art s’invite au Groupama Stadium.

Le Pass’Heure, Live Escape Game à Lyon.

Coucou les paupiettes !

En ce dimanche, je vous propose un article un peu différent (et un chouia ciblé, j’avoue). J’aimerai vous présenter un projet mené par des Lyonnais qui recherchent actuellement des financements sur la plateforme Ulule.

Le Pass’Heure, Live Escape Game à la Guillotière.

en-tete-ulule-3_v2-958aoiabt2ql

Ça fait quelques temps maintenant que l’Escape Game a fait son trou en France et pourtant, je n’ai toujours pas essayé (non que ça ne me tente pas, bien au contraire). Pour ceux qui ne sauraient pas ce que c’est, il s’agit d’un jeu d’évasion grandeur nature. On y joue généralement en équipe (de 2 à 6 personnes) et l’objectif est de s’échapper le plus rapidement possible d’un lieu clos (une partie dure maximum 1h). C’est un jeu de logique et d’observation où il faudra faire preuve d’esprit d’équipe.

Continuer la lecture de Le Pass’Heure, Live Escape Game à Lyon.

Les Mauvais Gones : les Gansters mis à l’honneur à Confluence.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose un nouvel article consacré à l’actualité culturelle et artistique lyonnaise. Aujourd’hui, on ne va pas parler musée, on ne va pas parler théâtre, on va parler cinéma. Le festival Les Mauvais Gones prendra place à l’UGC Ciné Cité Confluence les 21, 22 et 23 mars prochains. Qui, que, quoi, comment ? Pas de panique, je vais vous expliquer tout ça !

LMG

Continuer la lecture de Les Mauvais Gones : les Gansters mis à l’honneur à Confluence.

Watching You : le street art s’invite à Fourvière.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui un article destiné plutôt à la populace lyonnaise, notamment aux amateurs d’art. J’ai fait quelque chose de complètement fou le week-end dernier, je suis allée visiter la basilique Notre-Dame de Fourvière pour la toute première fois ! Sachant que je vis à Lyon depuis un peu plus d’un an, c’est un peu la honte mais bon, mieux vaut tard que jamais comme on dit. Qu’est-ce qui m’a poussé à finalement aller visiter cet incontournable monument lyonnais ? Une exposition de street-art. Oh la grande surprise !

Depuis novembre dernier, le musée d’art religieux (situé juste à côté de la basilique) abrite une exposition hors du commun. En effet, c’est probablement le dernier endroit où je pensais trouver une exposition consacrée au street-art. Vous n’êtes peut-être pas au courant, mais le site va connaître prochainement quelques changements (travaux de restauration, de réhabilitation) et le musée va être agrandi..

Continuer la lecture de Watching You : le street art s’invite à Fourvière.