AIR – Bertil Scali & Raphaël de Andréis.

Coucou les paupiettes !

J’espère que vous passez un bon dimanche. Je vous retrouve pour une chronique un peu plus tardive que d’habitude, afin de vous donner mon avis sur un roman publié aux éditions Michel Lafon le 29 août 2019. AIR a été écrit par Bertil Scali, écrivain et reporter, et Raphaël de Andréis, qui dirige un grand groupe de communication. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Je m’appelle Samuel Bourget. Je suis né en 1969, l’année où Neil Armstrong posant le pied sur la Lune a déclaré :  » C’est un petit pas pour l’homme, mais un grand pas pour l’humanité.  » Cette phrase a comme scellé le caractère de ma génération : l’optimisme à tout prix. Mes parents étaient pleins d’espoir pour mon avenir. Celui-ci s’annonçait pavé de plaisirs et de joies. Sauf qu’il n’en a rien été. Le monde qu’ils m’ont laissé a été anéanti et il ne reste presque rien de mon enfance. J’ai moi-même contribué à l’hécatombe. Des hommes ont été jugés et condamnés selon leur responsabilité dans le génocide écologique –  » l’écocide « , ont dit les juges – qui se profilait, et qui, heureusement, a pu être évité. D’autres ont gravi les échelons du nouvel ordre en raison de leur engagement au service de l’écologie. À mon sens, ce n’était rien d’autre qu’une dictature. Bien plus tard, les révélations sur les excès de la cellule AIR ont mis fin à ce régime. Lors de leur procès, les dirigeants verts ont affirmé avoir sauvé l’humanité. C’est possible. Mais à quel prix ?

À l’époque, mieux valait ne pas être dans leur collimateur. Comme moi lorsqu’ils m’ont inscrit sur leur liste noire : la liste carbone.

couv54084681

Continuer la lecture de AIR – Bertil Scali & Raphaël de Andréis.

Publicités

Fraternidad – Thibault Vermot.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir mon avis sur un roman plutôt surprenant que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ces derniers jours. Fraternidad a été écrit par Thibault Vermot et publié aux éditions Sarbacane le 21 août 2019, dans la collection Exprim’. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Devon du Sud, Angleterre, 2019.
Ed Perry est un tocard. C’est l’avis de sa sœur, de sa mère, de Cliff, de Chloé, du lycée.

Mais Ed Perry a un secret. Tous les vendredis soirs, il loue un cheval, déterre son épée et chevauche dans les bruyères. Puis il attend le prochain vendredi soir. Et puis un jour, il décide d’abandonner une fois pour toutes le désastreux réel.

Et c’est donc ce qu’il s’emploie à faire : monter son propre gang de rêveurs venus des quatre coins d Europe, dans un envol de chapeaux à plumes, de masques et de rapières !

couv60197354

Continuer la lecture de Fraternidad – Thibault Vermot.

#PLIB2019 : La fille qui tressait les nuages – Céline Chevet.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour parler du dernier finaliste du PLIB 2019 que je n’avais pas encore chroniqué. La fille qui tressait les nuages a été écrit par Céline Chevet et a été publié aux Éditions du Chat Noir en juin 2018. C’est l’un des romans dont j’appréhendais le plus la lecture au vu de toutes les excellentes chroniques que j’avais pu lire. A force de repousser, je l’ai lu à la dernière minute mais je n’en ai fait qu’une bouchée…

Saitama-ken, Japon.

Entre les longs doigts blancs de Haru, les pelotes du temps s’enroulent comme des chats endormis. Elle tresse les nuages en forme de drame, d’amour passionnel, de secrets.

Sous le nébuleux spectacle, Julian pleure encore la sœur de Souichiro Sakai, son meilleur ami. Son esprit et son cœur encore amoureux nient cette mort mystérieuse. Influencée par son amie Haru, Julian part en quête des souvenirs que sa mémoire a occultés. Il est alors loin de se douter du terrible passé que cache la famille Sakai…

Fable surréaliste, la Fille qui tressait les nuages narre les destins entrecroisés d’un amour perdu, une famille maudite et les tragédies d’une adolescence toujours plus brève.

couv57910467

#ISBN9782375680797

Continuer la lecture de #PLIB2019 : La fille qui tressait les nuages – Céline Chevet.

#PLIB2019 : Comment le dire à la nuit – Vincent Tassy.

Coucou les paupiettes !

Comme promis dans l’article publié hier, la chronique du jour est consacrée à l’un des finalistes du PLIB 2019 (Prix Littéraire de l’Imaginaire). Vous avez déjà pu découvrir ces derniers mois mon avis sur Rouille, Terre de Brume et Le Dieu Oiseau. Je vous propose maintenant de découvrir Comment le dire à la nuit, écrit par Vincent Tassy et publié aux Éditions du Chat Noir le 5 septembre 2018.

La dame en noir vivait seule dans son château. Elle ne pouvait pas mourir. De tout ce temps qu’elle avait, elle ne faisait rien. Et puis un jour, elle trouva sur son chemin le garçon aux cheveux blancs.

Elle l’enleva.

Elle voulait vivre une histoire. Une histoire d’amour et de nuit qui traverserait les siècles.

couv4904818

#ISBN9782375680896

Continuer la lecture de #PLIB2019 : Comment le dire à la nuit – Vincent Tassy.

Liquide inflammable – Robert Bryndza.

Coucou les paupiettes !

Je vais aujourd’hui vous parler d’un roman que j’ai dévoré d’une traite, le petit dernier de Robert Bryndza qui sortira demain, jeudi 5 septembre, en librairie. Liquide inflammable, publié aux éditions Belfond dans la collection Noir, est le troisième volet des enquêtes policières d’Erika Foster. N’hésitez pas à aller découvrir mes chroniques de La fille sous la glace et Oiseau de nuit. Chaque roman a droit à sa propre enquête, les tomes sont indépendants mais il peut être mieux de commencer par La fille sous la glace si vous voulez mieux cerner l’héroïne. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Alors qu’elle sonde les profondeurs d’une vieille carrière inondée à la recherche d’une cargaison de drogue, l’inspectrice Erika Foster fait une macabre découverte : un sac-poubelle renfermant des ossements d’enfant.
Le légiste est formel : le squelette est celui de la petite Jessica Collins, sept ans, dont la disparition en 1990 avait profondément ému l’Angleterre. Un dossier classé sans suite depuis.
Obsédée par ce drame, Erika se jure de faire toute la lumière.
Mais entre la pression de sa hiérarchie, l’effervescence des médias alléchés par ce sordide rebondissement et le silence de la famille Collins, la flic entêtée sent rapidement qu’elle a mis les pieds dans une affaire complexe, aux ramifications aussi noires qu’étonnantes… et dangereuses.
L’eau est un parfait tombeau. Et l’on ne devrait jamais déranger ceux qui y sont engloutis.

9782714479341ORI

Continuer la lecture de Liquide inflammable – Robert Bryndza.

Le poids du monde – David Joy.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour parler d’un roman paru aux éditions 10/18 le 4 juillet 2019 et qui me faisait de l’œil depuis sa sortie (cette couverture !). Le poids du monde a été écrit par David Joy, jeune écrivain américain. Son prochain roman, Ce lien entre nous, devrait paraître aux éditions Sonatine dans les prochaines semaines. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Après avoir quitté l’armée et l’horreur des champs de bataille du Moyen-Orient, Thad Broom revient dans son village natal des Appalaches. N’ayant nulle part où aller, il s’installe dans sa vieille caravane près de la maison de sa mère, April, qui lutte elle aussi contre de vieux démons. Là, il renoue avec son meilleur ami, Aiden McCall. Après la mort accidentelle de leur dealer, Thad et Aiden se retrouvent soudain avec une quantité de drogue et d’argent inespérée. Cadeau de Dieu ou du diable ?

couv15066431

Continuer la lecture de Le poids du monde – David Joy.

C’est lundi, que lisez-vous ? #137

Coucou les paupiettes !

C’est lundi, que lisez-vous ? J’espère que vous avez passé un bon week-end, que vous êtes prêts pour la reprise, la rentrée, tout ça tout ça. Personnellement, si j’ai réussi à lire un peu cette semaine, j’avoue que j’ai passé un peu trop de temps à jouer à Overcooked sur mon temps libre et que je n’ai pas encore atteint le niveau d’efficacité que j’espérais atteindre haha. Ce n’est pas bien grave… maintenant que le challenge de La Coupe des Quatre Maisons a repris (article à venir), j’ai une motivation supplémentaire pour me remettre à lire ! En attendant, je vous propose déjà de découvrir mes dernières lectures et ma PAL prévisionnelle pour la semaine à venir.

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Camille – I believe in Pixie Dust, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #137