Point Culture #18 – Le bilan de l’été.

Coucou les paupiettes !

Face au retard accumulé sur le blog depuis le mois de juin, entre mon mémoire, ma soutenance, le boulot, les vacances et le déménagement.. j’ai décidé de dresser un bilan rapide de tout ce qui a été lu et vu depuis le début de l’été. Autant vous dire que la liste est longue et donc que je ne vais pas chroniquer tout ça. Je me contenterais de lister, de noter et, si l’envie m’en prend, de dire quelques mots mais sans rentrer dans les détails. J’espère que vous ne m’en voudrez pas. Mais au moins je repars sur de bonnes bases.

Livres lus.

# Aura-t-on assez de temps au paradis pour voir Sinatra ?

Le lièvre de la Fontaine après une sévère dépression décide de prendre sa revanche sur la tortue.
Un homme devient la risée d’Internet pour avoir rendu au fabricant le robot sexuel tombé amoureux de lui.
Un petit garçon gagne 100 000 $ grâce à un paquet de céréales et met en péril l’équilibre familial…
Merveilleux conteur, B.J. Novak démontre avec éclat combien l’ordinaire peut devenir extraordinaire : les situations, les objets, les rêves. Il passe les obsessions de l’époque au tamis de l’imaginaire et de l’humour pour n’en conserver que la folle essence.
Il décrit aussi au scalpel les pensées étranges qui traversent ses personnages, qu’ils soient critique gastronomique, adepte des rencontres en ligne ou fan de Kate Moss. Il y a du La Bruyère dans ce Woody Allen pop !
Voici soixante-deux histoires qui nous emportent en un tour de main. Des pépites de drôlerie, d’intelligence et d’émotion.

couv73475180

Un petit livre au ton à la fois drôle et sérieux, qui se lit très vite. Certaines nouvelles sont bien meilleures que les autres. L’ensemble est original, décalé et c’est une lecture qui ne m’a aucunement déçue !

07/10

Continuer la lecture de Point Culture #18 – Le bilan de l’été.

Publicités

Top 10 des livres aux titres farfelus à trainer n’importe où. Et faire genre t’es une personne rigolote et cultivée.

Coucou les paupiettes ! 

Je vous ai concocté un nouveau top 10, tout droit sorti de mon magnifique cerveau (haha) : celui des livres aux noms farfelus que j’ai lu (et qui m’ont plu), mais aussi ceux qui m’ont attiré l’oeil et qui trainent dans ma PAL ou dans ma wishlist. On y va ?

271def8815a4ff1c6d2d230e26127e33

#1 L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea. 

couv7948656

IKEA. Ou comment un banal et innocent mot de quatre lettres, prononcé à mi-voix dans un taxi à Roissy Charles de Gaulle, peut vite devenir le début d’une rocambolesque et hilarante aventure. De la crise européenne au régime post-Kadhafiste libyen, un voyage inattendu, riche en quiproquos et rebondissements, ballotera, dans une armoire, un arnaqueur professionnel sur le chemin de la rédemption et de l’amour.

#2 Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates. 

couv73907186

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates…) délices bien évidemment strictement prohibés par l’occupant. Jamais à court d’imagination, le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d’humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d’autres habitants de Guernesey , découvrant l’histoire de l’île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l’impact de l’Occupation allemande sur leurs vies… Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l’invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu’elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

#3 Sa majesté des mouches.

couv68913569

Une bande de garçons de six à douze ans se trouve jetée par un naufrage sur une île déserte. L’aventure apparaît aux enfants comme de merveilleuses vacances : ils se nourrissent de fruits, se baignent, jouent à Robinson. Mais il faut s’organiser et, suivant les meilleures traditions des collèges anglais, ils élisent un chef… Un grand roman d’aventures, mais surtout un magnifique roman d’apprentissage de la vie en société avec ces règles et ses cruautés.

#4 Autobiographie d’une courgette.

couv56986007

Icare dit « Courgette », petit garçon de 9 ans, est né du mauvais côté de la vie.
Depuis tout petit, il veut tuer le ciel, à cause de sa mère qui dit souvent : « Le ciel, ma Courgette, c’est grand pour nous rappeler que dans la vie on n’est pas grand chose ».
Depuis son accident, la mère d’Icare ne travaille plus, boit de la bière en regardant la télévision et ne s’occupe pas de son fils.
Un jour Courgette, à défaut de tuer le ciel, va tuer accidentellement sa mère. Le juge le déclare « incapable mineur ».
Placé en maison d’accueil, Courgette découvre enfin l’Amitié, les fous rires, les larmes, les émotions et l’Amour…
Un petit chef-d’oeuvre d’humour et d’émotions. L’apprentissage d’une vie…

#5 James et la grosse pêche. 

couv49807149

Les parents de James ayant été dévoré par un rhinocéros, le petit garçon vit maintenant chez ses deux affreuses tantes qui lui en font voir de toutes les couleurs. Mais un jour, un drôle de personnage lui offre un cadeau pas comme les autres.
Suspense, peur, rebondissements, personnages merveilleux sont au cœur de l’aventure de James.

#6 Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. 

couv62445957

Le jour de ses cent ans, alors que tous les notables de la ville l’attendent pour célébrer l’événement, Allan Karlsson s’échappe par la fenêtre de sa maison de retraite quelques minutes avant le début de la fête organisée en son honneur. Ses plus belles charentaises aux pieds, le vieillard se rend à la gare routière, où il dérobe une valise dans l’espoir qu’elle contienne une paire de chaussures. Mais le bagage recèle un bien plus précieux chargement, et voilà comment Allan se retrouve poursuivi par la police et par une bande de malfrats… Commence alors son incroyable cavale à travers la Suède, mais aussi, pour le lecteur, un étonnant voyage au coeur du XXe siècle, au fil des événements majeurs auxquels le centenaire Allan Karlsson, génie des explosifs, a été mêlé par une succession de hasards souvent indépendants de sa volonté.

Ma chronique ici : ***

Ceux que je n’ai pas encore lu…

#7 Journal d’un vieux dégueulasse.

couv1210672

Le Journal d’un vieux dégueulasse réunit les chroniques de Bukowski parus dans le magazine anti-conformiste Open City depuis 1967.

Avec sa verve scandaleuse, l’écrivain y exprime sa révolte contre la société américaine : argent, famille, morale. Il y dessine aussi le mode de vie pour lequel il sera si connu : sexe, alcool, marginalité.

#8 Comment braquer une banque sans perdre son dentier.

couv54476811

Wanted : Ils sont cinq, trois femmes, deux hommes. Cheveux blancs, déambulateurs, ils s’apprêtent à commettre le casse du siècle. Si vous les croisez, restez prudents, et surtout ne tentez pas de vous interposer.

Ils s’appellent Märtha, Stina, Anna-Greta, le Génie, le Râteau, ils chantent dans la même chorale et vivent dans la même maison de retraite. Nourriture insipide, traitement lamentable, restrictions constantes, pas étonnant que les résidents passent l’arme à gauche. Franchement, la vie ne serait pas pire en prison ! D’ailleurs, à Stockholm, elles ont plutôt bonne presse… Voilà l’idée ! Les cinq amis vont commettre un délit et faire en sorte d’être condamnés : en plus d’avoir la vie douce, ils pourraient redistribuer les bénéfices aux pauvres et aux vieux du pays.
Un brin rebelles et idéalistes, un peu fous aussi, les cinq comparses se lancent dans le grand banditisme. Mais évidemment rien ne va se passer comme prévu…

#9 Et les hippopotames ont bouilli vifs dans leurs piscines.

couv44391274

Manhattan, été 1944. Autour de Will, serveur dans un bar, et de Mike, marin dans la Marchande, gravite toute une constellation d’amis sans le sou, qui errent dans la chaleur de la ville, font le va-et-vient entre les appartements des uns et des autres et se retrouvent lors d’improbables soirées. Parmi eux, Phillip, un gamin de dix-sept ans à la beauté insolente, et Ramsay Allen, dit Al, la quarantaine un peu pathétique, qui est éperdument amoureux de lui. Partout où va Phil, Al, jamais découragé par l’indifférence et les refus du garçon, le suit comme son ombre. Pour lui échapper et par goût de l’aventure, Phil accepte la proposition de son ami Mike : s’embarquer, dès que possible, sur un navire de la marine marchande vers Paris, la ville des poètes et des artistes qui aura sûrement été libérée d’ici là. Mais le départ tant attendu est plusieurs fois reporté…

#10 La petite boulangerie du bout du monde.

couv32242402

Quand son mariage et son entreprise familiale font naufrage, Polly Waterford quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d’une île des Cornouailles. Elle s’installe seule dans un minuscule appartement situé au-dessus d’une boutique laissée à l’abandon. Pour se remonter le moral, elle se consacre à son plaisir favori : fabriquer du pain. Alors qu’il n’y a plus dans le village qu’une boulangère irascible au pain sans saveur, les arômes de levain qui s’échappent de chez elle attirent très vite la curiosité et la sympathie des habitants. Petit à petit, d’échanges de services en petits bonheurs partagés, elle ravive l’esprit d’entraide et de partage dans le village. Au fil des rencontres farfelues (un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands) et au gré des événements heureux ou tragiques qui touchent la communauté, ce qui ne devait être qu’un simple  » break  » devient l’entreprise de sa vie. Polly se révèle enfin à elle-même : une femme déterminée et créative, prête à mordre dans la vie comme dans une mie de pain chaude et croustillante. Un feel good book qui, sur fond de crise économique prône des valeurs de partage et d’entraide. Un ton bienveillant et drôle, pour une histoire romantique avec quelques accents mélancoliques qui ne tombe jamais dans la mièvrerie.

Ceci est bien entendu une petite sélection. Il semblerait qu’aujourd’hui ce soit la course au titre le plus original, et que ces titres sont ceux qui se vendent le mieux, ceux qui font le buzz. Forcément, je ne vais pas le nier, je suis généralement attirée par ces romans aussi. Mais un bon titre ne signifie pas bon roman, malheureusement. J’ai ainsi été déçue par La femme qui décida de passer une année au lit, La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la Tour Eiffel, Les moustaches de la sagesse – Conte du chat Salomon qui tomba des étoiles, Moi j’attends de voir passer un pingouin

Et vous ?

Quels sont les meilleurs livres aux titres farfelus que vous avez pu lire ?

Ceux qui vous ont déçu ?

A bientôt !

f1d130a25ecb4c0580166eee2805830b

Des bisous.

TAG livresque – le Tag des copines !

Coucou les paupiettes !

J’ai eu une semaine très longue, très fatigante et je n’ai juste pas la motivation pour pondre un point culture aujourd’hui. Vous aurez donc un point culture très très très long la semaine prochaine. A la place, je vais répondre aux questions d’un Tag que j’avais repéré sur Le Blog de Poppy il y a quelques mois, et que j’avais gardé sous le coude parce que je le trouvais fort sympathique.

1 – Plutôt corne ou marque-page ?

Je trouve que c’est une honte de corner les pages de ses livres ! Je ne l’ai jamais fait et je ne le ferais jamais. Il y a tellement de trucs qui peuvent servir de marque-pages, pourquoi abîmer l’objet-livre ? Utilise ton ticket de caisse d’il y a trois mois plutôt, non ?

e1ed22febced5d3077ee7a94afac7aef

2 – As-tu déjà reçu un livre en cadeau ?

Haha bien sûr ! J’en reçois à chaque anniversaire et à chaque Noël. Et je m’auto-fais des cadeaux en m’achetant des livres. Disons que c’est un cadeau facile quand les gens connaissent tes goûts et savent ce que tu aimes lire. Et c’est quelque chose que je ne refuse jamais.

3 – Lis-tu dans ton bain ?

Alors, honnêtement, il faut qu’on m’explique comment certaines font pour lire dans le bain sans mouiller leur bouquin. C’est juste impossible ! Ou alors c’est juste moi qui ne suis pas douée ? La seule chose que j’ai jamais réussi à lire dans le bain c’était mes fiches de révision pour des partiels, que j’avais mis dans des pochettes plastiques x)

4 – As-tu déjà pensé à écrire un livre ?

J’y ai déjà pensé quand j’étais plus jeune, j’ai d’ailleurs écrit des petites nouvelles que mon père a dû conserver quelque part dans la maison familiale. Mais actuellement l’expérience ne me tente pas trop. Je pense que deux mémoires consécutifs ça doit me dégoûter de l’écriture haha.

5 – Que penses-tu des séries de plusieurs tomes ?

J’adhère ! Je ne lisais que ça quand j’étais plus jeune. Aujourd’hui j’en lis moins mais j’en ai plusieurs dans ma wish-list, j’attends de pouvoir les trouver à la médiathèque. Parce que oui, le désavantage des séries de plusieurs tomes, c’est le budget qu’il faut y consacrer pour la posséder !

9e513e126d7b739b855fcf1a084c05dd

6 – As-tu un livre culte ?

J’ai Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry sous (presque) toutes les formes. Je considère que c’est mon livre préféré, mon livre culte. Même si je voue également un certain culte à L’écume des jours de Boris Vian.

7 – Aimes-tu relire ?

Pas vraiment. Autant j’aime bien regarder certains films plusieurs fois, autant les romans je les lis une fois et ça me va. Les seuls romans que j’ai relu sont ceux que j’ai cité à la question précédente. Je comprends tout à fait que certains adorent relire, mais personnellement je préfère continuer à découvrir de nouvelles choses.

8 – Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs des livres que l’on a aimé ?

Pourquoi pas, mais ça ne changera pas ma vie !

9 – Aimes-tu parler de tes lectures ?

Avec la bonne personne, oui, absolument ! Si j’aime bien parler de mes lectures sur mon blog ou sur les vôtres, dans la vraie vie c’est beaucoup plus compliqué de trouver une personne qui partage les mêmes goûts que vous. J’ai, heureusement, plusieurs ami(e)s qui lisent énormément et avec qui je peux avoir des conversations livresques fascinantes. Et puis il y a mon papa aussi. Mais je ne peux pas parler de toutes mes lectures avec mon père vu qu’il ne lit pas vraiment « de tout ».

9185fd291b2410df637950769aed4964

Mon père quand je lui parlais d’Harry Potter. Par exemple.

10 – Comment choisis-tu tes livres ?

De façon souvent totalement random. Je vais généralement être attirée par une couverture, lire le résumé et si ça me plait, je prends. Je fais aussi souvent mon shopping sur les blogs et sur Livraddict. Je repère ce qui pourrait me plaire et j’emprunte derrière.

11 – Une lecture inavouable ?

Comme tout le monde j’ai lu les Twilight, donc je ne pense pas que ce soit inavouable, j’assume pleinement. Je vais même vous dire, j’ai apprécié la lecture de ces quatre tomes à l’époque. Quand serait-il maintenant, je ne sais pas. Mais à l’époque j’ai bien kiffé ! Il n’y a vraiment rien d’autre qui me viennent à l’esprit.

12 – Des endroits préférés pour lire ?

Mon lit, avec le chat sur les genoux héhé.

13 – Un livre idéal pour toi serait ?

Impossible à trouver !

14 – Lire par dessus l’épaule ?

Nope, jamais. Je n’aime pas lire des phrases au hasard, en plein milieu de quelque chose sans comprendre le contexte. Encore pour un film ou une série ça ne me dérange pas, je le fais tout le temps avec mon copain, mais un livre c’est juste pas possible. Oui, je suis super logique comme nana.

15 – Télé, jeux-vidéos ou livres ?

Entre les trois je suis obligée de choisir les livres parce que je ne sais pas ce que comprend la télévision. Si ce sont juste les émissions type The Voice et Top chef, non, je ne choisis pas la télé. Si ça comprend les séries et les films, c’est très serré ! Et je ne joue pas aux jeux-vidéos du tout donc ça, c’est réglé.

16 – Lire et manger ?

Je l’ai toujours fait. Je me suis d’ailleurs fait punir à multiples reprises à cause de ça dans ma feu jeunesse. Notamment quand les Harry Potter sortaient. Je ne pouvais pas les lâcher et je les amenais avec moi à table. C’était pas poli mais je m’en foutais, je voulais savoir ce qui allait se passer ! Aujourd’hui je le fais encore, mais seulement quand je suis seule, en pause déjeuner au boulot ou à la fac.

17 – Lecture en musique, en silence ou peu importe ?

Peu importe ! Je m’adapte à toutes les situations. Sachant que c’est rarement silencieux chez moi, il y a toujours de la musique, une série ou un film en cours de l’autre côté du lit donc je peux lire avec un bruit de fond. Pas de problème.

18 – Que deviendrais-tu sans livres ?

Une pauvre chose déprimée au fond d’un fossé. Probablement.

19 – Tu achètes un livre sur internet et tu le reçois abîmé. Que fais-tu ?

8ef31fbc6b3a1fd5654e8040c9e00179

Je suis vraiment pas contente. Mais je ne renvoie pas le livre parce que j’ai vraiment envie de le lire et que j’ai pas envie d’attendre trois semaines de plus.

20 – Quel est l’élément qui t’as donné le goût de la lecture ?

J’ai toujours aimé la lecture. J’avais une quantité monstrueuse de livres quand j’étais toute petite, et après mon père a commencé à m’acheter tous les Bibliothèque rose que je voulais, puis les Bibliothèque verte (j’ai une bibliothèque très colorée chez mes parents) et progressivement il a juste investi dans un abonnement à la bibliothèque municipale parce qu’ils n’arrivaient plus à suivre. J’estime donc que mon goût pour la lecture.. c’est un peu la faute de mon père.

21 – Que penses-tu de toutes ces adaptations cinématographiques ?

Je les regarde donc je pense que je suis pour. Même si en général beaucoup sont des gros ratés, je continue d’espérer des adaptations pour beaucoup de romans que j’ai lu depuis mon adolescence haha.

22 – Si tu ne devais retenir qu’un seul personnage rencontré dans tes lectures, ce serait lequel ?

Cette question est trop difficile. Je vais faire comme si elle n’existait pas.

23 – Quels sont les cinq livres de ta PAL qui te font le plus envie ?

  • 1Q84, Haruki Murakami.
  • La petite boulangerie du bout du monde, Jenny Colgan.
  • Le parfum, Patrick Süskind.
  • A golden age, Tahmima Anam.
  • 1984, George Orwell.

24 – Si tu ne pouvais plus lire qu’un seul type de livres, lequel ce serait ?

Cette question aussi est assez compliquée.. Je pense que lire un seul type de livres m’amènerait à détester la lecture.

25 – Comment classez-vous vos livres dans votre bibliothèque ?

Les livres lus d’un côté, ma PAL de l’autre. Je les classe par taille et par ordre alphabétique ! Chez mes parents, où sont les trois quarts de mes livres pour l’instant, je les ai également classés par collection.

c0235daa2d307f379e742a4f39d6974b

26 – Plutôt papier ou numérique ? Si on vous offre une liseuse, vous l’utiliserez ?

Papier forever ! Je n’arrive pas du tout à lire sur un écran. Après je n’ai pas de liseuse, donc c’est vrai que quand j’ai essayé de lire numériquement c’était sur mon ordi. Peut-être que sur liseuse ça passe mieux. Si on m’en offre une j’essaierais. Mais je continuerai obligatoirement à privilégier le format papier.

27 – Quels sont les cinq livres de ta wishlist qui te font le plus envie ?

  • Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers, Benjamin Alire Saenz.
  • La Passe-Miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver, Christelle Dabos.
  • La voleuse de livres, Markus Zusak.
  • Phobos 2, Victor Dixen.
  • Geek Girl, Holly Smale.

28 – As-tu la mauvaise habitude de lire le dernier mot ou la dernière phrase d’un livre que tu viens d’acheter ?

Hihihi. Toujours ! Je n’apprends jamais de mes erreurs..

7f406eaab4439d1146d325a713dee399

29 – Quels sont les plus beaux objets livresques de ta collection ?

Une version pop-up du Petit Prince et une version BD de L’écume des jours (on ne change pas une équipe qui gagne).

Et voilà pour ce Tag ! Je ne nomine personne de mon côté, si ça en intéresse quelques uns, vous pouvez y répondre par commentaire ou en faire un article, à votre guise !

Tout plein de bisous !