Top Five Séries Addict #14 – Les meilleures séries achevées.

Coucou les paupiettes !

Le week-end est presque là et, avec lui, de belles promesses de beau temps et de repos. Enfin, partiellement pour moi puisque je vais encore à un salon du livre ce dimanche. Je sens que je vais avoir droit à un appel de mon banquier la semaine prochaine haha. En attendant d’être pleinement libérés, voici le Top Five Séries Addict de cette semaine, consacré aux meilleures séries achevées. Je vais essayer de varier un peu, je trouve que certains thèmes se ressemblent un peu trop et ça fait des redites. Je vais donc vous épargner mes séries achevées préférées (vous devez tous les connaître maintenant) : The IT Crowd, Parks and Recreation, My Mad Fat Diary, Gravity Falls… pour vous proposer une sélection de séries dont je ne parle pas trop trop souvent/qui ne reviennent pas trop dans mes tops.

Pour rappel, ce rendez-vous a été mis en place par Tequi. Le système est simple, toutes les semaines nous parlerons de certaines séries que l’on regarde, selon un thème prédéfini. C’est ouvert à tout le monde, donc n’hésitez pas à vous joindre à nous !

# La classique : Friends.

ob_bcc27b_28c79aac89f44f2dcf865ab8c03a4201

Friends fait partie des séries indémodables, c’est un classique par excellence et je pense que je ne me lasserai jamais de cette joyeuse bande de potes. C’est l’une des rares séries achevées que j’ai apprécié de bout en bout, j’ai été enchantée par chaque saison et leur dire au revoir fut très difficile. Heureusement, ce n’était que temporaire – revoir un épisode de Friends de temps à autre n’a jamais fait de mal à personne !

Continuer la lecture de Top Five Séries Addict #14 – Les meilleures séries achevées.

Publicités

Ces séries qu’on aurait voulu ne jamais quitter.

Coucou les paupiettes !

Après mon article consacré aux séries annulées bien trop tôt, je reviens avec une nouvelle sélection, cette fois-ci consacrée aux séries que j’aurais voulu ne jamais quitter. Annulation surprise ou série véritablement finie (avec une vraie fin et tout, ça arrive des fois !), les adieux sont parfois très difficiles. Contrairement à la sélection précédente, où je vous avais listé une sélection de séries qui avaient selon moi beaucoup de potentiel, celles qui sont ci-dessous sont toutes de réels coups de cœur.

# The IT Crowd.

Roy et Moss sont des geeks travaillant en support technique à Londres. Jen, la nouvelle collègue, ne comprend rien aux ordinateurs et doit s’intégrer.200804091721_itcrowd

Cette série est un coup de cœur absolu que je recommande à absolument tout le monde. Je compte moi-même la reprendre du début prochainement alors que j’ai 10.000 séries en cours. Donc si tu n’as pas encore regardé The IT Crowd, tu sais ce qu’il te reste à faire. Et j’espère qu’à l’issue des quatre saisons (26 épisodes, ça file à toute allure), tu reviendras ici pour pleurer son annulation avec moi.

Que deviennent les acteurs ?

  • Chris O’Dowd – Depuis 2010, on a pu l’apercevoir dans pas mal de films, notamment Mes meilleures amies ou encore Les Saphirs. Son dernier en date ne vous est sûrement pas inconnu puisqu’il s’agit de Miss Peregrine et les enfants particuliers ! Il était également dans une série semi-autobiographique jusqu’en 2015, intitulée Moone Boy, que je n’ai pas encore eu l’occasion de regarder. Et il était le personnage principal de Family Tree, produite par HBO en 2013 mais annulée au bout de huit épisodes. Personnellement je n’avais pas accroché et j’avais abandonné au bout de deux épisodes.
  • Richard Ayoade – Il a joué dans quelques films, notamment Voisins du 3ème type. Il est passé derrière la caméra également. Niveau séries, il est actuellement le présentateur d’une émission documentaire où dans chaque épisode il amène une célébrité à une nouvelle destination (Venise, Istanbul, Berlin, Islande, etc). La série s’appelle Travel Man ! Il y a déjà trois saisons.
  • Katherine Parkinson – Elle a l’un des rôles principaux dans la série SF Humans, dont la saison 2 devrait débuter fin octobre. Elle a également joué Brenda Kennedy dans la série anglaise The Kennedys, en 2015.

# Downton Abbey.

Cette série met en scène la vie de la famille Crawley et de leur domesticité à Downton Abbey, une demeure Anglaise dans les années 1910 (la série commence en 1912). Les héritiers de Downton Abbey ayant péri lors du naufrage du Titanic, la famille Crawley se retrouve dans une position délicate, les trois descendantes ne pouvant prétendre au titre de Lord Grantham. Or, le titre, le domaine et la fortune de la famille sont indissociables. Matthew Crawley, nouveau successeur et lointain cousin, arrive à Downton Abbey. Il y découvre un style de vie nouveau, avec des règles très strictes qui régissent la vie entre aristocrates et serviteurs.

cf2a0fd8a8e10eee0205cfebec9318df

J’ai un peu tardé à terminer Downton Abbey, je ne voulais pas que l’aventure se termine. C’est une série que je ne pensais vraiment pas aimer au début, je ne pense pas être la seule. Je suis vraiment contente de lui avoir donné sa chance ! C’était une excellente série et elle me manque déjà (je l’ai terminée il y a deux-trois semaines).

Que deviennent les acteurs ? (je ne vais en choisir qu’une poignée, ils sont trop nombreux haha)

  • Michelle Dockery – A partir de la mi-novembre, vous pourrez la voir dans la série Good Behavior, série dans laquelle elle incarne une arnaqueuse qui sort de prison et qui essaye de reprendre sa vie en main. En 2017, elle aura également le rôle principal dans une nouvelle série Netflix (Godless).
  • Hugh Bonneville – On a pu le voir dans la série Galavant, malheureusement annulée, dans le rôle du roi des pirates !
  • Laura Carmichael – Elle joue désormais dans la série policière Marcella. Elle sera également dans le film A United Kingdom en novembre, aux côtés de Rosamund Pike et David Oyelowo (sortie française en 2017).
  • Penelope Wilton – Elle a joué dans Le Bon Gros Géant et elle a un des rôles principaux dans la série Brief Encounters !
  • Brendan Coyle – On a pu le voir récemment dans le film Avant toi.

# Gravity Falls.

Les aventures de jumeaux, un frère et une soeur, Dipper et Marbel Pines, dont les plans estivaux sont ruinés lorsque leurs parents décident de les envoyer chez leur grand oncle Stan à Gravity Falls, dans l’Oregon. Celui-ci tient un musée, le plus bizarre qui soit, un attrape-touristes. Rapidement, ils se rendent comptent que quelque chose ne tourne pas rond dans cette ville, mais quoi ?

8e1cf8ed7625c2919b7de47d09e10e4e

J’ai beau avoir 22 ans, j’aime d’amour les dessins animés. Mon préféré ces dernières années ? Gravity Falls. C’était juste la série parfaite. Drôle, mystérieuse, émouvante. Tous les ingrédients étaient là, parfaitement dosés. Et finalement, au bout de deux saisons (57 épisodes), Alex Hirsch a décidé qu’il voulait passer à d’autres projets. Donc il a arrêté de lui-même la production de son show. Il n’a pas dit que c’était un adieu définitif, il a déclaré qu’il reviendrait peut-être vers Dipper et Mabel plus tard. *Lueur d’espoir* En attendant, l’annulation de la série m’a fortement chagrinée. J’ai quand même hâte de voir quels sont les prochains projets d’Hirsch, il travaillerait actuellement avec Fox sur une autre série animée.

# Friends.

Les péripéties de 6 jeunes New-Yorkais liés par une profonde amitié. Entre amour, travail, et famille, ils partagent leurs bonheurs et leurs soucis au Central Perk, leur café favori…

660dfb9b883f8b86637663189b96daf6

Et oui, on s’attache, on s’attache. Dix saisons, c’était largement suffisant pour Friends. Mais à l’issue du dernier épisode, j’ai quand même ressenti un petit pincement au cœur. C’est une série culte que j’ai vraiment tardé à attaquer. J’avais vu des épisodes par-ci par là mais je ne l’avais jamais regardée de bout en bout. Cette série n’a pas vieilli et j’ai passé de très très bons moments en compagnie de cette bande de joyeux copains.

Que deviennent les acteurs ?

  • Jennifer Aniston – Elle est l’une des seules dont la carrière a véritablement décollé depuis Friends. Désormais elle apparaît surtout dans des films, dont les derniers en date sont Mother’s Day et Comment tuer son boss 2. Elle apparaîtra dans un nouveau film en 2016 et devrait être à l’affiche d’au moins quatre long-métrages en 2017. On ne l’arrête plus ! Niveau séries, depuis Friends elle n’a fait que des apparitions, notamment dans 30 rock ou Cougar Town.
  • Courteney Cox – Pour Courteney, c’est pas la folie mais sa carrière n’est pas non plus au fond du trou. On a surtout pu la voir dans Cougar Town, série dans laquelle elle incarnait le personnage principal, jusqu’en 2015. Elle a aussi joué dans une poignée de films. Prochainement, on devrait la voir à l’affiche d’une nouvelle série pour la chaîne Fox, dans laquelle elle jouera une femme qui hérite des œuvres de charité de son défunt mari.
  • Matthew Perry – On a pas mal parlé de ce cher Matthew Perry dans les dernières sélections séries sur le blog. En ce moment vous pouvez le voir sur le petit écran dans The Odd Couple, dont la saison 3 a débuté avant-hier !
  • Matt LeBlanc – Après l’échec du spin-off de Friends (Joey), on a pu le retrouver en 2010 dans Episodes, série encore diffusée actuellement (il reste une saison avant la fin, déjà annoncée). A partir du 24 octobre on pourra également le voir dans une nouvelle série : Man with a plan !
  • Lisa Kudrow – Elle a fait quelques apparitions dans des séries (dernière en date : Unbreakable Kimmy Schmidt), elle a eu sa propre série jusqu’en 2015 (Web Therapy). Elle a également joué dans quelques films, on pourra d’ailleurs la voir dans l’adaptation cinématographique de La fille du train à partir du 26 octobre.
  • David Schwimmer – Il a surtout fait des apparitions depuis 2004, dans des films comme dans des séries. Il s’est essayé à la réalisation. Cette année il a eu l’occasion de « briller » dans la série Feed the Beast, annulée au bout de 10 épisodes.
    Vous êtes également plusieurs à me rappeler qu’il a un très bon rôle dans American Crime Story, qui m’étais complètement sortie de la tête !

# My Mad Fat Diary.

La vie de Rae, une adolescente obèse de 16 ans, dans les années 1990. Très enjouée, malgré la présence d’une mère très excentrique, la jeune fille a hâte de vivre sa vie, de découvrir l’amour et… de s’envoyer en l’air !

81644cb10555ff463ef7c156fb956580

Le problème avec les séries anglaises, c’est qu’elles ne comportent souvent que très peu d’épisodes par saison. Six épisodes ça passe vraiment très vite, beaucoup trop vite. Je m’étais fortement attachée à Rae et quand j’ai su que l’aventure s’arrêtait au bout de trois saisons, j’étais bien dégoûtée. Cela dit, la série a une fin satisfaisante, une vraie fin. Si vous n’avez jamais vu My Mad Fat Diary, je vous la recommande vraiment beaucoup !

Que deviennent les acteurs ?

  • Sharon Rooney – L’actrice écossaise en est encore au tout début de sa carrière, très prometteuse à mon sens. Après My Mad Fat Diary, on a pu la voir plus récemment dans la très bonne série Brief Encounters, dont on ne sait toujours pas s’il y aura une saison 2 (je croise les doigts).
  • Pas grand chose du côté des autres acteurs malheureusement !

# Parks and recreation.

Cette série suit la vie de Leslie Knope, directrice adjointe du département des parcs et loisirs de la ville fictive de Pawnee dans l’Indiana. Avec l’aide d’Ann Perkins, infirmière, elle a pour projet de transformer la fosse d’un chantier en un tout nouveau parc. Mais Leslie doit se battre contre les bureaucrates et le manque d’enthousiasme de ses collègues, afin de faire de son rêve une réalité. Tout cela sous l’oeil d’une équipe de tournage qui enregistre la moindre de ses gaffes.

808c73c516356e478f8a8a40daccfbed

J’ai eu beaucoup de mal à accrocher à la première saison de cette série mais j’ai décidé de m’accrocher parce qu’une amie me l’avait chaudement recommandée et que je faisais vraiment confiance à ses goûts. Comme j’ai bien fait ! Parks and Recreation est très rapidement devenue l’une de mes séries préférées. J’attendais les épisodes avec une impatience folle. L’annonce de son annulation était une grosse grosse déception mais au moins la série a eu une véritable fin, que j’ai trouvé plutôt chouette et émouvante.

Que deviennent les acteurs ?

  • Amy Poehler – On la voit surtout au cinéma maintenant, bien qu’elle ait fait quelques apparitions dans des séries depuis la fin de Parks and Recreation (qui n’était que l’année dernière, ne l’oublions pas). Actuellement, elle travaille sur un projet de série pour BBC America depuis quelques mois. La série devrait s’appeler Zero Motivation, j’ai hâte ! On la retrouvera également sûrement dans la prochaine saison de Wet Hot American Summer.
  • Aziz Ansari – Peu de temps après l’annulation de Parks and Recreation, Ansari a lancé sa propre série : Master of None. J’ai beaucoup aimé la première saison personnellement, et j’ai été ravie d’apprendre son renouvellement !
  • Rashida Jones – Elle est désormais l’un des personnages principaux de la série Angie Tribeca, comédie policière complètement WTF et déjà renouvelée pour une saison 3. C’est une série très particulière, ça passe ou ça casse !
  • Aubrey Plaza – Très bon personnage dans la série, elle accumule les rôles au cinéma depuis son annulation, les bons comme les mauvais (malheureusement). Niveau séries, TBS a récemment commandé un pilote dans lequel Plaza jouera son propre rôle et gérera une sorte de clinique cauchemardesque… La série devrait s’appeler Nightmare Time. Le concept a l’air assez particulier, je ne suis pas sûre d’adhérer personnellement.
  • Chris Pratt – Ça va plutôt bien pour Chris Pratt (pour tous les acteurs principaux de cette série en fait). Je ne suis pas certaine qu’on le reverra prochainement dans une série vu que sa carrière cinématographique est en plein boom, mais pourquoi pas ! Les deux films que j’attends avec le plus d’impatience sont Les gardiens de la galaxie 2 et Passengers.

Et vous, quelles sont les séries que vous avez eu du mal à quitter ?

9fe265fa72f9fcae866367fb281646ed

Des bisous !

Point culture – Livres, films, séries. #4

Coucou les petits cornichons !

C’est avec honte que je viens ENFIN vous livrer un point culture assez « allégé ». Je n’ai quasiment pas lu ces trois dernières semaines, avec la rentrée des séries je n’ai pas commencé grand chose de nouveau et je n’ai finalement pas regardé tant de films que ça. Je sais pas ce que j’ai foutu de mes soirées mais bref (Pinterest probablement, quel piège). J’espère que vous ne m’en voudrez pas et que vous découvrirez quelques petites choses qui vous intéresseront dans le lot. Comme d’hab’, j’attend vos petits avis personnels 😉

Livres lus.

# Muchachas.

Les filles sont partout dans ce roman. Elles mènent la danse. De New York à Paris, de la Bourgogne à Londres. Des filles qui se battent pour la vie.

Je me suis tournée vers Muchachas car je cherchais une lecture « pas prise de tête », comme beaucoup je pense. L’histoire débute, on retrouve Gary, Hortense.. Puis Joséphine (de la précédente trilogie de Katherine Pancol – Les Yeux Jaunes des Crocodiles). Et je me dis que c’est bizarre. Que ça n’a pas vraiment de sens de repartir sur une nouvelle trilogie avec les mêmes personnages. Et puis arrive Stella…

Muchachas a été absolument tout sauf une lecture pas prise de tête.J’avoue que de mon côté il n’y a pas eu de coup de coeur du tout. J’ai eu beaucoup de mal à avancer, à accrocher aux personnages. Je l’ai trouvé lourd, pesant. Et franchement, certains passages (vers la moitié, Ray/Stella pour ceux qui l’ont lu, puis Ray/Léonie) m’ont dégoûté et j’ai laissé le livre de côté pendant plusieurs jours. 

La couverture et le résumé laissent penser qu’on s’apprête à lire un livre emprunt de bonne humeur, d’événements joyeux et de femmes fortes qui aiment la vie qu’elles se sont battues pour avoir. Clairement on nous a menti. Je ne ferais plus jamais confiance à un livre à la couverture orange avec un dessin d’enfant heureux dessus. De pages en pages je sombrais juste un peu plus dans la dépression, jusqu’à cette fin, ce dernier paragraphe qui était juste too much. Je suis déçue.

Il y avait peut-être un fond (j’insiste sur le peut-être, je ne sais pas où elle part avec ça) mais pas de forme en tout cas. D’un paragraphe à un autre on part dans des flash-backs, des flash-forwards et on revient à ce dont on parlait dix pages plus tôt. On saute de personnages en personnages et on est jamais pleinement satisfait.

Je ne sais pas si je tenterais le tome 2. En tout cas pas tout de suite. Si certaines l’ont lu, peut-être qu’il est mieux ?

9/20.

Films vus.

# She’s funny that way.

Lorsqu’Isabella rencontre Arnold, un charmant metteur en scène de Broadway, sa vie bascule. À travers les souvenirs – plus ou moins farfelus – qu’elle confie à une journaliste, l’ancienne escort girl de Brooklyn venue tenter sa chance à Hollywood, raconte comment ce « rendez-vous » lui a tout à coup apporté une fortune, et une chance qui ne se refuse pas… Tous ceux qui se trouvent mêlés de près ou de loin à cette délirante histoire vont voir leur vie changer à jamais dans un enchaînement de péripéties aussi réjouissantes qu’imprévisibles. Personne n’en sortira indemne, ni l’épouse d’Arnold, Delta, ni le comédien Seth Gilbert, ni le dramaturge Joshua Fleet, pas même Jane, la psy d’Isabella…

Je cherchais ce film depuis des mois ! Vous n’imaginez donc pas ma joie quand il est (ENFIN) apparu dans le fil d’actualité. Je me suis littéralement jetée dessus. Et je n’ai pas été déçue ! 

Le film nous offre une belle brochette d’acteurs, tous aussi bons les uns que les autres. Il y a un petit côté décalé que j’adore, je n’ai d’ailleurs pas été surprise de découvrir que Wes Anderson avait participé à la production.

Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, je l’ai trouvé très bien construite, tout s’enchaine de façon très fluide, on ne s’ennuie vraiment à aucun moment. Le lien entre chaque personnage se fait très rapidement et nous offre un résultat plutôt original, sans non plus quitter les chemins pavés. J’ai adoré Jennifer Aniston, excellente en psy névrosée et par conséquent très drôle. Et la fin m’a quelque peu.. surprise. C’est le mot je pense ! Pour le coup je m’attendais à globalement tout sauf à ça x)

She’s funny that way est pour moi un film sans grande prétention, mais qui a le mérite de nous faire passer une très bonne soirée. Et des fois c’est tout ce qui compte. Je l’ajoute sans hésiter à ma liste de feel-good movies !

17/20.

# Playing it cool.

Un jeune homme qui ne croit plus à l’amour fait la rencontre d’une femme lors d’un dîner de charité. Il va tenter de la séduire.

On suit ici l’histoire d’un écrivain qui ne croit pas en l’amour. Et qui va tomber amoureux. Dès le début on sait plus ou moins à quoi s’attendre, la fin est plutôt prévisible, tous les codes de la comédie romantique de base sont là.

Le film a quand même son originalité, le petit truc qui fait que oui, j’ai bien aimé ce film. J’ai apprécié la façon dont c’est filmé, la façon dont le protagoniste principal (dont on ne connait jamais le nom d’ailleurs) s’approprie les histoires des autres, son point de vue sur l’amour et les questionnements qu’il soulève avec ses copains.. C’est probablement là les seuls éléments qui m’ont vraiment plu. Les acteurs sont bons oui, mais sans plus. Et on reste dans une comédie assez bateau, où même en essayant d’attaquer les clichés on retombe dedans tête la première (scène de l’aéroport bonjour).

J’ai néanmoins passé une bonne soirée et si vous cherchez un film de nana récent à regarder un soir bien au chaud sous la couette, celui-ci est fait pour vous 🙂

14/20.

# Woman in Gold.

Lorsqu’il fait la connaissance de Maria Altmann, un jeune avocat de Los Angeles est loin de se douter de ce qui l’attend… Cette septuagénaire excentrique lui confie une mission des plus sidérantes : l’aider à récupérer l’un des plus célèbres tableaux de Gustav Klimt, exposé dans le plus grand musée d’Autriche, dont elle assure que celui-ci appartenait à sa famille ! D’abord sceptique, le jeune avocat se laisse convaincre par cette attachante vieille dame tandis que celle-ci lui raconte sa jeunesse tourmentée, l’invasion nazi, la spoliation des tableaux de sa famille, jusqu’à sa fuite aux Etats-Unis. Mais l’Autriche n’entend évidemment pas rendre la « Joconde autrichienne » à sa propriétaire légitime… Faute de recours, ils décident d’intenter un procès au gouvernement autrichien pour faire valoir leur droit et prendre une revanche sur l’Histoire.

Wow. Juste wow. Après avoir vu ce film, peu de mots me viennent à l’esprit. En lisant les critiques sur SensCritique (oui je me suis enfin créé un compte où je répond au doux nom d’ibidou), j’ai l’impression que beaucoup sont assez mitigés. Bien évidemment l’histoire (vraie) du combat de Maria Altmann pour récupérer un tableau (que dis-je ! LE tableau) représentant sa tante est un sujet qui allait forcément finir par être traité au cinéma (on a un sacré combo gagnant). Oui, beaucoup d’aspects ont été laissés de côté, oui, on a l’impression que tout est très simple. Mais au-delà de ça, les acteurs sont superbes. Ryan Reynolds et Helen Mirren sont fantastiques, ils dégagent quelque chose de fort. Le film est beau, le film est émouvant, le film est personnellement un coup de coeur. Le seul reproche que je pourrais éventuellement émettre c’est que la prise de vue n’est en rien originale (mais finalement concernant cet aspect, tous les biopics sont pareils). A voir s’il vous plait ! 

17/20.

# Tinkerbell and the legend of the Neverbeast.

Peu après le passage d’une étrange comète verte dans le ciel, la tranquillité de la Vallée des fées se voit troublée par un énorme rugissement que même Nyx, la fée éclaireuse en charge de la sécurité des lieux, n’est pas capable d’identifier. En bonne fée des animaux, Noa décide de pousser un peu plus loin l’enquête et découvre que ce cri provient d’une gigantesque créature blessée à la patte et cachée au fond d’une grotte. Malgré son allure effrayante, cet animal qui ne ressemble à aucun autre et qu’elle baptise bientôt « Grognon », cache un vrai coeur d’or. En l’apprivoisant un peu plus chaque jour, Noa remarque l’attitude étrange de Grognon : il n’a de cesse en effet d’empiler de grandes colonnes de pierre dans chacun des endroits de la Vallée des fées où se prépare le passage des saisons. Intriguée, elle le laisse pourtant faire et tente de démontrer à Clochette et ses amies – mais aussi à Nyx et à l’ensemble des fées éclaireuses qui veulent le capturer avant qu’il ne détruise tout sur son passage -, que son nouvel ami vaut bien plus que l’aspect terrifiant qu’il inspire au premier abord… Qui sait d’ailleurs si cette créature ne pourrait pas être celle dont parle une vieille légende, celle-là même qui sauverait la Vallée d’un orage capable de la réduire à néant ?

Mouihihiii. Je savais pas quoi faire, je voulais pas bosser (il était trop tard de toute façon, faut pas abuser). J’ai regardé La fée Clochette. Rien de oufissime mais l’histoire est mignonne. Le film est certainement plutôt destiné à des petites filles de 7 ans mais bon, ça ne change rien pour moi. J’ai même failli verser ma petite larme à la fin ! Ce n’est cependant pas le dessin animé de l’année, qu’on se le dise. La franchise « Clochette » ils sont mignons mais si on la voit trois fois dans tout le film, j’appelle un peu ça nous prendre pour des pigeons. Enfin bref. A regarder si vous en avez envie. Moi j’ai passé un bon moment (j’avais pas de grandes attentes, qu’on se le dise), je ne regarderais pas forcément les autres dessins animés de la franchise, ou peut-être que si, l’avenir nous le dira.

13/20.

# Laggies.

A l’aube de ses 30 ans, on ne peut pas dire que Megan soit fixée sur son avenir. Avec son groupe d’amies déjà bien installées dans la vie, le décalage se creuse de jour en jour. Et ce n’est pas le comportement des hommes qui va l’apaiser ! Au point qu’elle se réfugie chez Annika, une nouvelle amie… de 16 ans. Fuyant avec joie ses responsabilités, elle préfère partager le quotidien insouciant de l’adolescente et ses copines. Jusqu’à croiser le père d’Annika au petit-déjeuner…

Je me suis laissée tenter par Laggies, par son casting, par sa bande-annonce. Le film ne révèle rien de nouveau, très prévisible et au final assez décevant. Je ne m’attendais vraiment à autre chose qu’à une nouvelle comédie romantique remplie de clichés et de déjà-vus. L’histoire d’une amitié entre une femme dans la trentaine et une ado sans que la première essaye de se taper le père de la deuxième aurait probablement été plus intéressante. Ou peut-être pas. Il semblerait que Keira Knigtley soit bien confortablement installée dans ce genre de rôle, où la femme-enfant complètement paumée essaye de trouver un sens à sa vie.. Dommage !

Enfin bref, bien que les acteurs jouent globalement bien, le film et la façon dont a été traité le sujet ne m’ont pas convaincu. Ce film sera bien vite oublié pour ma part.

10/20.

# Pixels.

À l’époque de leur jeunesse, dans les années 80, Sam Brenner, Will Cooper, Ludlow Lamonsoff et Eddie « Fire Blaster » Plant ont sauvé le monde des milliers de fois… en jouant à des jeux d’arcade à 25 cents la partie. Mais aujourd’hui, ils vont devoir le faire pour de vrai… Lorsque des aliens découvrent des vidéos d’anciens jeux et les prennent pour une déclaration de guerre, ils lancent l’assaut contre la Terre. Ces mêmes jeux d’arcade leur servent de modèles pour leurs attaques. Cooper, qui est désormais Président des États-Unis, fait alors appel à ses vieux potes pour empêcher la destruction de la planète par PAC-MAN, Donkey Kong, Galaga, Centipede et les Space Invaders… Les gamers pourront compter sur l’aide du lieutenant-colonel Violet Van Patten, une spécialiste qui va leur fournir des armes uniques…

Pixels n’est clairement pas un grand film, mais il reste néanmoins plutôt divertissant. J’avais vu la bande-annonce, qui ne m’avait pas spécialement transcendée, et dans un moment d’égarement j’ai regardé le film. Il y a beaucoup de défauts, le niveau ne vole pas bien haut mais j’ai quand même passé un bon moment. Et j’ai ri à plusieurs moments. Rien de transcendant donc, mais si un soir vous ne savez pas quoi faire et que vous n’avez pas envie de vous prendre la tête, pourquoi  pas !

13/20.

# Vampires en toute intimité. 

Comment fait-on quand on est vampires depuis des siècles et qu’on doit discrètement vivre en coloc en 2015 ? C’est ce que nous propose de découvrir une équipe de documentaire, en partageant l’intimité d’une bande de potes suceurs de sang ! Les quatre colocataires nous ouvrent les portes de leur cœur et celle de leur quotidien un tout petit peu complexe. Comment organiser les tours de vaisselles sur 5 siècles ? Comment rentrer en boîte de nuit en redingote et chemise à jabot ? La vie éternelle, est-ce vraiment si cool ? Doit-on forcément traiter son esclave comme un esclave ? Un humain peut-il aussi être un ami et pas un diner ? Comment éteindre un pote vampire qui a pris feu sans extincteur ? Comment dévorer une fille sans lui faire passer une trop mauvaise soirée quand même ? Autant de questions auxquelles ils n’ont pas forcément les bonnes réponses !

Ce faux documentaire est une petite perle ! Le style est assez particulier, il faut aimer ce genre de film et surtout ce genre d’humour. Personnellement j’ai beaucoup ri (du début à la fin), les personnages sont géniaux. Rien d’extravagant au niveau du scénario ou des effets spéciaux mais au final, pas besoin : les différents membres de la colocation se suffisent à eux-mêmes. Honnêtement, j’aurais aimé que le film soit plus long (genre beaucoup plus long). Je n’ai pas grand chose à dire de plus. J’ai adoré, vous allez devoir l’adorer aussi. C’est vraiment un film que je vous recommande pour son originalité (adieu Twilight, Vampire Diaries, etc), et si vous avez besoin de rire un bon coup. A regarder en VO !

19/20.

Séries.

# Significant Mother.

De retour d’un voyage d’affaire, Nate, un jeune restaurateur, découvre que son meilleur ami et colocataire Jimmy entretient une relation avec sa mère. Comme si cela n’était pas déjà compliqué, Nate doit aussi gérer ses sentiments pour Sam, l’une de ses amies et employée, ainsi que son père qui essaye de reconquérir sa mère.

La saison 1 est actuellement en cours (9 épisodes de sortis). La nouvelle série CW ne présente aucune grande originalité par rapport au reste des sitcoms qui ont vu le jour jusqu’à maintenant, mais elle n’en reste pas moins sympathique et rafraichissante. J’ai apprécié chacun des épisodes sortis pour l’instant, certains m’ont fait rire plus que d’autres forcément mais j’en retiens plus de bon que de mauvais. C’est sympa mais sans plus, on verra où ça va tout ça ! 

13/20.

# Younger.

Liza a 40 ans et est une mère célibataire qui cherche un emploi, ce qui s’avère être difficile pour une femme de son âge. Elle décide de se faire rajeunir grâce à du maquillage et se fait passer pour une femme de 20 ans.

Rien de folichon ici non plus. Le scénario est un petit peu original mais pas trop, un peu cliché à mon goût. J’ai apprécié mais il n’y a rien d’exceptionnel, les épisodes nous font sourire mais ne nous font pas rire à gorge déployée. Les personnages ne sont pas particulièrement attachants, beaucoup de passages ne sont pas très intéressants. On verra ce que nous réserve la saison 2 ! En tout cas, regarder cette série ne vous apportera pas grand chose.

12/20.

# Carmilla.

La série prend place à l’université fictive de Stilas, en Styrie. On y suit les aventures de Laura, dont la colocataire disparait subitement. S’ensuivent une série de phénomènes paranormaux, qui coïncident étrangement avec l’arrivée de sa nouvelle colocataire, Carmilla.

J’ai dégotée cette série sur le blog de la Vache Ninja (héhé). Vous pouvez la trouver sur Youtube, sur la chaine VervegirlTV. Elle est disponible en VOSFR donc franchement n’hésitez pas ! Les épisodes durent entre 2 et 7/8 minutes grand max, ils s’enchainent trèèèèèès facilement (j’ai commencé vendredi et j’ai regardé les deux saisons de 36 épisodes chacune, tout est dit). J’ai eu un peu de mal avec les premiers épisodes, probablement à cause du format, c’est la première web série que je regarde (si vous en avez d’autres à me conseiller n’hésitez pas !). Je suis tout de même rapidement entrée dans l’histoire, où se mêlent histoires surnaturelles, amitiés et amourettes, le tout vu depuis une webcam. Petit coup de coeur pour le personnage de LaFontaine personnellement. C’est vraiment chouette, c’est drôle, émouvant, frustrant parfois haha. L’histoire tient la route en plus, ils ont réussi à faire un truc vraiment sympa et moderne. Par ailleurs, la série est basée sur le roman éponyme, écrit par Sheridan Le Fanu (roman que j’aimerais beaucoup m’octroyer maintenant). Et je veux la même tasse que Lauraaaaaaa (Doctor Who power).

16/20.

Sinon j’ai terminé : Faking it (saison 2).

J’ai repris : Black-ish (saison 2), Modern Family (saison 7), Fresh off the boat (saison 2), Empire (saison 2), The Middle (Saison 7), Once upon a time (très déçue par le début de cette saison 5), Marvel’s Agents of SHIELD (saison 3), The Mindy Project (saison 4), The Big Bang Theory (saison 9), You’re the worst (saison 2), Brooklyn Nine-Nine (saison 3). 

Smouch sur ta fesse gauche !

Bon dimanche 😉