De beaux jours à venir – Megan Kruse.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour une chronique livresque (comme presque tous les jours). Si vous suivez un peu mes publications sur Instagram, vous savez qu’il y en a encore plein d’autres à venir haha, j’ai un rythme de lecture un peu trop soutenu en ce moment. Bref, un peu de sérieux. Je vais partager avec vous mon avis sur le premier roman d’une jeune autrice américaine, Megan Kruse. De beaux jours à venir a été publié aux éditions 10/18 en janvier dernier, au format poche.

Depuis des années, Amy subit la violence de Gary. Jusqu’au jour où elle reçoit le coup de trop et décide de s’enfuir avec ses deux enfants, Jackson, dix-huit ans, et Lydia, treize ans. Premier arrêt au Starlight, motel crasseux qui va leur servir de refuge. Tous les trois s’endorment sereins et soulagés, mais au petit matin Jackson a disparu. Croyant gagner l’amour d’un père qui le rejette, il est retourné chez eux et a trahi sa mère et sa sœur en révélant à Gary l’adresse du motel. Amy se rend alors à l’évidence : si elle veut assurer sa sécurité et celle de Lydia, elle va devoir abandonner son fils. Cette séparation brise le cœur de la petite fille, très attachée à ce frère doux et différent. Jackson, de son côté, doit désormais se débrouiller seul, tiraillé entre la recherche désespérée de l’amour paternel, sa culpabilité et sa difficulté à gérer son homosexualité naissante.

couv49200977

Continuer la lecture de De beaux jours à venir – Megan Kruse.

Publicités

Quand vient la vague – Manon Fargetton x Jean-Christophe Tixier.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui nous allons parler d’un roman que j’ai terminé la semaine dernière et qui me faisait de l’œil depuis belle lurette. Il a été co-écrit par deux auteurs que je n’avais jamais lu jusqu’à maintenant (mais qui sont tous les deux dans ma PAL) : Manon Fargetton et Jean-Christophe Tixier. Quand vient la vague est un roman jeunesse qui a été publié en janvier 2018 aux éditions Rageot !

Bouleversée, Nina quitte le domicile familial et jette ses clés dans une bouche d’égout… Quelques mois plus tard, son frère Clément se met à sa recherche. De Lacanau à Bordeaux puis Paris, il découvre la raison de sa fuite, ces « vagues » qui l’ont submergée, l’obligeant à tout quitter.

couv27696024

Continuer la lecture de Quand vient la vague – Manon Fargetton x Jean-Christophe Tixier.

Premières lignes #24

Coucou les paupiettes !

On se retrouve ce dimanche pour découvrir ensemble les premières lignes d’un roman qui a été publié en ce mois de janvier 2018 aux éditions L’Archipel et que je vais lire la semaine prochaine. Il s’agit du premier roman de Sam Gasson, un professeur de littérature anglais. Le chat qui a tout vu est un roman à suspense dont la couverture m’a tout de suite interpellé, tout comme le résumé. Et voici un petit avant-goût du roman…

Découvert sur le blog Ma Lecturothèque, ce rendez-vous m’a tout de suite plu. Le principe est simple comme bonjour : chaque dimanche, je choisis un livre dans ma bibliothèque et je partage avec vous les premières lignes du récit ! Ça vous donnera peut-être envie de découvrir ce livre à votre tour.. Qui sait ?

9782809823516-001-G-220x352

Sur le sol d’une cuisine éclairée par la lune, une femme gît, le crâne fracassé.
Elle est en partie vêtue d’un pyjama à pois – pas le genre de pyjama que vous choisiriez pour être au centre d’une enquête criminelle. Son cuir chevelu a la couleur des mûres écrasées. Son alliance a été ôtée de son annulaire gauche.
Du sang continue de s’écouler de sa blessure sur le lino usé.
Son corps ne sera découvert qu’au matin, lorsque son mari s’éveillera avec une épouvantable gueule de bois. Ils diront que c’est lui qui a fait ça, bien sûr, parce que son mauvais caractère est légendaire dans le quartier.
Leur fils, un garçon sensible, perdra bientôt son père. Pour l’instant, il serre son ours dans ses bras et rêve du poisson rouge qu’il attrapera ce week-end.
De la flaque de sang provenant du crâne défoncé de la femme, des empreintes de pattes, rouges, mènent jusqu’à une fenêtre ouverte.

Plutôt intrigant, n’est-ce pas ? J’ai hâte de m’y mettre !

La bisette !