Ce qui tourne en boucle dans mes écouteurs #33

Coucou les paupiettes !

Ça y est, nous sommes le 1er septembre, j’ai l’impression que les vacances d’été sont passées à une vitesse folle. On se retrouve, comme tous les premiers dimanches du mois, pour une petite playlist des morceaux qui tournent en boucle dans mes écouteurs. En espérant que ma sélection vous plaise, je vous souhaite un joli dimanche et une bonne reprise pour ceux qui reprennent le chemin du boulot/de l’école demain !

Roseaux – Kaät (ft Blick Bassy)

Continuer la lecture de Ce qui tourne en boucle dans mes écouteurs #33

Ce qui tourne en boucle dans mes écouteurs #22

Coucou les paupiettes !

Premier dimanche du mois = petit article musical ! Je ne suis pas encore dans un mood automnal, les températures ont mis un moment à diminuer et donc, en septembre, j’étais encore dans les sons de l’été (mais pas que). Enfin bref, trop de blabla ! Je vous propose de découvrir directement ce qui a tourné en boucle dans mes écouteurs en septembre…

My Indigo – Out of the darkness.

Continuer la lecture de Ce qui tourne en boucle dans mes écouteurs #22

Ce qui tourne en boucle dans mes écouteurs #21

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour un article musique et plus précisément pour une playlist. Nous sommes désormais en septembre et il est temps de partager avec vous les morceaux qui tournent en boucle dans mes écouteurs ces derniers jours. Cette playlist est assez hétéroclite, il y a un peu de tout mais surtout des coups de cœur ! Mention spéciale pour Novo Amor et Lui Hill dont je suis tombée complètement amoureuse en écoutant leur musique à la fois douce, poétique et puissante. Je ne suis jamais déçue par Aurora, sa dernière chanson est formidable. J’espère que vous aimerez ces musiques autant que moi. Belle découverte !

Black Honey – I Only Hurt the Ones I Love.

Continuer la lecture de Ce qui tourne en boucle dans mes écouteurs #21

Le protocole de la crème anglaise, tome 1 : Prudence – Gail Carriger.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une de mes dernières lectures. Il s’agit du premier tome de la nouvelle série de Gail Carriger, dont je vous ai beaucoup parlé l’année dernière. En effet, j’avais dévoré Le protectorat de l’ombrelle en lecture commune avec Serial Bookineuse, puis nous avons poursuivi avec Le pensionnat de Mlle Géraldine (dont il nous reste encore le tome 4 à lire). Cette semaine, nous avons décidé d’attaquer Le protocole de la crème anglaise. On y retrouve les personnages du Protectorat, ou du moins leurs enfants, une vingtaine d’années plus tard…

Au nom de la reine, de l’Angleterre et de la parfaite théière.
Quand Prudence Alessandra Maccon Akeldama – surnommée Rue dans l’intimité – hérite d’un dirigeable, elle fait ce que ferait n’importe quelle jeune femme dans des circonstances similaires, elle le baptise : La Coccinelle à la crème. Et elle s’envole pour l’Inde. Là-bas, elle tombe au beau milieu d’un complot mené par des dissidents locaux, du kidnapping d’une femme de brigadier et d’une famille de loups-garous écossais qu’elle ne connaît, hélas, que trop bien. Devant tous ces dangers, Rue devra s’en remettre à sa bonne éducation et, bien sûr, à ses aptitudes surnaturelles pour s’en sortir…

couv52860973

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé l’univers steampunk de Gail Carriger. J’avoue que j’avais été un peu déçue par Le pensionnat de Mlle Géraldine, je n’avais pas vraiment accroché aux personnages principaux et j’avais été gênée par le fait que le roman soit destinée aux adolescents, le genre ne convient pas vraiment à l’auteure. Ici, le roman est destiné aux adultes et, tout de suite, ça va beaucoup mieux ! On retrouve la plume dynamique et enjouée de Gail Carriger, son humour décalé so british et son goût pour les situations awkward et désopilantes mêlant étiquette et surnaturel. Je ne me suis jamais ennuyée pendant ma lecture ! L’auteure sait mener sa barque et enchaine les rebondissements avec fluidité, on adhère.

Continuer la lecture de Le protocole de la crème anglaise, tome 1 : Prudence – Gail Carriger.

Ça sent bon l’été !

Coucou les paupiettes !

Comment ça va ? Pas trop chaud ? En ce 21 juin, j’ai décidé de venir ambiancer votre premier jour d’été avec une playlist placée sous le signe du soleil (vu que c’est la fête de la musique, toussa toussa). Elle risque probablement de vous donner envie de secouer votre fessier (#twerkstyle), peu importe l’endroit où vous vous situez. A vos risques et périls ! N’oubliez pas de vous hydrater héhé.

Jai Wolf – Indian Summer.

Alle Farben ft Janieck – Little Hollywood.

Continuer la lecture de Ça sent bon l’été !

30 Day Movie Challenge – Jour 27 Votre film étranger préféré (hors US).

Hello les filets mignons !

69b2fb583d6771b876d2736b9cd23197

Aujourd’hui je vous écris un petit article rapide sur mon film étranger préféré (hors US, sinon apparemment c’est trop facile). Spontanément, trois films me sont venus à l’esprit : Good bye Lenin !, What we do in the shadows et The Lunch Box. J’avais pas trop envie de parler de Good bye Lenin vu que c’est un film qu’on a presque du regarder 15000 fois au collège et au lycée. What we do in the shadows (ce film géniaaaaaaaaaaaal), je vous en ai déjà parlé dans un point culture (le dernier publié peut-être ? Je ne sais plus. Le prochain est pour dimanche en tout cas – normalement). Donc ça nous laisse The Lunch Box, un très joli film indien.

Ila, une jeune femme indienne délaissée par son mari, décide de se surpasser pour lui préparer un savoureux déjeuner dans l’espoir de le reconquérir. Malheureusement, le service de livraison des repas se trompe de destinataire et la lunch box atterrit sur le bureau de Saajan, un homme solitaire, proche de la retraite. Du coup Ila ne reçoit pas les compliments tant espérés et se demande qui a reçu le repas. Elle glisse alors un petit mot dans la lunch box le lendemain, afin de percer le mystère…

tumblr_nvpcophcwj1uxecwgo9_540

Au menu : Food porn !

Ce film fait du bien au moral, il est très beau, touchant. Les personnages sont humains, ils sont magnifiques, ils sont émouvants. Le cadre est splendide. J’ai un petit faible pour les films ayant lieu en Inde, j’adore l’ambiance qui s’en dégage, les couleurs, les bruits. Et imaginer les odeurs. Bref, je prends mon pied haha ! Je vous recommande chaudement ce film si vous ne l’avez pas vu, en espérant qu’il vous plaise autant qu’à moi !

Et vous, quel est votre film étranger (hors US) préféré ? 

A demain !

d2af9dc805996dfd986c2d5023ae328b

Des bisous.