Ils vécurent heureux, eurent beaucoup d’enfants et puis… – Michael Cunningham.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vais vous parler de l’une de mes dernières lectures. Il s’agit d’un court recueil de nouvelles, publié aux éditions 10/18 le 09 novembre 2017. Ils vécurent heureux, eurent beaucoup d’enfants et puis… a été écrit par Michael Cunningham, un auteur qui m’intrigue depuis un petit moment mais que je n’avais pas encore lu. J’ai tout de suite été attirée par sa très belle couverture et par son résumé plus qu’intrigant.

Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier les éditions 10/18 pour l’envoi de ce roman.

Il était une fois une jolie princesse et un prince. Elle est en danger, il vole à son secours, ils se marient. Et puis les années passent, la princesse regarde son beau château, ses beaux enfants, et la mélancolie la prend à la gorge. Un recueil de nouvelles, reprenant avec dérision et cynisme les contes les plus classiques.

couv63645381

Je ne lis pas très souvent des recueils de nouvelles, je ne sais pas trop pourquoi parce que c’est plutôt plaisant comme format (la plupart du temps). Ça peut aussi être une source de frustration, notamment quand les histoires sont trop courtes (déjà qu’avec les romans c’est compliqué). Concernant ce recueil, écrit par Cunningham, j’avoue que j’ai un peu de mal à me positionner.

Continuer la lecture de Ils vécurent heureux, eurent beaucoup d’enfants et puis… – Michael Cunningham.

Publicités

Dans la bibliothèque des petits #4 – Les albums sans texte.

Coucou les paupiettes !

Me revoilà avec une nouvelle sélection d’albums pour les petites paupiettes qui peuplent vos vies, enfants/frères/sœurs/neveux/nièces/élèves, peu importe ! Tout le monde y trouvera son compte. J’ai choisi un thème assez particulier pour aujourd’hui puisque je vais vous présenter uniquement des albums sans texte. Ce sont, à mes yeux, des petits livres d’une richesse inouïe, qui apportent beaucoup aux enfants (petits et grands).

Personnellement, j’ai exploité la plupart des ouvrages que je vais vous conseiller en BCD avec des enfants de 3 à 8 ans, à chaque fois de manière différente. L’album sans texte, chez l’enfant de maternelle, permet de développer le langage oral, de travailler sur la description des différents éléments qu’il a sous les yeux, de découvrir de nouveaux mots. Chez les plus grands, ils m’ont permis de travailler sur l’écriture, la construction d’un récit et sur le lien entre le texte et les illustrations dans un album. Dans les deux cas, l’album sans texte fut surtout un moyen, un outil mis à leur disposition pour développer leur imagination. Testés sur plusieurs classes, j’ai entendu (et lu) de nombreuses versions différentes d’une « même » histoire. Chacun perçoit les choses différemment ! C’est un exercice particulièrement intéressant.

Autre avantage de l’album sans texte : l’accent est mis sur les illustrations, qui sont généralement splendides. J’ai découvert des illustrateurs qui m’ont envoyé du rêve ! Selon les albums, les images sont plus ou moins complexes, chargées de détails et de petits clins d’œil adressés aux lecteurs les plus attentifs.

# Chapillon.

couv29832189

Chapillon, c’est tout simplement l’histoire d’un petit chat.. qui poursuit un papillon. Les dessins sont simples, en noir et blanc avec une touche de couleur (le rouge orangé du papillon). Vu la simplicité de l’histoire, il s’agit d’un album destiné aux plus petits (même si les enfants de 6/7 ans ont l’air de bien l’apprécier aussi). C’est un petit livre sympathique, mignon et plutôt rigolo !
Dans la même collection et du même auteur, vous pouvez retrouver une dizaine de petits ouvrages du même type, proposant des rencontres/des petites aventures vécues par deux animaux (ou enfants).

PicMonkey Collage-37

Continuer la lecture de Dans la bibliothèque des petits #4 – Les albums sans texte.