Innocence – Eva Ionesco.

Coucou les paupiettes !

Ça fait un petit moment que je n’ai pas partagé de chronique livresque avec vous, il était temps de remédier à ce problème. Je vais aujourd’hui vous parler de l’une de mes dernières lectures, pas des plus joyeuses mais néanmoins intéressante. Il s’agit d’un récit autobiographique écrit par Eva Ionesco, actrice et réalisatrice française, publié aux éditions Grasset le 23 août 2017. Innocence revient sur l’enfance mouvementée de l’actrice et sur sa relation avec une mère manipulatrice…

Elle s’appelle Eva, elle est adorable avec ses boucles blondes et ses bras potelés. Une enfant des années 70. Ses parents se séparent très vite. Dès lors, sa mère l’enferme dans un quotidien pervers et éloigne le père par tous les moyens en le traitant de « nazi ». Photographe, elle prend Eva comme modèle érotique dès l’âge de quatre ans, l’oblige à des postures toujours plus suggestives, vend son image à la presse magazine.
Emportée dans un monde de fêtes, de déguisements et d’expériences limite, entre féerie et cauchemar, la petite fille ne cesse d’espérer et de réclamer l’absent qui seul pourrait la sauver de son calvaire. Mais sa mère, elle-même fruit d’un inceste, maintient l’enfant-objet sous emprise et attendra deux ans avant de lui annoncer la disparition de son père. Enfin, à l’adolescence, le scandale explose.
Comment survivre parmi les mensonges, aux prises avec une telle mère, dans une société qui tolère le pire ? Une seule voie, pour Eva devenue adulte mais restée une petite fille en manque d’amour : mener l’enquête sur son père, tenter de reconstruire ce qui a été détruit. Une expérience vertigineuse.

couv48898392

Innocence faisait partie des livres de cette rentrée littéraire 2017 qui me tentaient le plus. Son résumé a tout de suite attisé ma curiosité et j’ai donc sollicité le roman sans hésiter une seule seconde. Je tiens à remercier les éditions Grasset et Netgalley pour l’envoi de ce roman.

Continuer la lecture de Innocence – Eva Ionesco.

Publicités

Le jour d’avant – Sorj Chalandon.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, je vous propose une nouvelle chronique livresque. Dans le cadre de la rentrée littéraire, j’ai eu le plaisir de découvrir en avant-première un roman qui a été publié par les Éditions Grasset hier (16 août 2017) : Le jour d’avant, écrit par Sorj Chalandon. Je connaissais déjà un peu le travail de l’auteur puisque j’ai lu il y a quelques années Le quatrième mur, Prix Goncourt des Lycéens en 2013.

Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier Netgalley et les éditions Grasset pour l’envoi de ce livre !

 » Venge-nous de la mine  » , avait écrit mon père. Ses derniers mots. Et je le lui ai promis, poings levés au ciel après sa disparition brutale. J’allais venger mon frère, mort en ouvrier. Venger mon père, parti en paysan. Venger ma mère, esseulée à jamais. J’allais punir les Houillères, et tous ces salauds qui n’avaient jamais payé pour leurs crimes.

couv17303665

Lorsque j’ai vu surgir le nom de Chalandon dans la sélection « Rentrée Littéraire » sur Netgalley, je n’ai eu absolument aucune hésitation. Pour être parfaitement honnête, je n’ai même pas lu le résumé avant de le solliciter.  J’étais tombée complètement sous le charme de la plume de l’auteur il y a quelques années, lorsque j’ai lu Le quatrième mur, et j’étais quasiment sûre de tomber sur un excellent roman. Je ne me suis pas trompée. Le jour d’avant a répondu à toutes mes attentes, et bien plus encore.

Continuer la lecture de Le jour d’avant – Sorj Chalandon.