C’est lundi, que lisez-vous ? #138

Coucou les paupiettes !

Ça y est, déjà lundi. Je suis plutôt contente, j’ai réussi à pas mal bosser ces derniers jours ET à lire ! Incroyable mais vrai. Je repars en vadrouille pour quelques jours dès demain, donc je ne pense pas que je vais être aussi efficace cette semaine. Mais je crois que j’ai réussi à trouver mon rythme de croisière. Il n’y a que mes visionnages série qui en pâtissent, mais on verra ça plus tard. J’ai quand même regardé toute la saison 3 de 13 reasons why cette semaine, que j’ai trouvé plutôt prenante malgré quelques petites choses qui m’ont dérangé. On se penche un peu sur ce que j’ai lu ?

Concernant ce rendez-vous hebdomadaire, il est aujourd’hui géré par Camille – I believe in Pixie Dust, chez qui vous pouvez retrouver le récapitulatif de tous les participants et les liens vers leurs articles.

Le principe est simple, il suffit de répondre à trois petites questions chaque lundi :

  • Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je lis actuellement ?
  • Que vais-je lire ensuite ?

# Qu’est-ce que j’ai lu la semaine passée ?

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #138

Les femmes sont occupées – Samira El Ayachi.

Coucou les paupiettes !

La chronique du jour est consacrée au nouveau roman de Samira El Ayachi, romancière et autrice pour le spectacle vivant. Les femmes sont occupées a été publié le 5 septembre dernier aux éditions de l’aube. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Elle doit monter une pièce de théâtre. Finir sa thèse. Lancer une machine. Régler des comptes ancestraux avec les pères et les patrons. Faire la révolution – tout en changeant la couche de Petit Chose. Au passage, casser la figure à Maman Ourse et tordre le cou à la famille idéale. Réussir les gâteaux d’anniversaire. Retrouver la Dame de secours. Croire à nouveau en l’Autre.
Comme toutes les femmes, la narratrice de ce roman est très occupée. Découvrant sur le tas sa nouvelle condition de «maman solo», elle jongle avec sa solitude sociale, sa solitude existentielle, et s’interroge sur les liens invisibles entre batailles intimes et batailles collectives.

Résolument féministe et humaniste, ce roman à la langue inventive et teintée d’humour tendre dresse le portrait poignant d’une femme qui ressemble à tant d’autres, qu’elles soient mères ou ne le soient pas, célibataires ou non.

couv29580226

Continuer la lecture de Les femmes sont occupées – Samira El Ayachi.