Point Films #Janvier2020

Coucou les paupiettes !

Mieux vaut tard que jamais comme on dit, il est temps de vous parler rapidement des films que j’ai vu en janvier ! Je m’étais fixé pour objectif de regarder plus de films en 2020, pour l’instant je crois que je tiens le bon bout (même si le rythme a déjà baissé en février mais c’est à cause du boulot). Alors, qu’est-ce que j’ai regardé en janvier ?

# Marriage Story, Noah Baumbach.

Parfois la fin n’est que le début de l’histoire

Un metteur en scène et sa femme, comédienne, se débattent dans un divorce exténuant qui les pousse à des extrêmes…

Continuer la lecture de Point Films #Janvier2020

The Red Rat in Hollywood, tome 1 – Osamu Yamamoto.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vais vous parler de The Red Rat in Hollywood, un des derniers seinen publié par les éditions Vega. Le manga a été publié le 11 avril 2019 et le second tome sort ce mois-ci. Il s’agit d’un manga politique écrit par Yamamoto Osamu, artiste japonais connu en France pour L’orchestre des doigts, consacré au monde des sourds muets au début du XXème siècle au Japon. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Après la Seconde Guerre mondiale, alors que la guerre froide s’intensifie, une purge anti-communistes éclate aux États-Unis. Le gouvernement américain dénonce tour à tour des personnalités hollywoodiennes parmi les plus célèbres.
Ce manga vous dévoile comment, à Hollywood, le milieu du cinéma a combattu l’impitoyable oppression du pouvoir.

couv45605888

Continuer la lecture de The Red Rat in Hollywood, tome 1 – Osamu Yamamoto.

Point Culture – L’année 2018 en long, en large et en travers.

Coucou les paupiettes !

Nous sommes presque en 2019 et il est temps de dresser le bilan de cette dernière année ! Vous pouvez retrouver les bilans des années précédentes par ici : 2017, 2016, 2015.

Je me suis beaucoup investie sur le blog en 2018 et vous êtes toujours plus nombreux à suivre mes publications, ça me fait vraiment chaud au cœur. Je tiens à remercier les fidèles de la première heure, ceux avec qui j’ai tissé des liens qui vont au-delà de la blogosphère (ils se reconnaîtront), mais aussi les petits nouveaux, ceux qui sont arrivés ces derniers mois et qui me donnent envie de continuer à partager mes coups de cœur (mais pas que). Je vous fais de gros bisous sur les deux joues. Il me faut également remercier mes partenaires, qui me font confiance et qui m’envoient des livres tout au long de l’année. Ma PAL en pâtit fortement mais je vous suis réellement reconnaissante pour toutes ces belles découvertes !

On attaque ?

Top 5 musical.

#1 – Woman – Cat Power.

Continuer la lecture de Point Culture – L’année 2018 en long, en large et en travers.

The Hate U Give – Angie Thomas.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, nous allons parler d’un roman que j’ai lu en lecture commune en août avec Popcorn & Gibberish et Le petit monde d’Isa. Ce roman a fait beaucoup parler de lui dès sa publication car il aborde des thématiques fortes. The Hate U Give a été écrit par Angie Thomas et publié aux éditions Nathan en avril 2018. Une adaptation cinématographique a déjà été réalisée et sera en salles d’ici quelques temps (sortie en octobre aux États-Unis).

Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police.
Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes.
Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.

couv58584033

Continuer la lecture de The Hate U Give – Angie Thomas.

Love, Simon – Becky Albertalli.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique livresque. Ça faisait un petit moment que Love, Simon (également connu sous le nom de Moi, Simon, 16 ans, homo-sapiens) me faisait de l’œil. Écrit par Becky Albertalli, il a été publié en 2015 puis réédité le 30 mai 2018 aux éditions Hachette, à l’occasion de la sortie de l’adaptation cinématographique. Quand j’ai reçu un mail de Netgalley annonçant qu’il était disponible en libre accès pour les 50 premiers arrivés, je me suis ruée sur le site sans aucune hésitation. J’ai commencé (et terminé) le roman le soir même, vous voulez savoir ce que j’en ai pensé ?

Avant toute chose, je tiens à remercier Netgalley et la maison d’édition pour l’envoi de ce roman. 

Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement :
1/ Ils fréquentent le même lycée.
2/ Blue est irrésistible.
3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.)
Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Marin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr…

couv404166981

Continuer la lecture de Love, Simon – Becky Albertalli.

Les Mauvais Gones : les Gansters mis à l’honneur à Confluence.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose un nouvel article consacré à l’actualité culturelle et artistique lyonnaise. Aujourd’hui, on ne va pas parler musée, on ne va pas parler théâtre, on va parler cinéma. Le festival Les Mauvais Gones prendra place à l’UGC Ciné Cité Confluence les 21, 22 et 23 mars prochains. Qui, que, quoi, comment ? Pas de panique, je vais vous expliquer tout ça !

LMG

Continuer la lecture de Les Mauvais Gones : les Gansters mis à l’honneur à Confluence.

Point Culture #25 – Livres, films, séries.

Coucou les paupiettes !

Ça fait foooooort longtemps que vous n’avez pas eu un vrai Point Culture (depuis 2016 si je ne m’abuse) et je tiens à m’excuser pour cela, je sais que c’était un rendez-vous qui vous plaisait bien. Sachant que le blog a connu une belle évolution en 2017, il y a sûrement quelques nouveaux qui ne savent pas ce qu’est le Point Culture chez ibidouu.  C’est assez simple, c’est ici que je vous présente tous les quinze jours (environ) les livres que je n’ai pas envie/le temps de chroniquer avec moult détails, je vous parle aussi des BDs que je lis, des films que je regarde et des séries que j’ai commencé ou terminé. J’ai décidé de changer quelques petites choses car je trouvais les articles beaucoup trop long et je vais maintenant essayer de vous faire des mini-chroniques simples, courtes et efficaces. J’ai pris un peu de retard, je devais normalement publier cet article la semaine dernière.. il sera donc un petit peu long quand même. DÉSOLÉE.

200w

Continuer la lecture de Point Culture #25 – Livres, films, séries.