Petite wishlist automnale.

Coucou les paupiettes !

Dans le dernier article consacré à L’envers du décor, je vous avais promis une wishlist automnale. Puisque je tiens toujours mes promesses, je viens aujourd’hui vous présenter mes envies de saison ! L’automne est probablement le moment de l’année où j’ai le plus envie de faire des folies, notamment en matière de vêtements, puisque c’est le retour des bottines, des écharpes, des gros pulls et de mes couleurs préférées (que l’on retrouve plutôt facilement niveau make-up). Bref, je vous ai découpé cette wishlist selon quatre thèmes : beauté, livres, vêtements et ce qu’on pourrait qualifier de petites choses mignonnes qui peuvent servir de décoration mais qu’on achète surtout parce qu’elles sont mignonnes.

# La wishlist beauté. 

capture-decran-2016-10-05-a-17-46-04

# Wishlist livresque.

capture-decran-2016-10-05-a-20-00-16

# Wishlist modesque. 

capture-decran-2016-10-08-a-14-58-40

# Mignonneries. 

capture-decran-2016-10-08-a-15-04-23

Et voilà pour mes quelques envies automnales. Mon anniversaire approchant gentiment mais sûrement, n’hésitez pas à me contacter en privé pour que je vous transmette mon adresse ! Vous savez ce qui me ferait plaisir maintenant haha !

Et vous, quelles sont vos envies cette saison ?

Des bisous !

Bon dimanche 😉

Publicités

Petite leçon d’histoire : Mr Selfridge.

Coucou les paupiettes !

Ça fait un moment que je n’ai pas donné de petite leçon d’histoire ! Il était temps. Il y a quelques mois, j’ai dévoré la série Mr Selfridge (dont on entend pas assez parler, qu’on se le dise), où chaque épisode est une invitation à aller vérifier si oui ou non ces événements sont bien arrivés.

mr-selfridge-ep-2

Mr Selfridge est une série britannique (on ne change pas une équipe qui gagne), produite par ITV et diffusée depuis 2013 il me semble. Les trois premières saisons sont plutôt  passionnantes et la série a été renouvelée pour une dernière saison en mars dernier, saison que j’ai binge watché à la fin de la rédaction de mon mémoire. Continuer la lecture de Petite leçon d’histoire : Mr Selfridge.

Lush, pourquoi j’ai changé d’avis.

Hello les filets mignons !

J’ai décidé aujourd’hui de vous parler de Lush. Il y a quelques années, quand j’ai découvert pour la première fois ce magasin et ce concept fantastique (en apparence), je m’endormais en pleurant parce que je n’avais pas de boutique dans ma ville.

Bref, me voici depuis un peu plus d’un an sur Rennes, où il y a une petite boutique en haut de la rue Le Bastard. J’ai eu l’occasion d’y effectuer quelques périples. Et je vous avoue que je ne participe pas (ou plus en tout cas) à tout cet engouement autour de Lush. J’ai été déçue. Et ce pour plusieurs raisons.

En général, quand on se tourne vers Lush, c’est que l’on cherche d’une part à se tourner vers une routine beauté un peu plus éco-responsable, plus naturelle et qui lutte contre les tests sur les animaux. Sur ces points là je n’ai rien à redire, je soutiens leur démarche à 100%. Leur politique d’emballage, tant en ce qui concerne les produits en eux-mêmes que les emballages cadeaux, est plutôt chouette et j’espère qu’elle s’imposera de plus en plus dans nos rayons.

lavielush - copie

Ce qui me gêne le plus je crois, c’est ce côté « green-washing ». Attention, Lush n’est pas bio. Déjà ça c’est important de le signaler parce que j’ai l’impression que beaucoup continuent de croire que ça l’est. Tout ce qui est naturel et fait main n’est pas bio. Mais l’amalgame est facile et je ne pense pas que Lush cherche à se défaire de cette image. Lush n’est pas bio MAIS ils utilisent certains produits bio (il suffit de regarder les composants).

Ce GIF est particulièrement approprié quand on parle de GreenWashing (LOL).

Lors d’une conversation avec une vendeuse en boutique (elles sont toutes super adorables, Lush sait vraiment bien les choisir), elle m’a dit que, contrairement à Yves Rocher ou The Body Shop, eux n’utilisaient que des produits naturels. Sur le moment je n’ai pas relevé mais ça m’a trotté dans la tête pendant un moment. Suite à une réaction de malade à la barre de massage « Shimmy shimmy » (dos complètement brûlé à cause des paillettes présentes dans la barre, biafine pendant une semaine, impossible de dormir tellement ça me faisait mal), j’ai commencé à faire mes petites recherches. Et là, bim. Non, absolument pas, ils n’utilisent pas que des produits naturels. Ils ne s’en cachent pas puisque tout est expliqué en « détails » sur leur site internet (il y a même un code couleur pour différencier les produits naturels et les produits chimiques), mais en boutique ils n’en parlent pas, ou en tout cas pas tant que le sujet n’est pas soulevé par le client.

Ainsi, dans un certain nombre de produits, nous pouvons trouver des ingrédients synthétiques, des parabens, des substances dérivées du pétrole, des tensioactifs irritants, des parfums, des colorants (qui selon mes recherches seraient cancérigènes pour certains)… C’est donc pas très glorieux. De mon côté, après avoir fait ces découvertes, ça m’a bien calmé et je me tourne vers le bio. Du vrai bio.

Il y a ensuite le problème des prix exorbitants. Lush mentionne dans leur « Nous croyons » (que je vous ai mis un peu plus haut) qu’ils croient au rapport qualité/prix mais avec une petite marge quand même, faut pas déconner. Alors, je ne sais pas sur quoi ils basent leur « profit », mais moi je trouve leurs prix très très excessifs. Beaucoup des produits qui me tentaient n’ont jamais fini dans mon panier à cause de ça. Du coup, vous vous dites que mon article est bidon parce que je n’ai pas testé leurs produits.

Je n’ai pas investi dans les produits qui me tentaient le plus, certes, mais j’ai testé un certain nombre de choses quand même. Majoritairement des bombes de bain, je ne le nie pas, mais ça compte quand même parce que certaines sont chères payées pour un résultat final peu transcendant. J’ai testé une bonne dizaine de bombes de bain et quelques pains moussants. Si certains ont répondu à toutes leurs promesses au niveau odeur et/ou mousse, certains ne m’ont fait absolument ni chaud ni froid. Payer une bombe à presque 5 euros pour un bain sans couleurs, sans odeur et sans bienfaits.. Euuh, merci mais bon, j’ai l’impression de m’être fait un peu avoir. Globalement, j’ai tout de même été satisfaite par la plupart des bombes de bain (que l’on peut faire maison si on est un peu débrouillard de ces dix doigts, Pinterest est ton ami !).

Moi dans mon bain quand je tombe sur une bombe défaillante et que je veux quand même que mon bain soit spécial.

J’ai aussi testé le produit anti-boutons « Spotlight » (9e95).. Qui n’a absolument aucun effet sur moi à part assécher ma peau et faire grossir le bouton. Alors, apparemment c’est juste moi parce que dans les commentaires sur le site, il n’y a que des louanges sur ce produit soi-disant « miracle ». Moi rien. Tant pis pour moi haha. Et tant pis pour les quelques testeuses du site Beauté-test, qui rejoignent plutôt mon avis que celui des Lush-addicts. J’ai aussi testé le gommage pour les lèvres « Fée des lèvres », qui apparemment contient un produit toxique qui a été interdit dans certains pays. Super rassurant.

J’ai tenté le savon de rasage, leur petit pied bleu pour enlever les peaux mortes sur les pieds, l’éthifrice, le shampoing solide « Jason and the argan oil »… Et honnêtement rien ne m’a pleinement convaincu. Le shampoing a tué mes boucles, mes cheveux sont beaucoup plus secs et regraissent plus vite (wtf ?) alors que c’est ce que la vendeuse m’a conseillé pour les effets inverses. J’avais aussi obtenu un échantillon d’un produit qui devait redessiner mes boucles (environ 40 euros le produit, il me semble que c’est le « R and B »).. J’en ai appliqué deux ou trois fois sur mes cheveux et à chaque fois j’avais un effet carton peu agréable..

Donc voilà, plusieurs petites choses qui me gênent, qui font que j’entre un peu à reculons dans une boutique Lush maintenant. Après, je tiens à préciser que je n’ai pas testé une multitude de produits, peut-être que les produits sélectionnés ne me convenaient pas. Et que je n’ai pas encore trouvé leurs produits 100% naturels dont on nous parle tellement. Où sont-ils ? Telle est la question. Parce que j’ai l’impression que dans chaque produit il y a des composants chimiques, parfois dangereux.. Bien entendu il faut nuancer, ils ont une bonne démarche par rapport à la plupart des produits que l’on trouve en grande surface. Mais il y a quand même quelques zones d’ombres qui me dérangent personnellement.

 Et vous ? Quel est votre avis concernant Lush ? 

Je vous renvoie également au blog des Juliettes, qui ont écrit un article similaire sur Yves Rocher et le Green Washing.

Et si vous vous posez encore des questions :

Le GreenWashing et les cosmétiques

La vérité sur les cosmétiques

Le GreenWashing

J’espère que cet article vous aura plu, je vous fais plein de bisous !

A bientôt 🙂