La recette du dimanche #3 – Pâtes crémeuses poulet, bacon et épinards.

Coucou les biscottes !

Ça fait un petit moment que je n’ai pas partagé de recettes avec vous. J’ai eu l’occasion d’en tester une nouvelle à deux reprises le mois dernier et puisqu’elle a remporté un franc succès à chaque fois, je la partage avec vous. Trop de générosité, n’est-ce pas ?

f9e7a14c9d9b1a1c063e44018ef28e3b

Aujourd’hui, on va parler pâtes. C’est marrant parce que c’est la première recette de pâtes que je partage avec vous alors que c’est genre 90% de mon alimentation. Bref. Vous en aurez d’autres en 2016 haha.

Aujourd’hui, on va parler pâtes crémeuses au poulet, au bacon et aux épinards. Avec plein d’autres ingrédients délicieux dedans. Mais d’abord, PHOTO (je ne suis pas devenue photographe culinaire pendant les vacances, désolée).

WP_20151227_007

Vous pouvez même apercevoir mon gros chat qui boude en bas à droite. Cadeau.

Ingrédients : (pour 4 personnes)

# Huile d’olive.

# 1 oignon.

# 5 gousses d’ail.

# Des épinards frais (un petit sachet de 100 grammes peut faire l’affaire, mais vous pouvez aussi en mettre plus !).

# 6 tranches de bacon.

# Des Penne (quantité selon votre convenance, environ 75/100 grammes par personne je dirais).

# 500 grammes de poulet (privilégier des aiguillettes).

# 5 tomates de taille moyenne.

# 1 poivron rouge.

# Crème fraiche épaisse.

# Paprika, sel et poivre.

# Mélange italien (Ducros en fait un très bon) ou mélange thym, origan et basilic.

# Du parmesan.

WP_20151227_009

Recette :

Commencez par faire cuire les tranches de bacon. Une fois bien dorées (croustillantes disons), laissez les à dégorger sur un morceau d’essuie-tout. Ce sera moins gras.

Faites revenir les gousses d’ail et l’oignon, hachés en petits morceaux, dans de l’huile d’olive. Ajoutez le poulet coupé en morceaux. Assaisonnez avec du paprika et du mélange italien. Une fois le poulet à peu près presque cuit, ajoutez les tomates et le poivron coupés en dés, ainsi que les épinards.

Faites revenir le tout, mélangez bien, laissez les tomates diminuer un peu. Ajoutez le bacon, lui aussi découpé en morceaux/petites lamelles. Vous pouvez rajouter du paprika et du mélange italien si vous sentez que ce n’est pas assez épicé, ainsi qu’un peu de sel (pas forcément nécessaire avec le bacon) et de poivre. Quand vous jugez que la sauce a suffisamment diminué (en général au bout d’une dizaine de minutes), rajoutez les penne puis la crème fraiche au fur et à mesure, jusqu’à obtenir la texture crémeuse qui vous convient le mieux. Pour quatre personnes, il faut facilement plus de la moitié d’un grand pot (30 Cl je dirais, à la louche – mais chacun fait comme il veut). Remuez bien, rajoutez des épices ou de la crème selon vos envies. Rajoutez du parmesan par-dessus pour faire joli (et délicieux) et dégustez.

WP_20151227_003

Moi, j’aime le parmesan.

Bon appétit !

c6aa71bb307660a4dcf80ea6488dcdc1

Des bisous.

La recette du dimanche #2 – Les aubergines farcies.

Bonjour petits gloutons !

Ce dimanche, pas de point culture. J’ai décidé d’alterner : un dimanche sur deux ce sera une recette ou un point culture. C’est plus facile pour moi, et les points culture seront un peu plus complets comme ça.

Après le Quinoa magique, je vous propose cette fois ci ma recette pour des aubergines farcies miam mioum et pas trop chères.

Ingrédients

Ingrédients : (pour 2 personnes)

# Une grosse aubergine.

# 75 grammes de chair à saucisses.

# 75 grammes de viande hachée.

# Une tomate (voire une tomate et demie).

# Un oignon (ou deux petits oignons sauciers).

# Une échalote.

# Des herbes de provence, du sel, du poivre, de l’ail. De l’huile d’olive.

# Du fromage râpé et/ou de la mozzarella.

Eeet voici la recette :

Commence par creuser ton aubergine (coupée en deux l’aubergine) avec une cuillère (enfin si tu veux creuser avec autre chose, fais toi plaisir, mais la cuillère reste le choix le plus judicieux. Une grosse cuillère. Une cuillère de bonhomme). Tu vas te retrouver avec plein de petits « copeaux » d’aubergines plus ou moins sexy. Moi j’ai choisi de les couper en petits cubes parce que je n’ai pas de hachoir. Mais si tu en as un, ça peut être cool de les hacher ces petits copeaux.

Farce

Cette photo ne dégouline pas du tout de sexytude. Merci petit téléphone. Tu nuis à toutes mes chances de percer un jour dans le Food Porn.

BREF. Tu vas faire revenir tes copeaux dans de l’huile d’olive avec l’échalote, les oignons et la tomate coupée en petits morceaux. Tu vas aussi ajouter à cette mixture la chair à saucisse et la viande hachée, ainsi que le sel, le poivre, l’ail et les herbes de Provence (à ta convenance). Une fois que tout ce petit monde se sera bien doré la pilule, tu vas pouvoir remplir tes moitiés d’aubergines creusées avec. Et les recouvrir avec des tranches de mozzarella et/ou un peu de fromage râpé (pour deux fois plus de kiff). Tu peux ajouter un filet d’huile d’olive et une éclaboussure d’épices si tel est ton désir.

Aubergine farcie

Tout ce beau monde, tu le mets ensuite dans un petit plat et tu l’enfournes dans ton four, préchauffé à 180°C. J’ai personnellement laissé cuire mes aubergines 15 minutes d’abord, pour commencer. Le fromage avait bien fondu mais je n’étais pas pleinement satisfaite de la texture de l’aubergine en elle-même. Donc j’ai recouvert le plat avec une feuille d’aluminium et je l’ai remis pour une nouvelle quinzaine de minutes.

Aubergine

Selon ma maman, pour que l’aubergine soit bien fondante, tu peux carrément laisser le plat au four pendant 40-45 minutes. A toi de voir, de tester. Les miennes oscillaient entre le tendre et le croquant. C’était bien cool.

Miam

Franchement. Cotisez-vous pour m’acheter un appareil photo, non ? 

Voilà voilà. Encore une recette pas trop trop difficile je pense (j’espère), et pas trop chère ! Accompagnée d’un peu de riz, l’aubergine farcie c’est délicieux !

Bon appétit !

La recette du dimanche #1 – One Pot Quinoa à la mexicaine

En ce dimanche (pas) ensoleillé, j’ai décidé de me livrer à quelques expériences culinaires d’après une recette dégotée sur Pinterest : le One Pot Quinoa, autrement nommé le « Quinoa magique » selon mon copain.

Cette nouvelle mode du One Pot est assez intéressante, mais il faut apparemment savoir en maitriser les bases parce que ma dernière tentative était un échec cuisant (des champignons, des courgettes, des pâtes BEAUCOUP trop cuites). Si quelqu’un a la technique pour éviter d’avoir des pâtes grave collantes, ce serait un plaisir d’écouter (ou de lire en l’occurrence) vos conseils.

Pour mon deuxième essai, je me suis dit que j’allais tenter le quinoa. Why not après tout ? J’ai trouvé ma petite recette, je l’ai adapté et c’était parti pour 30 minutes de folie.

Ingrédients : (pour 2 à 4 personnes – plutôt quatre quand même)

# Du quinoa (la base), la quantité qui vous convient.

# La moitié d’un poivron rouge et la moitié d’un poivron vert.

# 2 gousses d’ail.

# Haricots rouges (une conserve de 400g à peu près).

# Maïs (une petite conserve de 150g).

# Dés de tomates (conserve de 400g).

# Cumin, poudre de chili, bouillon cube de légumes et coriandre.

# Jus de citron.

# 1 avocat.

# sel et poivre.

WP_20150814_005

Les photos que j’ai « tenté » de prendre sont extrêmement mauvaises, comme vous pourrez le constater.

Bref, voici la recette :

Faire revenir l’ail dans de l’huile d’olive avec les poivrons coupés en petits dés (j’aime bien les petits dés) pendant une minute à peu près. Quand ça frémit bien, ajoutez le quinoa. Ajoutez deux volumes d’eau pour un volume de quinoa. Puis ajoutez les haricots rouges, le maïs, les dés de tomates, la poudre de chili, le bouillon cube, le cumin, le sel et le poivre (à votre convenance, selon si vous aimez manger épicé ou pas, salé ou pas, bref, vous m’avez comprise). Laissez ensuite, à feu moyen, le quinoa absorber l’eau : ça prend environ 15-20 minutes.

WP_20150814_010

(Ces photos ne donnent vraiment pas envie. Du tout. Mais c’est délicieux !)

Une fois que le quinoa a bien absorbé l’eau, vous pouvez ajouter un peu de jus de citron, l’avocat coupé en petits dés et le coriandre (la coriandre ?). C’est tout simple 🙂

Servez, c’est prêt !

Normalement ça ressemble à ça. En joli.