Lectio Letalis – Laurent Philipparie.

Coucou les paupiettes !

J’espère que vous passez un bon dimanche ! Le mien est placé sous le signe de la lecture, pour changer. Je vous propose de découvrir mon avis sur Lectio Letalis, un thriller écrit par Laurent Philipparie et publié aux éditions Belfond en janvier 2019. Avant toute chose, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Paris. Un assistant d’édition tout juste embauché se tranche les veines à la lecture du premier manuscrit qui lui est confié. C’est la troisième fois, en quelques semaines, que le même scénario-suicide se produit dans cette maison d’édition.

Bordeaux. Le lieutenant Gabriel Barrias, ancien indic devenu flic, enquête sur l’assassinat atypique d’un psychiatre massacré par un rapace, dans son cabinet, en pleine consultation.

Deux affaires éloignées en tout point, et pourtant. Un nom apparaît des deux côtés. Celui d’Anna Jeanson, qui fut, dix ans plus tôt, l’unique survivante d’un suicide collectif survenu dans une secte dressant des animaux à tuer.

couv73420238

Continuer la lecture de Lectio Letalis – Laurent Philipparie.

Publicités

Au feu, les pompiers – M. J. Arlidge.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose de découvrir aujourd’hui un roman policier écrit par M. J. Arlidge, auteur britannique que j’ai rencontré lors du salon Quais du Polar le week-end dernier. Un monsieur (oui, oui, apparemment beaucoup de lecteurs sont surpris quand ils découvrent qu’il est un homme et ça lui plait beaucoup haha) adorable et vraiment intéressant avec qui j’ai adoré discuter. M. J. Arlidge se consacre depuis quelques années à la série Helen Grace, dont cinq tomes ont été publiés en France pour le moment. Parce que je fais les choses bien (ou pas), j’ai commencé par le quatrième tome haha. Pour ma défense, je ne savais pas que c’était une série au départ ! Au feu, les pompiers a été publié au format poche aux éditions 10-18 le 21 février 2019. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Six incendies en vingt-quatre heures, deux morts, plusieurs blessés. Helen Grace n’a jamais vu ça. Comme si quelqu’un tentait de réduire la ville en cendres… Accompagnée de son équipe et bien décidée à arrêter le pyromane acharné, Helen sait qu’elle ne peut se permettre le moindre faux pas : non seulement cela aurait de lourdes conséquences sur la survie des habitants, mais sa carrière serait également finie.

Pourtant, alors que Southampton s’embrase et que de plus en plus d’immeubles partent en fumée, les sombres penchants de la détective prennent le pas sur sa raison…

couv44947149

Continuer la lecture de Au feu, les pompiers – M. J. Arlidge.

Ce qui ne tue pas – Rachel Abbott.

Coucou les paupiettes !

Je vais aujourd’hui vous parler de ma dernière lecture commune avec ma copine Stéphanie du blog Sorbet Kiwi. Nous nous sommes lancées ce début de semaine dans Ce qui ne tue pas, écrit par Rachel Abbott et publié aux éditions Belfond le 7 mars 2019. Il s’agissait pour ma part d’une découverte, je n’ai pas encore lu les autres romans de l’autrice (notamment La disparue de Noël qui me tente beaucoup).  Pour ceux que ça pourrait intéresser, Rachel Abbott sera présente à Lyon ce week-end dans le cadre du festival Quais du Polar. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Cleo North sait qu’elle devrait se réjouir pour son petit frère Marcus. Pourtant, rien n’y fait, elle ne sent pas du tout sa nouvelle compagne, Evie, et voit d’un très mauvais œil l’influence croissante de la jeune femme sur son frère. Et puis que signifie cette propension à se blesser « accidentellement » sans arrêt ? Une manière d’attirer encore davantage l’attention de Marcus ? Comme si son pauvre frère, cet artiste si talentueux et si vulnérable, n’avait pas été déjà assez éprouvé par le décès de sa première épouse…
Un soir, un appel à la police, deux corps retrouvés dans la somptueuse demeure des North. Celui de Marcus sans vie, celui d’Evie ensanglanté. Un jeu sexuel scabreux ? Une dispute qui aurait mal tourné ?
Derrière les apparences, qui est le bourreau et qui est la victime ? À travers les voix d’Evie et de Cleo, deux visages du défunt émergent.
Pour l’agent Stephanie King commence l’enquête la plus brutale, la plus ahurissante de sa carrière.

couv48452305

Continuer la lecture de Ce qui ne tue pas – Rachel Abbott.

L’erreur – Susi Fox.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vais vous présenter un roman que j’ai lu tout récemment. Il s’agit du premier roman de Susi Fox, autrice et médecin généraliste australienne. L’erreur a été publié aux éditions Fleuve le 10 janvier 2019. En cours de traduction dans de nombreux pays, ce roman l’a établie comme l’un des nouveaux talents du suspense psychologique féminin. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Sasha a toujours voulu un bébé. Sa grossesse se déroule à merveille, jusqu’au jour où elle se retrouve à l’hôpital pour subir une césarienne d’urgence. À son réveil, elle demande à voir son enfant. Alors qu’elle s’attend à vivre un moment magique, Sasha plonge dans un cauchemar bien réel. Le nourrisson qu’on lui amène n’est pas le sien. La jeune mère n’a aucun doute, même si personne ne la croit. Ni les infirmières qui évitent ses questions, ni son mari qui essaie de la convaincre, ni sa meilleure amie, appelée au secours. Pour tous, Sasha souffre d’un stress lié aux circonstances de la naissance. Mais ce serait oublier combien l’instinct d’une mère est profondément ancré en elle, en dépit des apparences. Si le bébé devant elle n’est pas le sien, où est passé son enfant ? Et qui a pu faire cette erreur ?

couv17363665 Continuer la lecture de L’erreur – Susi Fox.

Toutes blessent, la dernière tue – Karine Giebel.

Coucou les paupiettes !

J’ai lu tout récemment, pour la première fois, une autrice dont j’avais beaucoup entendu parler ces dernières années : Karine Giebel. Toutes blessent, la dernière tue a été publié aux éditions Belfond en mars 2018 (une édition collector a vu le jour en novembre 2018). C’est une petite brique, il fait tout de même 744 pages (vous connaissez mon aversion pour les pavés) mais une fois lancée, j’ai eu du mal à le lâcher ! Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre. 

Tama est une esclave. Elle n’a quasiment connu que la servitude. Prisonnière de bourreaux qui ignorent la pitié, elle sait pourtant rêver, aimer, espérer. Une rencontre va peut-être changer son destin…

Frapper, toujours plus fort.
Les détruire, les uns après les autres.
Les tuer tous, jusqu’au dernier.

Gabriel est un homme qui vit à l’écart du monde, avec pour seule compagnie ses démons et ses profondes meurtrissures.
Un homme dangereux.
Un matin, il découvre une inconnue qui a trouvé refuge chez lui. Une jeune femme blessée et amnésique.
Qui est-elle ? D’où vient-elle ?

Rappelle-toi qui tu es. Rappelle-toi, vite !
Parce que bientôt, tu seras morte.

couv18979542

Continuer la lecture de Toutes blessent, la dernière tue – Karine Giebel.

Le colis – Sebastian Fitzek.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, 06 mars 2019, sort en librairie un nouveau roman de Sebastian Fitzek, publié aux éditions L’Archipel. J’ai découvert cet auteur l’an dernier avec son Passager 23, un thriller que j’avais plutôt bien aimé et c’est donc avec plaisir que je me suis lancée dans Le colis. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Psychiatre, Emma Stein a été victime d’une agression nocturne dont elle s’est miraculeusement sortie. Depuis, elle vit recluse dans sa maison, de peur de croiser à nouveau la route de ce psychopathe que la presse a surnommé le Coiffeur.
Un jour, son facteur lui demande d’accepter un colis pour l’un de ses voisins. Emma connaît tous ceux qui habitent dans sa rue.
Or, jamais elle n’a entendu parler de cet homme…

couv10685228

Continuer la lecture de Le colis – Sebastian Fitzek.

Bad Man – Dathan Auerbach.

Coucou les paupiettes !

Je vais vous parler d’un roman qui sort ce jour en librairie, un roman qui m’a tout de suite interpellé dans le catalogue de la maison d’édition et sur lequel je me suis jetée dès qu’il est arrivé dans ma boîte aux lettres. Bad Man est le premier roman de Dathan Auerbach à paraître en France. Publié chez Belfond Noir, vous pouvez vous le procurer dès aujourd’hui, 21 février 2019 ! Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

On dit qu’une disparition d’enfant se résout dans les quarante-huit heures. Le temps qu’il faut pour enquêter, coller des affiches, frapper à toutes les portes, auditionner des témoins. Pour Ben, l’attente dure depuis cinq ans, depuis le jour où Eric, son petit frère de trois ans, a disparu dans le supermarché local, en Floride.
Coincé entre une belle-mère qui passe ses nuits à dorloter un enfant imaginaire et un père qui se noie dans le travail, Ben ne vit plus, rongé par la culpabilité. Pour les aider, le jeune homme cherche un travail. Ironie du sort, dans cette ville sinistrée, le seul disponible est manutentionnaire de nuit au supermarché.
Ben accepte. Mais quelque chose ne tourne pas rond dans ce magasin. L’attitude bizarre de ses collègues, de son patron ; des conserves qui semblent se déplacer dans les rayons ; une broyeuse à cartons que l’on croit entendre gémir. Et puis, ce doudou défraîchi qui réapparait soudain. Le doudou d’Eric.

9782714479952ORI

Continuer la lecture de Bad Man – Dathan Auerbach.