Le journal de Gurty, tome 7 : Le fantôme de Barbapuces – Bertrand Santini.

Coucou les paupiettes !

Et si aujourd’hui on se penchait sur un petit roman jeunesse ? Je vous propose de découvrir mon avis sur le dernier tome de la série écrite par Bertrand Santini, Le journal de Gurty. Le fantôme de Barbapuces est sorti le 27 mai 2020 en librairie, publié aux éditions Sarbacane (collection Pépix’). Avant toute chose, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Un zeste de frisson, un grand bol d’aventure et quelques graines de réflexion écologique pour faire pousser les jeunes esprits…
Et dire que j’étais venue en Provence dans l’espoir de passer des vacances tranquilles… Raté!
Dès mon arrivée, Fleur et moi avons été embarquées dans une histoire pas possible de pirate fantôme, de poux qui chantent et de piscines qui explosent par magie. Heureusement, on a survécu à cette aventure, et finalement, on a eu plus de rires que de mal !

couv51488818

C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé cette chère Gurty ! De retour en Provence pour les vacances, la petite chienne va vivre de sacrées aventures. Dès son arrivée, sa copine Fleur va partager avec elle sa dernière trouvaille, enfouie au fond du potager sacré de Pépé. Ce qu’elle pensait être un œuf magique est en fait un crâne humain, que Gurty s’empresse de ramener à son Gaspard. Les ennemis de Gurty, l’écureuil qui fait hi-hi et Tête-de-fesses, vont voir ici une belle opportunité de se moquer des deux petites chiennes et leur racontent l’histoire du pirate Barbapuces. Le péché mignon de ce redoutable monsieur était le chien, rien que ça, et pour éviter d’être hantées par son fantôme, Gurty et Fleur vont devoir répondre à certaines de ses exigences…

Bien que le roman soit destiné à un public jeunesse (à partir de 8 ans environ), j’ai encore passé un excellent moment aux côtés de Gurty et de ses amis/ennemis. Qu’est-ce que j’ai ri ! Je crois que mon personnage préféré est l’écureuil qui fait hi-hi, qui m’a tout simplement fait rêver dans ce tome. Toutefois, ils sont tous attachants et c’est toujours un plaisir de les suivre dans leurs aventures. Fleur et son côté extrêmement naïf, Tête-de-fesses (Jean-Jacques, pardon) et son caractère typiquement félin (comprenez hyper condescendant), Ftéphanie et son enthousiasme sans limite… Sans oublier Gurty, sa passion pour les piscines Reine des neiges et les peluches originales. Un bien joyeux cocktail ! Qui ne s’est jamais demandé ce qui se passait dans la tête de nos amis à quatre pattes ? Bertrand Santini l’illustre de la plus drôle des manières.

J’ai dévoré ce roman d’une traite, impossible de m’arrêter. L’histoire est prenante, il n’y a pas un seul temps mort. Les rebondissements et les blagues s’enchaînent, à un rythme soutenu mais sans tomber dans le too-much. La plume de Bertrand Santini est formidable, accessible sans être trop simple non plus. C’est le genre de roman que je recommande les yeux fermés pour les jeunes lecteurs. Je suis bon public, en tant qu’adulte j’ai passé un très bon moment. Il y a quand même une ou deux petites choses qui m’ont fait « tiquer », des blagues pipi-caca qui, à titre personnel, n’ont pas forcément fait mouche. Cependant, il faut savoir être objective, je ne connais pas un seul enfant que ça ne fera pas rire.

Petit bonus pas du tout négligeable : les illustrations ! En effet, comme les tomes précédents, Le fantôme de Barbapuces est illustré, ce qui permet aux lecteurs de visualiser les différents personnages de l’histoire. Elles complètent parfaitement le récit et sont, pour la plupart, hilarantes. J’aime également beaucoup la Galerie des lecteurs que l’auteur glisse à la fin de chaque tome, où l’on peut découvrir des photos des fans (petits et grands) de Gurty. C’est mignon comme tout, et c’est une jolie manière de mettre en avant ses lecteurs.

En résumé, je ne peux que vous recommander les aventures de Gurty si vous ne vous êtes pas encore laissés tenter. Que ce soit pour vous, pour offrir à un p’tit loup qui aime la lecture (ou pas d’ailleurs, je pense que c’est le genre de bouquin qui illustre parfaitement la notion de « lecture-plaisir » et qui fera mouche même auprès des jeunots qui pensent que les livres, ça pue), Le journal de Gurty est une série de romans extrêmement divertissante, très drôle et on ne peut que passer un bon moment !

Alors, tentés ?

17/20

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

Une réflexion sur “Le journal de Gurty, tome 7 : Le fantôme de Barbapuces – Bertrand Santini.”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s