L’académie des femmes parfaites – Helly Acton.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir mon avis sur un autre roman que j’ai lu en lecture avec ma copine Le journal de Joh (décidément, on ne nous arrête plus !). L’académie des femmes parfaites a été publié aux éditions Harlequin le 20 avril 2020. Il s’agit du premier roman de Helly Acton, rédactrice londonienne. À priori, le livre sortira au format papier le 3 juin 2020.

Six femmes enfermées pendant quatre semaines et filmées 24h/24h. Une seule gagnante: celle qui prouvera qu’elle est la petite amie idéale.

Amy Wright, trente-deux ans, est persuadée que ce soir, son petit ami va enfin lui poser LA question qu’elle attend impatiemment. Après tout, ils sont ensemble depuis deux ans et il lui a dit qu’il lui réservait une surprise… Mais le rêve tourne au cauchemar lorsqu’elle retire le bandeau de ses yeux. Devant elle, un écran qui diffuse une vidéo de son petit ami dans laquelle il la largue brutalement. Derrière elle, une caméra qui filme toute la scène et la diffuse devant des millions de téléspectateurs. Car Amy fait désormais partie d’une nouvelle émission de téléréalité dont le but est de couronner la meilleure petite amie potentielle. Enfermée pendant quatre semaines avec cinq autres candidates, elle va devoir réussir les épreuves et prouver qu’elle est la femme parfaite.

couv27908122

Après avoir vu passer le roman sur les réseaux sociaux, je n’ai pas su résister à la proposition de Johanna de le lire en lecture commune. Le résumé était très intrigant. Une fois lancée, difficile de m’arrêter ! J’ai lu le livre en un rien de temps. La plume d’Helly Acton n’est pas transcendante. L’ensemble est agréable à lire mais il y a quelques passages qui manquent de fluidité à mes yeux. La première partie est beaucoup plus lente que la seconde, où on a l’impression que tout défile à une vitesse record.

Cependant, si la forme ne m’a pas convaincue à 100%, le fond est lui beaucoup plus intéressant. Poussant l’exagération au maximum, Helly Acton a décidé de partir sur un concept complètement hallucinant et misogyne pour dénoncer ce qu’on pourrait qualifier de sexisme ordinaire. Mon féminisme et moi avons beaucoup grincé des dents, mais je pense que c’est volontaire de la part de l’autrice, pour montrer à quel point les attentes que l’on a des femmes aujourd’hui sont ridicules.

Le principe du roman est plutôt simple, nous suivons six femmes dans une émission de télé-réalité. Elles se sont fait larguer en direct, et elles doivent maintenant « s’affronter » pour devenir des femmes parfaites. Donc en gros, elles doivent prouver qu’elles seront de bonnes mères avec des poupons en plastique, montrer qu’elles savent recevoir pour le thé, s’habiller de manière classe pour un rencard… Le tout sous les yeux de milliers de téléspectateurs qui se font une joie de commenter et de juger tous leurs faits et gestes. Bref, vous voyez le tableau.

Tout a été exagéré pour montrer à quel point ces attentes sont aberrantes. Je regrette un peu que les personnages soient aussi caricaturés, tant du côté des femmes que des hommes. On a le cliché de la femme au foyer, de la fêtarde, de la sportive, de l’accro à son téléphone, de celle qui attend avec impatience une proposition en mariage… Celui qui ne pense qu’au boulot, celui qui veut se marier avec bobonne. Cela ne m’a pas empêché de m’attacher à la plupart des personnages féminins (les hommes par contre, niet, tous des c*ns – mais, là encore, c’est voulu je pense). Bien qu’elles ne prennent pas (toutes) l’émission au sérieux, elles évoluent au fil des pages (dans le bon sens du terme, et pas pour devenir la parfaite femme au foyer), travaillent sur elles-mêmes pour découvrir ce qu’elles attendent vraiment de la vie sans dépendre d’un homme, apprennent les unes des autres.

Pour moi, ce roman souligne l’importance de la solidarité féminine, de se serrer les coudes et d’avancer ensemble dans ce combat qu’est l’égalité. Il y a également une part de développement personnel dans ce livre, l’autrice montre bien que pour construire une relation sur des bases saines, il faut déjà savoir où on en est à un niveau personnel, arrêter de se comparer sans cesse aux autres personnes (le fléau des réseaux sociaux depuis quelques années).

En résumé, L’académie des femmes parfaites est une lecture divertissante, avec un fond féministe qui n’est pas inintéressant et qui pousse à la réflexion sur son propre couple et la manière de gérer la vie à deux (charge mentale, quand tu nous tiens). Il y a de l’humour, les personnages sont attachants… Un roman sympathique !

Alors, tentés ?

16/20

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

3 réflexions au sujet de “L’académie des femmes parfaites – Helly Acton.”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s